Une tarée en Côte d'Or écrit à Abdeslam ! Et il lui répond qu'elle doit être soumise à Allah

On vit une époque formidable.

Une tarée s’intéresse au monstre, le seul terroriste du Bataclan encore en vie. Monstre qui a droit a des égards particuliers, salle de sport et cuisine pour lui tout seul notamment… Il a donc droit au courrier, comme les autres détenus.

Et pourquoi a-t-il encore des droits ce chien ? Pourquoi n’a-t-il pas encore été empoisonné, abattu ? Pas un parent de victime n’a pu payer un gardien pour faire ce qu’il faut et nous débarrasser de cette ordure qui confirme qu’il n’a pas honte de ce qu’il a fait et qui de toutes manières ne dira rien. Même ses avocats ont renoncé à le défendre, devant son mutisme.

Et le sérum de vérité, jamais ? Et la gégène, jamais ?

Cet individu est de plus en plus convaincu d’être l’instrument d’Allah, prêt à tout, il sera jugé et condamné. Condamné à de longues années de prison, sans doute, avec une peine de sûreté, sans doute, mais il sera libéré, un jour ou l’autre, forcément…  sauf à avoir un gouvernement de compétition qui propose un referendum sur la condamnation à mort des djihadistes… en espérant qu’il n’aura pas été jugé avant… Ce type et ceux qui lui ressemblent ne sont plus des hommes. Ils ont renoncé  à tout droit de l’homme. Pour l’heure, je regrette qu’il ne soit pas entre les mains d’un Sadam Hussein ou d’un Kadhafi…

Quant à la côte d’orienne tarée , si elle a besoin d’épancher sa soif d’aider autrui, elle peut sans nul doute trouver de quoi aux restos du coeur et partout où des SDF qui n’ont tué personne, eux, crèvent de solitude. Mais la fascination pour le mauvais garçon, la fascination pour la mort…  Ça pourrait même finir par un mariage en prison, avec mise à disposition d’une cellule spéciale pour la nuit de noces. Ils en sont capables, les droidelhommistes qui président à nos destinées.

Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos djihadistes du 13 novembre 2015, s’est confié dans une lettre adressée à une femme qui lui envoie des courriers en prison. Lettre dont Libération publie des extraits.

Détenu le plus surveillé de France depuis son incarcération le 27 avril à Fleury-Mérogis, Salah Abdeslam a toujours refusé de parler aux juges. «Mais dans une lettre, non datée, versée au dossier d’instruction le 11 octobre, il se montre pour la première fois assez disert», écrit Libération, en publiant in extenso certains extraits de celle-ci, fautes d’orthographes comprises

La lettre commence ainsi : «Je t’écris sans savoir par ou commencé, j’ai reçu l’ensemble de tes lettres et ne pourrais te dire qu’elle me font plaisir ou non, ce qui est sur c’est qu’elle me permette de passé quelque temps avec le monde extérieur.» 

D’une écriture petite et régulière, souligne Libération, Salah Abdeslam poursuit : «D’abord, je n’ai pas peur de faire sortir quelque chose de moi car je n’ai pas honte de ce que je suis et puis qu’est-ce qu’on pourrai dire de pire que ce qui ce dit déjà.»

«Tu es sincère alors je vais l’être aussi, si je te demande les intentions de ta démarche c’est pour m’assuré que tu ne m’aime pas comme si j’étais une « star ou une idole » parce que je reçois des courriers comme ça et je ne cautionne pas cela car le seul qui mérite d’être adorer c’est Allah, Seigneur de l’univers», écrit-il.

Selon Libération, Abdeslam est destinataire de nombreux courriers et n’aurait répondu qu’à cette femme, dont la dernière missive émane d’une poste de Côte-d’Or.

«Je ne cherche ni à m’élevé sur terre ni a commettre le désordre, je ne veux que la réforme, je suis musulman, c’est-à-dire soumis à Allah […] Est tu soumise ? Si non, alors depeche-toi de te repentir et te soumettre à Lui. N’écoute pas les gens mais plutôt les paroles de ton seigneur. Il te guidera.»

La saisie de ce courrier est intervenue le 11 octobre, la veille du jour où les avocats Frank Berton et Sven Mary ont annoncé renoncer à assurer sa défense, empêchés d’agir par le mutisme d’Abdeslam, précise Libération.

https://francais.rt.com/international/32227-salah-abdeslam-se-confie-dans-lettre

 222 total views,  2 views today

image_pdf

26 Commentaires

  1. Difficile de faire parler un analphabète qui ne veut pas parler. De là à croire qu’il se confierai à une femme, lui le soumis à une idiotie idolâtrie humaine incommensurable qu’est l’islam relève plus que de la surprise. Sé non è vero è ben trovato !
    Enfin pourquoi laisse t’on cet individu (inqualifiable) correspondre avec des citoyens lambda ?

  2. ce type devrait être soumis à un total isolement sensoriel, au bout de quelques jours, les confessions sortiraient toutes seules.Pain sec, eau, murs insonorisés, aucun contact avec l’extérieur; juste allah pour lui tenir compagnie.

  3. le qualificatif de Chien n ‘est pas approprié , cet animal est notre ami
    ces deux la, femme comprise , ne sont rien que des nuisibles
    même pas défendables , et dommage que la prison soit trop dorée pour lui
    kénavo

  4. Je ne suis pas trop étonné.
    Il faut savoir que de tous temps les assassins ont reçu de nombreuses demandes en mariage, les plus monstrueux étant ceux qui en recevaient le plus : tueurs en série, Landru !!!
    Alors la psychologie humaine, musulmane ou non musulmane… Faut pas chercher… Ou alors, faut chercher, mais bon courage pour trouver les motivations !

  5. LES TUEURS en serie ont toujours eu des fans feminines et des adorateurs ou adoratrices pour les infos voir allah qui prend les crimes demandes par lui a son nom voir le coran et pour les remords niet no nein voir article au sujet des musulmans criminels MUSULMANS ET OCCIDENTAUX DIFFERENCES PSYCHOLOGIQUES pas de morale juste ce qui est permis et ce qui est interdit la tuer des mecreants etait une bonne action meritant le paradis

  6. Apparemment il y a toujours des paumées qui ressentent de la fascination pour ce genre de type… Grand bien leur fasse.
    Quant au petit Salah, il va nous faire lanterner longtemps? Si on veut vraiment qu’ll cause, on pourrait lui donner comme compagnon de cellule un cochon. Un gros, un mâle, un verrat balaise, nourri uniquement de laitue et de yaourt depuis trois jours. Attaché au mur, le bestiau. Et tous les soirs, on rallongerait sa chaîne de vingt centimètres. Voilà, il n’y aurait plus qu’à attendre que monsieur le Soumis à Allah demande à s’exprimer. C’est juste une idée.

  7. Dijonnais de naissance y a plus rien à faire,,,,j ai beau alerté,prévenir,prècher ont me prend pour un con sur les terre de Ramses 2 (notre maire)

  8. peut-être que ces courriers sont autorisés dans le but de recueillir des renseignements ? pourquoi pas ? en même temps, ça permet de repérer les « admirateurs et admiratrices » de cette secte infernale…. espérons que ces filons soient exploités !

  9. Je ne comprends pas la procédure.. on le met dans une grande cellule isolée pour l’empêcher de communiquer et influencer des co-détenus et, contre toute attente, il est autorisé à échanger des correspondances avec l’extérieur jusqu’à pousser l’indécence de poursuivre son prêche sans renier ses actes monstrueux, jusqu’à se vanter « qu’il n’a pas honte de lui… »
    Quelle horreur!!!
    Qui sont ces femmes qui correspondent avec des détenus inconnus, jusqu’à les épouser, même dans les couloirs de la mort?? Quels sont leurs fantasmes macabres qui justifient de s’allier à des criminels??
    Et qui nous dit que ces messages ne comportent pas des codes secrets, des projets d’évasion??
    Plutôt les avoir morts que vifs ces barbares, vivants on les glorifie, ils font la une des journaux, ils ont des groupies, les soutiens de toutes les ong, on leur accorde des statuts privilégiés spéciaux de crainte de déplaire à leur communauté-frères-complices, sans jamais en tirer la moindre information. Non, la déradicalisation n’existe pas dans cette religion, leur haine est viscérale.
    Seule la taqqya et leurs larmes de crocodile prévaudront au moment des procès qui les condamneront à perpéte, en réalité, ils seront relâchés en douce au bout d’une dizaine d’années et remis sur le marché juteux des illuminés assassins pour superviser leurs actions.

    • « Qui sont ces femmes qui correspondent avec des détenus inconnus, jusqu’à les épouser, même dans les couloirs de la mort?? Quels sont leurs fantasmes macabres qui justifient de s’allier à des criminels?? »
      C’est un phénomène connu, et un grand mystère de la psychologie humaine.

  10. Il est possible que la tarée soit une taupe de la police qui userait de ce moyen pour tirer quelque chose de l’étron mahométan.Ils auraient déjà démontré la misère de son orthographe.

  11. cette merde absolue ne mérite qu’une chose: lui couper son ustensile de reproduction et lui faire bouffer avant de l’achever!

  12. Ceux qui n’ont plus d’humain que l’apparence, ça existe. En voici un. Alors les droits de l’homme chers aux bobos ne s’appliquent pas à eux. Le seul droit de l’homme applicable est d’en débarrasser l’humanité de façon radicale et définitive, selon le droit de tous les autres à vivre en paix et en sécurité.

  13. Ces monstres font encore de l’appel à la haine du fond de leur cachot.Espérons qu’on surveille tous ces fous furieux qui écrivent aux djihadistes incarcérés.. ces criminels font exactement depuis leur prison ce qu’ils faisaient AVANT:l’apologie du crime.
    Alors pourquoi ce monstre a-il- le droit de communiquer et de convertir des connards qui se laisseront un beau jour convaincre par cette bête sauvage que le jihad est leur DESTIN .Le seul intervenant auprès de cet animal enragé devrait être un prêtre pour essayer de le convertir,lui parler de Jésus et de ses paroles d’amour éternelles »aime ton prochain  » .Chaque jour pendant les 50 ans à venir.
    30 minutes d’évangile.Et une croix laser allumée nuit et jour sur le mur.
    Pour lui rappeler qu’on est dans un pays chrétien.

  14. Il est anormal qu’un individu coupable détenant des informations très importantes sur des criminels ne soit pas soumis à des interrogatoires « musclés » et à des représailles diverses dans sa vie de tous les jours jusqu’à ce qu’il parle.
    Mais nous sommes soumis à des idéologues irresponsables égarés par leur jus de cervelle fermenté. Ils préfèrent que d’autres victimes innocentes soient massacrées cruellement plutôt que d’obtenir des renseignements par la force et les contraintes.

  15. s’il vous plaît, ne traitez pas ce monstre de chien
    aucun animal ne doit être insulté !
    seul l’humain est en cause !

    • Mel : en accord total avec vous. Quand un humain a perdu toute estime il faut cesser de le comparer à un animal : chien ou âne ou tout autre… D’autant que ceux ci sont de plus en plus victimes de sévices et de la cruauté humaine. Le « chien » est la victime toute désignée des musulmans…

      • c’était juste une façon de parler de la part de Christine ! Et puis, n’oubliez pas que pour les musulmans (et les arabes ?) le chien est un animal plus impur que le cochon . Donc, traiter ben salaad abselsam de chien, c’est bien trouvé ! ça ne va pas lui faire plaisir ! J’en demande pardon à mon adorable chien-pot-de-colle !

  16. Je n’ai rien à dire tellement que je suis haineux avec cette vermine .
    Mes pensées sont plus terrible que les mots et maux.

Les commentaires sont fermés.