Démantèlement d’Areva – la déroute d’une ex fierté nationale


Démantèlement d’Areva – la déroute d’une ex fierté nationale

Démantèlement d’Areva – la déroute d’une ex fierté nationale

Communiqué de presse de Bernard Monot, Député français au Parlement Européen, Stratégiste économique du Front National :
Démantèlement d’Areva – la déroute d’une ex fierté nationale

– Après Alstom c’est le tour d’Areva. La Commission européenne a donné son feu vert à la recapitalisation d’Areva, prélude à un démantèlement du fleuron de l’industrie nucléaire française.
Jadis fierté de l’indépendance énergétique de la France et des grandes politiques publiques du général de Gaulle, l’ex Framatome devenu Areva a connu une rapide descente aux enfers. La gestion calamiteuse d’Anne Lauvergeon, ex sherpa de François Mitterrand, qui a imposé le désastreux rachat d’Uramin, s’est ajoutée aux difficultés du projet de réacteur finlandais d’Olkiluoto pour creuser les pertes de l’entreprise. Le tout sans oublier les soupçons de prise illégale d’intérêt qui pèsent sur son époux…

Demain, l’Etat remettra la main à la poche à hauteur de 5 milliards d’euros pour boucher les pertes. Pour ce faire, il a dû vendre une partie de sa participation dans Engie, à un mauvais moment puisque le cours de bourse a perdu 25% en un an. Le reste sera apporté, dans un montage complexe, par des actionnaires étrangers. Seule satisfaction, c’est EDF qui reprendra une partie des activités.

Mais la filière nucléaire française reste on ne peut plus fragilisée. Les raisons sont la vente des activités turbines d’Alstom à General Electric, désormais chargée de la maintenance de nos centrales (ce qui pose d’ailleurs une question de la sûreté nationale), les inquiétudes sur la faisabilité du projet Hinckley Point par EDF et les pressions allemandes contre ce type d’énergie en France.

Cette triste situation de l’industrie énergétique française est le résultat de 30 ans de renoncements de l’administration et des dirigeants UMPS ainsi que la dérégulation des prix de marché par l’UE qui conduit à cette grande braderie de nos champions. Le nucléaire est un secteur stratégique qu’il est vital de préserver par un Etat-stratège pour l’indépendance de notre patrie.

http://www.frontnational.com/2017/01/demantelement-dareva-la-deroute-dune-ex-fierte-nationale/

Pour en savoir plus :

Après l’avalisation du plan de sauvetage par Bruxelles, l’Etat qui va injecter 4,5 milliards d’euros dans Areva propose aux actionnaires minoritaires de racheter à 4,50 euros les titres émis à 32,50 euros il y a six ans. Entre-temps, la pépite décrite par Anne Lauvergeon au moment de l’augmentation de capital a perdu 10 milliards d’euros.

lire la suite ici :

http://www.lopinion.fr/edition/economie/l-etat-solde-l-heritage-lauvergeon-chez-areva-118158

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Marcher sur des oeufs

Au crépuscule de ma vie, je flâne sur les chemins de la connaissance qui me ravit. Musique, histoire, religion, tout ce qui fait l'homme et tout ce que fait l'homme me passionne.


23 thoughts on “Démantèlement d’Areva – la déroute d’une ex fierté nationale

  1. AvatarFomalo

    Le plan de rachat avalisé par l’U.E est forcément un coup monté. A.Lauvergeon a été c’est probable, « le sherpa » de beaucoup d’autres, encore moins français ou patriotes. Je suis incapable de tirer des conclusions pour « ENGIE » (anagramme imbécile de « GENIE »), mais je trouve utile de donner à tous les lecteurs le lien d’une vidéo sur le rôle de l’U.E, forme pédagogique simple, qui doit entraîner tous les quinquas ou sexas à une réflexion-éclair.
    Salut, » Marcher sur des oeufs , je vous ai mésestimé à mon plus grand regret il y a quelques semaines…

    1. Marcher sur des oeufsMarcher sur des oeufs

      @Fomalo ; bonjour !

      Merci pour ce qui ressemble à des excuses que j’accepte même si je ne me souviens pas de votre désaccord avec moi.

      En ce qui concerne cet article, il faut que je précise qu’il n’est pas de moi mais de Monsieur Bernard Monot, Député français au Parlement Européen, Stratégiste économique du Front National ; lequel publie régulièrement communiqué et interview de ses rapports de l’UE.

      Voici sa chaîne Youtube alimentée de videos d’une durée d’à peu près 7mn chacune.
      ::https://www.youtube.com/channel/UCvNXCgZyVVGUKLKkZGauoow

      Enfin, l’article est enrichi de la note supplémentaire : « pour en savoir plus » cru de « Resiastance Républicaine ».

      Bonne journée !

  2. AvatarPioni

    AREVA…L’Etat, la Grandeur de l’oligopole francais, la Gloire d’etre leader du secteur…
    mais aussi des salaires de cadres deja trop élevés en 1981-1985, un sentiment de superiorité et d’impunité. Des élites, des syndicats, comme a Air France, le chantage avec le statut.
    Destin inévitable, et similaire pour tous ces profiteurs

    1. AvatarSpipou

      Et un programme nucléaire « civil » créé pour la force de frappe, on a un peu tendance à l’oublier de nos jours. La bombinette chère (dans tous les sens du terme) à de Gaulle, et qui ne nous servira à rien dans la confrontation contre l’islam, ça a toujours eu un coût, qui s’alourdira d’année en année.

      Seul point commun avec l’islam : les gens qui ont donné l’alerte sur cette technologie délirante pendant des décennies n’ont jamais été entendus. On a même créé le mythe du réchauffement climatique pour les faire taire.

  3. Avatarseveric2009

    L’UMPS a en 40 ans, ASSASSINE l’industrie,l’économie,l’attisant,les petites et moyennes entreprise,le commerce,l’armée,la police,la gendarmerie,a hyper endetté la FRANCE a hauteur de 2200 milliards €,et ils osent venir se presenter a l’élection présidentielle,mais surtout,il y a encore des FRANÇAIS,pour voter pour EUX…!!!???????

    1. AvatarPouf

      C’est surtout votre dernière réflexion, que j’approuve, qui me laisse perplexe ! Y aurait-il tant de masochistes en France ? tant d’aveugles ? tant de sourds ?…ou tant de niais ? à moins que leur seul souci ne soit que « du pain et des jeux »…

  4. Avatardenise

    en effet il y a eu une émission télévisée sur ce scandale , un de plus, il y a un an nous décrivant tout ce que vous dites, marcher sur des oeufs et notamment l’impossibilité de finir une installation en Finlande , cela a été dit comme ça : elle ne savait pas comment !! ce qui a donné une image désastreuse de la France .. un ingénieur a même dit que Madame Lauvergeon a été désignée à ce poste sans rien connaitre …
    Sarkozy a fini par lui donner son congé .

  5. AvatarSpipou

    Oui, enfin là…

    Ca ne tient pas compte d’une réalité incontestable, qui est que le nucléaire n’est pas rentable, tout simplement !

    Ca peut être rentable à très court terme, tant qu’on n’a pas à procéder au retraitement des déchets, mais au bout d’une dizaine d’années déjà, ça devient problématique, alors quand on arrive à la mise sous cocon ou au démantèlement d’une centrale… Il faut savoir que Framatome était fortement subventionné – les frontières de séparation entre l’entreprise, EDF et l’état étant pour le moins opaque, et la dette d’EDF astronomique il y a déjà 20 ans (200 milliards de francs à l’époque) – et que si General Electric a pu tirer ses marrons du feu, c’est pour cinq raisons :
    – GE n’a jamais eu à s’occuper du retraitement des déchets. Il fabriquait et vendait des centrales, point. Il n’a pas à supporter les coûts générés par les m… qu’il a fabriquées, ça reviendra aux contribuables des pays acheteurs.
    – GE est propriétaire de toute la technologie employée dans le monde, sauf celle de type Tchernobyl. Ils engrangent les droits de licence et d’exploitation, notamment de la part de Framatome depuis les années 60 (arrêt de la filière française graphite-gaz, qui a prouvé sa « sécurité » par l’accident de Chinon, où personne ne peut pénétrer dans la fameuse « boule » depuis une quarantaine d’années).
    – lors de la baisse de la demande en centrales nucléaires dans le monde, GE s’est réorienté vers la maintenance, dans laquelle il y a toujours de la demande, vu qu’une centrale est constituée principalement de plomberie basique et fragile au vieillissement : malgré tous les alliages découverts depuis 70 ans, on n’a pas encore réussi à faire un échangeur de chaleur qui ne se transforme pas en vieux robinet qui fuit. Si je vous faisais un exposé sur les techniques de maintenance, ça vous ferait dresser les cheveux sur la tête !
    – GE est un gigantesque conglomérat dont les produits vont de la locomotive diesel au turboréacteur d’avion en passant par l’ampoule électrique, et peut donc se permettre des pertes temporaires sur une de ses divisions
    – enfin, comme le signale ce communiqué, AREVA s’est lancé dans des projets pharaoniques mal calculés, tels que l’EPR finlandais, le réacteur à fusion… Je ne sais pas s’il y a eu des malversations de la part de Madame Lauvergeon, mais même si c’est le cas, ça ne représente qu’une goutte d’eau dans un désastre industriel prévisible dès les années 70.

    1. AvatarSpipou

      « opaques », désolé pour la faute d’orthographe, j’écris toujours trop vite sur internet et je ne me relis pas suffisamment…

    2. Christine TasinChristine Tasin

      ça ne me choque pas que l’Etat subventionne le nucléaire, seule source d’énergie digne de ce nom pour le moment, qui nous permet une certaine indépendance, et ne participe pas au prétendu réchauffement climatique pour lequel ils veulent nous faire revenir à la préhistoire ; vive le nucléaire, on n’a pas trouvé mieux

      1. AvatarPouf

        Tout à fait de ton avis ! De plus, les problèmes techniques, cela se résout…si on veut y mettre le paquet !
        N’oublions pas que faute de nucléaire, c’est quoi ? le charbon, le gaz, le pétrole…bref l’asphyxie lente mais sûre ! C’est le perpétuel enrichissement de l’islam…triomphant.
        En 2002, la revue Centraliens publiait déjà le point de projets pur récupérer l’énergie marine…14 ans plus tard, où en sommes-nous : quelques essais timorés… Quel manque de courage politique ! ( forcément, le pétrole, c’est le fric facile…).

        1. Avatardenise

          ben je ne suis pas spécialiste , mais j’ai lu que l’Allemagne tatonne aussi sur l’énergie à exploiter , d’un coup elle est revenue au charbon ( en expropriant des villages entier pour l’extraction ), et n’est pas vraiment satisfaite car le charbon amène de la pollution ..je le crois , et nous voilà pollué aussi à moins qu’elle s’arrête à la frontière comme pour Tchernobyl ..

      2. AvatarSpipou

        Dans ce cas, je ne vois pas pourquoi vous vous plaignez des pertes d’Areva ! Elles sont connues depuis plus de 30 ans, bien avant qu’Areva n’existe sous ce nom, mais elles étaient tout simplement dissimulées ailleurs.

  6. AvatarDany posey

    Hors sujet pour @ marcher sur des œufs : je vous lis souvent, et je vous remercie pour le lien vers Pearltree que vous m’aviez adressé sur une autre discussion. Mon problème c’est que je ne sais pas trop comment utiliser cette appli. C’était votre propre rangement que vous aviez posté ? Dans ce cas vous avez dû en rajouter… intéressant.

  7. Avatarpatriote

    Je n’ai pas la prétention d’être un spécialiste en économie loin de là , mais je me pose des questions avec mon cerveau de sans dents , Areva engrangeait des milliards il y a peu et d’un coup la boite est a la faillite , c’est donc que la gestion a été plus que négative , et on ne cherche pas les coupables ? des gens se sont rempli les poches pendant des années avec des salaires a donner le tournis et ils n’ont pas de comptes a rendre ? Il faut arrêter de nommer a la tête de grandes entreprises telles que Areva les amis des amis …Ce sont des gens compétents qui doivent occuper ces postes pas des pistonnés qui vont couler la boite et se remplir le compte en banque .

    1. AvatarVilleneuve

      Les « élites » recrutent par héritage ou cooptation. Les critères sont simples : l’intérêt personnel et la garantie de ne pas toucher aux privilèges de quelques uns. Les élites sont intimement persuadées de faire partie d’une race supérieure totalement différente du peuple qu’elles méprisent. Il s’agit donc essentiellement de politique et non d’économie, la compétence si elle y est tant mieux mais elle n’est pas nécessaire.
      Les roturiers que nous sommes avaient chassé l’aristocratie foncière, les roturiers que nous sommes devront chasser l’aristocratie financière contemporaine. Comment ? En tuant le libéralisme ! Comment tuer le libéralisme ? En instaurant le protectionnisme ! Comment instaurer lle protectionnisme ? En reconstituant les frontières ! Qui veut reconstituer les frontières : Le FN. Donc voter FN c’est éliminer ces élites malades de la peste libérale qui empoisonne notre économie et détruit nos vies.

      1. AvatarAlexcendre 62

        Tout a fait d’accord c’est ça , facile a comprendre car les faits sont là ! oui oui votons Marine pour assécher le système anti-France , c’est le passage obligé pour un renouveau de notre pays .

    2. AvatarPouf

      Oui et si vous regardez GDF devenu ENGIE…le cours de bourse n’a fait que chuter depuis me semble-t-il la nomination comme PDG d’un copain de la bande de morfales qui nous dirige. Aucun devoir, aucun sens de l’État, encore moins de l’honneur !
      Comme beaucoup d’entre nous, j’espère que le changement s’accompagnera de la mise sous les verrous de tous ces vendus encore que je préfèrerais les voir avec un boulet au pied vers leur copine guyanaise ( histoire qu’ils restent un peu en famille )…

  8. AvatarAlexcendre 62

    Gaullistes le plat ventre est terminé debout ! au nom du Général vous ne pouvez plus tolérer ce qui ce passe dans ce pays , ils auront tout brader il ne restera plus rien de ce qui a fait notre grandeur et notre indépendance l’ histoire retiendra de cette époque  » la république des fossoyeurs  » et du peuple mou ! jamais le France n’aura connu une telle décadence et d’un vide patriotique de la part de ses dirigeants , lorsque je les vois chanter la Marseillaise mes boyaux se retournent dans mon ventre , vraiment ça ose tout .

  9. Avataresus

    n’y avait il pas 40 milliards d’euros prévus pour l’entretien de installations nucléaires. Certains ont préféré les investir dans les panneaux solaires au sénégal.Bon courage à tous vant l’offensive du général HIVER

  10. AvatarGeneviève Bonsignor

    Dame Lauvergeon pourrait bien se retrouver dans la situation d’une personne coupable de négligences. Une ardoise de quelques milliards d’euros à payer par les contribuables. Pas bien grave. Rassurez-vous ce n’est pas punissable….

  11. AvatarXtemps

    L’histoire de l’Amérique du nord des états unis d’Amérique, avaient signé 500 traités avec les nations autochtones, les indiens d’Amériques, ils avaient sans exception tous été violé par les gouvernements, il y a 150 ans.
    Pourquoi devraient ils, avec les traités transatlantiques et autres être aujourd’hui plus honnêtes qu’avant.
    Comme je l’ai déjà écrit, toutes les lois des droits de l’homme et de l’ONU, non respect des démocraties de tous les pays européens sont violés à chaque instant et n’ont jamais été respecté et nous n’avons jamais été en démocratie dans aucun pays européens.
    Madame Tasin l’avait démontré avec ‘ la déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones’.
    Tous les pays européens sont ruinés, n’est pas un hasard et ils ont beaucoup à se reprocher nos escrocs dirigeants.
    Nous le voyons tout simplement mieux aujourd’hui par les événements qui se passent.
    Même certains disent que les deux guerres mondial avaient été produite par les mêmes familles de l’organisation criminel.
    Nous devons prendre le pouvoir de nos libertés, hors des mains des escrocs qui nous gouvernent, pour ne plus être exploité, qui s’appel la démocratie.
    La liberté a toujours été une menace pour les dictatures et les escrocs.
    Les musulmans eux mêmes feraient bien d’avoir une démocratie, pour que les peuples musulmans soient maître de leur Islam chez eux, de leur pétrole, de leurs terres, cultures, traditions et de tout le reste, d’arrêter les guerres ethniques entre eux, provoqués par l’organisation criminel, avant qu’il soit trop tard pour eux.
    Une démocratie à la place des escrocs qui les exploitent par des gouvernements corrompus avec l’Islam, de reprendre leur Islam en main, ils en sont les premières victimes, avec plus de 4 millions de mort depuis la guerre du Golf.

Comments are closed.