"Ils" s'affolent et voient en Trump le chef des nationalistes, pour notre plus grand bonheur

 100 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. https://www.youtube.com/watch?v=0icI_Hle3cM
    il faudra bien une guerre pour nous débarrasser des banksters genre Soros et Rothschild (fortune 500 trillion $) qui veulent nous imposer leur I-slam (=je tape) promu par Reuters le grand manipulateur.
    Christ n’est pas mort pour que nous nous soumettions au trillionaires et à leur Allah=Satan et Mahomet=AntiChrist…
    Vivement une bombe atomique sur la pierre noire et sut la tombe verte du criminel Mahomet, afin qu’ils ne puissent plus jamais prier 5 fois par jour en direction de la Mecque (car plus de Mecque)…
    Ils prient: Satan, aide nous à tuer les chrétiens et les juifs, afin que ton règne vienne, et les chrétiens ne réagissent pas!

  2. « La fièvre monte à El Paso  » !!!!Les choses se clarifient et deviennent plus simples pour ceux qui ne savaient pas tellement quelle posture nos oligarques mondialisés allaient prendre pour essayer de juguler le mouvement « Populiste -Nationaliste  » ? Nous avons maintenant ,en effet  » 2 phares qui éclairent notre chenal ,un rouge Trump Républicain et un vert Poutine !!Nous travaillons sans relâche pour que notre « vaisseau Amiral  » remonte le courant de la reconquête !!!

  3. Oui,mille fois pour ces pourris de journalistes. Pourvu que Trump appliqué ce qu’il a dit.Car effective ment tou tes les organisarions internationales sont elles aussi pourries.Mon Dieu que je voudrai être à la tête du gouvernement. Pour changer d’orientation, que celle qui nous rabaisse au niveau de l’égout.

  4. Comme si Trump allait se laisser intimider par ces imbéciles ! Le patriotisme gagnera.

  5. Les médias autorisés ne diffusent pas d’informations, ils font du lavage de cerveau, ce ne sont même plus des journalistes mais des propagandistes. Supprimons leurs subventions , nos impôts ne doivent plus faire de l’assistanat de journaleux.

  6. En plus de la bataille, mais on peut parler de guerre, à mener, physiquement et en temps réel contre ce multiculturalisme imposé, il faut aussi mener celle idéologique qui semble bien plus difficile, puisque, comme cet excellent article le démontre, c’est dans les nuances sémantiques que l’on passe d’un extrême à l’autre, que l’on peut tout démontrer et son exact contraire.
    Avec la lobotomisation des esprits c’est pas gagné.

Les commentaires sont fermés.