Autriche : malgré le silence des medias, n’oublions pas que les patriotes peuvent aussi gagner le 4 décembre

Brèves Publié le 15 novembre 2016 - par - 8 commentaires

Un article datant de septembre pour nous rafraîchir la mémoire.

Le parlement a formellement validé mardi la date du 4 décembre pour le second tour de l’élection présidentielle. Ce vote verra s’affronter une nouvelle fois l’écologiste Alexander Van der Bellen et le candidat d’extrême droite Norbert Hofer.

Initialement prévu le 2 octobre, le scrutin avait été ajourné mi-septembre par le gouvernement en raison d’un vice de fabrication de bulletins de vote, nouveau rebondissement dans une présidentielle riche en coups de théâtre.

La nouvelle élection est en effet organisée à la suite de l’annulation du scrutin du 22 mai qui avait vu Alexander Van der Bellen l’emporter d’une courte tête. Le Parti de la liberté (FPÖ) de Norbert Hofer avait réussi à faire valoir des irrégularités de procédure.

Eventuel recours

Adoptée mercredi à la majorité des deux tiers, la loi de rang constitutionnel confirmant la date du 4 décembre a recueilli les voix des partis social-démocrate SPÖ et conservateur ÖVP, alliés au sein d’une grande coalition, ainsi que des partis d’opposition Vert et NEOS (libéraux).

Lundi, le parlement avait fixé au 26 janvier la date de prise de fonctions du futur chef de l’Etat, un délai prévu de façon à permettre l’instruction d’un éventuel nouveau recours en annulation.

Révision des listes électorales

Depuis juillet et la fin de mandat de l’ancien président social-démocrate Heinz Fischer, l’intérim à la tête de l’Etat est assuré collégialement par la présidente et les deux vice-présidents du Conseil national, la chambre basse du parlement, parmi lesquels figure Norbert Hofer.

La loi adoptée mercredi prévoit également une mise à jour des listes électorales. Quelque 49’000 nouveaux titulaires du droit de vote y seront intégrés, dans ce pays où la majorité électorale est fixée à 16 ans, tandis que 45’000 noms en seront rayés, principalement pour cause de décès.

Elu au suffrage universel direct, le président de la République autrichienne dispose de prérogatives limitées mais exerce un magistère moral important. 

http://www.lematin.ch/monde/presidentielle-jouera-4-decembre/story/15931508

Print Friendly, PDF & Email
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
patriote
patriote
il y a 4 années

Effectivement les médias ne pipent pas un mot sur cet énorme scandale , espérons que le scrutin se déroulera normalement !

guiĺlotin
guiĺlotin
il y a 4 années

Je l espérant fortement

Roland l'Alsacien
Roland l'Alsacien
il y a 4 années

il faut que le Parti de la liberté (FPÖ) de Norbert Hofer gagne et ça fera boule de neige en Allemagne dont à peur la Merckel et en France avec MLP !

UTR
UTR
il y a 4 années

J’adresse tous mes encouragement à Mr Norbert Hofer, car l’Autriche a besoin d’être néttoyée de fond en comble !

une Française
une Française
il y a 4 années

Je ne cesse d’y penser d’autant plus que cette élection prévue pour le 2 octobre a déjà été reportée une fois par le gouvernement autrichien pour un histoire de colle défectueuse
http://www.huffingtonpost.fr/2016/09/12/lelection-presidentielle-en-autriche-reportee-a-cause-dun-defa/

Renoir
Renoir
il y a 4 années

C’est le moment de croire au dicton « Jamais deux sans trois » :
Temps 1 : le Brexit
Temps 2 : la victoire de Trump
Temps 3: la victoire des Patriotes en Autriche
et nous pourrons clore l’année 2016 en beauté, même si les Temps 1 et 2 sont infiniment plus forts que ce Temps 3 autrichien.
Mais, ne serait-ce que pour la beauté du symbole, on fera une autre séance champagne-saucisson en décembre !

Juju
Juju
il y a 4 années

Les médias sont muets, car ils ont la trouille. Et les médias ont la trouille car les patriotes n’ont jamais été aussi proche de la victoire.

Frejusien
frejusien
il y a 4 années

j’ai rencontré un autrichien ,il y a deux ans, il a fui son pays pour ne plus voir les culs levés dans les rues au moment de la prière,
il a dit qu’HEIDI c’était bien fini, du folklore en somme.

Lire Aussi