Quand les socialistes, avec leurs amis européistes, défendent Thatcher et l’immigration…


Quand les socialistes, avec leurs amis européistes, défendent Thatcher et l’immigration…

Olivia avait souligné, sur ce site, le bourrage de crâne politique que nous subissons insidieusement dans les séries grand public comme les « Hommes de l’ombre » sur France 2.

A l’autre bout du spectre, dans une émission résolument politique, sur une chaîne de radio dite  de référence du service public, le bourrage de crâne est tout aussi intense.

Je retranscris ici les échanges à l’émission « l’Esprit Public » sur France-Culture (tous les dimanche à 11 h), émission consacrée, ce jour-là,  au Brexit.

Tous les intervenants sont des européistes fanatiques.

Peut-on imaginer une émission sur le Brexit sur le service public, animée par Pierre Lévy du journal BRN avec comme invités Jacques Sapir, Florian Philippot, Nicolas Dupont-Aignan et Jean-Pierre Chevènement ?

On rappellera en préalable les positions iconoclastes de Theresa May, l’anti-Thatcher, qui les met dans tous leurs états.

http://resistancerepublicaine.com/2016/10/24/theresa-may-lanti-thatcher-une-revolution-a-venir/

http://resistancerepublicaine.com/2016/10/25/revolution-a-londres-le-premier-ministre-veut-moins-detrangers/

Voici donc une transcription des différentes interventions :

JEAN-LOUIS BOURLANGES (centre européiste) :

« Le Brexit c’est faire face séparément à des problèmes qu’on aurait pas eu ensemble ».

« Les élites n’ont rien préparé , le peuple les pousse aux fesses ».

La recension des étrangers dans les entreprises c’est

« extrêmement toxique , extrêmement déplaisant ».

« (Le Brexit) est une aberration géopolitique complète ».

FRANCOIS BUJON de L’ESTANG (droite européiste) :

« Il est évident que pour avoir accès dans l’avenir au marché intégré le Royaume-Uni  doit accepter les quatre libertés : la liberté de circulation des personnes, des biens, des capitaux et des services ».

SYLVIE KAUFFMANN (journaliste européiste du journal européiste « Le Monde ») :

Elle se réclame de Merkel :

« Il n’y aura pas d’accès total au marche unique sans acceptation des quatre principes de base sur la libre circulation . Il n’en n’est pas question parce que cela déclencherait un processus en Europe où chacun ferait ce qu’il veut quand il veut ».

« Le discours de May est assez inquiétant. Parce que si vous prenez la lettre de ce que May a dit sur à la fois le refus de l’immigration … Sur cette révolution tranquille … »

« Et le changement c’est quoi ? C’est le retour de l’Etat nation, c’est le retour de l’interventionnisme d’Etat, c’est donc ce contrôle de l’immigration avec des accents très inquiétants, très déplaisants.

Rendez-vous compte que 42% des médecins sont étrangers.

On nous dit qu’il faut redonner la priorité aux médecins britanniques.

Moi je veux bien , comment fait-on ?

Tout ça est d’un populisme inquiétant. »

 

PHILIPPE MEYER, animateur de l’émission, (européiste proche du Centre):

« Je crois que Sylvie (Kauffmann) a raison : Madame Thatcher a dû se retourner dans sa tombe en entendant le discours sur l’économie de Madame May »

 

THIERRY PECH, directeur de TERRA NOVA (socialiste européiste):

« Effectivement Madame Thatcher a dû se retourner dans sa tombe et maintenant elle est sur le ventre ».

« J’ai lu le discours de Theresa May et les bras m’en sont tombé ».

 

 

Cher lecteur, tu ne rêves pas, UN SOCIALISTE qui défend la politique économique de Thatcher !

 

PECH:

« May  a des accents de Georges Orwell dans (son roman ) « Dans la dèche à Paris et à Londres » ».

« Tout cela n’est que l’habillage d’un désastre absolu ».

« C’est à se taper le cul par terre ».

 

BOURLANGES :

« Je suis tout à fait d’accord avec Thierry (le Brexit) c’est un désastre ».

(C’est le retour) d’ Enoch Powell  avec son « discours  sur les rivières de sang ».

 

KAUFFMANN :

« La Messe n’est pas dite.

Sur France-Culture elle est dite»

 

KAUFFMANN :

« May dit quand est citoyen du Monde, on est citoyen de nulle part. Mais quand on regarde la ville de Londres …»

 

Voilà ce qu’on appelle une émission du service public, l’émission phare de la politique sur cette chaîne, qui se résume à un tabassage UNANIME et en règle de May et du Brexit.

 

Et ce sont eux qui prétendent incarner la démocratie …

 

https://www.franceculture.fr/emissions/lesprit-public/letat-actionnaire-le-brexit

 

Pour se consoler lire et relire l’admirable roman autobiographique  d’Orwell:

http://www.babelio.com/livres/Orwell-Dans-la-deche-a-Paris-et-a-Londres/19370

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




3 thoughts on “Quand les socialistes, avec leurs amis européistes, défendent Thatcher et l’immigration…

  1. Avatarjoke ka

    je n’écoute jamais France Inter,France Culture et toutes ces radios gauchistes avec des animateurs gauchistes …pour s’informer il y a Internet et Valeurs actuelles

  2. SarisseSarisse

    Trois monstres: l’internationale socialiste (tous les sociaux-démocrates mous et compatibles avec tout et son contraire), l’internationale libérale mondialiste qui accélère la globalisation et le délitement des frontières et des nations, et l’islam qui est la troisième internationale, une internationale obscurantiste et régressive pour infliger le coup de grâce à la civilisation.
    Les deux autres se croient plus malines, mais quand la troisième n’aura plus besoin ni de la gauche, ni des ultra-libéraux et autres néo-cons ni des socialistes, ni des libéraux, elle poussera à fonds sur l’accélérateur de la charia.

Comments are closed.