Médecin agressé à Chatellerault… c’était bien un musulman, déjà condamné 5 fois…

Publié le 1 novembre 2016 - par - 27 commentaires

Yes !! Lili avait raison…et vous autres aussi ?
C’est le brave, le gentil moussa Youssouphi qui a lâchement frappé la femme-médecin….
Après avoir tutoyé et insulté le médecin qui devait la recevoir, sa moukère a accusé le Dr Joyeux de l’avoir poussée ainsi que le bébé…..et lui frappe sans demander plus d’explications… (…) 

Un jeune père de famille de 26 ans a été écroué pour six mois, hier, après sa condamnation pour l’agression d’une généraliste.

 

Un patient qui ne patiente plus et qui s’énerve, c’est le lot de plus en commun des cabinets médicaux.

Un médecin généraliste agressé et hospitalisé avec un hématome cérébral après une claque monumentale et un choc violent de la tête contre une chaise et le sol, c’est l’exception. Elle s’est produite vendredi en fin de journée à Châtellerault causant un émoi considérable parmi la profession. « Je ne savais pas que c’était un médecin », se défend Youssoufi en écartant les bras. « Je l’ai vue pousser ma femme avec la petite dans les bras. Elle était agressive. »

 » Je ne savais pas que c’était un médecin « 

Hier, lundi, ce jeune père de famille de 26 ans se retrouvait à la barre du tribunal correctionnel pour s’expliquer sur ce geste violent commis à la porte du cabinet médical de la rue Clément-Krebs. Une forte claque reconnue et regrettée donnée alors qu’il n’a rien vu de ce qui s’est passé avant dans le cabinet. Youssoufi fumait dehors, sa compagne se trouvant dans la salle d’attente avec leur petite fille de cinq mois.

Quand la jeune femme arrive au cabinet, elle est très en retard. Près d’une heure. Elle supporte mal d’entendre qu’elle va devoir attendre son tour et laisser passer ceux qui sont à l’heure. Et, encore, elle a de la chance lui fait-on savoir. Au bout de trois-quarts d’heure de retard, le docteur considère d’habitude que le rendez-vous est purement et simplement annulé. La jeune maman s’énerve, interpelle le médecin qu’elle doit voir, le tutoie et l’insulte même selon d’autres patients.

C’est un autre généraliste, le Dr Corinne Joyeux qui s’interpose alors pour tenter de ramener le calme. Elle invite la jeune femme à sortir et la raccompagne avec son enfant. 
 « Mouss, y en a une qui a bousculé ta fille » « Moussa, Moussa, y a le docteur qui m’agresse ! » Ces cris, ce sont ceux que les patients du cabinet disent avoir entendus. Le compagnon arrive, il voit sa femme poussée avec le bébé contre la porte selon lui et frappe sans demander plus d’explications… avant de repartir avec femme et enfant. La généraliste gît inconsciente plusieurs minutes avant de reprendre ses esprits, sans se souvenir de ce qui s’est passé. Le jeune couple soutient mordicus que leur fille a eu la tête cognée contre la porte. Ils ont porté plainte à leur tour contre la généraliste. Le certificat médical sibyllin de l’examen du nourrisson ne révèle aucune trace de coup. La compagne de Youssoufi n’est pas à la barre, mais c’est elle dont l’attitude est décortiquée. Le président Callen reprend tous les témoignages pour démonter sa version et stigmatiser son comportement : « Votre compagnon ne serait pas là aujourd’hui si vous vous étiez comportée correctement madame ! »

 « Il y a une seule victime, c’est le Dr Joyeux », insiste Me Sall Marbeuf qui défend les intérêts du praticien, de son compagnon et du conseil départemental des médecins. Le procureur Carole Wojtas parle de comportement « hystérique » et « d’attitude consumériste » de gens qui veulent « tout, tout de suite ». Elle requiert six mois de détention contre ce père déjà condamné cinq fois. Le tribunal suit la prescription malgré les tentatives de Me Louineau pour dédouaner en partie son client.

Les généralistes sont les premières cibles

Combien de cas d’agressions verbales ou physiques de médecins dans la Vienne ? Le président du conseil départemental de l’Ordre des Médecins assure ne pas savoir. L’Observatoire de la sécurité des médecins, lui, vient de communiquer les chiffres 2015 : 924 cas signalés pour près de 200.000 praticiens en exercice. Dans 65 % des cas, ce sont des généralistes qui sont touchés. Dans 69 % des cas les violences sont verbales, dans 8 % elles sont physiques.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Toute-zone/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2016/11/01/Chatellerault.-Il-part-en-prison-apres-l-agression-du-medecin-2888285

Note de Christine Tasin

Et ils ont porté plainte contre le médecin…

L’histoire ne dit pas si Youssouphi est un vrai musulman, qui va à la mosquée et fait ses 5 prières par jour, mais son prénom, son attitude avec les femmes… disent assez qu’il est au mieux de culture musulmane…

Et un musulman ou descendant de musulman condamné pour la sixième fois, en France ( et il n’a que 26 ans…), on le garde, on ne le condamne qu’à 6 mois ?

De qui se moque-t-on ?

Print Friendly, PDF & Email

27 réponses à “Médecin agressé à Chatellerault… c’était bien un musulman, déjà condamné 5 fois…”

  1. Avatar Gaviva dit :

    ah ben lui il a droit d’office a la présomption de légitime defense, n’est-ce pas?? J’entends déja l’avocat coreligionnaire ou gauchiasse ou les deux  » il a agit par instinc en pensant que les siens étaient en danger ou deja victimes islamophobie aahhhh pleurez pleurez! Lamentable…

  2. Avatar denise dit :

    et bien oui quand on ne connait pas les us et coutumes d’un pays ..et que l’on règle les différents par la violence … et que tout leur est permis !! et que .;;et que ..;

  3. Avatar Jarczyk dit :

    Sixième condamnation…. Les 5 précédentes, avec sursis …On peut le supposer toutes a moins de deux ans…on peut le supposer également !
    Le principe des peines  »plancher » évite peut être l’engorgement des prisons…mais contribue à pourrir la vie de tellement de citoyens avec ce  »type de clientèle »,…toujours la même !!!
    O France! Le grand ménage, c’est pour quand ?!?

  4. Avatar xrayzoulou dit :

    Ces melons se croient tout permis pense qu’ils ont tous les droits. Là il y a un cas avéré de retour à la case départ (pays d’origine, ou mieux en Arabie !)

  5. Maxime Maxime dit :

    Eh bien, la « Nouvelle république » se lâche… et lâche donc les noms…
    J’avais donc bien fait de signaler l’article et je suis dégoûté de la lecture que je viens de faire. Pour le coup, la « Nouvelle république » rapporte les propos de façon détaillée. Leurs lecteurs se sont peut-être eux aussi sentis mal informés, comme je l’avais ressenti… et l’ont fait savoir ?
    L’argument « je ne savais pas que c’était un médecin », c’est fort aussi…
    Par ailleurs, sur les réseaux sociaux, les témoignages abondent qui présentent le docteur Joyeux comme un médecin adorable avec ses patients.
    L’affaire est médiatisée au niveau national (voir le Figaro etc.)

    • deniaud deniaud dit :

      Bonjour Maxime,
      A propos d’ articles de journaux, papier ou informatique, j’en profite pour vous demander le conseil suivant : plusieurs lecteurs de RR se demandent s’ils peuvent être poursuivis par les journaux s’ils mettent en ligne leurs articles sans leur autorisation .
      C’est très important de savoir les risques éventuels , de façon à ne pas hésiter à informer aussitôt des sites comme RR.
      ( je pense aux clandestins qui nous sont imposés en ce moment en Poitou-Charentes, par exemple).
      Merci pour vos précieuses lumières.
      Pierre, dans le pays rochefortais.

      • Christine Tasin Christine Tasin dit :

        Avant l’avis autorisé de Maxime, l’usage fait que l’on reproduit des articles accessibles en mettant les sources, et si un journal n’est pas d’accord il nous demande de le supprimer. La loi fait que seules en principe des extraits, des citations sont autorisées

        • deniaud deniaud dit :

          Merci bien , chère Christine,
          cette précision me convient très bien et je vais la transmettre aux amis.
          Donc, en résumé, ne nous gênons pas pour vous envoyer des extraits de la presse, qui apportent de l’eau à notre moulin.
          Bien aimé votre dernière interview sur TV LIBERTES, en pleine forme !

  6. Avatar Chistian jour dit :

    Retour au bled à coup de pompe dans le cul.

  7. Avatar JC. P. dit :

    Vous êtes de sales racistes, islamophobes et c’est pas bien du tout. PADAMALGAM, SONPATOUSS-COMME-CA, ISLAMCéPASSA, FOVIVRENSEMBLES, ou plutôt faut vivre comme eux et avec eux, accepter qu’ils tabassent et blessent les femmes fussent-elles médecins.

    Vous voyez bien, le musulman MOUSSA et sa mouquère, sont vraiment des chances pour la France. Non mais….
    Il a juste 26 ans et rien que 6 condamnations…..il y en a plein d’autres qui au même age, ont déjà été condamné bien plus de fois.

  8. Avatar Andrea dit :

    Retour au bled et point barre pour ce genre de crevards qui ne respectent rien ni
    personne. Même pas reconnaissants de ce qu’on leur offre et qu’ils n’auraient pas chez eux !

  9. Solution : Remigration de tout musulman en France et dans toute l’Europe pour non-compatibilité à notre culture et mode de vie ! dehors et vite et tous déchus de la Nationalité Française comme ça pas de CAF et retraite aux mort décéder depuis plus de 50 ans et verser depuis des années à ces racailles ! point barre

  10. Avatar Fallaci dit :

    Une chance qu’il y avait des témoins sinon la parole du Médecin n’aurait eu aucune valeur. Elle aurait été accusée de racisme plus coups et blessures sur le bébé, la maman, et lui aurait été considéré en état de légitime défense.

    Depuis qu’ils savent que tout leur est pardonné, qu’ils ont tous les droits,
    leur arrogance et leur violence ont décuplés.
    Ça va bastonner sec entre eux et leurs concurrents migrants-réguliers.

  11. Avatar J dit :

    Voilà leurs nouveaux arguments : « je savais pas ». En Autriche, l’autre migrant ne « savait pas que l’enfant ne voulait pas être violé ». Ici, cette ordure ne « savait pas que c’était le médecin ». Ils se foutent vraiment de notre gueule. Un de ces jours, l’un d’eux va se prendre un retour de bâton et il n’y aura qu’à dire « je savais pas ».

  12. Avatar Caughnawaga dit :

    Est-ce que ça surprend kkun ici je crois que non.

    Il ne savait pas pourtant sa moukère lui a crier y a le docteur qui m’agresse et il se met à frapper y a très bien entendu.

  13. Avatar MAIGROT dit :

    Pour moi la femme arabe est la première responsable. C est bien elle qui est A l’origine des faits….
    Et aucune condamnation, bien entendu !….

  14. deniaud deniaud dit :

    rappel de mon témoignage en 2014 sur RR : dans un hôpital du 17, à l’accueil :
    « A PARTIR DE MAINTENANT VOUS ALLEZ SOIGNER QUE DES ARABES VOUS ENTENDEZ ?? QUE DES ARABES !!! SINON ON VA REVENIR VOUS EGORGER !! »
    Devinette du matin chez BOURDIN : si vous savez qui c’est, vous avez gagné votre 13 ème mois, 2 000 euros !

  15. Avatar zipo dit :

    Le mur des cons a été franchi par le laxisme de nos juges !Ces gens que nous avons accueilli nous traitent comme leurs esclaves ;tout leur est du !Mahomet les a convaincu de leur supériorité sur l’occident peuplé d’infidéles a punir sans aucune retenue!Aussi se comportent -ils de cette sorte avec nous.Frapper un médecin ,un policier ,un pompier tout ce qui représente notre démocratie contraire a l’Islam est pour eux un devoir vis a vis de Mahomet !Quand allons nous enfin reconduire ces fils de putes de la ou ils viennent!!!
    Votons FN

  16. DIOGENE DIOGENE dit :

    La France est un pays « colonisé » en pleine dhimmitude.

    Nous subissons une colonisation « culturelle » (!) une « civilisation » de la violence soutenue par des idiots utiles : les « gauchistes ».
    Tous les métiers en relation avec le « public » (c’est-à-dire la merde importée sur notre territoire) souffrent…

    L’avenir va encore charrier des fleuves de sang…

  17. Avatar jean-émile créthien dit :

    AUX ARMES CITOYENS!!!
    Chère Christine,
    Peut-on apposer des articles de RR sur les panneaux d’affichage public de ma commune?
    Avec mes remerciements
    Jean-Emile

  18. Avatar Fuck it dit :

    Au lieu de se plaindre et de tout penser à postériori, prenez vos coucougnettes et si vous assistez à ce genre d altercation, mettez vous a plusieurs (comme cette frange de la population sait si bien le faire) et foutez les dehors sans ménagement. Y a un moment, a force de ne pas réagir, ou les abrutis de croient rois…

    • Maxime Maxime dit :

      Oui, vous avez raison, dès que le ton monte, il faut intervenir, c’est la leçon à en retirer. Nous ne sommes plus entre gens bien élevés, quitte à s’interposer pour rien ou passer pour quelqu’un qui se mêle de ce qui ne le regarde pas.
      Mais il faut être en condition physique car le « Moussa » devait être assez costaud pour que sa femme l’appelle comme un chien auquel on ordonne de mordre. S’il n’y avait que des octogénaires dans la salle d’attente par exemple, ils ne pouvaient pas faire grand chose à part appeler la police.
      Je me demande par ailleurs si Moussa et sa femme ont été poursuivis pour non assistance à personne en danger.
      Le médecin étant inanimé… qu’en est-il ? L’article de la NR ne précise pas sur quel fondement les poursuites ont eu lieu, sauf erreur de ma part.
      De mon point de vue, en plus des violences, il y a le problème de la non assistance à personne en danger.
      Ils sont partis en la laissant à terre comme un déchet.
      C’est honteux.

  19. Avatar ancienbelgedodo dit :

    Nul Français, belge, espagnol, italien, éburons, gaulois et tous autres vikings ne prendra plus de repos tant que les Maures tiendront encore une parcelle de notre belle Europe, fût-elle de la taille d’un noyau d’olive.

  20. Avatar jean-émile créthien dit :

    Merci Chère Christine!
    Bonne soirée à vous…

  21. Sarisse Sarisse dit :

    Je ne sais pas s’il s’agit du même Joyeux, mais le grand Oncologue du même nom vient d’être radié de l’Ordre et sanctionné depuis son passage à TV Libertés.

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      non ce n’est pas le même. Le professeur Joyeux a été sanctionné pour s acampagne contre les vaccins non obligatoires pas pour être passé sur TV libertés

Lire Aussi