Le dernier guillotiné était un Tunisien : tortures, actes de barbaries, viols, meurtre…

Publié le 30 octobre 2016 - par - 28 commentaires

Il y a juste 40 ans, les ordures qui s’attaquaient aux femmes étaient traitées avec beaucoup de sagesse

«  » »Guillotiné le 10 septembre 1977

Hamida Djandoubi, Tunisien arrivé à Marseille en 1968, est le dernier guillotiné de l’histoire de France. Accusé d’avoir maltraité et séquestré des adolescentes, les soumettant à ses volontés par des actes de violences, il est condamné pour tortures, actes de barbarie, viols, mais aussi pour le meurtre de l’une des filles qui avait réussi à fuir. Ce bel homme n’a, au départ, pas passionné les médias et l’opinion publique, mais lors de son procès, son caractère intrigue : Hamida Djandoubi apparaît élégant et charmant, son apparence ne colle pas avec le personnage de pervers décrit par les victimes. Il essaie de faire pencher les jurés vers la perpétuité plutôt que vers la peine de mort en mettant en avant son handicap. Le meurtrier a en effet subi un accident au début des années 1970, qui le laisse partiellement amputé d’une jambe. L’accusé déclare avoir changé à partir de ce moment-là, se sentant diminué ou moins séduisant pour les femmes. Mais ses déclarations froides ne convainquent pas le jury.

En plein débat sur la peine de mort

Hamida Djandoubi sera exécuté un matin de septembre 1977, sous la présidence de Valery Giscard-d’Estaing

«  » » » » » » »

Le « dernier guillotiné »

Faut pas chanter victoire trop tôt!
Rien n’ est immuable; la roue et les société tournent et changent…

Et ce n’ est pas parce qu’un avocat aux sourcils broussailleux et aux convictions dites « humanistes » a voulu se faire le suivant de Victor Hugo à ce sujet que la France ne renouera jamais avec la Veuve.

Veuve dont on peut tout penser mais qui, a défaut de toujours faire son boulot, avait au moins le mérite de PUNIR !!

Le Talion, un doigt pour un doigt pas plus,  un oeil pour un oeil pas plus, une vie pour une vie pas moins !!

Print Friendly, PDF & Email

28 réponses à “Le dernier guillotiné était un Tunisien : tortures, actes de barbaries, viols, meurtre…”

  1. Avatar encore et encore dit :

    on dirait qu il visite un des tunnels de Gaza 😆

    dédié a Madame Tasin, cette « réflexion » a propos de l’ arrogant Rachid Nekaz, qu elle accueillera surement en se marrant

    …………………

    « cette nuit je n’ ai pas cessé de penser al’ algériens Rachid Nekkaz, le flamboyant connard milliardaire qui paye les amendes des voilées et qui insulte les CRS en se faisant embarquer sans ménagement par les CRS …assez « privilégié » par le gouvernement français et ses analystes qui doivent s’ imaginer qu il risque d’ etre un trés influent algérien dés que la momie a piles va clamsser

    déjà le nom de famille Nekkaz , ça ne court pas les rues,jamais rencontré de mon existence je vais aller vérifier sur Gogole

    ensuite , et c’est là que le mystère prend des couleurs (parce que selon mes maigres connaissances en arabe, Nekkaz, ça ne veut rien dire)

    par contre si tu le lis a l’ envers, REVELATION !! tu obtiens Zakkèn qui signifie « vieillard » en…Hébreu!!

    les raisons: on pet remonter a l’ époque almohade ou tout ce qui n’ était pas musulman (juifs, chrétiens) fut converti de force!!
    les chrétiens eurent la possibilité de tout abandonner et fuir vers la chrétienneté du nord de la méditérrannée (espagne,france,italie,malte)

    les juifs ne connaissant pas encore El Al …restèrent

    la présence Almohade va durer un petit siècle, soit 3 ou 4 générations

    a leur chute les Juifs revinrent a leur religion, mais il y eut du « déchet »

    aprés 4 générations…tu parles et puis aussi peut etre plein le cul d’ etre persécutés comme juifs

    ce qui explique la grosse quantité de noms semblables Juifs ou Musulmans de nos jours…innombrables sont les musulmans genre : Taieb,Lalloum,Zenati,Mimoun et autres Fredj ou Henni

    ça pourrait etre une explication…

    par contre a mon sens plus « moderne »

    aprés l’ indépendance de l’ algérie, queques maigres centaines de juifs et de chrétiens ne quittèrent pas l’ algérie, y vacurent dans une presque clandestinité les années passant

    plus de vie religieuse, syna disparues ou désertées, mariages certains avec…des musulmans/es bien sur

    et peu a peu dissolution dans le nombre

    alors , peut être un Zakkèn ou encore Zakine (y en avait un lot en 60..) ne voulant pas se transformer en Ben Machin ou en Mouloud Mahmoud, a l’ idée de garder le constitutif de son nom…et en inversant les lettres (ainsi sauvegardées) tu obtiens Nekaz

    remarquons aussi qu’ il a du bol: prénom: Rachid et nom le sempiternel Mohamed, ou Ahmed ou Mahmoud, aucune connotation musulmane dans Rachid qui signifie « mur, sage, doté de raison..)

    et aprés consultation de google , que dalle a part notre poulet belliqueux, aucun « nekkaz » autre connu au bataillon !

    Alors Rachidou ?? quelle impression ça te fait d’ apprendre, mais je suis convaincu que tu le savais, que tu es Yahoudi ?? 😆

    musulman d’ occaze, le Nekaz, en vrai : ZAKEN ( vieillard, homme àgé, en Hébreu ) 😆 😆 😆

    • Antiislam Antiislam dit :

      Bonjour,

      D’après mes connaissances (maigres) sur le sujet et que j’aimerais approfondir, il y avait de puissants royaumes judéo-berbères en Afrique du Nord (royaume de Touat (d’où Touati) , royaume des Zénètes (d’où Zenati) etc) qui ont perduré jusqu’au XV ème siècle, mais qui ont été finalement anénantis par les flux incessants d’envahisseurs musulmans venant de l’Est.

      Je n’ai pas trouvé de littérature sur le sujet, mais cela m’intérésserait …

      • Avatar encore et encore dit :

        Bonjour Antiislam

        le seul « royaune juif » du touat est celui de Tamentit

        détruit en 1492 ( cincidence) par le voyou islamiste El Meghili de Tlemcen qui voyait d’ un mauvais oeuil la prospérité de ce territoire juif du Touat et le détruira

        tous les Touati, Touitou, et autres sont les descendants de ces gens

        il y eux aussi dans la vallée du Drâa une importante communauté juive
        ( d’ ou les noms de Dray, Drahi,Ederhy…)

        c’est l’ une de ces deux installations qui introduira le palmier dattier et le Dromadaire, premier 4X4 de ces grands nomades chameliers chers a Gauthier, et bien sur Zénètes , ramenant la bestiole de la péninsule arabique, bien avant l’ apparition du dit « prophète »

        je vous conseillerais volontiers le livre de Jacob Olliel « les juifs du Sahara »

        Olliel a passé 10 ans de sa vie sur ces lieux et c’est du vécu

        contrairement aux « voyageurs en bibliothèques »

        la fameuse « pierre de Ghormali » sorte de pierre de Rosette fut découverte a Tamentit (pays berbère comme tous les lieux dont le nom commence par un T et finit par un T : genre Tiaret, , il y en a des centaines

        notez que ça peut commencer par un Thé et finir par un café 😆

        PS amusant: les juifs de cette région ont longtemps employé le voeu  » l’ an prochain a Tamentit » plutot que « l’ an prochain a Jérusalem »

        si vous savez ce qu ‘est le système d’ irrigation par canal souterrain, dit « Foggara » je vous signale que ce système d’ adduction d’ eau fut installé au Sahara par les berbéro juifs chassés de Cyrène par Marcius Turbo le romain

        il voulait les punir des « jacqueries » juives de Cyrène et Alexandrie

        la Grande Foggara qui traverse Tougourts du nord au sud est toujours connue sous le nom de « Fogarate el Yahoud »

        cherchez dans google « Foggara »

        cordialement

        • Antiislam Antiislam dit :

          Bonjour,

          Merci pour ces précisions qui me passionnent.

          Je n’avais que des indications sommaires sur cette question de la présence juive au Sahara, lues dans le livre de Camps, « les Berbères », si je me souviens bien.

          Je vais me procurer le livre que vous m’indiquez.

          Encore merci.

        • Avatar UTR dit :

          encore et encore

          Toutes mes félicitations pour votre érudition exemplaire concernant l’histoire de l’Afrique du nord, vous êtes impressionnant !

    • Avatar Asher Cohen dit :

      @encore et encore
      L’adjectif qualificatif Hébreu pour désigner vieux est zaqen, avec une seule consonne qouf. En principe le qouf n’est pas translittéré par un k (correspondant à la translittération du caf Hébreu), mais plutôt par un q. Il existe des noms de famille de Juifs d’Afn du type BenZaquen, mais, à ma connaissance, toujours translittérés à l’Etat Civil Français avec un q. De plus,trouver en Afn des non-juifs nommés Ibn Zaquen,donc en formulation arabe,à fortiori Ibn Zakken avec 2 K, me parait difficile. Ensuite, il n’y a pas de daguesh dans le qouf de zaqen, et l’on ne voit donc pas d’où pourrait venir un doublement de la consonne avec 2 K tel qu’il apparait dans Nekkaz. Pour trouver l’origine du nom Nekkaz, il faudrait nécessairement partir de sa formulation en langue arabe et non de sa translittération à l’état civil Français.L’on saurait alors quelles sont les consonnes utilisées en écriture arabe. Tous ceci contredit manifestement la thèse que le nom de famille Nekkaz viendrait de l’inversion des lettres de l’adjectif Hébreu zaqen.

      A l’époque Almohade, donc au Moyen-Age, le Maghreb Central (l’Algérie d’alors), a probablement été judenrein, les Juifs y ayant été expulsés, convertis de force ou massacrés. Mais, comme l’a montré R. Ayoun dans ses travaux, aucun Juif d’Algérie ne peut faire remonter sa généalogie à des ancêtres présents en Algérie avant 1391, tous remontant en Espagne, Séfarade, avant cette date. Il est donc très difficle d’essayer de relier les Juifs présents au Maghreb Central après 1391 avec ceux présents avant la rupture Almohade. Dans tous les cas, prétendre que Nekkaz descendrait d’un Juif converti à la période Almohade reste à démontrer.

  2. Avatar encore et encore dit :

    le récit bilique de la sortie d’ Egypte célébré par Paques était dit en Berbère chez ces gens de Tamentit et connu dans la liturgie des juifs du sahara jusque vers les Années 50

    le voilà en Tamazight….si vous ne comprenez pas, y a la « traduction en français)

    ////////////

    s tarula ay s neffagh gh masêr. ayddegh
    n ughrum ur imtinn da ttecan
    lewaldin nnegh gh maser. kullu mad yagh
    lâz iddu ad itec, mad yagh fad iddu
    ad isu. asegg°as ddegh gh tmazirt ddegh ;
    imal gh bit lmekdes.

    C’est par la fuite que nous sommes sortis d’Égypte. En fait
    de pain, c’est un pain non levé qu’ont mangé
    nos ancêtres en Égypte. Que tous ceux qui ont
    faim aillent manger, que celui qui a soif aille
    boire ! Cette année-ci, nous sommes dans ce pays-ci ;
    l’an prochain au Lieu Saint

    .
    man nhya i yîd ddegh man kull iydân ? kullu
    y idân ur da nttduwaz awd yut tikkelt,
    îd ddegh snat tikkal.

    Quelle différence y a-t-il entre cette nuit-ci et toutes les autres nuits ? Toutes
    les autres nuits, nous n’avons pas l’habitude de manger trempé, nous ne le faisons jamais :
    cette nuit-ci, nous le faisons deux fois.

    kullu îdan nekk°ni da ntteca wenna
    y imtenn negh ur imtinn, îd ddegh wadda
    ur imtinn.

    Toutes les autres nuits, nous, nous avons l’habitude de manger quoi que ce soit
    de levé ou de non-levé, cette nuit-ci
    ce qui n’est pas levé.

    kullu îdan nekk°ni da ntteca, nsu, swa
    negh°zdem swa negg°en, îd ddegh akk° negh°zdam.
    kullu w îtan nekk°ni da ntteca aydda nufa
    l lex°dêrt, îd ddegh, lmarur.

    Toutes les autres nuits, nous avons, nous, l’habitude de manger et de boire soit
    assis soit étendus, cette nuit-ci, nous le faisons tous assis.
    Toutes les autres nuits, nous avons, nous, l’habitude de manger ce que nous avons trouvé
    en fait de légumes, cette nuit-ci, nous mangeons de l’amer

    .
    ixeddamen ay nga i peràu g° masêr. issufgh agh
    rebbi nnegh dinnagh s ufus n ddrà, s ufus
    ikuwan. mur ur agh issufgh rebbi lwaldin

    Serviteurs de Pharaon, voilà ce que nous étions en Égypte. Il nous en fit sortir,
    notre Dieu, là, par un bras fort, par un bras
    robuste. Si Dieu n’avait pas, pour nous, fait sortir nos parents

    nnegh gh masêr, nsul nekk°ni d isirran
    nnegh ixeddamen nga i peràu gh masêr.
    waxxa nla làkel, nla lfehemt,
    waxxa nssen turat, lazm nnegh an nàawed
    gh ufugh n masêr. kullu mad d isgudiyn ad d iàaud
    gh ufugh n masêr, tannit waddagh ituskar.

    d’Égypte, nous serions encore, nous et nos enfants,
    les serviteurs du Pharaon en Égypte.
    Même si nous possédons intelligence et entendement,
    même si nous savons la Torah, il nous faut répéter
    ce qui à trait à la sortie d’Égypte. Quiconque accumule les récitations
    de la sortie d’Égypte, est, vois-tu, digne de louanges.

    • Antiislam Antiislam dit :

      Bonjour,

      Merci, je connaissais ce texte dans sa version française, c’est émouvant de le lire en langue berbère.

      Le livre dont vous m’avez parlé n’est plus disponible, mais avec vos indications j’ai déniché des sites très intéressants.

      Merci !

    • Avatar Lili dit :

      @ encore et encore
      Êtes-vous d’origine Berbère ou Kabyle?
      Parlant et comprenant un peu la langue Kabyle, je reconnais certains des mots berbères….

      • Avatar encore et encore dit :

        origine berbère? trés probablement , lointaine mais vérifiable

        ma grand mère maternelle portait le prénom de Tita (petite source, oeuil ..)
        et sa soeur  » 3ittou  »

        et chez nous on disait « sekssou » pour désigner le couscous quand j’ étais enfant

        Camps connait bien les Berbères judaisés ou les Juifs berbérisés

        la « dispute  » est toujours ouverte 😆

        quand a cette brave Dihiya Ibnt Tabet, connue sous le nom de « kahina » qui signifie « pretresse » en punique carthaginois ( comme Kohen,) le radical trilitère KHN désignant une personne familière avec la prêtrise, je crains fort que sa judéité ne soit qu une charmante et plaisante épopée , voire légende 😆

        qui ne connait pas autour de lui un Bouzaglo, ou un Aflelou, un Ouizmène, un Zana …..ou un Vanounou 😆

        • Avatar Lili dit :

          Yeah !! Chez moi aussi on disait Seksou et pas couscous… ce plat n’est pas arabe !!
          Je reconnais aussi le « Tita » pour parler de l’oeil…..
          .
          :

          • Avatar Asher Cohen dit :

            @Lili
             » ce plat n’est pas arabe !! »
            Connaissez-vous un équivalent du couscous dans les pays arabes du Moyen-Orient (Irak, Syrie, Liban, Arabie, Yemen, Monarchies du Golfe, Egypte,etc..)? De plus les Juifs du Maghreb ont des recettes de couscous, notamment sucrées ou au beurre,que mêmes les Berbères n’ont pas.. ,

          • Avatar Lili dit :

            @ Asher Cohen
            1) Non, aucun plat arabe n’est équivalent au seksou qui est parfaitement équilibré du point de vue diététique et je persiste et signe , ce plat n’est pas arabe !!
            2) Le seksou au beurre et au sucre, je connais!!…Ma maman nous en faisait…;
            Peut-on en déduire que je suis Juive…..ça ne me dérange pas, bien au contraire…;

    • Avatar Asher Cohen dit :

      @encore et encore
      Haim Zafrani a publié, en 1970, un fragment d’Hagadah chel Pessah en langue Berbère. Le texte est incomplet.
      Prenons par exemple le passage: »man nhya i yîd ddegh man kull iydân ? kullu
      y idân ur da nttduwaz awd yut tikkelt,
      îd ddegh snat tikkal. » Il correspondrait au texte Hébreu « Ma nichtanah ha-laila hazé, micol ha-leloth, che-berhol ha-leloth anou orhlim hametz ou-matsa, ve-ha-lailah hazé coulo matsa. » Mettre en tête de la phrase « man nhya » pour « ma-nichtanah » semble révéler une construction syntaxique similaire à l’Hébreu. Ce texte semble correspondre à une simple traduction littérale de l’Hébreu plutôt qu’à une rédaction de la Hagadah en Tamazigh. Zafrani a trouvé ce texte dans le Sud Marocain, mais on n’en retrouve l’équivalent nulle part ailleurs au Maghreb Central, ni en Tunisie, ni en Lybie. Prétendre que les Juifs du Sahara récitaient la Hagadah de Pessah en langue Berbère est donc très discutable.

  3. Maxime Maxime dit :

    complètement d’accord avec ‘ »Encore et encore » !
    La peine de mort si elle était rétablie devrait aussi être « industrialisée ». On ne pourra pas guillotiner les personnes qui ont déjà été condamnées (interdiction de la rétroactivité des lois pénales plus sévères), mais tous les terroristes que la France viendrait (plutôt que « viendra » si l’on veut être optimiste) à connaître devront l’être en revanche.
    Cela permettra de faire de la place en prison pour la délinquance ordinaire et donc améliorer l’effet dissuasif du droit pénal, sacrément diminué depuis… longtemps maintenant.

    • Antiislam Antiislam dit :

      Bonjour,

      C’est d’ailleurs l’icône de la Gauche qui a inauguré une telle politique contre la terreur en Algérie.

      J’aimerais, cher Maxime, que vous traitiez pour nous du problème particulier des personnes françaises qui, en Syrie ,ont porté les armes contre la France.

      Qualification du délit voire du crime : « intelligence avec l’ennemi », « haute trahison » ??

      Type de justice à éventuellement rétablir : Haute Cour, Tribunaux militaires ??

      Type de peine etc etc

      On nous annonce un retour en masse de ces gens en France après la chute de l’EI et cela serait intéressant d’anticiper.

  4. http://guillotine.cultureforum.net/t2655-la-veuve-au-musee-mucem-a-marseille

    S’ agissant de ce grand criminel , sachons tous qu’il est mort sans aucune souffrance , car la dénommée guillotine , c’est avant tout 40 kilos d’acier coupants qui tombe avec une vitesse fulgurante, au point que le cou du condamné est tranché à la vitesse de l’éclair !

    Parmi tous les procédés de mise à mort , la guillotine française est le moyen le plus achevé permettant d’achever une personne sans pratiquement aucun ressenti physique ! alors que les chaises électriques et chambres à gaz américaines ont parfois provoqué des agonies pénibles !

    La société compte un certains nombres de monstres absolus , comme ce tunisien, dont il faut se débarrasser confortablement ! et la solution du couperet rapide semblait idéale !

    Nous ne pouvons que maudire Badinter ne nous avoir déposséder de ce moyen précieux qui à l’heure actuelle nous permettrait de liquider des régiments entiérs de terroristes muzz !

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      ne regrettons rien, même sans Badinter les juges ne prononceraient pas de peine capitale.. mur des cons oblige

  5. Avatar jolly rodgers dit :

    il y’a la Kaeinna aussi princesse kabyle qui a combattue les invasions arabo musulmanes ! ps: bonjours LILI , je te souhaite un bon dimanche , moi je m’ennuie comme touts les dimanche . je vais allé lire ,j’ai pris du Sénèque il y’a du soleil . profitons de se temps . 🙂

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Ce n’est pas possible qu’on ne gagne, pas, un peuple avec ces patriotes qui vont lire du Sénèque un dimanche ensoleillé, au lieu de se tartiner les conneries télévisuelles c’est forcément un peuple qui va gagner

    • Avatar Lili dit :

      Coucou Jolly Rodgers,
      Bonne lecture et bon dimanche à toi…
      Moi, je suis allé faire de la muscu et du cardio….je me prépare pour la bagarre avec nos « faux amis » , il y a des envahisseurs de Calais arrivés de nuit près de chez moi en Isère….; 🙁 🙂

    • Avatar encore et encore dit :

      a la fin du 7 eme siècle, Kahina, connue des historiens de la Berbérie orientale sous le nom de Dihya ibnt Tabet, mettra une sacrée dérouillés a l’ envahisseur arabo-musulman, Hassan

      l’ obligeant a une retraite honteuse ( il a été vaincu par une FEMME !! a la tête de ses sauterelles malfaisantes! plus de houris pour lui au Paradis!! bien fait pour sa gueule!!! 😆

      le Calife de Baghdad ( non! pas el Baghdadi de Daesh…l’ autre, l’ Omeyade puant …, lui donna l’ ordre de se replier en Tripolitaine…

      ce qu il fit, heureux de s’ en etre sorti…

      les lignes de son point de retraite sont toujours connues sous le nom de « Ksours Hassan »

      il se fera le serment de ne plus remettre les pieds en Ifriqiya … » tant que l’ eau de ses larmes baigneront ses yeux… » dixit lui même

      une sorte de  » Barbu échaudé craint le rasoir »…..

      Quand a lire ce bon Lucius…. quel stoicisme!!! je suis admiratif 😆

      pour ma part , cueillette de champignons (bolets) avec mon petit fils

  6. Avatar Sylvie dit :

    Je m’intéresse à l’histoire des anciennes civilisations qui ont marqué notre patrimoine et notre culture.
    Je suis passionnée par les recherches des grands explorateurs dont le commandant Cousteau, l’archéologue Schliemmann, l’écrivain Pierre Benoît et l’auteur d’ouvrages scientifiques Charles Berling… Pourquoi ces personnages-là ont-ils quelque chose à voir avec le mystère de la civilisation qui m’intéresse et m’interroge ? Où est-elle ?
    Cousteau l’a situé à l’île de Santorin, Schliemann à Troie, Pierre Benoît dans le Sahara et Charles Berling dans les îles Bermudes (près de Bimini)… D’autres dans le passé l’ont mise au Spitzberg (Bailly le maire de Paris de la révolution), Platon pour ne citer que lui la décrivait comme étant la plus grande des civilisations rassemblant l’Asie et la Libye réunies. Solon, un philosophe égyptien en parlait comme de la civilisation du Peuple de la Mer. Dans le Timée et le Critias on l’évoque comme étant la plus brillante des civilisations disparues, englouties dans les fonds vaseux du grand océan en face des colonnes d’Hercule.
    On la situe encore au large des Canaries et des Açores.
    Les Indiens mexicains aztèques se revendiquaient de cette civilisation, car leurs ancêtres venaient de terres englouties dans le grand océan. Les cités de Chichen Itza, de Palenque, d’Aztlan auraient beaucoup à voir avec cette civilisation disparue.
    Je la recherche aussi et quelqu’un peut-être sur le site pourrait me dire où est-elle ?
    Il y a des comparaisons historiques que l’on peut faire entre le Mexique précolombien et l’Egypte pour les pyramides et les cités érigées par ces peuples.
    Qui pourrait me dire si des ressemblances existent aussi entre les Berbères et les Guanches des Canaries (peuple mystérieux) ?
    Existe-t-il des coîncidences avec les Etrusques et les Basques ?

  7. Avatar Rudolph dit :

    …qualité des articles, …et des échanges, élégants, courtois, fouillés; on est en bonne compagnie sur Résistance Républicaine; total respect, comme disent les djeunes !

    Mon p’tit grain de sel: que penser de  » Rachid Nekkaz-neuve  » LoL

  8. Avatar gillic dit :

    Oui, la veuve doit reprendre du service le plus vite possible, pensez aux innocents qui seront épargnés !!!!!
    Bravo aussi pour les commentaires très fouillés sur le Maghreb, cela transpire la passion !!!!

  9. Avatar trafapa dit :

    Une question : ce hamida djandoubi a-t-il récidivé ?

Lire Aussi