Julien Odoul, FN Yonne : « d’abord les nôtres avant les autres « 


Julien Odoul, FN Yonne : « d’abord les nôtres avant les autres « 

A Villeblevin (89), Julien Odoul, Conseiller régional de Bourgogne Franche-Comté et Secrétaire départemental du Front National de l’Yonne a interpellé le préfet propos de l’arrivée de 50 migrants.
Quand il lui demande, si au 1er viol, cambriolage, agression…etc de la part des migrants, il viendra demander pardon aux habitants , le préfet a refusé de répondre……
Julien Odou été acclamé et le préfet hué !

Les choses bougent, doucement, mais surement…..

Note de Christine Tasin

L’invasion continue, par ailleurs. Toujours en Bourgogne, à Dijon cette fois, plusieurs centaines de migrants sont attendus.

Ce mercredi matin, 1 bis , rue des Creuzots à Dijon, toutes les personnes qui nous avons rencontrées ne parlaient plus du tout de rumeurs ­concernant l’arrivée de migrants de Calais (Pas-de-Calais). Les deux questions principales qui se ­posaient étaient de savoir « quand ? » et ­ « combien ? ».

De ce fait, les dizaines, voire les centaines de migrants, selon certaines sources, pourraient arriver sur ce grand espace situé à proximité directe du boulevard Maillard, des voies SNCF et du village de Roms. [..]

Selon nos informations, après que l’eau et l’électricité auront été installées, ce qui sera fait, rapidement, par l’entreprise dijonnaise Roger Martin, les migrants pourraient arriver dès la semaine prochaine. D’après nos sources, ils seraient installés dans quatre-vingts bungalows et viendraient en famille. […]

En attendant, les camions et engins de chantier continuent à préparer le terrain et, parfois, certains curieux viennent voir où seront les ­migrants. Du côté de la communication ­officielle de l’État (préfecture), de la Ville, des autres collectivités locales et des élus, même nationaux, rien de nouveau à l’horizon : le silence reste de mise, laissant ainsi toujours plus de place aux multiples interprétations. […]

http://www.bienpublic.com/edition-dijon-ville/2016/10/20/dijon-les-migrants-pourraient-etre-plusieurs-centaines

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




16 thoughts on “Julien Odoul, FN Yonne : « d’abord les nôtres avant les autres « 

  1. Avatarcoco

    De toute façon, c’était acté depuis le début que les migrants de jungle ne verraient jamais l’Angleterre…. On nous a comme d’habitude joué la comédie pour pouvoir librement installer Daesch sur la totalité du territoire national!

  2. AvatarJean.marc

    et pendant ce temps,des français on froid parce que le gaz coûte trop cher,d’autre n’ont plus de gaz , plus d’eaux,et plus de courants parce que ont leurs à coupé,et qu’ ils ne peuvent plus ce le payer,

  3. Avatarseveric2009

    avec 7 millions de chômeurs,600 milles mal-logés,250 milles SDF,oui,d’abord les nôtres et les autres(20,40 ans,allez défendre votre pays) »DEHORS »..!!

  4. AvatarPhilippe le Routier

     » D’après nos sources, ils [les clandestins] seraient installés dans quatre-vingts bungalows et viendraient en famille…  »

    En famille ? ? ?

    J’ai fait un zoom au maximum sur la photo ( bien que je sois conscient que c’est une photo d’illustration ) ben navré, pas vu beaucoup de famille ! ( aucune en fait )
    A moins que les femmes soient derrière comme c’est souvent le cas avec les musulmans, sur le devant on ne voit que des hommes.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      c’est une photo d’illustration que j’ai choisie… mais de toutes manières 80% pour cent des migrants sont des hommes seuls alors …

      1. AvatarPhilippe le Routier

        Je me demande si avec ton estimation de 80% d’hommes tu n’est pas en dessous de la réalité.

        Je sais que tu manques de temps, mais TOUTES les photos, TOUT les reportages montrent des hommes, les femmes tu peux les compter sur les doigts de la main, et les gosses, les petits, les enfants pas les adolescents, il y en a à peine plus.

        1. Christine TasinChristine Tasin

          je prends les chiffres officiels ils sont déjà énormes… même bidouillés ça dit bien l’ampleur de ce qui se passe

  5. AvatarXtemps

    Bravos! çà c’est défendre son peuple, d’abord les français de souche, çà suffit bande de salops, ordure!, référendum! bande de Fascistes!.

  6. TEMPLIERTEMPLIER

    étant originaire de l ancienne CAPITALE DE FRANCE,ni habitant plus toutefois depuis des lustres….
    ces indésirables finiront comme partout d ailleurs,par rejoindre les envahisseurs musulmans qui leur ressemble pour emmerder toujours plus…les dijonnais et surtout les dijonnaises…
    LA MEME MERDE PARTOUT…
    L ISLAM EST CHEZ MOI…
    ON ME DIT RESIGNE TOI…
    MAIS JE PEUS PAS…JE NE VEUS PAS…
    PEUT ETRE QU UN JOUR…JE VAIS ME FAIRE BUTER PAR CES GENS..
    TANT QUE JE NE LE SUIS PAS ET JUSQU A MON DERNIER SOUFLE…
    JE N AI PAS D ARME DE GUERRE POUR LEUR TIRER DESSUS…MAIS
    .JE FAIS BARRAGE COMME JE PEUS….
    COMME NOUS POUVONS….

  7. AvatarJ

    La réaction des habitants est encourageante, mais il ne faut pas que ce soit comme à Troigots, où les résistants se sont faits endormir et où les migrants vont finalement être installés. Il faut fermer l’accès aux installations aux migrants, les empêcher de descendre du bus, du train, et les faire repartir. Il faut qu’on montre qu’on ne veut pas d’eux, ni dans les villages, ni dans les villes, ni partout en France. C’est retour au pays, point barre.

  8. deniauddeniaud

    Encore un exemple effrayant et révoltant !
    La liste des petites et moyennes communes envahies s’allonge de semaine en semaine,, il semble que la répartition va s’accélérer dès lundi 24 octobre, et avant l’hiver, pour que tous ces braves gens soient confortablement installés dans NOS locaux.
    Et tant pis pour ceux qui n’auront pas cette chance : profiter de NOS locaux , les SDF, handicapés, vieillards, chômeurs en fin de droits, mères d’enfants hospitalisés….
    La révolte gronde, il y a de plus en plus de réactions de rejet, d’opposition aux déserteurs-clandestins-ennemis déclarés des Français, ça va péter très bientôt !
    Pas de scrupules, pas d’états d’âme, il faut leur mettre des bâtons dans les roues, s’opposer par tous les moyens , convenables ou pas !
    Restons prudents quand même, « l’essentiel est de durer  » ( Général BIGEARD ).

  9. Avatarlucifer

    C’est inexorable ! ils vont nous en coller un max. avant d’être virer en 2017 . Hollande, continuera à en faire venir , alors qu’il sait qu’il y a trop d’immigrés en France(ses aveux dans le bouquin des journalistes du Monde);il faut appuyer le mouvement des flics .

  10. Avatarlucifer

    C’ est une volonté délibérée de saupoudrer les clandestins partout en France ; ces soss appliquent à la lettre les directives de l’UE : prendre des « migrants » ; on se focalise sur les clandés de Calais , mais les plus nombreux sont ceux qui arrivent d’Italie ,par la montagne+ceux qui arrivent à passer tout simplement à la « frontière ». Même Hollande avoue aux journalistes du Monde qu’il y a trop d’immigrés en France . Un comble quand on sait qu’il en arrive sans cesse. Sans de véritables frontières , c’est une illusion de stopper ou simplement comptabiliser les clandestins chez nous ; si on peut encore dire : chez nous…..

  11. AvatarLili

    Une certitude se s’impose à mon esprit, sain…..
    Les socialopes et leurs valets font une politique de la terre brulée….
    Persuadés qu’ils vont dégagés, ils font un maximum de dégâts pour les successeurs…..
    C’est parfaitement criminel, car il y aura forcément une réponse du peuple qui va craquer sous le poids de l’insécurité, de l’injustice, de la pauvreté…….
    Ils sont en train de semer la graine empoisonnée de la guerre civile et de la guerre religieuse en laissant entrer et s’installer les assassins islamiques!!
    Il faudra, coute que coute, que ces salauds paient le prix de la trahison et de la mise en danger mortel du peuple !!

    1. deniauddeniaud

      @lili
      exactement Lili, c’est la politique de la terre brûlée, genre Attila quoi …
      Ils n’ont rien à perdre, et tant pis pour le bon peuple qui aura mal voté, qu’il se démerde, et nous supplie plus tard peut-être de bien vouloir les reprendre.
      Je crois bien que ça n’est pas nouveau dans l’histoire et dans la politique…

Comments are closed.