Migrants à Arès (33) : incendies volontaires contre le possible centre d'accueil

Le centre qui pourrait être choisi pour l’accueil des migrants à Arès a été dégradé dans la nuit de jeudi à vendredi

Deux départs d’incendies ont endommagé dans la nuit de jeudi à vendredi le portail extérieur et la porte d’entrée principale du centre du CCAS d’EDF situé sur la commune d’Arès. Vendredi matin, plusieurs gendarmes et policiers municipaux ont dressé un périmètre de sécurité sur la zone.

 En effet, le site pourrait être choisi comme centre d’accueil et d’orientation (CAO) permettant de mettre temporairement à l’abri des migrants issus du campement de Calais. Une alternative qui a suscité une levée de boucliers d’une partie de la population, le conseil municipal se prononçant contre cet accueil.

Traces d’hydrocarbures

Dans le même temps, d’autres Arésiens se sont mobilisés afin que cet accueil puisse se faire. Sur place, des traces d’hydrocarbures ont été trouvées par les gendarmes qui ont fait les premières constatations vendredi matin. Une enquête est en cours.
Quant à la rumeur lancée également ce matin d’une arrivée effective de personnes réfugiées, elle a été catégoriquement démentie par le maire de la commune, Jean-Guy Perrière. Quant au préfet de la région Nouvelle-Aquitaine et préfet de la Gironde, Pierre Dartout, il a vivement condamné ces actes et réaffirmé l’engagement des services de l’État pour contribuer, dans le cadre de la politique mise en œuvre par le Gouvernement, à l’accueil des migrants de Calais.

 77 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. toute la France se mobilise et commence à bouger vraiment ! Bravo ! Il ne faut rien lâcher , pourrissons la vie de cette lie que les fachos socialos nous imposent !

  2. Bravo les habitants d’Arès ( 33 ) ! Les gens de la mer ou du bassin d’Arcachon sont en général des vrais Français et des Girondins fiers de leur origine.
    Un peu plus haut au nord, dans la presqu’ile du Médoc, les chasseurs de palombes ne se laisseront pas marcher sur les pieds !!: ( voir comment ils reçoivent vigoureusement des écolos mollassons comme alain bougrain-machin !

  3. Enfin des réactions saines ! « Quand des millions de personnes se rendront compte que l’on ne peut plus vivre comme par le passé, la révolution sera logique et inévitable  » extrait de la love story « les corps indécents ». Car unique certitude, c’est qu’avec la géniale idée de répartir les migrants dans toute la France, il ne sera plus possible à tout un chacun de vivre comme avant. La prise de conscience est donc collective. L’inquiétude aussi. Les réactions salvatrices devraient donc aller crescendo. Le phénomène de rejet (qui précède le sauve qui peut) promet donc bien des surprises ! Et de tailles !

  4. Bravos! continuez français de mettre des battons dans les roues des ordures Fascistes qui jettent les nôtre dans la pauvreté.
    Aux Fascistes aux pouvoirs: arrêtez d’imposer par la force contre la volonté des peuples européens, référendum!.

  5. L’exaspération et le laxisme sont sujets à jeter de l’huile sur le feu. Et ce n’est pas terminé

Les commentaires sont fermés.