Comment, à Bordeaux, on a ri au nez du préfet et des antifas

Acte I. Une déclaration de manifestation est déposée à la Préfecture, il y a plus de 15 jours, au nom du Siel pour dire non à la charia, dans le cadre de la Quinzaine « Sauvons notre pays ».

Acte II. Le préfet convoque l’organisateur pour pleurer : une contre – manifestation des antifas est annoncée… et il n’aurait pas assez de policiers pour garantir l’ordre.

Acte III. L’organisateur de la manifestation et ses adjoints prépare un plan B

Acte IV. Le Préfet interdit notre manifestation de Bordeaux.

Acte V. Nous nous donnons le mot par textos et courriels et nous retrouvons tous à Talence, ville qui va avoir l’honneur et la chance d’héberger 50 migrants incessamment sous peu. Pierre Cassen fait un discours devant le Château d’Art, qui va être occupé par ces chers clandestins.

img_20161006_182526

Nous nous retrouvons tous comme prévu, avec environ 150 personnes, à 19 heures devant la Mairie de Talence où Karim Ouchikh et Renaud Camus font deux courts discours, et où nous chantons la Marseillaise avant de nous séparer pour se retrouver, pour certains, dans un restaurant pour terminer la soirée avec force cochonnailles et bon vin entre deux discours des personnalités présentes.

img_20161006_190122

Voici une initiative remarquable, voici le modèle à suivre pour tous les patriotes face à un pouvoir dictatorial et stalinien qui s’appuie sur ses milices fascistes abusivement appelées anti-fascistes. On ne déclare plus rien, on fait des petites actions de 10 minutes en se donnant rendez-vous par textos ou courriels, on filme, on met sur Internet et on leur fait la nique.

Les videos et photos de ce jour seront publiés bientôt sur notre site.

 178 total views,  1 views today

image_pdf

18 Commentaires

  1. Le seul problème, c’est que ces petits rassemblements imprévus ne changeront absolument rien.

  2. Avec ou sans leurs accords, c’est fait, c’est le principale.
    Aux fascistes on ne demande pas leurs avis.

  3. Sinon, je trouve très bonne l’idée de Roland L’alsacien de relayer vos interventions sur les médias étrangers pour impliquer les médias hexagonaux.
    Nul n’est prophète en son pays !

    • RIXO
      Oui je vous rejoins pleinement dans l’approbation de l’initiative de notre Roland l’Alsacien .
      Comme lui et vous le soulignez justement , l’implication des médias étrangers non soumis à la censure française nationale, pourra être utilisée comme levier , dans le but de précisément faire pression sur nos propres ….MERDIAS!
      Dans la mesure ou une information est largement diffusée à l’étranger , le silence des merdias français, sera de plus en plus compliqué à maintenir !

  4. c’est une excellente idée à perfectionner pour les futures manifestations interdites ( et il y en aura ! ).
    seules quelques personnes de confiance sont au courant du rendez vous  » secondaire  » prévu et peuvent, le moment venu, en avertir d’autres, qui eux mêmes……
    …. et la manifestation peut avoir lieu avant l’intervention des forces de l’ordre et des fascistes  » antifas  » mobilisés ailleurs.
    plus affinée, cette méthode permet aussi de réduire la nuisance d’éventuels mouchards ( je ne développerai pas ici ).
    ces  » manifestations clandestines  » ont été utilisées lors de dictatures, dans de nombreux endroits et ont été particulièrement efficaces.

  5. Bonjour .
    SUPER! merci aux courageux patriotes
    Ils agissent , c’est très bien .
    Bonnes journée et bon appétit à tous
    Bises à toutes les dames
    Sincère poignée de main aux hommes .
    Saint Cloud .

  6. Super ! Vous avez eu la bonne réaction, car il y en a marre de rester polis en respectant les diktats des collabos. L’insurrection doit commencer ainsi, partout où ce sera possible et cela fera peut-être plus d’effet que des manifs officielles (quand rarement elles sont autorisées) qui ne drainent que quelques centaines de courageux … pendant que leurs concitoyens ne sont bons qu’à gueuler devant le JT, puis s’abstiennent les jours de scrutins.
    Partout se trouvent des poignées de patriotes courageux qui n’ hésiteront pas à faire la nique au préfets couards.
    Bravo à tous et félicitations aux meneurs qui ont su trouver la parade.
    Je ne pourrai pas être à Montpellier demain mais j’espère que l’opération menée par la Ligue du Midi, fera son plein de citoyens mécontents, prêts à en découdre avec ce pouvoir indigne.

    • Tout à fait d’accord ; ils nous obligent à passer outre !
      Mais nos actions sont presque dérisoires sans le soutien des locaux et sur Talence ils étaient absents parce que Talence n’est pas encore Calais
      Si au lieu de 50 migrants le Préfet avait  »offert » 500…les gens ce seraient bouger le c….et encore,c’est pas si sur!

  7. Très bonne idée ! il ne faut plus rien déclarer à ces mafieux du gouvernement et organiser des actions positives qui peuvent porter auprès de l’opinion publique.
    Idées à prévoir :
    – Organiser des réunions tuperware chez des particuliers avec distribution de tracts, signatures de livres, conférences et repas (buffets ou dîner)
    – Prendre des photos des centres : prévoir une action surprise le jour où il est prévu que les migrants arrivent.
    – Distribuer des tracts dans les boîtes aux lettres appelant la population à manifester.
    – Diffuser des tracts sur les marchés.
    – Discuter avec les habitants.
    – Le jour même se regrouper en un lieu secret et partir vers les centres d’accueil où les migrants seront hébergés.
    – Faire venir des personnes en difficulté sociale (chômeurs, sans-abri, personnes âgées invalides et valides, retraités, mal-logés).
    – Lâcher de cochons dans les lieux.

  8. Le déroulement de ces faits, confirme le bien fondé des nouvelles orientations devant inspirer ce genre d’intervention
    Cette méthode semble la plus adaptée pour se prémunir du risque de confrontation avec des groupes gauchistes , dont le comportement ouvertement brutal est inévitablement source de dangers physiques importants
    L’ouverture prochaine des centres d’implantation de clandestins, permettra semble t il le renouvellement de rassemblement sur les lieux même d’accueil de ces illégaux étrangers, tout en continuant à ne pas être soumis à la menace gauchiste, car ces derniers n’auront pas la possibilité matérielle de « monter la garde  » en permanence devant les établissements concernés, et de contrecarrer des actions de protestations pacifiques
    Par ailleurs le caractére absolument imprévisible de ces actions calmes mais résolues, va poser un immense probléme à une administration centrale qui , en ces temps de pré élections, sera évidemment tentée de mettre à profit les manifestations patriotes encore approuvées ( cela disparaitra fort vite ) , pour opérer des rafles policiéres sauvages et organiser des gardes à vues trés longues , à titre de sanctions intimidantes , destinées à décourager les patriotes anti – clandestins !
    Tout porte à croire que l’atmosphére nationale va connaitre une aggravation considérables de la violence d’un exécutif faisant fléche de tout bois pour conserver son pouvoir , et les détentions arbitraires administratives de patriotes brutalement arrêtés dans la rue malgré un comportement fort pacifique, vont probablement se multiplier à la vitesse grand V,
    Dans cette optique , la non confrontation avec des forces de police , ayant perdu leur role sécuritaire pour ne conserver que leur fonction de répression au service d’un pouvoir autoritaire, tient une place aussi prépondérante que la nécéssité d’éviter tout contact avec des gauchistes essentiellement dangereux !
    Naturellement , dans le but de conserver ne serait ce qu’un semblant de légitimité en l’absence de toute démarche administrative de permission préfectorale , ces rassemblements devront absolument conserver un caractére profondément convivial et débonnaire, dans le but de ne pas offrir un argument de manifestation violente, à une prefecture nécéssairement à la recherche du moindre motif, pour engager une opération de répression consécutive !
    Toute la question est de tenter de determiner la nature de la démarche ultérieure d’une préfecture , qui sera ultérieurement informée des faits par le biais de l’examen des réseaux sociaux . Pour l’heure je ne peux absolument pas prétendre apporter ne serait ce qu’un élément de réponse à cette interrogation fondamentale se posant désormais à nous , avec une acuité particuliére

  9. J’y étais au côté de Pierre et Christine, Karim Ouchikh, Renaud Camus et tout les autres patriotes,et j’en suis fier.

  10. Avez-vous pu informer les habitants de Talence, les inciter à résister, vous ont-ils apporté du soutien ? Dites-nous aussi les réactions. Bravo pour ce pied de nez. Il faut continuer partout.

  11. Bravo !
    Il faut faire comme les résistants de 1940… Croyez-vous sincèrement qu’ils avertissaient par avance la kommandantur avant de faire une action d’éclat ?
    Nous sommes revenus à cette triste époque, résistance, collaboration. Nazisme.
    Agisseons comme nos glorieux aînés!

  12. Bonjour Christine ,
    tu a raison ! c’est comme cela qu’il faut faire dans toute la France
    On ne déclare plus rien, on fait des petites actions de 10 minutes en se donnant rendez-vous par textos ou courriels, on filme, on met sur Internet et on leur fait la nique. Mais il faudrez que des télévisions étrangères et Européenne filme cela suite que eux pourront le passer sur les chaînes de télévision et automatiquement ça fera l’effet boule de neige et les chaînes Françaises devront suite pression montrer cela sur nos chaînes de télévision en France ,donc pas de censure possible ! et surtout le mettre sur tout les réseaux sociaux et Internet ça leurs fera des pieds pour vouloir nous faire taire et censuré ce qui ne leurs plait pas à tout ces traîtres pourris qu’ont à en France .Bonne journée à toi Christine et à Pierre .Roland L’Alsacien .

  13. Pourquoi pas…L’art et la manière de passer quand même.
    Action rapide qui prend ce qu’il lui faut de temps pour être connue, mais n’en laisse pas assez pour permettre à l’antifa de se positionner.
    Agir, sans crier au loup pour le voir débarquer…

Les commentaires sont fermés.