Allex : le tribunal administratif a invalidé le referendum, que va faire le Maire ?

Le tribunal administratif de Grenoble a tranché ce vendredi : il suspend l’exécution du référendum prévu dimanche à Allex. En clair, si la consultation se tient, elle sera illégale. Le maire annoncera sa décision de maintenir ou non le référendum samedi.

Le tribunal administratif de Grenoble a donné raison au préfet de la Drôme qui l’avait saisi en référé ce vendredi matin. Le référendum prévu par la mairie d’Allex ce dimanche est officiellement suspendu. « Un référendum local ne doit avoir comme objet qu’un sujet relevant de la compétence de la collectivité territoriale ». Or, la création du centre d’accueil et d’orientation sur la commune mais dans un bâtiment appartenant à l’Etat est de la seule responsabilité du préfet. Les onze premiers migrants y sont arrivés il y a une semaine.

 Je n’imagine pas que le maire puisse violer la loi – Eric Spitz, préfet de la Drôme.

Le référendum prévu par le maire d’Allex sera-t-il maintenu ? Le préfet de la Drôme Eric Spitz en appelle « au sens des responsabilités du maire ». « Une personne dépositaire de l’autorité publique ne peut pas faire échec à l’exécution de la loi », a-t-il souligné. « Je n’imagine pas que le maire puisse violer la loi, » poursuit Eric Spitz. Le tribunal administratif a donné raison au préfet : ce référendum est illégal puisque l’ouverture du centre ne relève pas de la compétence de la commune. 

 « J’en appelle au sens des responsabilités du maire » – Eric Spitz, préfet de la Drôme.

 Le maire d’Allex Gérard Crozier se donne jusqu’à demain avant de répondre. Il fera connaître sa décision samedi en fin de matinée.

https://www.francebleu.fr/infos/societe/drome-le-referendum-sur-l-accueil-des-migrants-allex-invalide-en-justice-1475251552

Conférence de presse du Maire prévue à 11 heures.

Acceptera-t-il les diktat  du tribunal et du Préfet ou bien organisera-t-il malgré tout demain le referendum prévu ?
Sous prétexte que le bâtiment hébergeant les clandestins appartient à l’Etat, le Maire n’aurait pas son mot à dire ? Les clandestins von-ils demeurer enfermés dans ce bâtiment sans mettre le nez dehors, sans déambuler dans le village ? De qui se moque-t-on ?

La France entière a les yeux fixés sur Allex. En effet, comme le rappelle l’article ci-dessous, c’est une première en France.

C’est une première en France : un référendum, à l’initiative du maire, va être organisé ce dimanche 2 octobre dans le village d’Allex dans la Drôme. Les habitants devront se prononcer pour ou contre l’installation d’un centre d’accueil pour réfugiés dans la commune. La décision a été prise par le préfet de région et concerne des réfugiés qui viennent de Calais. Le référendum n’aura donc aucune valeur légale mais il attise les passions.

http://info.arte.tv/fr/allex-le-referendum-de-la-discorde

En tout cas un vent de révoltes souffle partout en France (voir la réunion de Louveciennes jeudi dernier).

Des Jacqueries ? Des révoltes ? Non, messieurs  les traîtres qui nous gouvernez, une révolution. Vous ne nous laissez pas le choix. 

 262 total views,  1 views today

image_pdf

22 Commentaires

  1. Le plus efficace sera que les migrants financent personnellement tous les produits qui sont imposés à tous les citoyens de la ville… si rien n’ est financé et bien rien de sera distribué… exemples : location des logements + eau + électricité + produits aliments etc…

  2. Scandale! Déni de démocratie! Mais si le référendum organisé est interdit, en revanche il n’est pas interdit (pas encore…!) aux administrés de la commune de faire connaître par écrit à Monsieur le Maire leur avis sur la question. Il suffit que chacun écrive clairement un petit mot envoyé par la poste à la mairie avec une photocopie de la carte d’identité pour prouver au Maire qu’ils sont bien directement concernés pas l’affaire. Ensuite Monsieur le Maire, en élu responsable écrira pour ses administrés un article dans le journal communal disant : « Mes chers administrés, vous avez été nombreux à m’écrire au sujet des migrants et je vous remercie pour vos avis exprimés dans la tradition de la République Française. Je me devais de vous répondre. Mais n’ayant pas reçu l’autorisation de vous consulter je me permets de transmettre les avis spontanés de x % d’entre vous, dont y % semblent être opposés à cet accueil, à Mr Le Préfet afin qu’il puisse donner son avis sur ce problème … et patati.. et patata » Pas de référendum organisé mais une expression spontanée dont les résultats sont transmis aux autorités pour mémoire mais aussi aux administrés sous forme de simple récépissé de politesse, sans commentaire.

  3. La constitution a elle seule nous montre que le gouvernement est hors la loi puisque les migrants sont des clandestins j’aurais persisté parce que quand il va y avoir des agressions c’est le maire qui va devoir s’y coller le préfet lui il s’en fichera ou passera l’affaire sous silence bon il faut se mobiliser pour faire respecter les lois!

  4. Il faut maintenir ce référendum et les habitants d’Allex doivent se prononcer CONTRE la venue de ces clandestins. Il ne faut plus que le peuple français accepte de se laisser piétiner et qu’il montre qu’il est maître chez li. Soutien à tous les résistants d’Allex.

  5. Le maire doit maintenir le référendum à n’importe quel prix ! et quant bien même ce dernier n’aurait qu’une valeur consultative
    Il est indispensable que les pouvoirs publics d’état soient pleinement informés et sans aucune ambiguïté sur l’opinion majoritaire d’une population à laquelle les autorités centrale vont imposer des contraintes de vie non désirées !
    Les français doivent , de par ces consultations même sans valeur juridiques, imposer l’évidence d’une situation de conflit d’intêrets trés profonde les opposant aux instances gouvernementales , car cette situation connue d’une majorité , sera de nature à conditionner les conséquences des futures échéances électorales !
    Certe les locaux n’appartiennent pas à la commune mais sont soumis à l’autorité de l’état , mais le prefet de ne peux se substituer au maire dans la fonction régalienne de sécurité , faute de quoi nous assisterions à un transfert de responsabilité en matiére sécuritaire, dont le prefet se passerait fort bien, surtout dans la perspective de probables fautes graves de comportement de la part de ces ….. »messieurs » nouvellement arrivés !
    Tout porte à penser que ces clandestins vont vadrouiller à leur gré dans le paysage environnant, et le maire , aprés l’organisation de la consultation concernée, ne pourra conserver son autorité , qu’en prenant des mesures conservatoires sévères, pour le cas ou les habitants auraient à subir des agressions
    Dans la mesure ou malgré des faits déplorables , le maire ne pourrait hélas réclamer le démantèlement de cet « établissement » , il devra exiger que soit imposée l’interdiction de quitter les murs !

    • si le maire a obligation , et si il sûr que beaucoup de ses administrés sont contre , il y a moyen de montrer qu’aucune aide ne sera apporté à ces gens, et plus encore de leur tourner le dos consciemment , ne rien laisser passer ..;il faut montrer qu’on ne peut imposer à des villageois et à qui que ce soit , des décisions , c’est d’ailleurs ce qui a été dit à la radio , une intégration est réussie que quand « les acteurs  » sont consentants !

  6. Marre d’être stigmatiser dans mon propre pays du fait qu’on refuse de se sommettre à cette invasion islamique et que je suis un franco-français et que je suis attaché à mes us et coutumes mes traditions mon histoire ma gastronomie ma langue. On est en droit de décider qui doit rentre ou pas dans notre pays…..tout comme on a le droit d’éradiquer toutes menaces de l’islam en le détruisant.

  7. Le maire d’Allex annonce l’annulation du référendum sur les migrants
    12 h: « Un déni de démocratie » pour le maire d’Allex
    C’est un maire d’Allex franchement amer qui s’est expliqué en fin de matinée devant la presse nationale et même internationale sur l’annulation du référendum local qu’il projetait ce dimanche sur le thème de l’accueil d’une cinquantaine de migrants dans sa commune (2500 habitants). Gérard Crozier, en présence du président LR du conseil départemental de la Drôme, Patrick Labaune, a bien souligné qu’il avait pris cette décision à contre cœur, « contraint et forcé », parlant même de « déni de démocratie » dans le bras de fer qui l’a opposé une semaine durant au préfet de la Drôme et au tribunal administratif de Grenoble. Pour sa part, Patrick Labaune a fait tomber le mot « dictature » en commentant les faits rapportés par Gérard Crozier.
    Le maire d’Allex a prévu d’expliquer sa décision aux Allexois en début d’après-midi ce samedi. Mais un certain nombre d’entre eux étaient déjà sur le parvis de la mairie avant même la fin de la conférence de presse. Ils ont eu la primeur des explications du maire.
    Copié sur Le Dauphiné.com
    Anton

    12 h: « Un déni de démocratie » pour le maire d’Allex
    C’est un maire d’Allex franchement amer qui s’est expliqué en fin de matinée devant la presse nationale et même internationale sur l’annulation du référendum local qu’il projetait ce dimanche sur le thème de l’accueil d’une cinquantaine de migrants dans sa commune (2500 habitants). Gérard Crozier, en présence du président LR du conseil départemental de la Drôme, Patrick Labaune, a bien souligné qu’il avait pris cette décision à contre cœur, « contraint et forcé », parlant même de « déni de démocratie » dans le bras de fer qui l’a opposé une semaine durant au préfet de la Drôme et au tribunal administratif de Grenoble. Pour sa part, Patrick Labaune a fait tomber le mot « dictature » en commentant les faits rapportés par Gérard Crozier.
    Le maire d’Allex a prévu d’expliquer sa décision aux Allexois en début d’après-midi ce samedi. Mais un certain nombre d’entre eux étaient déjà sur le parvis de la mairie avant même la fin de la conférence de presse. Ils ont eu la primeur des explications du maire.
    d’Allex annonce l’annulation du référendum sur les migrants

    • Merci Anton, je viens justement de publier un petit texte là-dessus

  8. Ce sont aux habitants de Alex de prendre les choses en main. Un peuple en colère est difficilement métrisable.

    • Christian
      Exact
      « Nous sommes ici par la volonté du peuple, et nous n’en sortirons que par la force des baïonnettes. ».
      Mais la vermine aux commandes est bien capable de tirer dans le tas.

  9. Je suis parfaitement d’accord avec severic2009 et Roland l’Alsacien me ne m’exprimerai pas sur le sujet car mes commentaires seront trop violents et je serai censuré comme bien souvent . Mais je n’en pense pas moins et suis toujours prêt à reprendre les armes . Qu’on se le dise .

  10. Non à la dictature…il faut que les habitants d’Allex aillent tous voter ..ne fût ce que pour contrer la dictature

  11. Bonjour,
    Maintenir le référendum ! Le référendum sera consultatif un point c’est tout.
    Cette affaire prouve la situation dictatoriale dans nous sommes mais aussi la faiblesse du pouvoir qui doit s’appuyer sur la servilité des juges. La peur de la voix du peuple qu’il faut faire taire à tous prix !
    En outre, je rappelle que sur le plan juridique le maire n’est pas désarmé.
    1°/ Les actes de polices relèvent effectivement du maire sous le contrôle du préfet. Par contre, les actes de sûreté (= de prévention) sont de la compétences EXCLUSIVE du maire qui peut prendre toutes les mesures de prévention contre tous les types de risques y compris le risque migratoire. Le maire conserve la responsabilité de la mise en œuvre des premières mesures d’urgence. L’Article L2212-4 du code des collectives précise : « En cas de danger grave ou imminent… le maire prescrit l’exécution des mesures de sûreté exigées par les circonstances. Il informe d’urgence le représentant de l’Etat dans le département et lui fait connaître les mesures qu’il a prescrites ».
    2°/ La violation de l’article ,7 de la COUR PÉNALE INTERNATIONALE :
    Nous ne sommes même pas dans ce cadre curatif que l’état déjà bloque.Le maire a parfaitement le droit de consulter sa population par n’importe quel mode approprié à la situation. Ce que craint la préfecture c’est le succès écrasant du référendum car il permettrait au maire de fonder la « notion de danger grave » et de justifier ensuite des décisions de sûreté qui prendraient la forme d’un refus d’accueil voire d’une « expulsion » de la commune surtout que ces « délocalisations de migrants » ressemblent furieusement à des DÉPORTATIONS évidemment illégales dans notre pays.
    L’article 7 du statut de la CPI classe parmi « les crimes contre l’humanité les actes ci-après commis dans le cadre d’une attaque généralisée ou SYSTEMATIQUE (note c’est moi qui souligne) contre une population civile :
    – déportation ou transfert forcé de population, »
    Le gouvernement est dans l’illégalité mais il est inventif :
    Le Guantánamo à la Française c’est la mise en place des camps de déconcentration !!!

    • puisque vous semblez savoir , joignez le maire ou envoyez lui vos articles ; je l’ai fait pour cette Auto école qui voulait une salle pour les femmes musulmanes ..et pour d’autres actions c’est bien de le mettre içi mais encore mieux d’être actif , là !! vous savez j’en ai marre , je ne peux faire seule ; il faut se fédérer , trouver des solutions pour agir …nous dire que vous l’avez fait et peut être ce que nous devons faire pour vous soutenir ..; je dis ça ….

    • Tout cela est très bien vu Cher Résistant : le devoir de police qui incombe légalement au Maire n’est tout simplement plus possible.
      En effet, l’Etat lui impose d’héberger des clandestins, lesquels, par définition, sont des hors la Loi.
      L’expérience des récents attentats montre que l’Etat n’est même pas capable de repérer et d’identifier les terroristes venus infiltrer ces prétendus « réfugiés » !!…
      On est loin de la liberté de choix des voies et moyens permettant de garantir l’ordre public sur le territoire communal…
      L’Etat français, organisateur du chaos facilement prévisible qui va s’ensuivre, plutôt que de s’occuper de défendre le bien commun des français !!…
      On en avait déjà eu un aperçu, le 5 Juillet 962 ….
      …à Oran ….
      Les « sans dents » se réveilleront-ils enfin ???!!!….

  12. On a envoyé près de 40 migrants Soudanais dans un petit village près d’Orléans.
    8 jours après, ils n’étaient plus que 30. et aujourd’hui, ils ne sont plus que 4. tous sont retournés à Calais.

  13. Il faut une Prise de la Bastille Bis et pendre haut et court tout ces dirigeants politiques de pacotille traîtres à notre culture ,peuple et pays !
    tous les mêmes ces politiques que des profiteurs menteurs menteuses et voleurs et traîtres à notre culture et nation Française.
    Un Nuremberg bis et tous les politiques et haute magistrature qui étaient d’accord avec ces salopards les pendre haut et court pour nous avoir imposer ces assassins et meurtriers islamistes et racailles qui n’ont rien a faire sur notre territoire dont ils étaient tous au courant et leurs prendre tout leurs biens financiers immobilier ou mobilier et compte bancaire planqué à l’étranger sous de faux noms et société bidons tel comme aux Bahamas et autres pays complaisant !!!

  14. il y a bien une action pour »MUSELER »le peuple FRANÇAIS,ces traîtres(préfet,ministre et président »ont optés pour une « DICTATURE »et veulent imposer au peuple FRANÇAIS de « FORCE cette invasion de migrants « MUSULMANS ILLÉGALEMENT ENTRES EN FRANCE »notre constitution nous donne « LE DEVOIR ET LE DROIT DE RENVERSER CES DICTATEURS donc: »AUX ARMES CITOYENS..!!!

    • D ACCORD AVEC TOI MAIS LE GRAND MALHEUR 80% DE NOS CONCITOYENS NE SONT PAS INFORMER DE CE QUI CE PASSE A ALLEX SURTOUT PAS DANS LES MEDIATS TOUT ET CENSURES ET LA SUITE C EST VRAIS ONT VIE SOUS UN GOUVERNEMENT DE DICTATURE COMME SOUS petain et laval.

Les commentaires sont fermés.