Jordanie : Nahed Hattar assassiné pour avoir publié une caricature offensante pour l'islam

Un écrivain jordanien controversé, Nahed Hattar, a été assassiné dimanche devant un tribunal d’Amman où il était jugé pour avoir publié une caricature considérée comme offensante à l’ islam, a rapporté l’agence officielle Petra.
L’agence a indiqué que Nahed Hattar, 56 ans, a été tué par trois balles, précisant que «l’assassin a été arrêté». Des témoins ont précisé à l’AFP qu’un homme avait ouvert le feu sur l’écrivain devant le tribunal à Abdali dans le centre d’Amman.

Il avait publié la caricature sur Facebook
L’écrivain chrétien avait été arrêté le 13 août après avoir publié sur son compte Facebook une caricature montrant un djihadiste sur un lit au paradis entouré de deux femmes s’adressant à Dieu comme un simple serviteur. Il lui demandait d’apporter un verre de vin, des noix de cajou et l’ordonnant d’emmener quelqu’un pour nettoyer la chambre, avant de lui faire remarquer qu’il devait frapper à la porte avant d’entrer.
La caricature avait pour titre: «Dieu des Dawaech», en allusion aux djihadistes de Daech. Il a été accusé par les autorités d’incitation aux dissensions confessionnelles« et d’insulte» à l’égard de l’islam, avant d’être libéré début septembre sous caution. L’islam interdit toute représentation de Dieu. Le procureur général jordanien avait imposé un black-out sur cette affaire.

Après avoir provoqué une tollé sur les réseaux sociaux, l’écrivain avait supprimé la caricature, dont il n’est pas l’auteur, de son compte. Hattar avait expliqué sur sa page Facebook que la caricature se moquait des «terroristes et de la manière dont ils imaginent Dieu et le paradis, et qu’elle ne porte en aucun cas atteinte à Dieu».
Une situation tendue en Jordanie
Le Premier ministre, Hani al-Malki avait ordonné au ministre de l’Intérieur Salam Hammad, de convoquer l’écrivain et d’engager des procédures judiciaires à son encontre après la publication de cette caricature. La Jordanie est membre actif de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis, qui combat le groupe EI en Irak et en Syrie.
Le royaume qui craint depuis plusieurs années une contagion de la menace djihadiste sur son territoire, a été le théâtre cet été de deux attentats, l’un contre les services de renseignement (5 morts) et l’autre, revendiqué par l’EI, contre les gardes-frontières (7 morts).

http://www.leparisien.fr/faits-divers/jordanie-un-ecrivain-assassine-apres-une-caricature-jugee-offensante-a-l-islam-25-09-2016-6148635.php

 162 total views,  2 views today

image_pdf

14 Commentaires

    • Mais je préfère quand-même Aquila, plus radicale contre l’islam non pas radical , mais l’islam tout court qui est naturellement des par ses textes, radical.

  1. C’est juste une petite sanction « humaniste » de la religion de « paix et d’amour » pour ce pauvre chrétien aimé par les muzz.

  2. Sur Arté, passe l’info sur son assassinat et on apprend qu’en plus d’être Chrétien, ce malheureux soutenait Bachar Al Assad……….

  3. Rendons hommage à cet écrivain, qui a tellement cher payé sa valeureuse et louable liberté d’esprit , en un temps ou une épouvantable chappe de plomb au sujet de l’islam tend à gagner l’ensemble de la planéte .
    Comme notre Zemmour il fut un admirable esprit totalement indépendant , et determiné jusqu’au bout à conserver un précieux et intégrale libre arbitre face à cette tyrannie religieuse ombrageusement criminelle, dont le développement se trouve ici même favorisée par des magistrats d’un pays pourtant réputé pour sa modération de principe .
    Sans même bien sur perdre mon temps à commenter le geste répugnant de cet assassin professionnel, nous devons ici dénoncer l’attitude de cette justice et des pouvoirs publics locaux , qui ont gravement failli dans leur devoir de protection des libertés et des droits de l’homme , en un pays se voulant pratiquer un islam dit modéré !
    L’hostilité du pouvoir politique envers cet écrivain , dépourvu de toute protection et soutien, a indubitablement contribué à cette issue fatale, qui à terme , menacera nos propres intellectuels français encore se voulant libres !

  4. Les bonobos gauchiasses nous ne les entendons pas , hein surtout  » c’est pas ça l’islam pas d’amalllgammme  » bandes de crevures ! pourriture d’islam

  5. Tout comme leur prout-phète qui avait fait assassiner des poètes, dont une femme, qui se moquaient de lui…La tradition meurtrière se perpétue, toujours dans la tolérance, l’amour et la paix…Bien entendu !!

    • 😆
      il s’agit de la Poetesse juive (déjà !! ) Asma qui vécut aux tout début de l’ islam
      elle raillait a la Mecque ses déboires virils et en gros , précurseur de ceux qui raillaient Napoléon en disant que « cet Aigle avait de moyens de moineau »
      ça n’ a pas plus du tout au Momo qui s’ écria » il n’ y aurait pas quelqu un pour faire taire cette femme » ?
      le lendemain la tête fraichement décapitée d’ Asma lui était apportée

  6. Puisque la Jordanie est attaquée sur son sol par l’EI elle aurait dû se faire un devoir d’assurer la protection de cet écrivain. Pauvre homme ! Mourir pour un dessin ! Ce n’est certes pas une surprise – et pour cause – mais chacun, désormais, devrait être concerné par l’islam, dans notre pays !

Les commentaires sont fermés.