USA : le congrès va-t-il empêcher le Veto d'Obama aux poursuites contre l'Arabie saoudite ?

11-Septembre : Veto d’Obama à une loi autorisant des poursuites contre Riyad

Le président américain Barack Obama a opposé son veto à une loi autorisant les proches des victimes du 11-Septembre à poursuivre l’Arabie saoudite, a indiqué la Maison Blanche.

capture-decran-2016-09-24-a-18-55-52

Obama estime que cette loi affaiblirait le principe d’immunité qui protège les Etats (et leurs diplomates) de poursuites judiciaires et risque, par un effet boomerang, d’exposer les Etats-Unis à des poursuites devant divers tribunaux à travers le monde.
capture-decran-2016-09-24-a-18-55-58

«Je comprends le désir de justice des familles [des victimes] et je suis déterminé à les aider dans cet effort», explique le président américain dans un courrier adressé au Sénat.

Cependant, ajoute-t-il, signer cette loi «aurait un impact néfaste sur la sécurité nationale des Etats-Unis».

En signant ce veto, Barack Obama engage un bras de fer périlleux avec le Congrès qui pourrait lui infliger un cinglant camouflet à quelques mois de son départ du pouvoir.
Si les deux tiers des élus se rassemblent derrière le texte, ils pourront en effet surmonter le véto présidentiel et la loi entrera en vigueur.

L’exécutif américain est à la manoeuvre sur Capitol Hill, en particulier auprès des représentants démocrates, pour s’assurer que le cap fatidique ne soit pas atteint. Et dénonce les petits calculs politiques des élus qui expriment «en privé» des réserves mais votent pour le texte, les yeux rivées sur les élections du 8 novembre (scrutin présidentiel mais aussi renouvellement d’une partie du Congrès).
Chuck Schumer, sénateur démocrate de New York où la loi a évidemment un résonance particulière, a immédiatement regretté une décision «décevante», prédisant qu’elle serait rapidement rejetée par le Congrès.
«Si les Saoudiens n’ont rien fait de mal, ils ne devraient pas craindre cette loi. S’ils sont coupables dans les attentats du 11-septembre, ils devraient rendre des comptes», a-t-il estimé.
Aller plus loin : Ironie tragique : 15 ans après le 11 septembre, l’Amérique est partenaire d’Al-Qaïda en Syrie 
«Les familles des victimes méritent que la justice passe et la justice pour ces familles ne devrait pas être jetée aux orties pour des raisons diplomatiques», a-t-il poursuivi.
Le texte, baptisé «Justice Against Sponsors of Terrorism Act» («Justice contre les sponsors d’actes de terrorisme»), a suscité une levée des boucliers chez les monarchies du Golfe qui ont mis en garde contre «un grave précédent».

Ces dernières entretiennent des relations déjà tendues avec l’administration Obama à qui elles reprochent, entre autres, d’avoir réintégré l’Iran, grand rival chiite, dans le jeu diplomatique.

Quinze des 19 auteurs des attentats du 11-Septembre étaient des Saoudiens mais l’implication de l’Arabie saoudite, alliée des Etats-Unis, n’a jamais été démontrée.
https://francais.rt.com/international/26780-11-septembre-veto-dobama-loi

 136 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Voila un argument pour Trump.
    Toutes les familles de victimes doivent y être sensibles, hussein Obama et la Klinton hilare sont de mèche avec les financiers des assassins de leurs pères, fils, frères, maris……..
    Et ça continu………

  2. Suite, comment expliquer la décoration du prince héritier d’Arabie saoudite, dans la clandestin total, par Holland, petit président, au service du gendarme du monde et des monarques du golfe.

  3. Les présidents américains ont de temps étaient les chiens des saoudiens. C’est vrai que les monarques saoudiens possèdent les moyens de leurs politique, c’est-à-dire les pétrodollars. Chaque président a sa valeur. Si non, comment expliquer l’impunité des bédouins d’Arabie dans le 11 septembre

  4. salut à toi pour le travail formidable que tu fais.concernant l’article quand il fut élu j’étais heureuse n’ayant pas un poil de racisme.seulement constatant que certains peuples évoluent plus que d’autres.bonjour le gros menteur il a mis les communautées en conflit comme par hasard..le nombre de noirs tués me pose question.surement un début de guerre civile.à plus.au passage bises à toi christine.

    • Le « nombre de noirs tués » et les émeutes qui s’en suivent vont donner, si ce n’est déjà en cours, une tentative de recrutement, voire de conversion, par les imans ou autres musulmans inflients dans le mouvement « Black lives matter » (Les vies noires ont de l’importance), sans que les noirs ne sachent que leur couleur de peau est un signe d’infériorité pour les musulmans arabes.

  5. Eh oui et surtout les USA seraient alors traduisibles devant le TPI. Et ça ils ne le veulent pas.
    Traduire les autres oui, eux non.

  6. Ce n’est pas une révélation
    Le pire se sont nos politique qui rampe devant toutes ces merdes .

    • Complice avec les arabes, oui !! Mais seulement les arabo- muzzos……..
      Les chrétiens, il les laisse crever, cette crevure…….

  7. La il montre son véritable visage ce musulman islamiste Obama hussein !
    il étais de mèche depuis le début avec ces rois du pétrole et vous tous les Français et Européen pouvez dire merci à ce salopard qui à soutenu et préparer cet invasion de faux migrants islamistes et grâce à lui il y a eut tout ces morts aux attentats de Nice,Paris et autre région en France et en aura encore !
    ce gars est une véritable ordure qui à bien cacher son jeu ! normal c’est un musulman le Obama donc ils vous a appliquer la taqqya tel qu’il prie son coran ce fumier et assassin ,il a du sang sur les mains tout comme Merkel et Hollande donc pendez les haut et court et pas de pitié ils ont fait tuer des centaines de personnes ces trois salopards !

    • Bonjour,
      Là non plus il n’est pas le seul : les élites américaines sont totalement sous emprise saoudienne. A Droite comme à Gauche, Bush comme Obama …

Les commentaires sont fermés.