Déradicalisation ? «On est face à des détenus qui reviennent de Syrie et qui sont formés pour tuer»

L’appel au secours des gardiens de prison ou plutôt des gardiens d’unités de déradicalisation est poignant.

Et il dit toute l’arnaque du soi-disant processus de déradicalisation, impossible tout simplement, devant des bêtes féroces. Une seule chose à faire, Hollande, envoyer des barbouzes descendre les radicalisés, puisque les conventions internationales et compagnie interdisent de le faire officiellement. Et que tout djihadiste de retour de Syrie trouve une mort mystérieuse…

Oui, je sais, je rêve, une fois de plus… Ce n’est pas sous Hollande le mou, caniche de Obama et de l’Arabie saoudite que ça risque d’arriver…

Christine Tasin

Osny: après les agressions par des détenus radicalisés, les surveillants bloquent la prison

Le personnel de la prison d’Osny mène une action de blocage afin de demander plus de moyens pour faire face à la menace des détenus de l’unité de déradicalisation. Deux surveillants avaient été attaqués au couteau deux semaines auparavant. 

Plusieurs dizaines de surveillants, dont de nombreux syndicalistes de Force Ouvrière, ont opéré le blocage de la route menant au pénitencier en faisant un feu de palettes et de pneus. Ils réclament «des mesures concrètes et des moyens réels pour gérer les unités dédiées» à la radicalisation, ainsi que pour résoudre le problème de la surpopulation carcérale.

Lire aussi : Val-d’Oise : la maison d’arrêt d’Osny bloquée pour dénoncer la surpopulation carcérale

«On est aujourd’hui face à des détenus qui reviennent de Syrie et qui sont formés pour tuer», a confié l’un des gardiens à la chaîne La 1ère, affirmant en outre : «Les profils des détenus ont changé, et sont des dangers dans les unités dédiées.»

Après la double agression de deux surveillants, dont l’un a frôlé la mort, certains de leurs collègues sont encore traumatisés par l’incident. «Je m’accroche mais je suis encore sous le choc», a affirmé l’un d’entre eux, présent lors de l’attaque.

L’auteur de l’agression, Bilal Taghi, a été mis en examen pour «tentative d’assassinat sur personne dépositaire de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste» et «association de malfaiteurs terroriste criminelle».

Lire aussi

Tentative d’assassinat d’un surveillant à la prison d’Osny : des agresseurs radicalisés et organisés

Des membres du cabinet du ministère de la Justice sont arrivés sur place afin de s’entretenir avec une délégation de membres du personnel.

Le 17 septembre, quatre détenus de l’unité de déradicalisation de la prison d’Osny, ont été transférés après avoir proféré «des menaces». «Il y avait des soupçons comme quoi ces quatre détenus pouvaient porter gravement atteinte à la sécurité de l’établissement», avait indiqué Jérôme Nobecourt, délégué pénitentiaire FO, précisant qu’ils avaient été placés à l’isolement dans d’autres prisons d’Ile-de-France. 

Cet incident «montre une fois de plus les limites» de cette unité, avait alors affirmé le syndicaliste. «Nous sommes favorables à des établissements spécialisés, avec du personnel formé et des moyens suffisants», avait-t-il alors ajouté. 

Lire aussi : Radicalisation en France : rapport critique sur les premiers regroupements d’islamistes en prison

https://francais.rt.com/france/26535-osny-apres-agressions-par-detenus

 223 total views,  1 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. Fin décembre 2009, La Croix publiait le résultats d’une enquête IFOP sur le catholicisme en France, enquête menée auprès d’un large échantillon de plus de 130.000 personnes. 64 % des Français se reconnaissaient comme catholiques, mais ceux qui allaient régulièrement à la messe du dimanche ne représentaient que 4,5% des Français, donc 7 % des catholiques.
    Si l’on rappelle que cette messe dominicale est une obligation pour tous les catholiques, découlant des paroles mêmes de Jésus à la veille de sa mort sur la croix, on peut considérer que seuls ceux qui s’y conforment prennent au sérieux la parole du Christ.
    Ils vont ainsi à la racine de la foi, ce sont des chrétiens radicaux (« radicalis » est l’adjectif latin dérivé de « radix », la racine !).
    4,5 % de quelque 60 millions de Français, ça fait 2,7 millions de catholiques radicaux ! Pourquoi ne s’en inquiète-t-on pas, pour vite les déradicaliser ? Et poursuivre dans la voie montrée par les assassins du Père Jacques Hamel, pendant qu’il célébrait la messe ?

  2. C’est grotesque: ils resteront dangereux pour leurs surveillant et leurs  » éducateurs ».
    La meilleure solution c’est d’aménager les îles Kerguelen pour les accueillir, une île glacée, battue par les vents où ils perdront leurs ambitions mortelles comme les mouches y perdent leurs ailes.

  3. Et nous avons des dirigeants qui installent des ennemis en les faisant passer pour des français et autres européens, et qui tirent les ficelles, c’est une attaque contre nous les européens.

  4. Autrefois…dans UN pays lointain…existait la tentative d evasion…UN seul moyen de l arreter…bang!!!!

  5. En France l’abolition de la peine capitale reléve de la plus profonde hypocrisie d’état , car si la fameuse machine à couper les cous fut effectivement remisée dans les reserves de l’administration pénitentiaire, le public doit savoir que les hautes autorités d’état , parfois en viennent à véritablement décréter des mises à mort , sans aucune divulgation officielle, et dont les acteurs principaux , sont les membres de sections « homos » du service action de la DGSE!
    Au témoignage d’officiers de haut rang, même notre Flamby national rondouillard, a eu à commanditer ce genre d’opération « trés spéciale » , mais avec un zéle et une determination, qui parfois échappaient à un certain Jacques Chirac, beaucoup plus frileux et timide , quand ce genre d’intervention lui était proposée par les têtes pensantes de la maison bien connue du boulevard Mortier, dont la désignation se situe en fin du paragraphe précédent !
    Donc ce que l’état s’interdit désormais dans le domaine judiciaire commun, il continue à l’accomplir dans le secret des arcanes de la scéne internationale, mais également éventuellement en France même , quand le besoin s’en fait sentir, en réunissant toutes les conditions pour que ces « affaires » soient parfaitement inconnues du grand public
    Mais oui mes chers lecteurs ! Sachez donc que les hautes autorités de l’état , et un état comme on sait de moins en moins au respect des lois et aux libertés individuelles, posséde en main les moyens de procéder à l’élimination physique de tout un chacun, un tant soit peu génant , et pas du tout adepte de la bombinette ou de la kalash !
    Forts de cette constatation fondamentale, sommes nous tous en droit de determiner que l’élimination physique , discréte et médicalement dissimulée des monstres salafistes , menaçant les humbles gardiens de prison ne savant plus comment sauver leur peau ! ne présente aucune difficulté technique !
    Si demain Hollandouille décidait de l’élimination de tout salafiste incarcéré ayant tenté de tuer religieusement un gardien, le client en question passerait de vie à trépas dans sa cellule , dans des conditions de discrétion optimums et il ne restera ensuite qu’à déclarer un simple accident médical, par définition imprévisible !
    Mais cependant tous ces *** demeurent bien en vie et continuent de menacer d’humbles fonctionnaires de contact, peinant difficilement à faire vivre leur famille avec un salaire de smicard!……C’est donc que les autorités de l’état …S EN FOUTENT! totalement !
    Dés lors je ne vois pas comment nous pourrions adresser des reproches à de pauvres matons, journellement terrorisés par une raclure de muzz,de songer sérieusement à lui faire avaler confidentiellement , une certaine substance soporifique de longue, longue durée, car l’emploi de méthodes plus « spectaculaires » les renverrait tous hélas à l’ ….ANPE, nouvellement appelée POLE EMPLOI !

    • entièrement d’accord, UTR, solution radicale, juste, économique, pas d’état d’âme !
      Mais hélas, c’est un doux rêve….

  6. La seule unité mobile de déradicalisation efficace à 100% c’est un bon 9mm.
    Sinon, il faudrait rétablir les oubliettes: au fond d’un trou, sans sortie possible, en leur jetant leur nourriture d’en haut.
    Bien entendu, la nourriture sera haram…

  7. Tous des sauvages à vomir.
    Pourquoi les autorités ne les expédient ils pas dans une île déserte ? Ce n’est pas contraire à la Constitution. Ils seront libres de s’écharper tout leur saoul et l’île ne sera jamais surpeuplée.

    • en plus pas de frais de gardiens, quelques requins s’en chargeront bénévolement et efficacement!

    • il faut réhabiliter « l’île du diable ( papillon) » et créer une réserve de squales autour

  8. Le vers est dans le fruit. Merci les politiques pourris qui sont responsables de toute cette merde infâme. Jamais dans l’histoire de notre pays les français ont étés aussi couards…à part en 39-45,, période de collaboration…

    • Bonjour,
      Tous les Français n’ont pas été couards :il y a eu la Résistance, il y a la préfiguration de la Résistance, lors de la bataille de France, en mai-juin 40, avec la défense acharnée des soldats et des officiers subalternes de l’armée française.

      • exact livre comme des lions la resistance heroique de l armee francaise en 40 52000 TUES je crois sans LA CONNERIE DES HOMMES POLITIQUES DE L EPOQUE cela aurait ete different

  9. la seule bonne et raisonnable dé-radicalisation est celle faite par messieurs Smith et Wesson, économique et absolument sure, pas de récidive pas d’évasion!
    tout le reste ce n’est que du bluff ,de la poudre aux yeux du con tribuable.

  10. Faites venir des soldats de l’armée syrienne, je crois savoir qu’ils ont des moyens de déradicalisation d’une redoutable efficacité.

Les commentaires sont fermés.