Migrants à Forges les bains : les migrants imposés aux citoyens mais des patrouilles autour des écoles…

Forges les Bains,
suite
 

Forges-les-Bains : la sécurité renforcée autour des écoles à l’arrivée des migrants
À la demande des parents d’élèves, des gendarmes patrouilleront devant les écoles de la commune après l’arrivée des 91 migrants. La tension est grande en ville suite à l’incendie du centre d’accueil il y a une semaine. LP/F.L.

Cette fois, il y a eu débat. Et même de nombreuses avancées sur ce dossier brûlant. La question de l’arrivée des migrants à Forges-les-Bains a été abordée de nouveau ce samedi. Josiane Chevalier, préfet de l’Essonne, a notamment rencontré des parents d’élèves inquiets de l’installation prochaine de ces exilés dans un centre d’accueil situé à quelques dizaines de mètres des écoles de la commune.

Le week-end dernier, une première partie des bâtiments servant à accueillir les migrants avait été volontairement inondée. Puis le lundi, une autre bâtisse de ce futur centre avait été incendiée. Ces locaux appartenant à la ville de Paris ont été réquisitionnés fin juillet par l’Etat, porteur du projet. Et leurs représentants invités à s’expliquer face aux habitants, ont été copieusement insultés mercredi lors de la première réunion publique autour du sujet.

Mais ce samedi, seuls les habitants de la ville ont pu assister aux débats. Et la sécurité autour de l’école de Forges-les-Bains était au cœur des enjeux. « On a pu discuter et acter un certain nombre de choses », savoure Josiane Chevalier, le préfet. Première décision : lorsque les migrants seront arrivés, les gendarmes assureront une présence devant les écoles à l’heure de l’entrée et de la sortie des classes.

Par ailleurs, le référent sûreté des gendarmes se rendra à Forges ce mercredi à la demande de la préfecture pour identifier les axes sur lesquels des caméras pourraient être orientées, afin de déployer une vidéoprotection dans la ville de 3 700 habitants. La sécurité du site logeant les migrants sera également étudiée par ce militaire.

Seulement 91 migrants au lieu de 200

Si le préfete a accédé à de nombreuses requêtes des habitants, elle a en revanche refusé le référendum demandé par des élus départementaux du Front national sur l’arrivée de migrants : « Une ville ne peut faire un référendum que sur un sujet de sa compétence, et ce centre est une compétence de l’Etat, balaye-t-elle. Ce référendum serait donc illégal. » Malgré tout, Josiane Chevalier a étudié la situation locale et décidé qu’il n’y aurait pas 200 migrants, comme il était envisagé durant l’été, mais seulement 91. « Il faut que ce centre reste à taille humaine », indique la représentante de l’Etat en Essonne.

Initialement prévue le 24 septembre, l’arrivée des migrants pourrait finalement être reportée au mois d’octobre. Le temps de finaliser les travaux de rénovation nécessaires après l’inondation.

http://www.leparisien.fr/abbeville-la-riviere-91150/forges-les-bains-la-securite-renforcee-autour-de-l-ecole-a-l-arrivee-des-migrants-11-09-2016-6112299.php
Ni l’incendie ni l’avis de la population n’ont  changé quoi que ce soit..
Alors… A chacun d’en tirer les conclusions qui s’imposent.
Note de Christine Tasin

Des patrouilles autour des écoles, des caméras de video -surveillance et tout le reste à l’avenant. Le préfet reconnaît les risques… mais Valls-Cazeneuve s’obstinent à pourrir la vie de tous les Français jusque dans les plus petites villes.

Ils ne nous écoutent pas, nous devrons faire notre travail de citoyens résistants.

 69 total views,  1 views today

image_pdf

23 Commentaires

  1. bien sur ils vont surveiller l’école, mais la sortie des collèges et lycée à 16h et 17h, les enfants laissés sur la place de l’église et qui doivent rentrer chez eux à pied, la nuit, les gendarmes vont les accompagner????L’occupation des hommes jardinage au mois de novembre et cours de cuisine???quel déshonneur pour un homme musulman!!!!

  2. Nos dirigeant actuel et antérieur devraient être jugés pour haute trahison ils vendent notre patrie c’est cela le plus grave !

  3. Nos dictateurs mettent en place des laboratoires dans des villages peu peuplés, pour voir comment réagissent leurs ouailles, et s’il y a des violences des villageois pour se défendre des migrants, elles seront faciles à juguler.
    A moins que la police et la gendarmerie n’obéissent plus, et là ! Vive la victoire !

  4. Si dans l’hypothèse que des migrants s’installent dans nos villages si tranquilles et se comportent comme ils l’ont fait à Calais et ailleurs, vous verrez comment le vrai peuple français réagira. Il manifestera pacifiquement puis voyant qu’on ne l’écoute pas, engagera l’épreuve de force contre le pouvoir en s’attaquant aux préfectures, aux gendarmeries (si les gendarmes défendaient les migrants), aux mairies complices de l’invasion, aux migrants eux-mêmes et aux centres d’accueils… Et si on ne veut toujours pas l’entendre, eh bien ce peuple français se soulèvera partout et dressera des barricades devant les abords de nos villages, de nos villes et cela finira très mal.
    Regardez les prophéties des Saints annoncent que notre pays sera au bord du conflit civil et que des puissances étrangères essaieront d’intervenir pour changer la donne. Le changement de régime se fera violemment.

  5. Première décision : lorsque les migrants seront arrivés, les gendarmes assureront une présence devant les écoles à l’heure de l’entrée et de la sortie des classes.
    OK, et pendant les cours c’est le préfet qui surveille ???

  6. Il doit y avoir beaucoup de pièces vides à l’Elysée et à Matignon pour recevoir ces gentils migrants inoffensifs

  7. Forges les Bains petite ville où il faisait bon vivre…
    Que vont faire 91 migrants là-bas ? Quel autre projet à part celui de faire venir leur famille, ou la tribu entière, vont-ils avoir ? Puis de revendiquer de plus en plus…
    De construire leur centre « culturel » voire cultuel avec les généreuses subventions payées par nos impôts…
    Merci de m’éclairer : pour quelle raison les pays du Golfe, très riches, ne prennent-ils aucun « migrant » ?
    Ne faut-il pas répartir les « migrants » au sein des foyers des bobos et autres artistes médiatiques favorables à leur accueil ? Ceux-ci pourront ainsi mettre en conformité leurs paroles et leurs actes !
    Les grandes civilisations ont coulé sous l’assaut de vagues migratoires…

  8. Encore une fois…je ne radote pas, je me répète …c’est aux Maires d’occuper ces locaux par des SDF et autres ds le besoin …ils sont prioritaires!!! Les migrants de la jungle de Calais ont assez fait de dégâts là-bas , se battent même entre eux, pour que ces villes et villages les refusent net et organisent leur résistance face à la vermine !

  9. Puisqu’ils veulent imposer cette racaille même aux fins fonds des villages, c’est aux habitants de s’organiser et d’agir face aux envahisseurs! Il faudrait que le peuple réédite 1789 et chasse tous ces collabos de socialos! Il faut en finir avec cette dictature destructrice! qui va allumer la flamme de la révolte???
    Il faut des leaders pour ça, RR, Zemour et bien d’autres, sont prêts à mener le peuple à cette révolte! par leurs engagements et lucidité face à la situation critique et désastreuse dans laquelle nous vivons! Il faut que le peuple se bouge! Révolution, pour chasser les uns et les autres! il y a du pain sur la planche, mais c’est possible si la volonté est là!

  10. Ce matin j’ai entendu que Cazeneuve veut imposer les migrants aux communes sans demander leur avis aux maires !

  11. Malheureusement, la police n’est présente que pour protéger tous ces satanés migrants contre des citoyens qui en auront marre de se faire vandaliser ou agresser par ces parasites. Il suffit de regarder ce qui se passe à Calais, les habitants voient leurs maisons, leurs jardins vandalisés, il y a des agressions et tout ceci se passe en toute impunité pour les migrants. Par contre tout citoyen qui essaie de protéger son bien ou de se protéger est immédiatement mis en garde à vue. Je fais le pronostic qu’il en sera de même à Forges les bains et dans tous les villages où on nous imposera cette engeance musulmane .. Nos pourritures de dirigeants désarment et tapent sur les français pour en faire des moutons livrés en pâture à tous ces sauvages. Honte à nos dirigeants qui trahissent chaque jour les familles de français qui se sont battus et ont travaillé pour construire notre pays!!

  12. Le Maire de cette commune dit n’importe quoi sur le référendum, pour bâillonner, pour ne pas donner la parole au peuple de France surtout, cette personne manipule et ment.
    Le référendum ne lui appartient pas et c’est pas à elle, ni à l’état de décider s’il faut référendum ou pas.
    Le référendum est inhérent au peuple de France qu’elle ne peut et n’a aucun droit de soustraire, elle est obligé d’accepter la demande du référendum, F.N ou pas.
    Ce comportement est bien celui des dictatures Fascistes, qui impose de force contre la volonté du peuple, alors que son rôle est de représenter dûment et de servir que uniquement le peuple de France et pas ce lui des autres, les autres ne la regarde pas, les autres si le peuple veut, elle n’a aucun droit de priver son peuple pour les autres.
    Cette personne va contre les intérêts et mise en danger de la France, et abus de pouvoirs et n’est rien d’autres qu’une dictateur imposteur, pas une démocrate, comme tous les autres aux pouvoirs, des escrocs, des menteurs et des voleurs.
    Ces gens là escroquent la démocratie, le droit des peuples européens, comme tout le reste.
    Toutes décisions ou accords sans le peuple de France par référendum, sont nul et non avenues.
    Ils sont obligés de participer avec le peuple pour toutes décisions qu’ils prennent et sans tomber dans la dictature.
    Les dictatures imposent, les vrais démocrates ne peuvent que proposer et de laisser le peuple de disposer de dire oui, de s’abstenir et de dire non aux propositions.
    Seul les dictatures ne supportent pas le ‘ non ‘ du peuple, et sont d’offices des imposteur démocrates, alors ils sabotent, ils manipulent, ils mentent, ils trichent et volent dans les caisses, avec des comportement totalitaires et Fascistes contre le peuple, en accusant les autres à leurs places.
    Seul les dictatures refusent que le peuple puisse s’exprimer et suppriment ses droits pour leurs avantages uniquement.
    Peut-on porter plainte contre cette escroc imposteur dans ce cas-ci, dans un cadre aussi malsain politiquement aujourd’hui, pour non respecte de la démocratie et refus du référendum pourtant légitime au peuple.
    Quel recours avons nous contre ces escrocs imposteurs, avons nous des juristes au niveau international ou c’est la révolution en Europe.

  13. oyez oyer vils manants construction de murailles autour des villages et petites villes ou barbeles mettez les chaines pour barrer les rues et le guet en patrouille la nuit avec gardiens aux portes le progres en marche les manants estoient esbaudis la republique n est PAS LA DEMOCRATIE COMME EN SUISSE DANEMARK OU FINLANDE classement mondial france 26 EME DEVANT LE BOTSWANA VOIR TABLEAU INDICE DEMOCRATIQUE MONDIAL

  14. Il va falloir construire des forteresses autour des villages et de grands murs autour de nos maisons. Les femmes mettront une culotte anti-viol avant de sortir et les hommes un gilet pare-balles. Il faudra aussi mettre un collier de girafe pour éviter les coups…au cou.
    En fait,on aura de force les coutumes musulmanes :femmes cachées derrière les murs ou cousues à l’égyptienne (bon système anti-viol) et hommes portant sabre à la ceinture .
    Merci Président!

  15. Comme si gendarmes et caméras allaient suffire !
    Et puis en arriver là, c’est l’absurdité, être obligé de vivre avec la crainte de tout et n’importe quoi !

  16. Jusqu’au jour où cela pétera et là, personne ne pourra plus rien contre une foule en furie et en colère. A-t-on déjà maîtrisé des peuples en pleine révolte ?
    On ne peut pas calmer un peuple s’il est remonté contre ses dirigeants. On craint le pire et les préfets qui vont tout faire pour éviter l’étincelle populaire d’éclater seront mis en déroute, balayés et chassés comme des malpropres.
    Quand un peuple est à ce point humilié dans son amour-propre, tout est à craindre.
    Voyez comment les révolutions débutent et on ignore comment elles se terminent.

  17. C’est une dictature car ils n’ont rien à foutre de l’avis du peuple. Le changement c’est maintenant qu’il disait l’autre triste sire simplet 1er, et on le voit le changement maintenant. Pourris de socialistes. Bande de salauds.

  18. Je m’attarderai ici sur le fait marquant du systéme de protection supplémentaire mis en place par la préfecture et sur sa signification profonde
    Au vu de la pénurie d’effectifs de policiers et de gendarmes , l’installation de ce systéme de protection soutenue, nous apprend assez long sur la perception de ces migrants par les autorités de l’état .
    Si tant est que ces « réfugiés » auraient été de banales ressortissants étrangers au calme impressionnant , nous n’aurions pas vu la prefecture prendre des mesures de sécurité trés ciblées , comme la surveillance des écoles publiques !
    Nous ne pouvons que conclure que cette sur-présence policiére assortie d’une technologie de surveillance de l’éspace public, traduit le fait que selon les autoritées de la place Beauvau et de la prefecture locale, ces migrants sont à n’en pas douter un facteur de risque sécuritaire supplémentaire , et ceci en contradiction avec les déclarations dillatoires et faussement rassurantes de ce nabot de Caseneuve, ou de n’importe quel comique troupier de la caste socialope, sans même parler des confondantes organisations d’accueil bobos comme terre d’asile
    Mais également nous sommes frappés par l’initiative prefectorale consistant à réduire considérablement le nombre de migrants accueillis dans ce centre , exactement comme si dans les bureaux de cette préfecture, on avait fondamentalement pris conscience , qu’une population trop importante d’individus à risque, pouvait poser des problémes d’ordre public difficilement gérables !
    Tout dans cette affaire concourt à démontrer que l’état nous impose des individus , dont ils connait précisément le caractére dangereux , sans l’avouer officiellement pour ne pas aggraver encore le sentiment de révolte et d’angoisse légitime de citoyens français , qui sont actuellement littéralement pris en otage entre des migrants se comportant en sauvages, et une administration arbitraire prompt à sanctionner quiconque se refusant à subir ce risque vital de maniére passive !
    Les jours et les mois suivant l’installation de ces « clients d’hotels » seront vraiment determinants , pour conclure si ces mesures de sécurité sont opérantes , et si ces décisions sont de nature à renforcer la quiétude d’administrés locaux , n’étant plus désormais libres de leur destin face ce flux humain incontrolable !

  19. Nous sommes en dictature…dictature socialiste islamophile…le peuple n’a pas la parole ,il ne sert qu’à payer ..payer pour engraisser ces collabos!

  20. salauds!! il faudra imposer a tous ces « décideurs » d’ empoisonnement de la vie des Français , quand ils seront vaincus, la présence chez eux, dans leur maison, parmi leur famille de trois pensionnaires érythréens, somalien et autre « invité »
    jeunes, vigoureux,paresseux…pour s’ occuper de madame, fifille et fiston…
    tiens c’est comme l’ autre stalinien qui veut que les écoles privées recoivent 25% de « défavorisés » gratos
    alors que c’est le dernier refuge des parents qui vomissent l’ école publique, comme chez nous
    un des derniers « sanctuaires » de la France
    ou alors, il faudra que tous les mômes aillent au Catéchisme, ça ne peut qu enrichir l’ esprit et la culture des jeunes, Cathos,Juifs,boudistes,muzulmans,athées
    aprés tout!! le Christianisme fait partie d’ une majorité de l’ humanité et, ne l’ oublions pas, la France fut longtemps la fille aînée de l’ Eglise … Non ??
    Alors? hier ?? ça s’ est bien passé l’ AÏD ?? z’ étaient bonnes les cotelettes ??
    et les cadeaux, les visites en famille ??

  21. Je suppose qu’ils vont aussi renforcer la sécurité autour du centre d’accueil, autrement, il suffit de faire encore du sabotage, histoire de repousser encore l’arrivée de ces parasites. Mais là aussi, les habitants devraient aller voir leur maire et lui dire qu’ils ne paieront aucune taxe cette année. Et si le maire les écoutait vraiment, il les relaieraient en les appuyant auprès de l’Etat.
    On verra bien, quand il y aura forte hausse des agressions, cambriolages et autre incivilités.

Les commentaires sont fermés.