Face au couteau du terroriste, même un manche à balai en bois peut être très utile…

http://resistancerepublicaine.com/2016/09/12/aid-et-terrorisme-je-sors-sonnee-dun-entretien-avec-la-direction-de-mon-ecole/

« Arme à feu = fuite » est une consigne de bon sens.
« arme blanche = confinement » de même, DANS UN PREMIER TEMPS.

Dans un deuxième temps, face à une arme blanche, une contre-attaque pour ceux qui voudraient « casser du muz » est possible à condition de disposer de n’importe quel bidule long et fin que l’on utilisera d’estoc (=en plantant le bout pointu).
Un simple manche à balai (de préférence en bois) avec lequel on vise soit le bas ventre soit la tête, toujours en estoc, permet de maintenir le mahométan à distance en l’affaiblissant psychologiquement pour qu’il finisse rapidement par prendre la fuite. Le jihadiste n’est courageux qu’en surnombre et sur-armé face à des victimes ne se défendant pas du tout. L’illusion de surpuissance donnée par l’action violente se dissipe très rapidement face à la plus petite résistance de la moindre victime.

Un couteau (pointu) solidement scotché (multiples tours serrés sur toute la longueur du manche du couteau, même avec du simple scotch transparent de bureau) en bout d’un manche de balai forme une lance mortelle.

Le mahométan défonce votre porte à la hache ? Attendez calmement qu’il ait fait un trou suffisamment large pour passer votre manche à balai (éventuellement équipé de son couteau) puis enfoncez votre lance à travers le trou d’un coup sec pour embrocher l’assaillant et retirez la de même. Le djihadiste va partir en couinant et en jurant, mais un peu tard, qu’on ne l’y reprendra plus.

Face à un tigre ou un lion, un simple bâton ou parapluie agité pointé vers lui suffit à stopper toute attaque, parce que tigre ou lion sont désorientés par les objets fins et horizontaux pointés vers eux (qui n’existent pas dans la nature et qui donc posent problème à leur cerveau) Je n’ai personnellement jamais expérimenté la chose mais tous les dresseurs de fauves l’affirment et j’en ai vu la démonstration lors de plusieurs documentaires animaliers. Notamment ouvrir et fermer un parapluie suffit à stopper un lion qui charge (faut avoir le coeur bien accroché pour ne pas paniquer dans cette situation, je vous l’accorde…) Un mahométan engagé dans une action de Jihad à l’arme blanche c’est un peu comme un fauve avec une griffe : animal et primitif mais désorienté par tout objet fin horizontal pointé vers lui.

Donc cela peu paraitre une plaisanterie mais la meilleure action préventive de défense contre les actions djihadistes dans les écoles c’est d’inciter ces écoles à investir dans… des balais avec un manche en bois dévissable.

 135 total views,  1 views today

image_pdf

39 Commentaires

  1. J’ai sur moi, un couteau de survie de poche qui sert lors des randonnées pédestres, des pélerinages (Tro Breiz) pour couper le pain, le fromage, la viande.
    Il peut rester longtemps dans ma poche de treillis et je ne m’en sépare jamais.
    Si on m’attaque un soir dans la rue, je me défendrais avec. Tant pis pour celui qui essaiera de me faire du mal. Je le blesserai et lui donnerai des coups de pieds.
    Le treillis que je porte c’est celui pour travailler au jardin. Je ne suis pas militaire et je regrette n’avoir pas fait l’armée.
    On m’agresserait chez moi, eh bien, mes chats me défendraient car ils ont des griffes…
    Ils sont redoutables.

  2. Dans nos maison nous avons nos couteaux de cuisine mais bien sur pas dans
    nos poches puisque vous nous les decrivez interdits dommage
    en sortie le baton peut etre une arme
    oui ceux de marche nordique ferres au bout
    un bon coup de parapluie aussi je pense et c est anonyme le port du parapluie
    merci pour vos conseils
    kenavo

  3. N’est pas considéré comme arme,aussi efficace que le manche à balai:Le bâton de marche avec pointe ferrée,incassable,on peu s’en servir comme masse pour frapper sur le crâne de l’agresseur.

  4. Le couteau interdit ?…
    ça dépend pour qui…
    J’ai donné des cours de droit en BTS il y a déjà une douzaine d’années, un jour un élève m’a avoué que TOUS les élèves avaient un couteau dans leur sac.
    alors maintenant, vous pensez…

  5. Sachez tout de même que le muzz n’est un lion que s’il est multiplié par 5 ou par 10.

  6. Le couteau peut être efficace , à condition de savoir s’en servir . Je possède un couteau bien équilibré un Deejo , très bon couteau . Voir sur le site web .De plus fabrication française . Je ne suis pas là pour préconiser pour autre usage . Non c’est un couteau à la fois peut être utilisé en cuisine ou pique nique . Mais avec sa lame bien profilée et fine , avec deux alliages de matériaux ont peut le considérer comme notre sauveur . J’ai testé son équilibre , en calculant avec exactitude son centre de gravité . Il s’avers que celui ci à été bien pensé . J’ai testé dans la nature , bon sur tout rapport en qualité et prix . Je ne suis pas là pour faire l’apologie , j’aime cet instrument , dans le sens normale des choses . En campagne , c’est un compagnon que l’on compté sur lui . De toute manière , personne ne peut empêcher un citoyen d’acheter un couteau de poche . Et oui c’est en vente libre , il n’y à pas de permis de port d’arme blanche . Tous ceux que je connais aussi bien gendarmes , CRS , et autres eux mêmes en portent un . La loi interdit , mais elle ne dit pas non plus de ne pas l’acheter . A l’usage le couteau n’est pas une arme de défense , c’est un instrument pour sa survie . Les homos néandertaliens et sapiens ont été les 1er à le confssioner et lui donner toute sa noblesse et sa place dans la société . Dans l’antiquité et à travers le moyen âge , celui ci continue à perdurer . Conclusion le couteau n’est pas une arme dangereuse , c’est celui qui la possède . Eric Der Grosse

  7. Hello
    Puisque l’on parle d’école , hier soir un école maternelle à été incendiée dans le but d’attaquer les pompiers et la police . Une cinquantaine de cpf les ont agressés à leur arrivé .
    A Romans-sur-Isère, dans la Drôme .
    Tous les jours la violence anti français monte d’un cran , ça ressemble à des répétition avant la grande attaque .
    a+
    alain

  8. Il est dur de faire face à un adversaire armée, lorsqu’on est un civil, surpris dans son quotidien, a fortiori, encore plus pour des ados (ou enfants) et des enseignants. Cours de krav Maga pour les enseignants??
    Néanmoins tout à fait d’accord avec cet article et les commentaires, tout peut se transformer en arme, et un balai est un excellent exemple.
    Une arme par destination auquel on ne pense pas et qui se trouve prés des installations électriques dans les bureaux: L’extincteur à poudre (uniquement), la projection aveugle et étouffe l’agresseur (bien veiller à prendre du recul au fur et à mesure), et une fois vide le corps métallique servira d’arme « d’hast ».
    Il parait que pour éviter les tueries de masses dans les écoles, les américains préconiseraient le « bombardement » du tireur par trousses et cahiers, livres etc pour gèner et perturber le tireur…Qui en aurait le courage? La peur et la surprise ont des effets paralysants sur des gens et des enfants non entrainés, moi le premier!

  9. il est vrai que face a un couteau un bon manche a balai en bois est plus efficace
    un bout de 90 cm et tu peux briser le poignet qui tient le couteau
    un manche de pioche c’est mieux,mais un peu beaucoup plus lourd

    • j’ oubliais
      munir le bout de petits clous sur 15 cms, comme je l’ ais fait et en sectionnant la tête des clous endoncés dans le bois
      ceci au cas ou l’ agresseur tente de saisir le baton .. un brutal coup en tirant en arrière lui déchire la paume de main
      j’ ai poussé le luxe a y introduire de lames de cutter; un peu comme une faucille préhistorique composée d’ bout de bois courbe ou étaient introduits des éclats de silex
      l’ outil est a gauche sous mon siège de bagnole

  10. Acquerir du fer plat de 3 a 4 m/m , ex leroy merlin + manche d’outils .+ Une meuleuse , cout total 35E. Vous pouvez fabriquer 3 a 4 lames dans une barre a façonner en lame de couteau de chasse longueur 25 cms ,enroulé avec du scotch plastique sur le manche + un ou 2 colliers en métal , manche longueur 1m20cm et vous avez la des pics d’attaques et de défenses face au bras armé d’un couteau ou barre de fer vu que vous avez l’avantage d’une longueur d’environ d’145 cms n’oubliez pas le lacrymogene , utile en premier .- total 4 personnes armés et ainsi de suite

    • Dans les gares les metros,et autres transports en communs,il yá souvents des revus où bien des journaux,face à une menace prenez le journal roulez le
      fermement,maintenant vous êtes armé,(un dans chaque mains c´est encore mieux vous avez souvent le temps de réaliser l´opération,celà vas trés vite)
      la rigidité est aussi solide que le bois la frappe dans le visage et les autres parties du corp est vraiment dévastatrice si vous frapper fort,celà vous permermet aussi de parrer les coups,les magasines en papier glacés sont beaucoups plus éfficaces.
      À trés bientôts mes chères compatriotes
      david k dupuis

  11. Une bonne paire de ciseaux fait l’affaire aussi et c’est plus commun dans un bureau qu’un couteau. Ce qu’il faudrait c’est s’exercer à repérer les objets communs qui pourraient servir d’armes improvisées en cas d’attaque.
    Face à un n’importe quel arme blanche courte, une arme longue a l’avantage. J’ajoute aussi un bon extincteur comme idée. Il y a la mousse pour faire diversion et ensuite la bombonne pour cogner.

  12. une épée du moyen age de collectionca doit pas mal etre non plus je pense et c’est en vente libre

  13. Excellent le coup de la porte défoncée à la hache : l’intrusion ainsi réalisée ne sera pas contestable, ni le fait que le coup de lance n’ait pu être donné qu’après que la cpf ait troué la porte. Les juges du syndicat du mur des cons auront bien du mal à contester la légitime défense !

  14. Un diplomate français poignardé par son fils « déséquilibré » !
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/09/12/97001-20160912FILWWW00343-un-diplomate-francais-poignarde-par-son-fils.php
    Affaire personnelle dit-on à la commission européenne au Portugal ! :-)))
    Certes, un coup de folie peut avoir lieu, mais en ces temps la folie est souvent de couleur verte ! Si nos élites pensent être à l’abri, ils se mettent le doigt dans l’oeil au moins jusqu’au coude !

  15. Une bonne canne bien solide peu faire l’affaire aussi, en plus de son utilité de se poser dessus, et qui n’est pas interdit par la loi.
    couvercle de poubelle renforcé comme bouclier, des objets qui tombent des fenêtres et autres, çà arrive aussi.
    Soyez toujours accompagné, déplacez vous en bande, protégez vos quartiers et récupérez les, jusqu’à récupéré toute la France et toute l’Europe.
    La révolution européenne est en marche.

    • Non seulement une canne pour « aide à la marche » (pas de marche) peut amener une aide pour se défendre si utilisée correctement, mais il y a des cours de donnés pour ça !
      Et puis, il y a les cannes de défense qui sont loin d’être moche.
      @ david k dupuis : n’oublions pas que le papier ça coupe !

  16. Je suis globalement d’accord avec le contenu de analyse de défense personnelle
    Etant domicilié au pays basque , je contemple réguliérement des marcheurs de randonnées , qui utilisent un baton long de marche équipé d’une pointe en fer , permettant de mieux agripper les cailloux des chemins de montagnes .
    Ces batons sont commercialisés partout en pays basque et font partie d’ailleurs de l’équipement banal de tout berger courant la montagne derriére ses brebis
    Donc muni d’une pointe de fer , ce baton dont la présence sur l’espace public est parfaitement admise , présente des caractéristiques techniques ,permettant effectivement de le considérer comme un potentiel instrument de protection
    Là encore faut il souligner que la défense contre une arme blanche au moyen d’une autre arme blanche , réclame un sang froid et une maitrise de soi même, que tout un chacun ne partage pas forcément, et ceci de maniére fort compréhensible
    Que ce soit avec un balai ou un baton de marche basque, ce type de défence suppose un contact physique avec l’adversaire qu’il faut continuer à déconseiller dans toute la mesure du possible , au vu du caractére malgré tout aléatoire d’une telle méthode
    Si vraiment les armes blanches permettaient de régler toute situation de grand danger , nos flics de ville ne seraient pas équipés de pistolets automatiques ! or dans la derniére agression mettant en scéne une jeune djihadiste poignardant un policier , le collégue a proximité , a bel et bien tiré avec son arme de service, et ne s’est même pas servi de sa bombe lacrimogéne, blessant sérieusement la jeune fille agressive
    Dans le cas de l’affaire de St Etienne de Rouveray, les djihadistes bien qu’armés uniquement de simples couteaux furent finalement abattus par les flics , qui pas un instant n’ont tenté de les « neutraliser » avec des moyens non létaux
    Ainsi donc les méthodes utilisées concrétement par la police face à un péril de mort par arme blanche, dés maintenant mettre en jeu des tirs d’armes à feu , à l’éxclusion de toute autre démarche , et bien que ces fonctionnaires soient aussi équipés de bombes paralysantes !
    Les exemples concréts que je viens ici de citer suffisent à prouver que face à un risque mortel immédiat , seul une arme à feu offre une protection suffisante , soit en tir de dissuasion soit en tir mortel, et que selon moi, il est particuliérement insupportable de voir cette « prérogative » limitée aux porteurs d’un uniforme et d’une carte administrative, comme si tous les autres étaient de fait , dans des situations identiques , condamnés à mort !
    Les derniers incidents mettent en lumiére la réalité future d’une progression exponentielle des attaques au couteau, poignard, hache, machette….qui surviendront à l’improviste dans le cadre d’une vie quotidienne bien banale, pour nous tous nous plonger dans une horreur , trés brutale et inattendue , à laquelle peu en fait de franchouillards survivront ,

    • Les policiers ne sont pas équipés d’une arme intermédiaire entre la bombe lacrymogène et le pistolet. Ils utilisent le pistolet non parce que ce serait la seule arme à utiliser face à un couteau, mais parce qu’ils n’ont rien d’autre comme arme mortelle à COURTE portée hormis leur pistolet.
      C’est, inversement, la raison pour laquelle les militaires de l’opération sentinelle n’utilisent PAS leur fusil-mitrailleur FAMAS en cas d’attaque au couteau, comme c’est arrivé à Nice avant l’attentat du 14 juillet :
      http://www.opex360.com/2015/02/03/operation-sentinelle-des-militaires-agresses-par-arme-blanche-nice/
      Ils n’utilisent PAS leur FAMAS parce qu’il est TROP PUISSANT, la balle de guerre ayant, contrairement à celle du pistolet, une LONGUE portée, pouvant traverser PLUSIEURS personnes à plusieurs dizaines de mètres et pouvant tuer même au delà de 300 mètres. Trop dangereux pour les gens alentours…
      Dans le cas des militaires de Sentinelle ils devraient être équipés de leur baïonnette, qui est justement faite pour se défendre à courte portée, au corps à corps.
      Mais l’armée française est toujours en retard d’une guerre, hélas pour les soldats (rien n’empêche cependant de leur chuchoter la solution, voir https://sitamnesty.wordpress.com/2016/07/22/baionnette-au-canon/ )
      Quant aux policiers ils devraient être équipés de même d’une arme blanche, intermédiaire entre la bombe lacrymo et le pistolet, une arme plus longue qu’un couteau, par exemple de type glaive.
      http://www.survival-equipement.com/cs97gms-cold-steel-gladius-machete-xml-365_367-1438.html
      ou
      http://www.coutellerie-tourangelle.com/uc3009-united-combat-commander-gladiator-sword-xml-897_177_425-16626.html
      Au moyen-âge, face aux délinquants de l’époque armés de couteaux comme nos djihadistes, ils avaient l’arme adaptée : une épée. Nous régressons vers la barbarie médiévale et ses armes blanches (la machette remplaçant le grand couteau médiéval) grâce à « l’enrichissement » de l’immigration mais la police reste bêtement civilisée…
      Etant donné qu’en France il faut 20 ans pour faire ce qui est totalement évident depuis 20 ans, et encore si on a de la chance, alors pour faire ce qui n’apparait pas encore évident actuellement aux aveugles volontaires du ministère de l’intérieur il faudra beaucoup de cadavres de flics passant sous les ponts avant que ça ne se fasse. Les deux policiers du couple de Magnanville ne furent que les deux premiers officiellement tués à l’arme blanche par un djihadiste, il y en aura plein d’autres, et pas que des policiers, par la faute de notre stupide « intelligence » qui nous rend incapables d’adopter la seule attitude proportionné à l’attaque, à savoir : une barbarie rationnelle.

  17. Question : a t’on le « droit » d’avoir un couteau dans son sac à main?
    Au sens strictement juridique la réponse est non (décret 2013)
    Moréas dit fort justement ceci : « Durant l’été 2013 un nouveau décret a modifié l’article 173 du décret précédent et dépose un amendement à la loi de 2012 qui modifie les articles L. 317-8 et L. 317-9 du code de la sécurité intérieure. Cette fois, c’est clair, toutes les armes de la catégorie D, qu’elles soient en vente libre ou non, ne peuvent être ni portées ni transportées sans motif légitime. Et attention, en cas d’infraction, l’addition est salée : amende de 15 000 € et un an de prison. Une peine qui est doublée si le transport d’arme est effectué par au moins deux personnes (voiture, moto…) ou si deux personnes au moins, visiblement ensemble, sont trouvées porteuses d’armes de catégorie D.
    Donc en théorie si je trimbale mon couteau, je risque la garde à vue et la prison. Il n’est pas interdit de penser, que comme d’habitude, on ait refilé la patate chaude aux policiers et aux gendarmes. Et qu’il leur appartient de décider si ce couteau est un objet « susceptible de constituer une arme dangereuse pour la sécurité publique ». ??

  18. les manches a balai sont fragiles cassent facilement dans les ecoles il y a des extincteurs a gaz carbonique vu le degre negatif du gaz cause de graves brulures et un vaporisateur rempli d amoniaque ou autre plus efficace voir effets pour le manche il faut le casser viser yeux gorge bouche ouverte

    • c’est celà, oui!!
      un extincteur ça va chercher dans les 8 kilogs
      sur des roulettes et avec une laisse pour le trainer…on peut voir ça comme ça…

  19. Bonjour et merci Laurent,
    Je mettrai ce point à l’ordre du jour au conseil d’école 😉
    Question : a t’on le « droit » d’avoir un couteau dans son sac à main?

    • C’est retenu comme un cas de port d’arme par tous les tribunaux de France, et tous les flics de France relèveront l’infraction (c’est-à-dire feront un PV qu’ils n’oublieront pas d’envoyer au procureur, lequel ne vous loupera pas avec votre patronyme français, trop content de faire comparaître un « salaud de lepéniste ».
      J’ai été personnellement témoin de gendarmes ayant ainsi arrêté un Français à cause d’une batte de base-ball qu’il avait laissée sur la banquette arrière de son véhicule. Il est passé au tribunal.

    • couteau = arme blanche. Le port (=sur soi) est INTERDIT.
      Le transport (=dans un véhicule) d’une arme blanche est de même INTERDIT, sauf raisons motivées (« au cas où… » n’est JAMAIS considéré comme une raison valable, par contre participer à une reconstitution médiévale et transporter pour cela une épée est autorisé. Parfois aux risques et périls des organisateurs !
      http://www.republicain-lorrain.fr/actualite/2012/07/31/hold-up-d-un-autre-temps-a-la-fete-medievale )
      Donc en théorie un couteau à la poche ou dans son sac est interdit, de même que dans le coffre de votre voiture, sauf si vous pouvez prouver que vous allez en pique-nique.
      Mais vous avez souvent été fouillé jusque dans vos poches, dans toutes les poches de votre sac ou dans le coffre de votre voiture ?
      Par contre un tournevis extra-long n’est pas une arme blanche.
      http://www.outilplus.com/recherche?controller=search&orderby=position&orderway=desc&search_query=tournevis+extra+long
      Ca ne devient une arme PAR DESTINATION que si vous l’utilisez (en estoc).
      Ensuite il y a une différence, très nette pour les juges, entre une dague de commando de +/-30 cm de long à lame fixe double aiguisage
      http://www.coutellerie-tourangelle.com/324815-dague-pumatec-noir-xml-897_177_1422-19034.html
      et un opinel ou un couteau suisse. La dague de commando ce n’est clairement PAS fait pour couper de la ficelle…
      Pourtant le débonnaire couteau suisse peut parfaitement servir à définitivement déradicaliser :
      http://www.leparisien.fr/essonne-91/juvisy-il-poignarde-a-mort-un-jeune-qui-fume-dans-le-rer-21-05-2016-5817229.php
      Noter que la masse d’arme, le fléau d’arme ou le marteau de guerre
      http://www.topito.com/top-armes-moyen-age-medieval-castagne-purineur
      ne sont, curieusement, pas interdits de transport (vide juridique, le législateur trop civilisé n’étant pas capable de raisonner comme une brute médiévale), alors que l’un comme l’autre permettent aisément de massacrer tout aussi bien les occupants d’une voiture que la voiture elle-même en prime.

    • On s’en fout de savoir si on a le droit ou pas d’avoir un couteau dans son sac à main. J’ai le droit d’avoir de quoi me défendre et point barre. Les déséquilibrés à la machette ils ont le droit ? Faut pas pousser bobonne dans les orties. Non mais crotte à la fin .

        • Exactement. Dans la même veine, je préfère qu’on vienne me voir au parloir qu’au cimetière… 2 enfants et une compagne sont pour moi des motifs valables et légitimes de posséder de quoi se défendre sur soi ou dans son véhicule.
          On n’a pas tous et toutes les moyens d’avoir 3 chauffeurs privés armés comme Fatma Cazeneuve…

      • D’accord avec vous !
        Un bon stylo à bille ou tout autre instrument enfoncé dans l’oeil ou dans le bas ventre peut çetre efficace! il suffit de ne pas reculer !

    • Oui on a le droit d’avoir un couteau sur soi. Dans la mesure où il est de dimensions standard (voir http://www.ffcoutellerie.org/spip.php?article120). C’est au moment où on va s’en servir contre quelqu’un qu’il devient une arme par destination. Si on s’en sert pour neutraliser un mahométan déchainé qui essaie de vous trucider au nom d’allah vous serez considéré en état de légitime défense. Encore que vu que nos dirigeants et notre justice ont la triste tendance à protéger et prendre bien soin des agresseurs et voyous en tous genre et à accabler les victimes vous serez certainement bien embêté. Mais bon vous aurez au moins sauvé votre peau et vous aurez envoyé un de ces crétins se faire dorer chez allah…
      Personnellement j’ai toujours porté un couteau sur moi. Aujourd’hui je porte un couteau plus « conséquent » tout en étant de dimensions acceptables mais je peux vous dire que si un de ces dégénérés essaie de me trucider il va avoir une sacré surprise car il n’aura pas un mouton devant lui.

      • Vous avez lu mon commentaire ? Il y a le droit tel qu’il avait été écrit, il y a ce qu’en font aujourd’hui les magistrats, juges et procureurs.

        • Oui j’ai lu votre commentaire DEM et comme vous le dites il y a ce que font les tribunaux, autrement dit: la jurisprudence. Et dans le cas précis du port d’un couteau , il y a les
          Jugement du Tribunal de Charleville-Mézières du 04 mai 1987
          et du Tribunal de Grande Instance de Bobigny du 02 mai 1995
          qui font jurisprudence et qui considèrent que le port d’un couteau de dimension normale ne constitue pas un port d’arme.

      • Vous dites aussi : « Si on s’en sert pour neutraliser un mahométan déchainé qui essaie de vous trucider au nom d’allah vous serez considéré en état de légitime défense ». A CONDITION que votre défense soit proportionnée à l’attaque, sachant que les juges FERONT TOUT pour estimer que vous n’étiez pas assez en danger pour légitimement mettre en oeuvre une arme (fût-elle par destination ou tout ce que vous voulez).
        Si en plus, vous êtes Français, européen, blanc, et que c’est un CPLF qui vous a aggressé, alors là vous avez du souci à vous faire !

Les commentaires sont fermés.