Recensement : dorénavant les migrants seront comptabilisés dans la population

Et de deux pierres deux coups.

Premier coup, on incorpore de fait les migrants en théorie de passage, en théorie à renvoyer dans leurs pays d’origine puisqu’ils sont illégaux comme faisant partie de la population française. Ad vitam aeternam.

Second coup, la carotte : l’Etat  versant  entre 100 et 110 euros  de dotation globale par habitant, plus il y a de migrants, plus l’argent tombe… En cette période de vaches maigres qui oblige les petites communes à disparaître pour se fondre en une seule grande commune, cela ne sera pas négligeable… Ainsi 4000 migrants à Calais c’est 400000 euros de plus pour la ville… Et comme les infrastructures sont prises en charge par l’Etat et les associations subventionnées ou carrément payées par l’Etat c’est tout bénéfice.

Sauf pour les habitants des villes concernées (toutes au train où vont les choses) mais ils s’en moquent éperdument.

Christine Tasin
 

Calais : en 2016, les migrants vont être comptabilisés dans la population

L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) se lance cette année dans une nouvelle campagne de recensement. À Calais et Grande-Synthe, les populations de migrants seront comptabilisées. Une mesure à la fois inattendue et inédite.

72 589 + 4 000. On vous laisse sortir la calculette pour connaître le résultat de la très probable addition de la population calaisienne (ici les chiffres de 2012) à celle des migrants de la « jungle ». L’INSEE, administration de l’État, vient en effet d’annoncer très officiellement que dans le cadre de sa prochaine campagne de recensement en 2016, les migrants seront comptabilisés. Une mesure inédite, semble-t-il imposée par une nouvelle réalité : l’afflux massif de migrants à Calais et Grande-Synthe.

Réunion en mairie demain
Dans le cadre de ses études, l’INSEE comptabilise les sans-abri dans les villes de plus de 10 000 habitants. À Calais, ce sont les migrants qui seront intégrés au nouveau décompte. À l’initiative de l’institut de statistiques, une réunion doit se tenir ce jeudi à la mairie de Calais. Autour de la table, le responsable régional de l’INSEE, Daniel Huart, la Ville de Calais, la sous-préfecture et les associations qui œuvrent auprès des migrants. Il s’agira, selon nos informations, d’établir le protocole pour ce nouveau type de recensement, sachant que les agents recenseurs n’iront pas dans le bidonville. « Je ne les imagine pas se rendre dans les camps avec leurs questionnaires, confirme Daniel Huart, nous devrions plutôt nous fier aux chiffres livrés par les autorités et les associatifs. »

Les derniers chiffres de la préfecture du Pas-de-Calais font état de 4 000 migrants dans la « jungle ». « Une fourchette entre 3 800 et 4 200 a été estimée en fonction d’un comptage sur le terrain, pendant toute une demi-journée, qui a fait ses preuves », avait rappelé la préfète Fabienne Buccio lors de la présentation à la presse du camp d’accueil provisoire (CAP), le camp humanitaire destiné à héberger des migrants volontaires dans des conteneurs .
Nouveaux comptages ?
Selon nos informations, les chiffres de la préfecture pourraient être agrémentés de nouveaux comptages confiés à l’association La Vie Active, gestionnaire du camp humanitaire et du centre Jules-Ferry où se trouve l’accueil de jour.

 

 161 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Pour moi il faudra passer à l’action top ou tard , mais ont vas y arriver. Si non on aura beaucoup de mal à s’en débarrasser , mais cela avec grande difficulté . A mon avis des personnes sous manteau prépare un plan . J’ai des intuitions , ils sont discret . Alors soyez patient , attentif et vigilant . Le jour j n’est pas arrivé . Alors soyez humble . Nous les allemands ont vous protège . Dormir tranquille , ont surveille . Eric Der Grosse

  2. La socialistique ce n’est pas supprimons le problème mais masquons le problème voir diluons le problème ensuite allouons de l’argent que l’ont a pas pour faire accepter les fausses solutions du problème , de toutes façons ne nous prenons pas la tête au final c’est les contribuables qui payeront . Les nuls d’avant 1940 ils se faisaient appelés front populaire nous avons vu a quoi cela a conduit , a ce jour les nuls ont devant eux un front qu’il leur est impopulaire et nous entrevoyons entre les lamelles de la dissimulation a quoi cela va nous conduire . Calais est le bon laboratoire de l’impuissance , de l’incompétence et de l’absence de courage , et surtout de ce qui nous pend au nez a l’échelle du pays dans les mois a venir si rien n’est fait de radical .Mais ça ils le savent tous ce sont des spécialistes du laissons pourrir les problèmes mais cette fois ils se trompent , ils sont pris , ce problème là ne pourrira pas bien au contraire il va s’étendre car au Moyen Orient et en Afrique les magasins de la vraie et de la fausse misère sont plein a craquer .

  3. Tous à nos porte-monnaies comme le dit – durandurand –
    Mais on ne nous demande pas notre avis et on nous pompe systématiquement.
    Commentaire de Guillotines ; La taxe pour chez moi c’est +25% cette année.
    Et je ne parle pas des impôts malgré le régime de 2 retraites à la maison.
    Quelques uns déjà placés par chez nous mais ils ne bronchent pas les lascars. Sans doute pas assez en nombre pour l’instant mais…
    .

  4. Mais comme les dotations ne dure jamais demain se sont les région qui paieront donc taxe foncière en hausse ainsi que les taxe d’habitation pas pour les migrants bien-sûr puisqu’ils squatte

  5. Con -tribuables à vos portes-monnaies , l’état c’est à dire nous allons verser 400 000 euros à la ville de Calais somme qui ira dans les caisses de la ville , mais les commerçants n’en verront pas la couleur , tout bénef pour la bouchart […]

  6. On se dirige droit vers une guerre civile. Si on continue à tout accepter de la part de ce gouvernement à la noix (pour ne pas dire autre chose), c’est ce qui va arriver.

  7. Sous le cliché, vous avez cité Mme Tasin ;
    Ainsi 4000 migrants à Calais c’est 40000 euros de plus pour la ville… Et comme les infrastructures sont prises en charge par l’Etat et les associations subventionnées ou carrément payées par l’Etat c’est tout bénéfice.
    A 100€ mini de dotation par « habitant » cela fait pour moi 400 000€.
    Respectueusement vôtre.

    • Merci Panzer pour cet oeil vigilant j’ai corrigé j’avais oublié un zéro

  8. Donc il faudrait faire payer une taxe locale d’occupation des sols, impôts fonciers et taxe d’habitation……. etc…….

  9. C’est Merkel t sa bande de vendus mondialistes qui va être satisfaite !!LA FRANCE NOTRE PAYS SI CHÈREMENT DÉFENDU PAR NOS ANCÊTRES N EXISTERA PLUS!!!CALAIS EST UN LABO POUR CETTE EUROPE DE MERDE LE MULTICULTI VOULU PAR CES ORDURES PRO ÉMIGRATION PRO MIXAGE ,PRO INVASION, PRO GUERRE CIVILE, PRO SUICIDE NOUS IMPOSENT DE GRÉ OU DE FORCE LA RACAILLE MONDIALE !!!! FINIE NOTRE IDENTITÉ!!!!!!!!!

Les commentaires sont fermés.