5000 personnes à Hayange pour la troisième fête du cochon !

Plus ils nous attaquent, plus ils essaient de nous remplacer, plus ils développent le sentiment identitaire et l’attachement à la France, à ses traditions et, surtout, à ce que ceux qui sont destinés  à nous remplacer voudraient voir disparaître l’amour du cochon sous toutes ses formes, de celui du divin breuvage de Bacchus.

image3

Bravo à tous ceux qui ont dit merde à ceux qui les traitent de « fachos » parce qu’ils aiment les apéros-saucisson-pinard et autres fêtes du cochon mais aussi à ceux qui ne voient aucun problème à fréquenter les villes FN, où l’on se sent mieux qu’ailleurs. Qui s’en étonnera ?

 

Discours de Fabien Engelmann, Maire FN d’Hayange
image1 image2
Mes chers amis, merci à vous d’être présents, et toujours plus nombreux, malgré le temps. Mais vous, irréductibles Gaulois, n’avez pas peur d’un peu de pluie !
Merci également à tous ceux sans qui cette fête n’aurait pu être possible : – Monsieur le sous-préfet, – Les forces de l’ordre et la Police Nationale, – La Police Municipale Hayangeoise, – La société Mataï Sécurité, – Les ouvriers communaux, – Le Service Culturel et Communication, – L’association des Commerçants Plus, – Les commerçants, les associations et les artistes.
Chaque année, nous nous retrouvons, sans prêter attention aux critiques infondées, aux controverses complexées, ou encore aux baratins de certains médias bobo-parisiens déconnectés de la vraie vie et plutôt habitués aux beaux quartiers de la capitale. A ces attaques se sont rajoutées cette année les vifs bavardages des réseaux sociaux, rapportant de fausses rumeurs. Des calomnies colportées par de médiocres groupuscules en pseudo-résistance contre notre équipe. Non, nous ne maltraitons pas d’animaux ici. Non, nous ne soutenons pas les actes cruels sur les bêtes et condamnons d’ailleurs fermement la prolifération des abattoirs Hallal sur notre sol. Oui l’abattage rituel, cet égorgement barbare sans étourdissement… Comment peut-on accepter cela en 2016, dans une société dite « progressiste » ?!
Oui, je suis végétarien et militant de la cause animale depuis ma plus tendre enfance, mais je n’entends pas appliquer de sectarisme. Je n’entends pas obliger les autres à se comporter comme moi. Chacun est libre de manger, ou pas, de la viande. Aussi, dans un souci de liberté, car oui, nous sommes encore dans un pays libre que je sache, nous fêtons ensemble la Fête du Cochon. Que cela plaise ou non. Et tout le monde est le bienvenu, chacun peut manger ce qu’il veut. Nous entendons bien « les rageux rager », comme on dit… Mais qu’ils ne s’inquiètent pas, tout va bien se passer !
Pour la troisième édition de notre grande Fête du Cochon, nous nous rassemblons sur cette place de la Mairie, et reprécisons ensemble le sens de cette journée : Amitié, Tradition, Identité, Héritage, Partage, Douceur de vivre à la Française,
Communion… Mais nous affirmons surtout notre appartenance et notre attachement à notre Nation, notre Patrie, notre France, par notre volonté de fêter son folklore et ses coutumes.
A travers la fête, le rassemblement, nous rappelons que nous n’avons pas peur. Nous ne renierons pas notre culture et nos modes de vie. Nous continuerons à sortir, nous amuser, manger et boire de l’alcool,… en somme vivre à l’Européenne. Notre traditionnel Apéro-Saucisson-Pinard ne sera pas oublié ni interdit à Hayange, comme ce fut le cas à la Goutte d’Or… Ce quartier parisien très prisé à l’époque par les amateurs de bonne chère et de petit vin blanc. Un temps malheureusement révolu… Nostalgie quand tu nous tiens !
Nous sommes Occidentaux, mais plus encore, nous sommes Français. Et être Français, c’est être fier et fort, courageux et tenace. Être Français, c’est aussi aimer la femme libre, la femme fière, la femme féminine et la femme accomplie. Et qu’est-ce qu’être Française, notamment à l’heure où la mode est à la provocation du burkini, alors qu’il est interdit sur les plages du Maroc ? Et bien, c’est être une résistante ! Ne pas avoir peur de porter ce que l’on veut sous peine d’être traitée de tous les noms ou d’être même agressée. C’est porter fièrement les années de combat que la femme française a eu le courage d’affronter pour gagner sa place à part entière dans notre société. Être Française c’est considérer qu’une Brigitte Bardot, magnifique modèle insoumise de notre buste de Marianne, vaut mille fois mieux qu’une certaine Diam’s, pseudo-rappeuse vociférant des propos haineux et vulgaire, avant d’être soumise et voilée. Être Français, c’est aimer tous ces symboles de notre République et de notre Démocratie. Aimer notre drapeau, vibrer en chantant la Marseillaise, être attaché à notre peuple et notre identité, protéger nos terres et notre terroir.
Nous pleurons parfois devant les attaques et la cruauté qui nous est imposée, la douleur que nous ressentons à chaque acte de violence. Mais nous ne rompons pas. Nous résistons. Nous sommes les résistants du 21ème siècle, contre la barbarie terroriste et islamiste. Nombreux sont ceux qui auraient voulu que l’on annule cette fête traditionnelle. Il n’en était pas question. Nous ne leur ferons pas ce cadeau. Evidemment nous ne sommes pas inconscients, et plus que jamais, nous avons mis un point d’honneur à assurer votre sécurité. Nous sommes ici, libres et la tête haute. Nous sommes ici, entre Français de souche, entre enfants et petits-enfants d’immigrés italiens, espagnols, marocains, polonais, russes, etcétéra… Tous intégrés et fiers d’être français…
Nous sommes ici, tous ensemble, pour rappeler aux extrémistes que nous aimons notre patrie. Je tiens d’ailleurs à apporter mon soutien à toutes les forces de l’ordre, souvent malmenées, en sous-effectif, et pourtant bien présentes. L’Etat Islamique avait encore prévu de nous frapper, tout près cette fois. Metz était la cible de deux islamistes marocains, qui avaient prévu d’attaquer un grand restaurant de la place de la République, ainsi qu’une boîte de nuit fréquentée par les gays. Heureusement, nos services de renseignements ont déjoué leur plan mortifère.
Malgré la menace grandissante, nous conserverons nos coutumes, nous défendrons notre identité, et prônerons la fraternité ainsi que la douceur du vivre-ensemble à la française.
Quelle est ma vision du « vivre-ensemble à la française »?! C’est tout simplement respecter nos lois, respecter notre mode de vie, respecter notre peuple, respecter notre Histoire. Et respecter tout cela, c’est évidemment respecter notre République, mais également et surtout notre passé. La France ne s’est pas construite à la Révolution Française, en 1789. La France a un passé chrétien, qui fait partie de nos fondements, de nos valeurs. Fille aînée de l’Eglise, elle a toujours eu ce lien particulier avec le catholicisme. Nous ne pouvons ni ne devons le renier. Nous ne pouvons ni ne devons la laisser devenir la petite nièce de l’islamisme. Alors évidemment, nous sommes dans un pays laïque. Et qui dit laïcité, dit liberté, acceptation mais aussi mesure. Chacun a le droit de croire ou de ne pas croire, de manger ce qu’il souhaite, de boire s’il en a envie, … Nul ne doit imposer sa manière d’être, de croire ou de vivre aux autres. L’intégration, et je dirais même l’assimilation, mais aussi le respect sont les clefs du « bien vivre-ensemble ». Ici, je ne vois pas de provocation, je ne vois pas de signes ostentatoires. Je ne vois que des Français et des Françaises, certes tous différents, mais tous unis autour d’une seule et même chose : l’amour de notre France. Vive notre Fête du Cochon, Vive nos traditions, Vive Hayange et vive la France ! Je vous propose, pour finir, d’entonner tous en chœur notre Marseillaise…

 159 total views,  1 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. dans le cochon tout est bon
    dans les gauchiasses socialope tout est a jéter parce que tout est pourrie
    pareil pour la droitr de merde

  2. Ouah déconnez pas non plus! On devait être 1000/1500 mais pas 5000 n exagérons rien!

  3. quel dommage que cette fête ,n’ait pas lieu dans toute la France, le même jour, cela ferait peut-être fuir ces musulmans indésirables

  4. Ce serait bien que ces fêtes se répandent partout en France.
    La renaissance ne se fera pas sans résistance. Et la résistance sera déclenchée par la conscience de faire partie d’une communauté.
    C’est ce à quoi servent ce type de manifestations.

  5. Le cochon c’est très bon ! Et du cochon hallal ça n’existe pas et c’est tant mieux ! Bravo à Monsieur le Maire qui lui ne baisse pas sa culotte devant les pressions des pourriticards de l’umps , des merdias et des dégénérés de muzs .

  6. Les animaux sont moins intolérant que nous : Un cochon affamé magera un musulman .
    Pierre Desproges.

  7. Bien que chez nous le jour du marché , toute l ‘année
    on trouve un cochon entier qui grille à la broche ..
    Nos coutumes sont la depuis des millénaires nous devons les maintenir coute que coute , si non, les générations qui nous suivrons n’aurons aucun repéres
    je rêve d’une semblable fête en été au centre du village
    bravo Monsieur le Maire de Hayange
    kénavo

  8. J’aurai aimé faire partie de la fête mais hélas trop loin pour moi mais un grand BRAVO, la résistance aussi c’est ceci : nos fêtes, nos traditions, chaque jour qui passe, l’islam gagne du terrain!!! ON NE PEUT PLUS LAISSER FAIRE CA!!!!!

  9. En Alsacien et en Alsace quand ont mange un cochon ,ont dit en Alsacien !
    e guter bisame traduction bon appétit a tout le monde !
    et si ça lait pas à certaines et certains notre culture alors les Alsaciens et Lorrains vont devenir des gros cochons dangereux hé hé hé !!!
    Groin , Groin , Groin , fans le cochon tout est bon hi hi hi !!!

  10. Trois heures de route n’étaient pas la mer à boire pour moi mais d’autres directives prioritaires m’en ont empêché. Dommage !
    Satisfait qu’elle ait eu lieu et apparemment, elle a battu son plein.
    Discours à la hauteur des convictions. Bravo !

  11. hi
    bravo
    resister c est la seul solution , car c est ainsi qu reste des hommes debout et libre et occidentale
    l esclavage et la mort de la dhimmitude, NON
    en complement une conference tres interressante a ecouté
    http://gatesofvienna.net/2016/09/philippe-karsenty-the-next-step-for-islam-is-women-with-muzzles/
    https://www.youtube.com/watch?v=f7R8BdrLg60
    https://www.youtube.com/watch?v=_SCUy_3bdXo
    https://www.youtube.com/watch?v=fx7N2lsCHD0
    https://www.youtube.com/watch?v=0-N4-ayznY0
    https://www.youtube.com/watch?v=1jbAjCMVdbc
    https://www.youtube.com/watch?v=HGQpVsa4YTg
    https://www.youtube.com/watch?v=vqXXf73rIT0
    https://www.youtube.com/watch?v=CnhWd9OrJoo
    https://www.youtube.com/watch?v=CnhWd9OrJoo
    https://www.youtube.com/watch?v=LF4no16EawU
    https://www.youtube.com/watch?v=dVwb9HOFq7A
    https://www.youtube.com/watch?v=NRjYe_9CEOM
    https://www.youtube.com/watch?v=IH0hoyJF3CU
    https://www.youtube.com/watch?v=UtsvquvBNKU
    https://www.youtube.com/watch?v=UtsvquvBNKU..
    Previous posts about the American Freedom Alliance event in Los Angeles:
    2016 Aug 22 Silence is Still Not an Option
    25 “You’re Living Under the Sharia, and You Don’t Even Know It”
    27 Stephen Coughlin: Yes, the Truth May Constitute Hate Speech
    28 Daniel Greenfield: The Lie is Coming Apart
    28 ESW: We Need to Reclaim Our Right to Speak Freely
    29 John Bolton: We’re in a Deep Hole
    30 Guy Millière: I Want to Fight Where it’s Not Too Late
    31 Islam and Western Civilization: Can they Coexist?
    31 Andrew Bostom: Honesty About Islam is the Solution
    Sep 1 Ace Lyons: This Borders on Treason
    1 Wafa Sultan: All Islam is Radical
    2 Nonie Darwish: Everything in Islam is Opposite to Biblical Values
    excellent
    by

  12. Eh oui ! Moi aussi, hélas, je suis trop loin! Mais espérons que cette fête française des terroirs de France fasse tache d’huile. et que si cela ne plaît pas à « qui vous savez », qu’ils se tirent, après tout, on ne les a pas sonnés ! Bravo à Fabien, ce jeune maire courageux ! et plein de bonnes idées, oh! que oui !

  13. J’aurais adoré être de la fête, mais Hayange est bien trop loin du Var. Non pas particulièrement pour manger du cochon, mais pour être entre vrais français, partager les mêmes valeurs, se comprendre sans même ouvrir la bouche. Le discours du maire est parfait. Bravo à lui .

  14. étaient ils tous à la source d’eau chaude ? Je pense à eux les veinards . J’adore la Lorraine et l’Alsace

  15. Bravo Monsieur le Maire, bravo Fabien Engelmann. Si seulement cette fête pouvait faire tache d’huile, car qui n’aime pas un saucisson, un pâté ou une terrine avec un verre de vin ? Allez la France, réveille toi, fête le cochon du nord au sud et de l’est à l’ouest, et que les plus gênés s’en aillent.

Les commentaires sont fermés.