Un député européen hongrois suggère de mettre des têtes de porcs le long de la frontière pour dissuader les migrants


Un député européen hongrois suggère de mettre des têtes de porcs le long de la frontière pour dissuader les migrants

Le député européen Gyorgy Schopflin a suggéré de placer des têtes de cochons le long de la frontière hongroise pour faire peur aux migrants.

Les quelque centaines de kilomètres de clôture qui ont été construits pour limiter l’immigration en Hongrie ne semblent pas suffire à Gyorgy Schopflin. Député européen et membre du parti de droite Fidesz (ndlr: le parti du premier ministre Viktor Orban), il a écrit sur son compte Twitter que poser des têtes de cochons le long de la frontière serait un moyen efficace pour dissuader les migrants d’entrer dans le pays.

Le politicien commentait en fait la présence sur la clôture de masques représentant des monstres. Il a suggéré que cette mesure n’était pas suffisante pour faire peur aux migrants. Si les têtes de porcs ne gisent pas encore sur le sol hongrois, certains réfugiés sont déjà accueillis à la frontière par de terrifiants bricolages. Après avoir connu l’horreur de la guerre, pas sûr toutefois qu’ils s’enfuient en courant.

La Hongrie a approuvé l’an passé 146 des 177 135 demandes d’asile qui y ont été formulées. Le gouvernement avait déjà lancé à plusieurs reprises des campagnes publiques contre les demandeurs d’asile, notamment en juin et décembre 2015, ainsi qu’au printemps. On l’entend notamment sur le thème du terrorisme et des violences envers les femmes, dans le cadre de sa campagne en vue du référendum d’octobre sur la répartition des réfugiés dans l’UE. Le Premier ministre Viktor Orban, qui juge la politique européenne d’immigration trop permissive, se pose régulièrement en défenseur de «la civilisation européenne».

L’Essentiel

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Tommy Fransen

Pas de reddition face à l'ennemi !


21 thoughts on “Un député européen hongrois suggère de mettre des têtes de porcs le long de la frontière pour dissuader les migrants

  1. AvatarLili

    Excellente idée, non violente et économique.
    Parions que les trouduc de média vont en faire toute une affaire, crier au scandale et pleurnicher sur la stigmatisation de ces pôvres muzz égorgeurs d’enfants……

    1. AvatarDurand Malou

      Pourquoi tuer ces pauvres cochons !!! mettons des hordes de cochons bien vivants le long des frontières et dès qu’il y en a un qui veut passer …..lâcher de porcs sur lui !!

  2. Avatar584bt

    et un groin de cochon sur sa tronche dans la piscine tu vas voir la burkini degager plus vite que son ombre bon vent retour en arabia vite fait

  3. AvatarWaheb

    J’ai une idée bien meilleur, et si on disait aux politiciens et pseudo-députés que le chomage ,les inégalités,les crises économiques,les problèmes d’intégration sont islamistes ? Ils vont directement se mettre au travail pour les éradiquer seulement voila il n’osent pas le faire pour maintenir leurs postes et donc continuer à écouler leurs marchandises !!!

  4. AvatarSylvie

    Une publicité disait jadis que tout est bon dans le cochon… alors, agissons vite et semons des têtes de cochons le long de toutes nos frontières…

    Même à Garravan, mettez des têtes de cochon aux abords de la frontière italienne…

    Les migrants feront demi-tour.

  5. AvatarXtemps

    Pas seulement le long de nos frontières, partout en Europe, lieu de prières, mosquées partout, tout est bon dans le cochon, aussi comme une des armes de dissuasion, de plat de résistance après une bonne dégustation et de partage culturel.
    Bonne appétit amis résistants.

  6. Avatarpatriote

    Sincèrement je doute de l’efficacité de têtes de cochon gardant une frontière , par contre de bons fusils et le droit de tirer ….c’est beaucoup plus dissuasif , moi les têtes de cochon je préfère qu’elles finissent en pâté de tête ……hummmm…..!

  7. Avatarjoke ka

    En fait, il faudrait multiplier les élevages de porcs .. en liberté…autour des frontières et un lâcher de sangliers à Calais

  8. Avataralf77

    Hello
    Patriot , avant de tirer , ne pas oublier de tremper les balles dans de la graisse de porc , c’est bon pour le canon ^^.
    a+
    alain

  9. AvatarPhilippe le Routier

    Moi je mettrais des têtes de clandestins.

    Vlad « Dracul » Tepes (le personnage historique qui a inspiré son Dracula a Bram Stoker) faisait ça avec les Ottomans.

    Les Ottomans étaient 250 000 selon des sources de l’époque, Dracul avait a peine 50 000 hommes…
    … Et bien… Il a gagné !

    Voir les leurs mutilés terrorisent les musulmans qui y voient la possibilité de rater le paradis d’allah.

    Et attention, Dracul n’y est pas allé de main morte, selon les chroniques, en livrant juste des attaques très rapides et la tactique de la terre brûlée (les Turcs ne trouvaient de vivres nul part), quand le sultan retourna chez lui, il lui restait moins de 20 000 hommes sur les 250 000 du départ.

    Il est vrai que Vlad Tepes n’était pas de la trempe d’un hollande ou d’une merkel.

  10. Avatarancienbelgedodo

    Tout bon et l’enclos déjà prêt entre les 2 rangées de grillage: élevage de cohons et sanglier et, en retrait affûts de .50 !!!

  11. Avatarbidou.net

    pourquoi seulement des têtes de cochons puisque dans le cochon tout est bon et qui plus est le cochon n’a jamais tué personne contrairement à certains musulmans.

  12. AvatarCeltillos

    et si au lieu de mettre des têtes de pauvres porcs innocents on mettait des têtes de migrants ca aurait plus surement un effet dissuasif…

Comments are closed.