Terrorisme (1) : mes conseils pour les stocks à faire

Nous avons publié hier deux articles à propos des conseils donnés aux Allemands qui devraient stocker vivres et eau.
http://resistancerepublicaine.com/2016/08/22/quest-ce-que-vous-attendez-pour-faire-des-stocks-bordel/
http://resistancerepublicaine.com/2016/08/22/terrorisme-les-allemands-vont-devoir-stocker-des-vivres-et-de-leau-mais-en-france-on-ne-nous-dit-rien/
Et un certain nombre de nos commentateurs-contributeurs de prendre la plume pour vous offrir des compléments d’informations. Ils ne sont pas tous d’accord, et c’est fort intéressant. A chacun de lire, réfléchir, fouiner, interroger… Et en tout cas de se préparer !
Christine Tasin 
 

Pour les stocks, prévoyez aussi des médicaments, surtout ceux qui doivent suivre un traitement, des compresses, un antibiotique naturel comme l’argent colloïdal, des anti douleurs, etc  Pour la nourriture, ne pas stocker d’aliments qui demandent beaucoup d’eau pour les préparer, par exemple les pâtes sont à proscrire même si celles ci ont un apport en sucre lent important . Oui pour le riz à condition de le cuire à la chinoise, avec très peu d’eau . Stockez des graines notamment du tournesol entre autres .

Les graines sont généralement bien plus riches en protéines que les céréales. Elle regorgent de minéraux, vitamines, et oligoéléments. Les graines de tournesol et de sésame sont notamment riches en fer, phosphore, calcium et magnésium. Celles de courge possèdent en plus des propriétés antiparasitaires aussi puissantes que n’importe quel produit chimique vendu en pharmacie. Enfin, le sésame contient du sésamol, un antioxydant qui permettrait d’éliminer de l’organisme les radicaux libres et les toxines.

Un autre avantage est que les graines, contrairement aux céréales, n’ont PAS BESOIN d’être cuites pour être comestibles et totalement assimilables par l’organisme. Cet aspect est particulièrement intéressant dans un contexte de survie, où certaines situations peuvent interdire de faire du feu. Il suffit seulement de les laisser tremper une nuit entière (ou une journée), ce qui peut être réalisé facilement en les mettant dans un récipient étanche glissé dans un sac à dos. Les gentilles petites graines se préparent toutes seules pendant que l’apprenti survivaliste vaquera à ses occupations. Le matin suivant (ou le soir), il n’y aura plus qu’à ouvrir le récipient et consommer directement.

En raison de leur forte teneur en lipides (acides gras insaturés), les graines ne peuvent pas être stockées aussi longtemps que les céréales. Cela dit, vous pourrez les conserver au moins un an, voire deux. Au-delà, les graines rancissent et perdent leurs qualités.

Toutes ces graines peuvent s’acheter sur Internet ou dans les magasins de diététique. Vous trouverez des sacs de trois kilos de qualité Bio pour moins de 20 euros. À raison de 200 g par jour, qui est une ration plus que suffisante, un tel sac vous permettra de vous alimenter pendant 15 jours.

Vous ne trouverez pas de produit aussi naturel, aussi nutritif et nourrissant en terme de coût et de poids. Imaginez, trois kilos dans un sac à dos et c’est l’autonomie en nourriture deux semaines entières !

Pour ceux qui recherchent une culture facile et réellement utile en temps de chaos, sachez qu’une fleur de tournesol contient jusqu’à 1000 graines et ne demande aucun entretien. Non seulement c’est joli comme tout, mais il est fort probable que personne ne vienne vous les piquer puisque tout le monde ignore que l’on peut vivre avec.

Si vous avez de la place dans votre jardin, c’est la culture de survie par excellence…
Source : http://survivreauchaos.blogspot.fr/2013/04/une-vraie-nourriture-de-chaos.html

Le plus important c’est l’EAU. Investissez dans de l’eau en bouteilles et des jerricans alimentaires que vous remplirez le premier jour du feu d’artifice. Ne pas oublier de remuer l’eau des jerricans pour l’oxygéner. Les besoins en eau sont vitaux, sans eau pas de vie. Les besoins en eau sont énormes. Comptez au minimum 4 litres par personne et par jour pour la boisson et la cuisson des aliments. Ils n’incluent pas la toilette ni les besoins sanitaires… A l’Armée on compte 10 litres par personne tout compris. Faites le calcul : Une famille de 4 personnes fait des stocks d’eau pour un mois :
4 personnes x 4 litres par jour = 16 litres x 31 jours = 496 litres . Et ce, pour juste la boisson et la cuisson . Pour les citadins ajouter la toilette, laver de temps en temps les habits. Ceux en campagne ont toujours une rivière ou un lac à portée, à condition que l’eau ne soit pas polluée, sinon gare aux infections. En incluant les besoins sanitaires, reprenons le chiffre de 10 litres d’eau par jour par personne, je vous laisse faire le calcul et le résultat est de : 1240 litres pour un mois .
Prévoir du savon, du bicarbonate de soude, c’est incroyable tout ce que l’on peut faire avec ce produit, du vinaigre, du sel, du charbon de bois ou autre combustible, des couvertures voire des matelas pour héberger des amis .

Si chaos il y a et s’il dure longtemps, ceux qui ne sont pas prêts vont manquer de tout et risquent de venir chez vous pour tenter de vous dérober ce que vous avez . Là, pas de pitié car ce sera la survie de votre famille ou groupe qui prend le dessus . Il pourront intégrer ce groupe à condition qu’ils apportent des compétences, matériels, approvisionnemen . Ces personnes désespérées seront capables de tout, un agneau se transforme en chien enragé quand il a faim ou soif, et ce ne seront pas forcément nos ennemi . Votre voisin qui se moquait de vous quand vous lui disiez de faire des stocks … Il saura vous trouver et là …. chevrotines, car il n’y aura pas le choix, il ne viendra pas le sourire au lèvres mais plutôt la bave de rage.
Pour l’instant en ce qui me concerne, je peux tenir un mois en eau et en nourriture, ça ne suffit pas . Mais il faut penser groupe, et ça a du mal à prendre. Beaucoup de chez RR n’y pensent pas. Je le répète, ayez à l’esprit le concept de BAD, ne pensez pas en individu mais en groupe . Chez nous en Alsace, ça bouge mais nous sommes loin du compte .

Il n’y a pas de paranoïa là dedans mais de la sagesse. Une nation est un groupe, pas un ensemble d’individus isolés .

 45 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. Pour ceux qui peuvent se procurer de la spiruline c’est un excellent complètement
    Alimentaire

  2. Bonjour, je ne peux qu’abonder dans le sens de l’auteur, avec une réserve sur l’argent colloïdal: c’est un métal, l’usage – surtout interne – peut s’avérer toxique, spécialement au niveau des reins.
    le chlorure de magnésium est préférable, mais ce sel aussi peut ne pas convenir (là encore, surtout au niveau des reins, spécialement pour des insuffisants rénaux). J’en ai surtout apprécié l’usage vétérinaire : sur des poules ayant des oeufs aux coques fragiles (ce n’est toujours un manque de calcium), fatiguées, ayant des rhumes ou épileptiques ( et oui…) ; idem pour une jument en fin de vie (une poignée dans un grand seau) à qui cela redonnait plus de vitalité. On peut l’acheter en sachets de poudre de 20 g ou en gros cristaux en seau de 5 kg (il est alors qualifié de « technique » ce qui ne change rien). Le « nigari » en boutique bio est du chlorure de magnésium employé en cuisine japonaise et, moins « pur », il est complété par d’autres minéraux. Ce sel a beaucoup de vertus, mais certains lui accordent le statut de remède quasi universel, ce qui est abusif…

  3. SURTOUT BIEN NETTOYER LES VIEUX FUSILS ET FAIRE LE STOCK DE CARTOUCHES !!!

  4. Si BAD: pensez aux vitamines ++++ le risque de malnutrition est majeur ++++

  5. Nestor, j’approuve totalement ce que vois venez d’écrire et brillante démonstration de ce que nous devons faite dès maintenant. Nous n’arrivons pas à faire prendre conscience du réel danger auprès de nos entourages, voisins, amis….. et encore ce matin j’ai eu une démonstration de l’aveuglement et l’insouciance d’une amie qui préfère continuer à vivre normalement, elle part en vacances dans quelques jours à l’étranger, pour elle tout va bien, elle pense que le risque est au moyen orient et qu’il suffit d’arrêter le combat (coalition ) contre daesh pour que tout s’arrête, ( attentats compris). Voilà le raisonnement de beaucoup de nos compatriotes à propos de l’islam et du risque qui nous encourons tous. Réponse de ma part  » tu as raison si c’est ton choix et pendant que tu batifolles moi je me prépare en silence et lorsque tout se déclenchera ne vient pas me trouver car je ne serais pas là pour toi, et vient pas me dire que tu ne savais pas ». Réponse de sa part  » tu préfères arrêter de vivre, depuis le temps que tu m’en parles de cette guerre qui approche, alors elle est pour quand ? !!!! Et s’il y a une guerre, on aura l’armée, la police pour nous défendre, le gouvernement n’est pas assez stupide pour déclencher une émeute en France !!!, cela tourne à la paranoïa !!! J’ai arrêté la discussion, cela n’avait plus de sens, elle n’est pas la seule à réagir comme cela dans notre pays. Donc nous sommes tous, ou bien avons été confronter à ce type de raisonnement qui fini par nous énervés au plus haut point, Nestor le dit, il faut intégrer au plus vite des groupes, l’isolement peut être fatal, laissez tomber sans remord les inconscients qui ne peuvent que nous fragilisés en tant de guerre, sauf, si ces personnes apportent un plus et qu’ils ferment surtout leur gueule pendant un certain temps.
    Je vais essayer de préparer un article sur le thème  » La non réaction des Français et tenter de répondre à la question du Pourquoi ?

    • Bonjour à tous. Vous êtes dans le vrai Pierre 978 lorsque vous écrivez que le plus dur est d’arriver à convaincre les autres que nous allons vers le « clache »…
      Ils n’y croient pas et en plus ils vous prennent pour un « fada »…Petit à petit, je m’équipe (j’ai même acheté 2 masques à gaz) au cas où !!! J’ai commencé mon stock, mais le coup des graines de tournesol, je l’ignorai. Comme il ne manque pas de ses cultures dans ma région, je vais faire quelques provisions. Salut Patriotique à tous.

    • Oui , comme vous dites des inconscients , mieux vaux se préparer pour rien que d être pris en traite dans le dos , car on ne sait jamais à quoi s attendre dans ces cas la , bien triste qu ils y en a encore qui ne s inquiètent pas !

  6. J’ai vécu quelques années en pays amérindien au fond de la Guyane. La nourriture, l’abri et le nécessaire à vivre isolé sont les premiers soucis à avoir en se levant le matin :
    -manger, boire, dormir, chasser, pêcher.
    Voilà les 4 verbes à retenir.
    Tous les 6 à 8 mois je « descendais » à Cayenne pour faire mes provisions (on dit « fret). Le frais je l’avais par mon abattis, la chasse et la pêche. Tout le reste avait son importance et était irremplaçable comme briquets, allumettes étanches, bougies, sel, huile, riz, farine, cartouches, lampe frontale, hamac, bâche 2m x 3m (hamac à l’abri des intempéries)
    Nous avons surtout des fusils de marque Baïkal, qui sont les moins chers et principalement mono-coup (si fusil lourd il casse les bras en expédition et fusil à pompe peut s’enrayer…)
    On prenait des chaussures et vêtements militaires américains dits du Viet Nam : ils sèchent très vite.
    Pensez à avoir du matériel de pêche, bien entendu machette ou hachette pour son bois, médicaments, pansements, etc
    Méfiez-vous de ne pas alourdir votre sac à dos qui risquerait de mettre vos épaules à vif. Le poids est l’ennemi en progression.
    Une loupe forte permet aussi d’allumer son feu dès un rayon de soleil.
    Voilà, juste ce à quoi je pense sur l’instant.

  7. Merci de ces conseils très utiles. Combien de temps de stockage préconisez-vous?

    • Bah ! le temps que tu changes de prénom. Procédure : un à deux ans. 😉

Les commentaires sont fermés.