Cachemire : les musulmans disent aux Hindous de partir ou de se préparer à mourir 

Le 17 Août par Robert Spencer.

On notera la projection, la paranoïa, et le réflexe antisémite des musulmans : « Pas de place pour les pandits cachemiris qui veulent un autre Israël qui tuera les musulmans du Cachemire ».

« L’organisation terroriste Lashkar-e-Islam menace les pandits cachemiris en leur demandant de quitter la région ou de se préparer à mourir  » DNA India le 7 Août 2016 (merci à la religion de paix) : 

Les auteurs de l’affiche en noir et blanc, conçue probablement par l’organisation Lashkar-e-Islam (LEI), active au Pulwama  [NDT : district de l’état de Jammu-et-Cachemire (Inde)], menacent les Hindous du Cachemire et leur demande de quitter la vallée.

Les auteurs des affiches de Pulwama menacent les Hindous cachemiris et leur demandent de quitter la région. L’affiche serait l’œuvre de l’organisation combattante Lashkar-e-Islam (LEI).

Ce n’est pas la première fois que les Hindous du Cachemire sont menacés. Suite aux viols en masse et aux assassinats durant les années 90, (un génocide des hindous cachemiris), ils quittèrent en grand nombre la région. Dans un premier temps le gouvernement s’était assuré de leur sécurité, mais par la suite il a été demandé aux Hindous minoritaires de quitter la vallée pour leur propre sécurité.

L’affiche en noir et blanc arbore le drapeau et le logo du groupe. L’aspect du drapeau a créé un doute, car il est similaire à celui de la Jamat-ud-dawa à l’origine de l’organisation Lashkar-e-Taiba, fondée par Hafiz Saeed organisateur des attentats de Mumbai

L’organisation Laskar-e-Islam est dirigée par Abdul Qayoom Najar, et elle est une faction dissidente du groupe Hizbul Mujahideen dirigé par Saeed Salahuddin.

Beaucoup d’agents des forces de l’ordre du Cachemire pensent que l’organisation Hizbul Mujahhedin s’emploie à faire d’Abdul Qayoom Najar une cible de la police indienne, vu qu’il est l’instigateur d’un faction dissidente, et qu’il s’en est pris aux objectifs financiers (résultat de trafics en tout genre) d’Hizbul Mujahhedin. La tête de Qayoom Najar a été mise à prix un million de roupies [environ 13 143 €] par la police de l’état de Jammu-et-Cachemire.  

La police a également déclaré que les affiches semblent être l’œuvre de mécréants, et une enquête est en cours pour en identifier les auteurs … 

Traduit de l’anglais par Lavéritétriomphera.

Source : https://www.jihadwatch.org/2016/08/kashmir-muslims-tell-hindus-to-leave-or-face-death

 

 134 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. ils faut leurs dirent la mêmes choses,après tout les mécréants comme ils le disent,ç’est eux, ils sont quand même en terres chrétiennes.

  2. « Les Gurkhas sont des unités des armées britanniques et indiennes recrutés au Népal. Initialement, sous leur nom original, les Gorkhas étaient des membres du clan rajput Khasi de l’Inde du Nord, qui ont émigré du Rajasthan vers le territoire actuel du Népal, au xvie siècle, chassés par les musulmans.  »
    Vu sur wiki…comme quoi l’Histoire aime à se répéter …

  3. Les musulmans ne sont que des voleurs et menteurs, des lâches, ils volent les pays des autres qui leur appartient pas, qu’ils ne sont pas prêt à rendre aux vrais propriétaires.
    La seul solution les jeter dehors par la force, reprendre le territoire qu’ils ne leurs appartient pas et l’interdiction total des pratiques de l’Islam de merde.
    Oui tous les non musulmans du monde doivent s’unir pour anéantir cette saloperie de merde d’Islam de la honte de la planète, il faut qu’ils paient pour le mal qu’ils font aux autres depuis bien trop longtemps, comme l’avait été pour le Nazisme et pour le Fascisme.
    Musulmans vous avez osé mettre le pied de travers chez nous, vous n’avez que réussi à nous défier, que grâce aux pouvoirs de lâches de chez nous, mais plus pour très longtemps et vous serez rejeté partout où vous allez comme la peste, car personne ne voudra de vous.

  4. qu’attendent les religions non musulmanes à se grouper pour défendent les siens!

Les commentaires sont fermés.