Louis-Georges Tin (Cran) incite les terroristes à des attentats contre les villes anti-burkini !

Louis-Georges Tin est le président du Cran. Il est omniprésent dans les médias. Quand il parle, ou qu’il tweete, il engage donc directement le Cran, étant un homme public. A noter qu’à ce jour, ces propos n’ont fait l’objet d’aucun désavoeu de son organisation…

Comment comprendre le tweet particulièrement scandaleux dont il vient de se rendre coupable, alors que Nice est la dixième ville à avoir interdit le burkini en France ?

Bien évidemment, il n’appelle pas ouvertement les musulmans à commettre des attentats dans ces dix villes, dont Nice, qui a été déjà lourdement frappée, avec 85 morts et 400 blessés, dont une centaine très gravement.

Mais, pour reprendre une formule fréquemment utilisée par des prétendus antiracistes, n’y aurait-il pas dans cette phrase une « incitation à la violence contre un groupe de personnes en raison de leur appartenance à une Nation, une ethnie, une race ou une religion ».

Il y a dans ce tweet de Tin un message terrible, en direction des plus fanatiques des musulmans : « Si vous commettez un attentat dans une de ces dix villes, on vous comprend, vous aurez des excuses, et finalement, ils l’auront bien cherché ».

Il y a, d’autre part, une menace larvée contre les maires qui seraient tentés de suivre leurs dix premiers collègues. Le président du Cran, dans sa haine de la « France blanche et coloniale », leur demande carrément de se coucher devant l’offensive du burkini, et de laisser l’islam coloniser nos plages, faute de quoi, ils mettraient en danger la vie de leurs administrés. Il incite les élus à se comporter en dhimmis, afin d’accélérer l’islamisation de la France.

Alors que les procureurs du Parquet multiplient les procès contre des patriotes qui n’ont jamais écrit le centième de tels propos, on s’étonne du scandaleux silence d’Urvoas, le Garde des Sceaux, ou de Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur, devant ce qui s’apparente à un véritable appel au meurtre ouvertement assumé, au nom de représailles contre une politique municipale qui déplaît à Tin et ses complices.

Les dix maires, qui voient leur population ouvertement menacées, déposeront-ils plainte contre ce qui s’apparente à une véritable incitation à une opération punitive ?

Imaginons qu’un élu du FN ose déposer un tel tweet, suite à une décision d’une ville de gauche qui ne lui aurait pas plu. Il y aurait un véritable lynchage médiatique. Et là, les journaleux, qui multiplient les invitations sur les plateaux de télévision pour ce président d’association raciste, le protègent par leur silence complice.

Il y a quelques jours, notre contributeur Charles Demassieux, suite à une nouvelle polémique racialiste de ce groupuscule nuisible, avait appelé à la dissolution du Cran.

http://ripostelaique.com/polemique-jeux-olympiques-faut-dissoudre-cran.html

Après un tel tweet, il est temps, pour ce régime, de passer aux actes, de dissoudre le Cran, mais aussi d’arrêter sur le champ Louis-Georges Tin, pour mise en danger délibérée de la vie de centaines de milliers d’habitants de ces dix villes.

Dans une situation de guerre, c’est le minimum syndical, non, surtout quand on sait que le Cran est financé par Soros, afin de mieux déstabiliser la France et d’y imposer un communautarisme ravageur.

Allo Urvoas, allo, Cazeneuve ?

http://ripostelaique.com/tin-cran-appellent-a-attentats-contre-villes-anti-burkini.html

 97 total views,  1 views today

image_pdf

24 Commentaires

  1. on pourrait écrire directement au procureur de la république pour dénoncer ces faits qui sont des délits qu’il peut se charger de poursuivre

  2. Le bon côté du burkini c’est que ça va peut-être faire prendre conscience visuellement à certaines personnes pas encore convaincues de l’islamisation de la France…
    Le burkini n’est qu’un symptôme, pendant ce temps l’immigration massive (l’une des causes) se poursuit allègrement !
    Attention si les arrêtés anti-burkini sont cassés par le Conseil d’Etat, alors là ça va être open-bar pour les muzz qui vont se croire tout permis !

  3. N oublions pas sur tous de boycotter tous les clubs ou centre de loisirs qui accepte cette tenue … ils iront droit à la faillite avec ce genre de clientèle la . Ils s’installe à 4 pour consommer un café est resté 3 heure . Ils ne fond pas marcher l économie c clair…

  4. La haine est autorisé pour ces gens là et pour nous les européens, c’est de la haine envers les autres et raciste, vous avez vu, un français comme vous moi, il s’attaque aux français le gars, tient donc!.
    Le racisme est bien pratique pour les escrocs comme lui et les dictatures, le racisme pour les dupes oui, il n’a rien à foutre en France, dehors!.
    Vous pouvez ajouter que le racisme, comme les autres du même genre, sont des insultes habituels des musulmans contre nous les mécréants européens, autorisés par les escrocs aux pouvoirs.
    Ils n’ont rien à imposer ici!, il y a pas raciste ici qui tient!, il y a pas d’islam ici, dégage!.

  5. Un homme âgé d’une trentaine d’années a agressé, ce vendredi soir peu avant 18heures, quatre clients, dont deux enfants, du magasin Lidl, avenue Anatole-France à Lomme. Pour une raison obscure.
    Devant le magasin Lidl, ce vendredi, plusieurs clients attroupés sont tournés vers les pompiers et la police. Interloqués. « On était à la caisse, et on a entendu une dame crier : ‘Appelez la police !’ », témoigne une femme, debout à côté de son mari. On a laissé toutes nos courses, on est sortis. »
    Il fonce sur une femme à vélo, puis un homme, puis deux enfants
    Peu avant, un homme âgé d’une trentaine d’années aurait foncé, à vélo, sur une femme de 45 ans, qui rangeait ses courses, sur le parking. Puis, il est entré, et s’en est pris à un homme de 53 ans, et à deux jeunes enfants, un garçon de 7 ans et une fillette de 12 ans.
    Crachats, coups de pied, coups de poing : « Il a pété un câble », décrit un client. L’homme agressé, un père, a défendu ses enfants. Les vigiles du supermarché sont vite arrivés pour maîtriser le trentenaire. Ils l’ont maintenu jusqu’à ce que la police nationale de Lomme débarque, et l’interpelle. Il a été placé en garde à vue.
    Pas d’arme
    La raison de cette violence subite est pour le moment obscure. D’après plusieurs témoins, tout serait parti d’un regard, jugé mauvais par le mis en cause. Ce dernier portait une barbe et une djellaba, ce qui, dans le contexte actuel, a ajouté au mouvement de panique. « On ne savait pas ce qu’il avait sous sa djellaba », raconte un jeune homme. Mais le furieux n’a fait usage d’aucune arme.
    Sur les quatre victimes, trois, la femme et les deux enfants, ont été transportés à l’hôpital. L’homme, qui avait pourtant été frappé au visage, a préféré se rendre au commissariat tout de suite pour porter plainte.
    PAR PLANA RADENOVIC AVEC BENJAMIN DUTHOIT
    VOIX DU NORD

  6. Et casevide, ferme les yeux. Si l’un de nous écrit un truc comme ça on se retrouvera le cul sur le banc de la justice avant même d’avoir compris se qu’il se passe et ils nous ferons un procès rien que pour l’exemple avec peine maximum. Mais lui, le tin ducon, il peut dire se qu’il veut. L’islamisation avance, et les crétins islamophile ne pourrons pas dire qu’ils ne savaient pas, depuis le temps qu’on leur rabâche.

  7. J’invite les maires a porté plainte contré cette association si des problèmes se passe pour incitation à la haine.

  8. Lançons une pétition pour dissoudre cette association de malfaiteurs présidé par un sale raciste grassement payé par un multimillionnaire qui veut déstabiliser la France et l’Europe en provoquant l’invasion africaine et maghrébine!!!

    • grave erreur les pétitions ne servent à rien les courriers postaux, les coups de fil, les courriels si

  9. Il a raison , pourquoi se gêner ..! Il sait parfaitement que les politiques cireurs de babouches sont soumis et qu’il peut tout se permettre ….! Je trouve même qu’il est très soft ! Il pourrait très bien appeler plus fermement au meurtre , voire à notre extermination sans que quiconque ne le traîne devant les juges qui de toutes façons sont aux ordres !!! Vivement le grand soir !!!

  10. C’est, pour le moins, une menace à peine voilée…….
    Tous les maires concernés DOIVENT déposer plainte contre lui, personellement et contre le Cran, multiplier les actions en justice pour le noyer dessous.
    Ce déchet devrait allez à Susco leur dire en face, tiens :
    Le maire de Guarguale a raison de dire à celui de Sisco « d’exclure définitivement tous les maghrébins et leurs familles » !!

    • Bonjour,
      Un premier pas serait de lui couper ses subventions (dont on aimerait connaitre le montant d’ailleurs).
      S’il n’en crève pas, on interdit cette organisation au nom du sacro-saint antiracisme.

      • Pour leur sécher les grasses subventions, il faut d’abord virer les enc..és de l’UMPS…..
        Une chose me vient, cette assos est illégale puisqu’en France on n’a pas le droit de « catégorier » les gens par leur couleur de peau …non ??
        Donc, ils sont de fait racistes…..à dissoudre…dans l’acide…

  11. Tin fait surtout un lien direct entre islam et attentats via le burkini.
    Car si je comprends bien l’interdiction d’un vêtement musulman nous vaudra des actes terroristes.
    C’est déjà un progrès car jusqu’à maintenant cela n’avait rien à voir avec l’islam, juste l’œuvre de déséquilibrés dépressifs.
    On avait droit à des c’est pas ça l’islam.
    Tin est tellement con qu’il ne comprend même pas la rhétorique de son propre camp !
    Merci Tin
    burkini—->islam—>attentats

  12. Une seule réponse possible et obligatoire : TOUS les MAIRES de France doivent proclamer cet Interdit. Ainsi cette « menace »devient obsolète! …Répondons sans courber l’échine, un peu de courage messieurs-dames les Maires

Les commentaires sont fermés.