Les amoureux de Pokemon profanent l'ossuaire de Douaumont, cela n'émeut pas Licra, SOS racisme…

Après nos politiques méprisant les morts de 14/18, voici que les adeptes de Pokemon profanent l’ossuaire de Douaumont.

Quand Pokémon GO profane l’ossuaire de Douaumont 

L’ancienne filiale de Google a exigé de ses disciples qu’ils piétinent un haut lieu de la mémoire nationale et européenne

Professeur
 
 
 
Dans la Meuse, l’ossuaire de Douaumont, où reposent les restes de 130.000 soldats français et allemands inconnus, tombés à Verdun en 1916, et sa nécropole, à la mémoire de 16.000 combattants morts pour la France, ont été symboliquement profanés par les concepteurs de Pokémon GO et quelques dizaines de joueurs bien trop dociles.
En transformant le site classé en « arène » du jeu, afin d’y faire se combattre différentes équipes, les développeurs de l’application ont rameuté parmi les tombes de nos soldats une horde de zombies connectés, en quête d’une bestiole virtuelle à attraper. « On s’en est aperçu parce que les gens déambulaient avec un portable devant la tête », a expliqué ce vendredi Olivier Gérard, directeur du site, inquiet de la progression du phénomène.
Outre la fameuse « arène », les concepteurs ont désigné, tout autour de l’ossuaire, plusieurs lieux baptisés « Pokestop » où les joueurs peuvent bénéficier de bonus, comme la tranchée des baïonnettes ou le monument des fusillés de Fleury.
Poussant le ludisme jusqu’à ses limites morales, l’ancienne filiale de Google a exigé de ses disciples qu’ils piétinent un haut lieu de la mémoire nationale et européenne – au nom de cette réalité qu’on prétend augmentée mais dont, au contraire, sera déduite toute historicité, retranché tout sacré, soustraite toute conscience. Non contente de salir notre jeunesse et de la piloter sur les chemins du nihilisme et de la chasse au rien, la firme japonaise a poussé le vice jusqu’à mener sa guerre sur le sol même des fils de notre patrie, pour y planter sa bannière victorieuse.
Dans le cimetière de Douaumont, des morts-vivants ont erré parmi les tombes de nos soldats, dont la mémoire vivante et silencieuse, on l’imagine, a terrassé de son souffle l’inconséquence humaine. La société Pokémon s’en tirera à bon compte et, comme toujours, aucune sanction ne sera prise. Quant aux joueurs, ils ne risquent rien non plus, n’ayant ni détérioré les tombes ni renversé les croix.
Mais il existe une autre forme de profanation, plus insidieuse, plus moderne : l’indifférence au sacré. Les anciennes dégradations laissent place désormais à l’inattention la plus désinvolte. Elle ne casse ni ne barbouille, mais piétine, sans même y penser, les racines de notre mémoire.
Certes, l’étendard Pokémon parait moins inquiétant que le drapeau noir qui menace notre pays. Mais il mine plus profondément encore les derniers vestiges de notre culture, et pousse lui aussi ses adeptes vers le même goût du vide.
http://www.bvoltaire.fr/thomasclavel/quand-pokemon-go-profane-lossuaire-de-douaumont,276055 
Là, la LICRA, SOS machin et le CCIF ont fait fisa pour porter plainte !

L’agresseur d’un musulman après l’attentat de Saint-Etienne du Rouvray présenté à la justice

L’homme qui avait menaçait d’égorger un septuagénaire musulman au lendemain de l’attentat dans une église de Saint-Etienne du Rouvray a été présenté vendredi 5 août au tribunal correctionnel de Rouen. Le procès a été reporté au 4 octobre. Sur un parking, le prévenu avait tenté tenté sans succès de renverser un homme d’origine sénégalaise, l’avait poursuivi dans l’immeuble et, dans l’ascenseur, l’avait frappé à la tête. Il aurait tenté de l’étrangler avant de déclarer:

« Sale Noir, si je descends d’ici, c’est pour te taper. Je vais t’égorger pour vous faire comme vous nous faites à nous, c’est pas parce que t’es en robe et avec un chapeau que tu vas faire la loi ici ».

La victime souffre d’un traumatisme crânien

Lors de cette première audience en comparution immédiate, l’agresseur a présenté ses excuses à la famille de la victime: « Je regrette les souffrances que vous avez vécues ». Lors des faits le 27 juillet dernier à Barentin près de Rouen, le prévenu était sous l’emprise de l’alcool après une soirée très arrosée, selon son avocat:

« Il n’est pas raciste et a des regrets sincères par rapport à ce qui s’est passé, étant même amnésique sur certains faits », a-t-il argumenté en précisant que cet ancien engagé pendant cinq ans dans l’armée, grand et robuste, avait une vie personnelle très instable. (…) Sans le contexte de l’attentat, cette affaire serait passée inaperçue ».

Conduit au CHU de Rouen, le septuagénaire souffre d’un traumatisme crânien. Outre les cinq enfants du septuagénaire, trois associations se sont portées partie civiles: la Licra, SOS Racisme et le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF).

http://www.bvoltaire.fr/breves/lagresseur-dun-musulman-apres-lattentat-de-saint-etienne-du-rouvray-presente-a-la-justice,276088

Note de Christine Tasin

On s’étonne toujours de voir la célérité de la justice dans les cas d’islamophobie comparée à son extrême lenteur quand il s’agit de juger des atteintes aux biens et aux personnes des Français d’origine…

Mais passons, ce n’est pas notre propos aujourd’hui.

Ces deux faits mis côte à côte par Jean-Paul forment une espèce de photo de notre époque. Qui pourrait être désespérante, mais qui ne le sera pas. Nous savons que nous sommes une minorité face à un grand nombre d’abrutis ne pensant qu’à leur petit jeu, incapables de réfléchir même à ce qu’on leur fait faire, le cerveau prêt à tout accepter grâce aux medias, aux politiques, à la pub, à l’école. Nous savons qu’il y  a face à nous également une autre minorité de chacals guettant la proie France, ils sont aussi nos ennemis.

Mais l’histoire nous dit que tout cela n’a pas d’importance. Certes, il faut connaître ces faits car il faut des exemples et des arguments pour continuer notre travail d’information, car il faut apprendre à nos enfants à ouvrir les yeux. Mais l’histoire, toujours, et en tout lieu, est faite par les minorités agissantes. L’immense foule ne pensant qu’à préserver sa peau et ses intérêts. Cela a été le cas de toutes les révolutions, de toutes les résistances, près de nous l’exemple de 39-45  avec  Résistants en petit nombre face à un nombre incertain de collabos versus le troupeau de Français cherchant seulement à survivre, à soigner leurs enfants atteints du typhus,   à trouver des produits de substitution aux pommes de terre, café, sucre et autres produits manquants. La plupart d’entre eux se fichaient comme d’une guigne d’être allemands ou pas, que les juifs soient exterminés ou pas…

Homo homini lupus. L’homme, malgré 5000 ans d’histoire, d’art, de création, de philosophie, d’éducation… reste quelque part un homme préhistorique ayant une priorité, sa famille, sa vie, leur survie, son petit et grand profit. A tout prix. C’est ainsi, on ne le réformera pas à coups de baguette sur les doigts. On fera sans, et le peuple nous suivra majoritairement quand on aura gagné, comme en 44.

Alors, même si la tentation de cracher sur nos contemporains est grande, ne perdons pas de temps et d’énergie, continuons à ouvrir les yeux, à fédérer les bonnes volontés, à développer la minorité agissante que nous sommes.

 287 total views,  1 views today

image_pdf

18 Commentaires

  1. le pire c’est que les fadas qui jouent a cette connerie sont sûrement pourvus également d’une carte électorale ……..putain on est mal ….!

  2. Je ne comprends va pas normalement il y a des gardiens sur le site de Douaumont ou sont-ils à la belote ?

  3. Un texte prophétique d’André Malraux;
    La nature d’une civilisation, c’est ce qui s’agrège autour d’une religion. Notre civilisation est incapable de construire un temple ou un tombeau. Elle sera contrainte de trouver sa valeur fondamentale, ou elle se décomposera.
    C’est le grand phénomène de notre époque que la violence de la poussée islamique. Sous-estimée par la plupart de nos contemporains, cette montée de l’islam est analogiquement comparable aux débuts du communisme du temps de Lénine.
    Les conséquences de ce phénomène sont encore imprévisibles. A l’origine de la révolution marxiste, on croyait pouvoir endiguer le courant par des solutions partielles. Ni le christianisme, ni les organisations patronales ou ouvrières n’ont trouvé la réponse. De même aujourd’hui, le monde occidental ne semble guère préparé à affronter le problème de l’islam.
    En théorie, la solution paraît d’ailleurs extrêmement difficile. Peut-être serait-elle possible en pratique si, pour nous borner à l’aspect français de la question, celle-ci était pensée et appliquée par un véritable homme d’Etat. Les données actuelles du problème portent à croire que des formes variées de dictature musulmane vont s’établir successivement à travers le monde arabe. Quand je dis «musulmane» je pense moins aux structures religieuses qu’aux structures temporelles découlant de la doctrine de Mahomet.
    Dès maintenant, le sultan du Maroc est dépassé et Bourguiba ne conservera le pouvoir qu’en devenant une sorte de dictateur. Peut-être des solutions partielles auraient-elles suffi à endiguer le courant de l’islam, si elles avaient été appliquées à temps. Actuellement, il est trop tard ! Les «misérables» ont d’ailleurs peu à perdre.
    Ils préféreront conserver leur misère à l’intérieur d’une communauté musulmane. Leur sort sans doute restera inchangé. Nous avons d’eux une conception trop occidentale. Aux bienfaits que nous prétendons pouvoir leur apporter, ils préféreront l’avenir de leur race.
    L’Afrique noire ne restera pas longtemps insensible à ce processus. Tout ce que nous pouvons faire, c’est prendre conscience de la gravité du phénomène et tenter d’en retarder l’évolution.
    André Malraux, le 3 juin 1956.

  4. Pas moins de trois associations pour une agression sur un musulman alors que dans le contraire les plaintes ne sont même pas prise en compte. Lamentable.

  5. Je crois que la majorité des jeunes adultes sont restés des enfants, incapables de penser par eux mêmes et qui ne pourront pa,s le moment venu de défendre la France.

  6. Et si nous organisions une grande kermesse avec relais dans les rangées de tombes des cimetières de Normandie ? Les américains se prendraient ils au jeu ? Est ce que Google ferait partie de la direction du jeu ?

  7. Je ne peut pas nier que les Pokémon font parti des héros de mon enfance. Mais j’ai constaté que dans mon cercle d’amis, je suis un des seuls à ne pas avoir télécharger Pokémon Go, et je n’ai pas l’intention de le faire d’ailleurs.
    Toutes ces anecdotes en rapport avec ce jeu et l’ampleur qu’il prend, ne me donne vraiment pas envie d’y jouer.

  8. Et pourquoi pas dans les mosquées ?
    A l’intérieur des  » sacs poubelles  » aussi !
    Y aurait-il autant de chasseurs téméraires ?
    Le français en est a tel point débile pour chasser ce genre de conneries à l’aide d’un portable ?
    A vomir !
    Comme la pub sans vouloir en faire…  » On est mal Patron, on est mal « 

  9. Mais ce n’est pas possible…..
    Vous n’êtes réellement pas en train de comparer ces deux événements n’est ce pas?
    C’est une sorte d’expérience ou une plaisanterie rassurez-moi là.

    • Je ne vois pas où il y aurait plaisanterie. D’un côté des hordes rendues folles par un jeu profanent des morts qui ont donné la vie pour notre pays, de l’autre un homme rendu fou de douleur devant la décapitation d’un prêtre et les attentats terroristes pète un cable et s’en prend à un immigré, ce qui n’a rien d’admirable effectivement mais depuis le temps que nous prévenons le gouvernement qu’à force de laisser entrer n’importe qui sur notre sol le jour où les gens vont dire non ils ne choisiront pas le bon ou le mauvais immigré, ce sera comme ne Algérie le bateau ou le cercueil il ne faut pas s’étonner. Allez je vais vous faire vomir, le plus grave c’est quand même la profanation de Douaumont parce qu’elle signifie que des milliers de gens sont à la ramasse alors que dans le cas de l’agression il s’agit d’un seul homme…

      • Bonjour Christine! Premierement je voudrais vous dire toute l’admiration que j’ai pour vous, et félicitation pour les valeurs que vous défendez avec acharnement sur ce site. J’aimerais savoir ,quand vous dites minoritaire, a combien estimez-vous cette minorité en France? P.S. Je viens du Québec et je suis vraiment touché par votre cause qui est la mienne aussi chez nous mais je penses que vous etes une dizaine d’année et plus en avance sur nous pour ce qui est de cette islamisation forcée de nos pays par nos gouvernements completement déconnectés. Chez nous les patriotes sont rares! Toutes les efforts que vous faites présentement ont un impact directs chez nous. Toute victoire que vous gagnez nous facilites les combats chez nous alors pour ca je remercie toutes les Francais Patriotes, Je suis avec vous et surtout continuez votre bon travail! Merci!

        • Merci François pour ces encouragements. La minorité patriote ? Difficile de l’évaluer mais on peut considérer que la plus grande partie des voix obtenues par Marine Le Pen/ Fn viennent de voix patriotes. Soit environ 7 millions d’électeurs, plus une partie des abstentionnistes.
          Ensuite parmi ces quelques millions la minorité agissante qui fait l’opinion, qui prend les risques, qui se bat ouvertement sur le net, dans les medias, dans sa ville, et qui sera en plus capable de prendre le maquis et/ ou les armes, encore moins nombreuse pour le moment c’est sûr mais il ne faut pas se fier à l’eau qui dort. Nombre de nos concitoyens qui n’ont pas compris ce qui se passait pourraient en étonner plus d’un le jour venu et bien des joueurs de pokemon pourraient nous rejoindre, les yeux ouverts devant le danger immédiat..

          • Environ 7 millions d’électeurs du Front National (j’en fait parti), pour plus de 60 millions d’habitants, ça représente au moins 10% de la population française (ce qui n’est pas négligeable). Tout ça peut prouver que nous ne sommes pas seuls, mais ce chiffres est à mon gout encore trop faible.
            Attention aussi à certains pseudo patriotes, qui un jour se déclarent islamophobes mais qui peuvent changer d’avis le lendemain, tout ça parce qu’ils sont mal renseignés sur l’Islam et qu’un musulman ou un dhimmi lui fait gober des conneries (Taqiya).
            Pour ma part, ayant une identité enraciné et étant anti-Islam à fond la caisse, aucun musulman ou dhimmi ne pourra me faire changer d’avis.

      • J’aime ma patrie et j’ai le respect des monuments et des sites de mémoire.
        Il est évident que cette histoire autour de Douaumont me scandalise (sans que je n’arrive à appeler ça une profanation) mais l’article de ce monsieur m’a semblé tout à fait incohérent.
        Déjà je ne vois vraiment pas ce que viennent faire les associations anti-racistes dans la première histoire. Même si on vivait dans un monde merveilleux où elles faisaient vraiment leur boulot et s’occupaient de toutes les formes de racisme cela ne les regarderait pas. Ou alors soyons fous et offusquons-nous de l’absence de réaction des associations féministes lorsque la braderie de Lille est annulée….
        Ensuite pour ce qui est de la seconde affaire, c’est loin d’être une petite affaire de rien du tout.
        Les gens peuvent crier autant qu’ils veulent que les agressions sur les blancs, chrétiens et Français de souche sont moins médiatisées et parfois même moins punies, ce n’est pas une raison pour se dire que ce qui est arrivé à ce monsieur n’est pas si grave.
        Et effectivement vous m’avez fait vomir.
        A croire que si vous aviez le choix entre venir en aide à un individu agressé physiquement et empêcher une bande de brûler le drapeau Français vous choisiriez le drapeau.(je parle de cet exemple puisque je l’ai vécu)
        Hé bien moi non et ça que la personne agressée soit blanche, noire, musulman, candidat de TV réalité ou même champion du monde de MMA. Les symboles restent des symboles et les vivants mériteront toujours plus de considération qu’eux pour moi.
        Il n’y a eu aucun dégât dans l’ossuaire. On peut être atterré par le comportement pitoyable de ces chasseurs de pokémons mais trouver cela plus grave qu’une personne âgée, poursuivie, insultée, menacée et blessée, c’est quelque chose que je n’arrive toujours pas à comprendre tellement c’est gros.
        Sincèrement, quand je parlais de plaisanterie je ne disais pas ça de manière rhétorique, je me demandais vraiment s’il ne s’agissait pas d’une erreur, d’un canular ou d’un expérience sociologique….
        J’ai pris une grosse claque là, la semaine commence avec une belle déception.
        Comme quoi il ne faut jamais mettre les gens sur un piédestal.

        • C’est la vie mon cher monsieur, je ne sais qui vous aviez mis sur unpiédestal, mais vous êtes sur un site de patriotes angoissés chaque jour davantage de voir ce que devient notre pays, de voir l’avenir horrible promis à nos petits enfants et tout particulièrement à nos petites- filles, alorsque vous vomissiez, je n’en ai cure. Par ailleurs vous vous faites des films, je ne suis pas raciste je suis meme une militante anti-raciste et j’ai longtemps milité à la Licra, je ne l’ai quittée que lorsque j’ai compris que mon adhésion ne servait qu’à interdire la liberté d’expression et à permettre l’installation de l’islam en France. Par ailleurs encore si un être humain était agressé devant moi je foncerais l’aider quelle que soit la couleur de sa peau et je laisserais le drapeau finir de se consumer il y a des priorités dans la vie. les seules exceptions ? que la personne agressée soit un agresseur qui ait rencontré son maître ou que l’agressée soit une voilée ou un barbu qui aient insulté une de nos femmes en tenue légère.

          • C’est vous que j’avais mis sur un piédestal.
            Je ne vois pas pourquoi vous vous défendez d’être raciste, personne ici n’a jamais dit ça.

  10. Il m’est venu une idée fantastique qui devrait avoir un succès monstre : placer ces merdes de Pokémon-merde dans les rayons des hyper-marché, histoire de leur faire visiter tous les rayons.

Les commentaires sont fermés.