Les rebelles syriens soutenus par les USA attaquent à l'arme chimique

Les USA ferment les yeux sur les attaques chimiques à Alep
INTERNATIONAL 22:58 03.08.2016

Les Etats-Unis insistent sur le fait qu’ils ne savent rien de l’attaque chimique survenue hier à Alep et qui a fait sept morts et plus d’une vingtaine de blessés.

Mardi, les rebelles du groupe Nour al-Din al-Zenki, qui jouit du soutien des Etats-Unis et qui est considéré par ces derniers comme relevant de l’opposition « modérée », ont fait exploser des obus contenant des agents chimiques dans la vieille ville d’Alep en Syrie, faisant sept morts et 23 blessés parmi les civils, a déclaré plus tôt dans la journée le lieutenant général Sergueï Tchvarkov, responsable du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, ajoutant d’ailleurs que Washington était informé de l’incident.

Mais porte-parole du département d’Etat des Etats-Unis Mark Toner a expliqué ne pas être au courant.
« Nous n’avons pas eu de telles informations », a-t-il affirmé lors d’un point de presse.

Tendance inquiétante: les Etats-Unis semblent prendre l’habitude de nier les démarches des groupes placés sous leur égide. En juillet, ce même Nour al-Din al-Zenki a décapité un garçon, un Palestinien âgé de 12 ans, qu’ils accusaient d’espionnage. L’exécution a été filmée et la vidéo a fait le tour de la Toile. Mark Toner, qui a dit avoir vu la vidéo, a déclaré qu’il ne pouvait pas confirmer ces informations
Quel impact auront ces exploits djihadistes sur le soutien que les Etats-Unis apportent aux groupes considérés comme faisant partie de l’opposition modérée? Aucun, visiblement, car comme le porte-parole l’a dit — friand qu’il est d’expressions métaphoriques — les Etats-Unis pourront « prendre une pause » dans leur soutien si les informations sont confirmées. Mais il est peu probable qu’ils cherchent cette confirmation…

Le 2 août, les terroristes ont attaqué la ville d’Alep à l’aide de bombes chimiques. Les frappes ont touché au moins une vingtaine de Syriens, dont six y ont laissé la vie. 14 personnes sont toujours dans un état grave avec des symptômes de suffocation.

https://fr.sputniknews.com/international/201608031027146062-usa-attaque-chimique-terroristes/

 32 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. hi
    l erreur mageur des occidentaux patriotes
    c est de ne pas profiter de l ecroulment islamique dans tous le moyenne orient
    pour attaquer l islamofaschisme et l ecraser une fois pour toute sur son prope sol
    reéoccidentalise le moyen orient
    refaire venir les 40 a 60% de muzz du moyen orient anciennementy non muzz
    au lieu de cela l occdient accepte que l ennemi muzz nous conquere a travers cette ecrouelement
    quand mon ennemi et faible , j en profite et je le combat sur son propre sol jusqu a sa destrcution finale
    l occident a la chance de pourvoir aneantire l islame a travers cette ecroulment
    mais bettement il ne le faite pas et n en profite pas
    by
    il vous donne l exemple
    http://postedeveille.typepad.com/.a/6a01156fb0b420970c01bb0926cd58970d-pi
    clint
    nous avons perdu le goue de conquerire et de vaincre nos ennemi
    et c est un grand tord

  2. Bonjour,
    Heureusement que nous avons les Russes: sinon la désinformation « occidentale », avec les USA en tête de colonne, régnerait en maître.

  3. Mes compétences personnelles en matiére d’armements chimiques , me conduisent à envisager la mise en oeuvre d’obus au chlore, expliquant les symptômes de suffocation grave .
    Nous pouvons ensivager le fait que le DAECH, pourrait posséder héla aussi ce genre de matériel mortel !
    Quelle peut être l’origine de tels obus? une explication rationnelle voudrait que ces engins furent pas le passé , mis à disposition du régime de Hafez el Assad, par les autorités de l’union soviétiques , au cours des années 70 ou 80 , quand la coopération entre ces puissances étaient trés élevées , dans un contexte d’affrontement entre la Syrie et Israel
    Par la suite des bouleversements intervenus dans cette guerre civile, ces engins chimiques ont pu changer de propriétaire, et être revendus plusieurs fois sur le marché noir !
    Nous ne pouvons pas exclure non plus l’hypothése ou ces engins chimiques pourraient être d’origine irakienne , mais avec toute prudence !
    J’ai par le passé l’occasion de visualiser des diapositives anciennes , me montrant des bombes à hypérite partiellement enfouies dans les sables de l’Irak en train de …ROUILLER! au soleil !
    Quoiqu’il en soit , il me semble vraiment délicat de produire des obus chimiques de maniére artisanale dans des ateliers de fortune, au vu des opérations relativement complexes nécéssairement en jeu ! d’ou la crédibilité d’une importation d’origine étrangére , comme je viens de l’évoquer précisément !
    Je suis convaincu que la fabrication de ces engins , suppose une infrastructure industrielle et scientifique , n’étant pas présente sur le sol de la Syrie

  4. Les usa et Hussein Obama ont tenu et tiennent encore un rôle très ambigu avec l’EI et les islamistes de tout poil, en Syrie et ailleurs. Ils sont suivis en cela par
    l’immonde Fabius et le gvt français.

  5. Si les rebelles syriens ont des armes chimiques, les djihadistes en ont également . Cela signifie que nous devons nous attendre à ce que vous imaginez….

Les commentaires sont fermés.