Supplique au candidat du peuple : s'il vous plaît, monsieur Trump, montrez-nous le chemin

Please Mr. Trump show us the way !  (S’il vous plaît M. Trump montrez-nous le chemin !)

Ça y est, nous y sommes ! Le cirque médiatico-bobo-socialaud français se déchaîne contre Donald Trump, car il fait la course en tête dans les sondages pour l’élection présidentielle américaine.

Mais de quoi je me mêle ? Cette classe politique française de gauche et de droite (j’inclus dans le paquet les faux patriotes des Républicains), est pourtant d’habitude si prompte à clamer haut et fort qu’un peuple doit être maître de sa destinée. Elle est même prête à l’y aider pour cela (on a vu d’ailleurs avec quelle réussite !! en Tunisie, en Syrie, en Libye et j’en passe).

Or voilà que cette classe politique française s’immisce dans les affaires du peuple américain, pour lui dire qu’un des deux candidats en l’occurrence Donald Trump n’est pas digne d’être son président. Mais en vertu de quoi ?

Sommes-nous dans un pays où environnements économique, sociétal, sont si exceptionnels de réussite et de succès que nous sommes devenus des exemples à suivre pour la terre entière et que nous pouvons ainsi nous permettre de donner des conseils, de faire des recommandations à la première puissance mondiale ?   Bien sûr que non, alors pourquoi ?

Pour une seule et unique raison : c’est parce que Donald Trump est le candidat du peuple. N’en déplaise aux bons esprits, sa fortune n’en fait pas pour autant quelqu’un d’éloigné des préoccupations de ses compatriotes. Déjà multimilliardaire qu’avait-t-il à gagner dans l’affaire ? Rien. Mais c’est un patriote qui aime suffisamment son pays pour ne pas avoir craint de se lancer au risque de prendre des coups (au propre et au figuré). Son argent lui permet de se tenir en dehors du panier de crabes, de ne céder ni aux chantages, ni aux compromissions. En parlant vrai et en disant ce qu’il pense, en homme libre, il est ainsi devenu l’espoir du peuple américain.

Et ça, qu’un peuple puisse reprendre son destin en main, qui plus est par l’intermédiaire d’un milliardaire, ça ne peut que faire enrager notre classe médiatico-bobo-politique, bien accrochée au pouvoir, à ses prérogatives, à ses privilèges.

D’autant qu’intervenant avant l’élection présidentielle française de 2017, l’élection de Donald Trump résonnerait comme un formidable  espoir pour le peuple de France.

En effet, une nouvelle aristocratie française de droite comme de gauche a confisqué le pouvoir depuis  quarante  ans, en anesthésiant le peuple. La repentance, le principe de précaution, la déresponsabilisation, l’abêtissement culturel, la perte des repères (l’autorité, l’école, la famille, la nation…) ont été autant de combines utilisées par le pouvoir et les politiques pour retirer au peuple toute velléité de révolte.

Et pour les citoyens qui commençaient à s’éveiller  elle a, au travers de fausses alternances, de petits arrangements entre amis, d’ouvertures par-ci, d’ouvertures par- là, régulièrement menti au peuple, lui faisant miroiter qu’enfin les choses allaient bouger, qu’enfin les choses allaient changer, …en vain.

C’est cette classe politique qui a banni pendant tant d’années de son vocabulaire les termes de patrie, de patriote, de patriotisme. C’est cette même classe politique qui a inventé le terme de populisme et qui en parle avec une moue de dégoût comme s’il s’agissait d’une grossièreté.

Alors qu’en fait le populisme n’est ni plus ni moins que l’action politique en faveur du peuple (ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être), et non en faveur d’une caste de privilégiés, de nantis. Voilà pourquoi ça les dérange.

Alors oui aux patriotes, oui aux populistes.

Please Mr. Trump show us the way !

Patriotiquement Vôtre

 109 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Plus globalement, Trump est le parti de la paix et de l’apaisement et non de l’escalade dans les conflits et l’utilisation de l’arme nucléaire que souhaitent les tordus du pentagone. C’est un virage à 180° sur une économie différente, non basée sur la destruction et la mise en servitude des autres peuples.

  2. Trump aux Etats Unis , Marine LePen en France ,Pediga en Allemagne,Orban en Hongrie,etc,etc, oui aux patriotes, oui aux populistes et qu’ils aillent aux diables tout ces traîtres et gangsters à cols blancs qui ce nomes des politiques en France et trahissent les peuples européens.Roland L’Alsacien.

    •  » Marine LePen en France ,  » ????????
      Le jour ou MLP aura le courage de  » faire  » du TRUMP faites moi signe, ça m’intéresse.
      Car aujourd’hui encore, MLP en est à parler de  » fondamentalistes islaMISTES  » C’est pitoyable !
      J’ignore si M. TRUMP est totalement sincère dans ses propos mais, lui, au moins a le courage de les tenir.
      Et c’est ce courage qui le conduira peut-être à la maison blanche.

      • Elle est obligée de faire attention, vu l’acharnement de la presse et de tous les politiques en France contre elle.
        N’oubliez pas le « front ripoublicain » de décembre dernier….;On a vu qu’ils savent se donner la main ceux de l’erpes !!
        Elle a tout fait pour dédiaboliser son parti, mais il est toujours taxé de racisme et fascisme. De plus, dès qu’on s’en prend à l’islam tous viennent hurler à la mort, peu importe les crimes commis en son nom.
        Elle marche sur des œufs à chaque intervention télé..le FN est reçu comme la peste ET le choléra, n’avez-vous pas remarqué.
        Il y a une bande de hyènes derrière elle.

Les commentaires sont fermés.