«L'immigration tue !» : La campagne choc d'activistes anti-migrants allemands

Illustration © Courtesy of Bild.

Dans un contexte de fortes tensions en Allemagne liées à une flambée inédite d’attentats, des contours de corps ont été tracés à la craie sur le sol de plusieurs gares de la région de Saxe afin de dénoncer les violences générées par l’immigration.

Migration tötet (la migration tue, en allemand). Tel est le message que l’on pouvait lire, lundi 25 juillet, sur la multitude de petits bouts de papiers éparpillés sur le sol de plusieurs gares allemandes, aux endroits où avaient été dessiné à la craie des silhouettes humaines évoquant une scène de crime.

La mise en scène, réalisée dans les stations ferroviaires de Königstein, Heidenau et Dresde, dans la région orientale de Saxe, comprenait également de tâches rouges semblables à du sang.

© Courtesy of Bild.

Les forces de police locales ont annoncé qu’elles n’étaient pas parvenues à identifier les auteurs de cette opération de communication anti-immigration, qu’elles ont qualifié d’«acte politique».

© Courtesy of Bild.

Cet événement s’est produit alors qu’un peu partout dans le pays, on assiste à une montée du sentiment anti-réfugiés, accentué par les récents attentats ayant impliqués des migrants. Le 24 juillet, un réfugié syrien a blessé une douzaine de personnes dans un attentat suicide à la bombe en Bavière,tandis qu’un demandeur d’asile originaire du même pays a tué à coups de machette une femme, dans le Land de Bade-Wurtemberg. Une semaine plus tôt, un jeune afghan qui était entré en Allemagne avec le statut de réfugié avait blessé cinq personnes dans une attaque à la hache à bord d’un train.

Des «Anonymous» anti-migrants sans doute à l’origine de l’opération

Les autorités cherchent à savoir s’il existe un lien entre ces dessins et les tags «Réfugiez, rentrez chez vous !» réalisés il y a deux semaines, en langue arabe, dans les mêmes gares.

Une vidéo de cette campagne avait été mise en ligne sur la page Facebook d’un célèbre groupe anti-migrants de la ville de Heidenau, Heidenau-Hört zu, dont les membres arborent des masques similaires à ceux… des activistes d’Anonymous ! Le 24 juillet, le même groupe a posté une vidéo dans laquelle on voit de jeunes hommes masqués réaliser la récente mise en scène anti-immigration (silhouettes tracées sur le sol, faux sang…).

La ville saxonne de Heidenau, d’où provient le mouvement Heidenau-Hört zu, a été le théâtre de nombreux incidents anti-migrants au cours des deux dernières années : en août 2015, 31 policiers allemands avaient été blessés dans des affrontements avec des manifestants opposés à l’ouverture d’un centre de réfugiés. La région de Saxe, en outre, fait office de véritable bastion des mouvements anti-immigration. C’est dans sa capitale, Dresde, qu’est né Pegida, le mouvement contre l’islamisation de l’Allemagne, et c’est au Parlement de ce Land qu’avaient été élus 12 membres du parti d’extrême droite NPD, en 2004.

https://francais.rt.com/international/24438-limmigration-tue—campagne

 28 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Ce qui m’agace le plus , c’est le discours omniprésent selon lequel « il faut continuer de vivre comme si de rien n’était, sinon ce serait une victoire des islamistes ». Non. La victoire des islamistes, c’est qu’ils puissent nous massacrer, et ils pourront continuer à le faire si on ne change pas nos habitudes, si nous ne devenons pas plus vigilants . Cela les Israéliens par exemple l’ont bien compris. Mais le Français croit toujours que « çà n’arrive qu’aux autres », il est instinctivement munichois, hélas…

  2. Merci Frau Merkel pour le million d’immigrés avec des terroristes dans le lot, on en est sûr. C’est quand les prochaines élections en Germanie ? Elle a du souci à se faire. Le peuple allemand qui soufre de ses décisions irresponsables va vite la renvoyer à ses Kartofell…

  3. Je ne suis pas d’accord. L’immigration ne tue pas : les Etats-Unis ont été construits par l’immigration européenne . Léonard de Vinci était un immigré , Mazarin, Blanche de Castille et Anne d’Autriche aussi. Les italiens, portugais, espagnols et polonais qui sont venus travailler en France se sont parfaitement intégrés . Mais tous avaient une particularité : ils étaient chrétiens. C’est l’immigration islamique qui est dangereuse. Nuance !

    • Chère Agnès ! Lorsqu’on parle d’immigration sans le préciser, bien sûr que l’on parle uniquement de l’immigration musulmane, cela va sans dire !
      Et pour ceux que vous citez dans votre post, bien sûr qu’ils étaient fiers de venir travailler en France, et nous de les accueillir ! Nous ne confondons pas immigration européenne (ou chrétienne, ou judéo-chrétienne, si vous préférez) avec cette lie musulmane qui vient pour nous empester et semer la terreur ! Qui vient pour nous remplacer, pour nous jeter dehors !
      Mais qu’attendent les Français pour bouger leurs culs ?
      Chirac, ce minable (je pèse mon mot) a supprimé le service militaire obligatoire, et je pense que c’est une belle connerie !
      Regardez un peu en Israël, des gens arrivent du monde entier. Tout le monde apprend l’hébreu pour s’intégrer, et les jeunes vont à l’armée pendant trois ans (si homme) pour servir le pays, et en même temps SE FONDRE DANS LA MASSE ! L’armée, c’est l’outil principal pour que ces jeunes s’assimilent, se fondent dans la masse, et se sentent solidaires de leurs frères d’arme (ou pas) ! En France, les jeunes beurs, Français, ne font pas l’armée, et donc la France ne dispose d’aucun outil d’intégration aussi formidable que l’Armée !
      Copie à revoir ?

      • Je suis d’accord pour dire que l’armée est un outil d’intégration extraordinaire car elle a formé des millions d’hommes (quelles que soient leurs origines) en leur donnant le sentiment d’appartenir à une même famille : la nation française mais ces immigrés étaient de souche européenne et de religion chrétienne . Ils avaient en commun avec nous des valeurs. Les jeunes beurs issus de l’immigration islamique même s’ils faisaient le service militaire ne s’intégraient pas s’ils gardaient les principes de la supériorité de la oumma sur le concept de nation. De plus mieux valait qu’ils ne fissent point le service militaire ou n’intégrassent pas l’armée de métier car cela eût été la mettre en danger en lui faisant courir le risque de noyautage (lequel est déjà suffisamment grand!)

    • Ok vous avez raison ! Alors disons tout simplement l’immigration islamique tue.

  4. Et chez nous, en France, « on » égorge un prêtre en train de CELEBRER LA MESSE et il n’y a aucune réaction ! Un déchet fonce sur une foule avec un 19 tonnes et…pas de réaction ! Des déchets massacrent le 13 novembre et…aucune réaction ! Si, excusez-moi ! « plus jamais ça ! » Snif ! snif ! Beuheu ! Des bisous, des fleurs et des pleurs ! Rassurez-vous, bonnes gens, on est sauvés !

  5. Je salue l’initiative de ces activistes dont l’idée me semble interessante dans la mesure ou elle ouvre la voie à l’expression d’un message particuliérement dérangeant, sans encourir des risques trop élévés sur le plan pénal

  6. Les Allemands sont moins cons que nous. Contrairement à nous, ils seront beaucoup plus énergiques et beaucoup plus actifs dans la lutte contre les Untermensch. On l’a bien vu, d’ailleurs, avec l’émergence du mouvement Pegida.
    Et lorsque l’on voit ce qu’ils font, comme ces traçages au sol et ces tracts disséminés dans les gares, on se dit que ce n’est ni difficile, ni coûteux.
    Je déplore que les Français ne soient pas capables de se mobiliser un minimum pour en faire autant.

Les commentaires sont fermés.