Et une Fatwa contre les Pokémons en Arabie saoudite, une !

Dans le contexte terroriste actuel, les chasseurs de pokémons et leurs parents quand ce sont des enfants ou adolescents devraient prendre conscience du danger encouru par eux, dans la mesure où une fatwa existe contre ce jeu. Raison de plus, par les temps qui courent, pour renoncer à la chasse aux pokémons pour lui préférer des activités plus utiles comme la lecture des sites patriotiques.

Difficile d’échapper, ces derniers jours, à la folie qui entoure Pokémon Go, le nouveau jeu lancé par la franchise japonaise début juillet. Ce dernier permet de se prendre pour un chasseur de Pokémons et d’en attraper dans son environnement via son smartphone, grâce à la réalité augmentée sur laquelle repose le jeu. Rien de bien méchant, a priori.

Mais en Arabie Saoudite, les créatures imaginaires créées en 1996 par le Japonais Satoshi Tajiri ne sont pas vues d’un très bon œil. A tel point qu’en 2001, le mufti – la plus haute autorité religieuse du pays – Abdul Aziz ibn Abdillah Ali ash-Shayck a émis une fatwa contre les jeux Pokémon. Un avis avis juridique dicté par une certaine vision de la loi islamique, republié ce mercredi 20 juillet par le Comité permanent des recherches et des fatwas. Celui-ci a justifié cette republication par les « nombreuses questions » qu’il aurait reçues de la part du public sur le cas Pokémon. En effet, si le jeu n’est pas encore disponible en Arabie Saoudite, il y a déjà été téléchargé illégalement de nombreuses fois, comme dans de nombreux pays où il n’est pas encore sorti.

Préserver les croyances des enfants

Premier problème : le mufti du royaume assimile les jeux Pokémon à des jeux d’argent, interdits par l’islam.

Premier problème : le mufti du royaume assimile les jeux Pokémon à des jeux d’argent, interdits par l’islam. En effet, certains Pokémons ayant plus de valeur que d’autres en fonction de leur rareté, il se crée un « marché » virtuel de ces petites créatures. Ainsi, détaille très sérieusement le mufti, « celui qui possède une carte forte prend le dessus sur celui qui a une carte faible.(1) Ce dernier peut payer la valeur de son carte pour ne pas le perdre et c’est le gagnant qui détermine le prix. » La  se montre également très méfiante vis-à-vis de l’influence que ces jeux pourraient avoir sur les enfants : « Le Comité recommande à tous les musulmans de s’en méfier et de les interdire à leurs enfants pour préserver leur religion, leur croyance et leur moralité ».

Mais les reproches ne s’arrêtent pas là. L’univers Pokémon représenterait aussi la théorie de l’évolution darwinienne, là encore rejetée en principe par l’islam. C’est même « l’acte le plus répréhensible » des Pokémons, estime le mufti : « Le jeu est fondé sur l’évolution des créatures et rapporte l’origine de l’homme à une série des espèces vivants qui évoluent dont le dernier est le singe ». Enfin, cerise sur le gâteau, ces jeux utiliseraient « les symboles et les slogans des religions et des organisations corrompues« , tels que « l’étoile hexagonale qui ne fait que rarement exception dans toutes les cartes, et qui se rapporte comme tout le monde le sait, au sionisme mondial et (…) à l’Etat d’Israël. » Même son de cloche pour « la croix »« emblème sacré des Chrétiens » ou les « triangles, dont la signification est importante pour un grand nombre des organisations maisonnettes corrompues. »

Quinze ans après sa première publication, cette fatwa risque d’avoir un impact beaucoup plus grand aujourd’hui, au vu du succès de Pokémon Go. Comme le rapporte le journal en ligne saoudien Almowatentrois Saoudiens ont déjà été arrêtés récemment alors qu’ils y jouaient dans un aéroport du royaume. Ils font l’objet, officiellement, d’une enquête pour avoir utilisé leur téléphone afin de prendre illégalement des photos dans la zone réglementée de l’aéroport Roi Abdelaziz, dans l’est du pays. Mais désormais, c’est leur moralité même qui est en cause.(2)

 http://www.marianne.net/effacez-les-tous-fatwa-pokemon-go-arabie-saoudite-100244609.html

 Notes de Christine Tasin

(1)Etrange, n’est-il pas ? Tout le coran et tout l’imaginaire musulman tourne autour des rapports de force, entre musulmans et non musulmans, entre hommes et femmes, entre djihadistes et Occidentaux, rapports de force où l’argent est omniprésent, depuis la dîme imposée aux chrétiens en pays musulmans à la taxe des infidèles en pays musulmans du genre « la bourse ou la mort » sans parler de la kalasch, qui donne un avantage certain à ceux qui en sont pourvus… mais un jeu où  celui qui détient une carte pourrait être virtuellement plus fort ça serait haram ?

On remarquera en passant d’ailleurs, que l’Arabie saoudite n’a pas émis de fatwa anti kalasch…

(2) Je fais un instant, un instant seulement, le rêve fou d’une révolution en Arabie saoudite… Si les amateurs de Pokemon tout à coup découvraient, pour assouvir leur passion, que l’islam est à combattre… S’ils prenaient les armes contre leurs maîtres… 

 

 117 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

    • chère Andréa, soyez très prudente si vous voulez jouer à ce jeu,
      les pokémuz ( comme les pokémon )  » évoluent  » très rapidement :
      un muzmod’ ( qu’on peut relâcher ) se transforme  » très rapidement  » en muzrad’
      ( qu’on expulse ou enferme ) puis en muztueur ( qu’il faut détruire )
      ne prenez pas de risques ( même si vous perdez des points ), détruisez les avant  » l’évolution  » !
      ( je ne sais pas mettre les ronds jaunes avec le sourire à la fin )

  1. On les emmerde ces muftis, et on se fout de leurs fatwas de merde d’arriérés.

  2. information fictive :
     » l’ultra droite serait en train de répandre une version piratée de  » pokémon go « .
    le jeu s’appellerait :  » pokémosquée go away !  »
    il consisterait à repérer les  » pokémosquées  » et à les détruire
    les  » pokémuz « , personnages effrayants et bien sûr fictifs, qui hantent les
     » pokémosquées « , mais qui peuvent aussi être repérés partout dans les villes et les campagnes feraient l’objet de chasses intensives dans tout le pays.
    les joueurs pourraient capturer les  » pokémuz  » grâce à des  » muzball « .
    selon le degré de virulence des  » pokémuz  » capturés, ces derniers pourraient être détruits, expulsés, parfois même remis en liberté s’ils modifiaient leur comportement.

  3. voir fatwas ridicules et blanche neige de walt dysney classe comme porno et mickey le grand satan sur oumna les musulmans passent leur temps a savoir si cela est hallal ou haram licite ou pas OH GRAND SAVANT EST IL LICITE D AVOIR UNE POUPEE GONFLABLE DOIT ELLE ETRE VOILEE,,??? ET AUTRES ABSURDITES

Les commentaires sont fermés.