Montpellier morne plaine, mardi 19 juillet, cinq jours après Nice

MONTPELLIER, MARDI 19 JUILLET, CINQ JOURS APRÈS NICE

Il fait encore jour ce mardi lorsque nous arrivons aux environs de l’Arc de triomphe de Montpellier. La manifestation n’a pas encore commencé, mais des participants sont déjà là. Je les connais presque tous au moins de vue et fais appel à ma petite mémoire des noms. La police est là aussi. J’ai le plaisir de faire connaissance avec Annie, nouvelle adhérente de l’Hérault. J’aurais aimé voir d’autres membres de Résistance républicaine. J’accroche comme je peux mon badge dont la fixation vient de se casser, afin d’être identifiable. Mais nulle autre personne encore inconnue ne se signale. La petite foule des promeneurs observe les préparatifs, mais ne s’y intéresse pas.

La manifestation commence. Nous sommes bien visibles, au pied de l’Arc. Banderoles et drapeaux, usage de mégaphone. Olivier Roudier prend la parole. Tout en l’écoutant, je compte nos effectifs : un peu plus d’une soixantaine de personnes dont beaucoup déjà vues, davantage que ce qui était prévu. Le discours est ponctué de slogans repris collectivement. Des passants s’attardent un peu, puis s’en vont. Une jeune fille à vélo et un jeune homme se sont arrêtés à côté de moi et vont rester pour écouter jusqu’à la fin. Un inconnu nous lance, de loin : « Fachos, rentrez chez vous ! » Parce qu’aujourd’hui en France, et malgré Toulouse, Charlie-Hebdo, le Bataclan, Nice, se rassembler sous des drapeaux français est « être fasciste », sauf et exclusivement pour le football. J’ai honte pour tous nos Anciens enterrés sous les plis du Drapeau. Il y a un incident de l’autre côté du groupe avec une fille tentant de lancer un projectile sur l’orateur, qui est vite calmée. Un moment plus tard, un Maghrébin, seul, s’approche au plus près pour interpeller Olivier en lui reprochant de ne pas parler de « ce que la France a fait en Algérie ». Il est vite refoulé à l’écart sous les cris de « On est chez nous ! » et un policier le conduit encore plus loin (la police a éloigné deux autres personnes vindicatives). Ah oui, ce que la France a fait en Algérie : la libération de l’Empire ottoman, les hôpitaux, l’agriculture, les routes, les chemins de fer, les écoles, l’assainissement, les aéroports, les ports, les centrales électriques, et j’en oublie…

La manifestation prend fin avec le Chant des Partisans et La Marseillaise, au milieu de la place, sous les regards indifférents des passants et celui surpris ou contrarié des conducteurs obligés de faire un petit détour.

Voici donc que cinq jours après un carnage ignoble effectué par un musulman, après tout ce qui a précédé, après ce qui a suivi hier encore en France et en Allemagne, nous avons été quasiment les seuls à manifester notre colère et notre révolte. Et nous étions au plus soixante-dix avec les curieux intéressés. Oh certes il y a eu, encore une fois, ces nombreux rassemblements d’allumeurs de bougies, dont l’émotion est manipulée par le pouvoir et qui semblent ne jamais se lasser. Il y a eu, aujourd’hui au journal télévisé de La 2 l’explication du drame causé par ce musulman qui a poignardé une famille en vacances : « Il n’avait pas pris ses calmants, rien à voir avec le terrorisme ! » Dormez en paix braves gens, les futurs attentats à la voiture piégée, aux gaz, à l’empoisonnement de l’eau potable, à l’avion chargé de déchets radio-actifs s’écrasant sur une ville, toutes ces réjouissances énumérées par Olivier ne sont que des fantasmes de l’extrême-droite, vous savez, ces fascistes qui se rassemblent sous le drapeau français et qui chantent La Marseillaise.

 122 total views,  1 views today

image_pdf

21 Commentaires

  1. Même si je ne pouvais pas me rendre sur place, et je le regrette, je vous félicite pour cette manifestation.

  2. Triste France : pays de confusions…Où l’on continue à ne pas nommer le mal et, surtout pas, d’où il vient…
    La foule « sentimentale », « émotionnelle », est peu capable de réflexion…
    Combien va-t-il falloir de victimes ?

  3. Montpellier est une très jolie ville, mais…son ramage n’est pas à la hauteur de son plumage …! Rien d’étonnant !

  4. Tant qu’ils auront un croûton de pain à grignoter, et la télé pour les abrutir, ils ne bougeront pas.
    Leur petit confort, pensez-donc!

  5. Oui j aurais pu venir je ne suis pas loin
    mais ce que j attends de tout mon coeur ce sont des actions patriotes plutôt

  6. Bravo pour votre initiative et désolée de ne pas avoir pu étre parmi vous de par l »éloignement et le manque de moyens financiers , je comprends votre déception certes beaucoup de patriotes partagent nos idées derriere l écran mais les faire descendre dans la rue est une autre histoire !! car perte d »anonymat ,peur d ‘etre reconnu par le boss ou les collégues de boulot ( à qui on a toujours caché notre haine de l islam de peur de se faire traiter de facho ) ,crainte d’etre filmés ,fichés…………mais il ne faut pas désespérer , certes les barrieres à tomber sont nombreuses mais j’ entends la colère qui gronde autour de moi et quand la colère l ’emporte on oublie ses peurs ! ISLAM ASSASSIN ! ISLAM ASSASSIN !

  7. En Angleterre c’est comme çà aussi, et pourtant il y a eu le Brexit avec plus de 25 millions de personnes qui avaient voté pour, et malgré cela il y a encore des crétins qui insultent leurs peuple de Fachos, il faut le faire.
    Il y aura toujours des imbéciles qui ne veulent pas voir, qui ont de la merde dans les yeux et n’ont que de la haine envers leur peuple, leurs insultes en témoigne de leur haine de la France et des français.
    Et dans tous les pays européens c’est pareil.
    Ne faite pas attention à ces imbéciles, le moment venu viendra pour eux et ce seront eux qui auront des comptes à rendre et d’avoir honte avec le crane rasé.
    Sous l’occupation nazi c’était comme çà aussi, il y a toujours eu des traitres à la patrie.

  8. Olivia, demandez à CHRISTINE de vous communiquer mon adresse courriel, ou alors écrivez-moi directement. Si vous êtes sur la liste des adhérents du Gard ou de l’Hérault, vous avez dû recevoir au moins un message de moi.

  9. Merci aux organisateurs pour tout ce qui a été fait.
    En ce moment, je suis loin de Montpellier (300 km) mais je peux suivre ce qui se fait grâce à vous.

  10. il ne faut pas désespérer :
    je me souviens d’une très, très vieille interview de Jacques Chaban Delmas ( qui avait été résistant )
    le journaliste l’interrogeait sur l’état de la France pendant l’occupation.
    pour donner un ordre d’idée sur la proportion de résistants et de collabos, le journaliste avait demandé :
    –  » combien y avait-il d’habitants en France à cette période ?  »
    –  » plus de 60 millions  » avait répondu Chaban Delmas
    – mais, enfin, ce n’est pas possible, nous ne sommes même pas, actuellement, 60 millions
    – pourtant, si ! avant le débarquement 30 millions soutenaient Pétain; en août, 30 millions soutenaient de Gaulle ! ce ne pouvait pas être les mêmes, non ?
    ________________
    le peuple est du côté des vainqueurs !
    (  » nous étions si petit nombre, mais nous avons tout de même semé les bonnes graines  » )

  11. Bonjour Daniel. N’ayant pas de véhicule personnel il ne m’est pas facile de me déplacer… Bravo à vous.
    Pour rebondir sur les revendications algériennes, le lendemain de l’attentat, France Inter avait pour invitée un auteur, d’origine algérienne – ayant pris l’émission en cours j’ignore son nom et ne cherche pas à le connaître…. Elle était jeune au moment de la guerre d’Algérie, a déclaré avoir été « nationaliste » – a parlé au micro des « humiliations » commises par les Français envers le peuple algérien. Enfin, comme la dhimmitude n’était pas suffisante, France Inter, au milieu de ce discours accusateur et culpabilisant, a diffusé une chanson en arabe ! J’ai éteins la radio, n’en pouvant plus… Aucune décence de la part de France Inter ! Le lendemain de l’attentat oser diffuser un chant algérien !
    NB : quand les autres peuples se revendiquent nationalistes ce sont des héros ; quand des Français sont nationalistes se sont des fascistes…

  12. Mais nous ne sommes pas encore assez envahis: 2500 individus récupérés au large des côtes libyennes pour grossir le nombre de réfugiés chez nous !!! sortons vite de ce « machin » infernal à Bruxelles tout juste bon à engraisser une bande de planqués privilégiés avec nos impôts
    « Plus de 2500 migrants embarqués sur des bateaux bondés ont été recueillis mardi au large des côtes libyennes. Un corps a été repêché, ont fait savoir les gardes-côtes italiens.
    Trois navires de la marine italienne ont pris part à l’opération de sauvetage. Des bâtiments britanniques et espagnols de l’opération européenne «Sophia» ont eux aussi participé au sauvetage. »
    http://www.24heures.ch/monde/2500-personnes-secourues-mediterranee/story/10138146

  13. Merci pour cette manif. à Montpellier. J’habite près d’Albi et n’aurais pu y aller. Bien sûr les bobos gôchosocialopathes traitent tous les gens qui appellent un « un chat, un chat » sont toujours critiqués : c’est à cela qu’on les reconnait ! mais je veux revenir sur le bougn. (il ne mérite pas d’autre appellation que celle-là) qui a critiqué ce qui a été fait en Algérie. Il oublie que l’Algérie était un pays en friche et que les Pieds-noirs (dont je fait partie) en on fait un jardin d’Eden ! et qu’à notre arrivée ils étaient 1 million et quand on est partis ils avaient multiplié la population. D’autres part ils n’étaient pas chez eux en Afrique du Nord (ni dans pas mal de pays qu’ils ont envahis également). Ces barbares ont obligé les autochtones à prendre leurs us et coutumes…..

  14. La meilleure chose qui peut parler et le bulletin de vote le restant il s’en bat le coquillard

  15. Cher Para d’Avant, chacun a fait ce qu’il a pu. Vous avez déjà bien donné pour la Patrie sans doute et vous êtes prêt à le faire encore, des gens comme vous sont rassurants. Malheureusement, il n’y a pas encore eu assez de victimes pour que les Français réagissent, il y en a encore au moins la moitié qui soutiennent l’islam. C’est pour cela que des forces se retiennent, pour limiter la guerre civile entre Français. Mais il faudra bien un jour se décider à ne pas tenir compte de ceux qui ne savent pas aimer la France.

    • « Mon Dieu gardez-moi de mes amis (Français), quand à mes ennemis (islamistes) je m’en charge »
      Voltaire

  16. Nous sommes des lions et lionnes, tigres et tigresses au milieu d’énormes troupeaux de chèvres et moutons bêlant «  »@ je suis…. » en fait, « @ je suis un veau qui va à l’abattoir » leur va bien !

  17. Désolé Mr. POLLET, je n’ai pas pût m’y rendre pour raison médicale. J’étais auparavant allé rejoindre les rangs de la Ligue du Midi au niveau de la Préfecture, où nous étions environs trois cent. Pas encore assez de victimes du terrorisme, (dit et redit) pour que les Français se regroupent en masse dans ce genres de manifestations. Merci à vous en tout cas de continuer votre action.

Les commentaires sont fermés.