Lyon : le cardinal Barbarin soutient le projet d’Institut islamique financé par l’Arabie Saoudite


Lyon : le cardinal Barbarin soutient le projet d’Institut islamique financé par l’Arabie Saoudite

Communiqué du cardinal Philippe Barbarin du 10 juillet 2016 :

lyon-barbarin« Interpellés par Monsieur Kamel Kabtane, les responsables des Eglises catholique et reformée de Lyon apportent leur soutien au projet d’un Institut de Civilisation Musulmane dans la Métropole lyonnaise.

De même qu’existent aujourd’hui l’ECCLY (Espace culturel du christianisme à Lyon) et l’Espace Hillel (consacré à la culture juive) lancés avec le soutien du Grand Lyon, il nous parait juste qu’un lieu de présentation, d’études et de débats permettant de découvrir les apports de la culture musulmane, puisse fédérer de larges soutiens.

Depuis plus d’un demi-siècle, les principaux acteurs de la vie publique lyonnaise, très attachés à une juste conception de la laïcité, portent le souci d’une heureuse entente entre les différentes confessions. Cette concorde ne doit jamais craindre de voir progresser la culture, condition indispensable de la paix. »

Cet institut jouxte la Grande Mosquée de Lyon sur 2700m2, ses travaux ont commencé en mai dernier. Il est financé à hauteur de 2 millions d’euros chacun par l’Algérie et l’Arabie Saoudite, deux pays qui mènent des politiques anti-chrétiennes. Les accointances avec l’islam radical ne font aucun doute à la Grande Mosquée. Le salafiste Abdelkader Bouziane expulsé du territoire en 2004 y était invité à donner des conférences (lire) !

 

Capture d’écran 2016-07-11 à 12.18.25L’imâm Bajrafil d’Ivry-sur-Seine (photo), formé à l’école des islamistes radicaux Safwat Hegazi  et Al Qaradawi  (il en est fier voir son auto-biographie) a été récemment invité par la Grande Mosquée de Lyon en conférence (29 mai 2016). Dans son livre récent Islam de France an I, (éditions Plein jour,2015)  Bajrafil qualifie de “livre de référence du droit musulman dans la gestion du pouvoir” (p.37) le livre Les Statuts gouvernementaux de El Mawerdi  (972-1058),  traité de droit devant guider un califat idéal, qui interdit d’édifier des églises entre autres discriminations légales contre les chrétiens:

« ils ne peuvent élever en pays d’islam de nouvelles synagogues ou églises, qui sont, le cas échéant démolies à leur détriment » page 308, édité par les Editions du patrimoine Arabe et Islamique, bibliothèque de l’Institut du Monde Arabe.

Le refus du statut de Dhimma comprenant vexations et impôt (jizya) a pour conséquence l’annhilation des Chrétiens. Page 31 des Statuts Gouvernementaux ont lit effectivement: « Combattre ceux qui, après y avoir été invités, se refusent à embrasser l’islam, jusqu’à ce qu’ils se convertissent ou deviennent tributaires ».

Bajrafil qualifie aussi de « grand juriste musulman » Ibn Qayyim al Jaziyya (page 28) qu’il qualifie de « référence », connu pour avoir écrit un livre entier consacré au statut des dhimmi intitulé Le Statut des tributaires (Akâm ahl al dimma) qui défend aux chrétiens de sonner les cloches ou d’orner leurs églises de croix, entre autres vexations.

A cause de la naïveté d’évêques incompétents en matière d’islamologie, ces traités de charia classiques et incontournables se diffusent avec la bénédiction républicaine et ecclésiastique.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




15 thoughts on “Lyon : le cardinal Barbarin soutient le projet d’Institut islamique financé par l’Arabie Saoudite

  1. AvatarRenoir

    « Evêques incompétents » ? « naïveté » ? je vous trouve vraiment très gentil : et si on appelait cela de la dhimmitude et de la saloperie, tout simplement ?
    Et j’ai assez critiqué le pape et les évêques pour ne pas relever ici que les Protestants lyonnais ont, eux aussi, baissé le froc : partout dans la chrétienté on voit de faux bergers, qui conduisent leurs troupeaux non aux verts pâturages, mais à l’abattoir. C’est répugnant.

  2. AvatarLaveritétriompher

    On peut se demander si tous les leaders mondiaux religieux ou non, ne sont pas récupérés par une même idéologie : celle d’un pouvoir agréable à exercer. J’ai l’impression qu’ils se sont entendus pour mettre en échec la liberté de penser et les critiques.
    Nous n’avons pas besoin d’instituts avec un personnel payé à nos frais qui pensent pour nous. On peut très bien le faire nous-mêmes.
    J’espère que les prochaines générations disposeront de « prêtres et de clercs » qui les comprendront bien mieux que ceux que nous avons actuellement. Quelle catastrophe !
    Ces religieux ne font pas ce que l’on attend d’un prêtre : entendre la population et s’occuper de ses ouailles. Ils devraient se recycler et faire autre chose car c’est justement ce qu’ils font : autre chose que ce pourquoi les fidèles les ont mandatés.
    On ne peut reprocher aux sectateurs de tout acabit leurs convictions. La situation cependant se corse, quand les « fidèles » en question se mettent dans la tête de convertir tout le monde de grè ou de force.
    Je pense tout particulièrement aux musulmans qui se sont créés un dieu à leur image et à leurs bottes (d’ailleurs les leaders musulmans voient le monde entier comme étant à leurs bottes). Cette divinité pardonne tout et le reste à certaines personnes, tout en punissant sur terre et dans le ciel tous les opposants. C’est une politique simple, primaire mais qui fonctionne.

  3. Avatarzenoviev

    Il n’y plus rien à attendre d’eux.
    Je tiens à vous rapeller que à l’occasion de l’attentat du 13 novembre Sa Sainteté le Pape n’a pas envoyé un mot de condoléances. Pour 130 vies innocentes même pas une minima, que Dieux les repose en paix -par exemple !
    Rien, ni une messe en leur mémoire.
    Pour les 84 morts innocents de Nice c’est pareille.
    Pas l’ombre d’émotion devant 130 + 84 vies humaines innocentes détruites
    Tant d’inhumanité dans le cœur du Pape !!!!!!!!!! Sincèrement je me demande si cet homme peut encore s’appeler être humain ou bien il est tomber dans l’animalisation.

      1. Avatarzenoviev

        Touts les chefs d’états dignes de ce nom ont exprimé leur condoléances à haute voix et devant le monde entier.

        Lui non ! Il a transmis en minima syndicale, et par d’arrière comme les reconnaître serait une honte. Sont ces 84 morts innocent des gens de 2ème catégorie? Sans dire PAS QUESTION D’UNE MESSE ! Et je vous rappelle que la plus part sont des chrétiens.
        Désolé mais je n’appelle pas RECONNAÎTRE!

  4. AvatarUTR

    Encore une fois , je m’affirme catholique pratiquant , et tout en mesurant la profondeur de la totale indignité, que cette appellation comporte concernant ma trés humble personne !

    Mes fautes spirituelles et morales sont innombrables , et c’est avec peine que je parviens encore , à franchir le parvis d’une église pour assister à la messe !

    Je perçois donc avec tellement d’indulgence l’attitude de profonde réserve de bien des laïques envers les réalités révélées , et ceci d’autant plus que la plupart d’entre eux , n’ont pas eu accés au niveau de connaissances théologiques mais aussi historiques , au sein desquelles j’ai pu évoluer depuis plusieurs années

    Moyennant quoi, ma situation personnelle me permet de formuler un jugement sur , s’agissant des comportements publiques de nos « princes de l’Eglise actuelle , qui tous d’un seul homme, empruntent la voie de la plus condamnable des attitudes islamo collabo, dont le fameux Barbarin se fait un champion sportif , reconnus de tous !

    De fait les évêques de France encore dignes de confiance , se comptent sur les doigts d’une main! car tous les autres se sont délibérément réduits à l’état de dhimmis , c’est à dire d’esclaves quasiment volontaires , car refusant de combattre contre la tyrannie , et préférant payer de lamentables impôts , pour obtenir une paix temporaire et illusoire !

  5. SarisseSarisse

    Des autorités laïques qui trahissent leurs concitoyens, des autorités ecclésiastiques qui trahissent leurs ouailles.
    C’est une honte sans nom.
    Ostracisons les ,bannissons-les et chargeons -nous enfin de nos ennemis qui seront chassés.
    Chaque citoyens, croyant ou non, à perdu par leur faute un membre de notre famille car chaque victime est un membre des nôtres, innocent, qui nous a été enlevé.

  6. Avatarhathoriti

    Bien dit, Sarisse ! J’approuve ! Nous sommes trahis par nos évêques,nos prêtres et pire, par le chef de l’Eglise, le pape lui-même ! Je suis catho pratiquante et je vais aller à la messe tout-à-l’heure, mais je n’obéis pas aux « conseils » qui nous sont donnés ! Trahison de tous les côtés ! Je ne compte pas les hommes politiques, la trahison, chez eux, c’est chronique !

    1. Avatarzenoviev

      Je suis entièrement d’accord avec vous!!!!
      En effet il faut séparer le terrestre et le céleste !!!!
      La vraie fois est en DIEUX. Ca doit rester inébranlable et je vous souhaite que Bon Dieux écoute vos prières!

  7. AvatarARNOTTe

    Alors, ce dicton est vrai ! A Rome, au Pantheon ont dit que :

    Quod non fecerunt barbari, fecerunt Barberini

    Ce que les barbares n’ont pas fait à Rome, les barberini ( Urbain 8 ) l’ont fait)

    Vilain sang ne peut mentir !

  8. Avatararquet

    Bravo il faut se rebeller intelligemment dénoncer les sourates débiles a la télé ou dans des imprimés placardés partout .nous nous sentons TS menaces et trahis o combien par TS ces politiciens ttlmr incompétents et ce pape qui fait sa bâ parce si il emmené avec lui QQ musulmans c. est un peu facile pndt que les autres itlienssont.

  9. Avatarel9

    Même les catholiques se soumettent à l’islam, faut dire que le pape a montré l’exemple, il s’occupe plus des musulmans que des chrétiens martyrisés dans les pays musulmans
    Chrétiens – crétins ou cathos -masos ?

Comments are closed.