Vive l'Europe : pour combler ses déficits, l'Espagne vend un quart de son patrimoine national

Voilà ce qui arrive avec leur Europe, voilà le genre de résultat que l’on obtient avec leur combines ! Pognon quand tu nous tiens…
 

Pour faire face à ses difficultés financières persistantes – son déficit public dépasse les 70 milliards d’euros en 2012 -, l’Espagne a décidé de mettre en vente environ un quart de son patrimoine public, dont de vastes espaces naturels. L’un des joyaux de cette grande braderie publique de plus de 15 000 biens, qui va de bâtiments emblématiques des plus belles rues de Madrid à des terrains non constructibles en bordure d’autoroute ou de voie ferrée, est le domaine de l’Almoraima, en Andalousie.

La propriété est une petite merveille, unique en Europe. Elle couvre plus de 14 000 hectares – il s’agit de l’un des plus grands latifundios existant encore sur le Vieux Continent -, dont 90 % appartiennent au parc naturel Los Alcornocales, l’un des exemples les plus spectaculaires de forêt méditerranéenne primaire. S’étendant de la pointe ventée de Tarifa, sur la côte sud, à la sierra de Grazalema, une centaine de kilomètres plus au nord, ce parc de 170 000 hectares abrite aussi la plus grande formation de chênes-lièges de toute la péninsule ibérique.

Sa végétation, datant du tertiaire, est caractéristique de la laurisylve, un type de forêt subtropicale humide composée d’oliviers sauvages, de lauriers, de frênes, de caroubiers, de palmiers nains, de rhododendrons ou encore de cistes, de cytises ou de bruyères. Sa faune est également extrêmement riche avec plus de deux cents espèces de vertébrés, dont des colonies importantes de chevreuils, cerfs, sangliers, chats sauvages, loutres, aigles et vautours.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/08/26/pour-combler-ses-deficits-l-espagne-vend-un-quart-de-son-patrimoine-national_3466461_3234.html

Il semble que l’espace naturel évoqué ci-dessus soit destiné à devenir un espace privé détenu par l’hôtel de luxe qui doit y être construit, si la vente se fait malgré l’opposition de l’Andalousie.
http://www.arretsurimages.net/breves/2014-01-22/Espagne-dette-hotel-de-luxe-dans-un-parc-naturel–id16759

 116 total views,  1 views today

image_pdf

3 Commentaires

    • Pics et fourches… mais aussi bulletins de vote Marine en 2017 !

  1. ça s’appelle racketter les pays les plus pauvres de l’Europe pour que les plus riche deviennent plus riche et les gros financiers qui avaient déjà calculer cette combine pour pouvoir mettre la main sur des biens de terrains pour justement construire leurs bétons dessus ! en Europe ont fait crever les peuples européens et maintenant aussi les animaux dans des parc naturel proteger ! salaud de politique et financier de merde vous détruisez tout avec votre avidité du fric et pouvoir même les animaux et leurs terre pour vivre et ce reproduire ,nos enfants ne verront plus cela à cause de certains de ces salopards ! Roland L’Alsacien .

Les commentaires sont fermés.