Instaurer un revenu de base universel, c’est fabriquer un peuple sans fierté

Instaurer un revenu de base universel, c’est fabriquer un peuple sans fierté. Le travail dans de bonnes conditions avec un salaire décent est nécessaire pour préserver la dignité et la liberté du peuple. Nombreux sont ceux qui aiment leur travail mais se plaignent des mauvaises conditions et des bas salaires.

Pour ma part, je crois que la liberté de notre peuple passe par la reconquête des terres agricoles et des métiers de la paysannerie. Les technologies doivent être au service des paysans et non pas les rendre esclaves d’une production industrielle criminelle.

L’agriculture et l’élevage industriels devraient être interdits. Les plantes et les animaux ne sont pas des choses, ni des produits. Le respect de la nature et le respect des conditions de la vie des animaux d’élevage est essentiel car ce respect est aussi lié au respect des paysans éleveurs et des consommateurs. Notre santé passe en premier par la qualité de nos aliments, donc nous devons sortir de l’industrie agro-alimentaire qui engraisse une élite sur le dos des animaux, des paysans et des consommateurs.

Nous devons reconstruire des réseaux locaux de productions artisanales ainsi qu’une petite et moyenne distribution locale. Cela serait écologique, cela créerait de nombreux emplois localement dans toute la France, cela aiderait les villages et les petites villes à vivre pleinement car les jeunes reprendraient vraiment possession des terres de France pour en vivre et en faire vivre le peuple de France.

Déraciner les jeunes de France de la terre de France a été une politique criminelle dont le seul objectif est de déposséder le Peuple de France de sa terre, de ses racines, de son indentité.

Sans terre et sans identité le Peuple est sans défense face à l’invasion migratoire qui dure depuis 40 ans.

Si l’immigration extra-européenne était arrêtée et l’on commençait la remigration massive alors le déficit de notre système social cesserait.

L’Islam vit au crochet des non-musulmans depuis depuis 14 siècles, pour les affaiblir puis les attaquer et leur voler leur terre. C’est un schéma classique qui suit toute l’histoire de l’Islam.
A relire le magnifique texte « Plaidoyer contre les peuples musulmans » de Salem Ben Ammar.
http://www.tunisie-news.com/chroniques/dossier_630_plaidoyer+contre+peuples+musulmans.html

Je ne vois que la protection de mes enfants et de mon peuple. Nos enfants et notre peuple sont prioritaires sur les envahisseurs.

Pour toutes ces raisons, je suis contre le revenu de base universel, je suis pour la remigration massive, je suis pour un retour à la qualité [contre la quantité] avec un retour vers les savoirs faire des métiers qui ont fait de la France un grand pays.

 226 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. je ne vois pas la différence avec les diverses aides et allocations !!!

    • superbe démonstration mon cher Yves je publie tout à l’heure

  2. Instaurer un revenu de base universel, c’est fabriquer un peuple soumis.

    • Absolument. C’est comme ça qu’on soumet un peuple, en lui apportant ce dont il a besoin. Fini l’esprit d’entreprise, la créativité, l’envie de se dépasser, d’être fier d’être quelqu’un. Fini aussi les revendications, les manifestations. À quoi bon puisque l’État pourvoit à tout ! D’ailleurs pourquoi faire des élections puisque le gouvernement nous donne tout…….
      Quelle tristesse ce serait ……..!! Alors non au revenu universel.

  3. Sur le forum partisans marine il y a une vidéo de l »assemblée en commission de l’UE qui approuve sur le REVEVU MINIMUN MEDIAN ( Universel ? ) la votation et mise en application ( il paraît ? ) pour 2018, doit ramener le plus bas salaire en Croatie de 184 euros bruts vers et le plus haut 1927 euros bruts Luxembourg ainsi vers un médian de 1000 euros pour rattrapage des plus pauvres vers les plus riches…

  4. J’approuve ce très beau discours sur le retour à la terre. C’est intelligent et presque évident et pourtant, on n’y pense plus parce que dans l’imaginaire collectif, le petit paysan est un arriéré, un inférieur, jugement qui ne peut émaner que d’un sentiment d’orgueil et la faiblesse d’un déracinement.
    Ce n’est pas un hasard si le mot culture est polysémique et renvoie autant à l’identité qu’au travail agricole !

  5. Bonjour,
    Ce n’est pas du jour au lendemain que la France créera suffisamment d’emplois pour satisfaire la demande, je partage néanmoins et ce, sans restriction, l’impératif de réduire la dépendance du Pays facteur de délocalisation financée sournoisement par la dette !
    Il suffit de corréler le déficit de la Balance du Commerce Extérieur avec les chiffres de la dette pour comprendre l’arnaque.
    Tout ça pour en arriver à dire qu’il va falloir un système de transition pour assurer la survie de la population sacrifiée au nom du dieu finance !
    Deux graphiques pour comprendre qu’avec un total d’heures travaillées par an en constante baisse, et la volonté de l’exécutif à vouloir augmenter la durée individuelle de travail pour un potentiel de demandeurs en augmentation constante, il deviens de plus en plus évident que l’exécutif lutte contre les précarisés en lieu et place de lutter contre le chômage !
    http://minu.me/duk4
    http://minu.me/duk9
    Cordialement

Les commentaires sont fermés.