Le Royaume-Uni choisit de quitter l'Union Européenne, David Cameron partira en octobre

Ce qu’il faut savoir :

  • Le Brexit l’emporte avec 51,89% des voix
  • David Cameron va quitter le pouvoir en octobre après avoir assuré une transition
  • La livre sterling a chuté de 10%, au plus bas depuis 1985, les bourses sont dans le rouge
  • L’Ecosse vote largement en faveur du Remain
  • Bruxelles craint désormais une contagion

10h33 : JP Morgan annonce réévaluler sa position au Royaume-Uni.

 JP Morgan « devra peut être changer la structure de son entité juridique européenne » et « devra peut être changer la localisation de certains emplois », déclare la firme financière dans un communiqué.

L’idée que le Brexit ferait fuir les entreprises, notamment financières, était un des arguments du camp Remain.

 

10h31 : La vertinigeuse chute de la Livre Sterling après le Brexit

Image du Financial Times.

image: http://www.atlantico.fr/sites/atlantico.fr/files/u8052/2016/06/clrzbf9xeaaxx3f.jpg

10h28 : Des leaders populistes européens appellent à des référendums dans leurs pays

Dans la plupart des pays européens, les populistes se réjouissent, et veulent suivre le chemin tracé par le Royaume-Uni. Marine Le Pen a appelé à un référendum similaire en France, ainsi que Geert Wilders, chef du parti anti-immigration des Pays-Bas.

10h15 : La Banque d’Angleterre prête à injecter de l’argent

La Banque d’Angleterre est prête à débloquer 250 milliards de livres pour assurer le fonctionnement des marchés, a déclaré le gouverneur de l’institution. La banque est aussi « également capable de fournir des liquidités considérables en devises étrangères, en cas de besoin ».

10h08 : 6 ministres des Affaires étrangères à Berlin, samedi

« Le ministre des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier recevra samedi 25 juin les ministres des Affaires étrangères français (Jean-Marc Ayrault), néerlandais (Bert Koenders), italien (Paolo Gentiloni), belge (Didier Reynders) et luxembourgeois (Jean Asselborn) pour des discussions » et un « échange sur les thèmes actuels de la politique européenne » selon un communiqué.

10h05 : François Bayrou, inquiet pour le Royaume-Uni

10 h : La Banque de France « mobilisée et déterminée »

Le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau a réagi de façon lapidaire, assurant que l’institution était « mobilisée et déterminée. »

9h55 : L’UE « déterminée à garder son unité à 27 », assure Donald Tusk

« L’Union européenne est déterminée à garder son unité à 27 », a déclaré à Bruxelles Donald Tusk, président du Conseil européen. « Il s’agit d’un moment historique mais assurément ce n’est pas un moment pour des réactions hystériques. »

9h50 : quid des migrants ?

La question des migrants de Calais se pose désormais. Plusieurs personnalités politiques comme Xavier Bertrand, réclament la renégociation des accords du Touquet qui oblige la France à maintenir les migrants sur son sol.

9h40 : Eurotunnel perd 34% à la bourse

L’exploitant du tunnel sous la Manche est une des victimes du Brexit même si l’entreprise affirmait dans un communiqué, avant l’ouverture des bourses, que son activité ne serait pas impactée.

9h25 : David Cameron va démissionner en octobre

« Je crois que je ne peux plus être le capitaine qui mène ce vaisseau » a déclaré le Premier ministre David Cameron. « Je ne peux pas à ce stade vous préciser un calendrier, mais je crois que vous aurez un nouveau Premier ministre d’ici octobre (…) Je suis fier d’avoir été Premier ministre pendant six ans. Je crois que nous avons fait de grands progrès (…) Un nouveau Premier ministre devra engager des négociations avec l’Union européenne. Je pense que ce nouveau chef du gouvernement prendra la décision de déclencher l’article 50.« 

« Le peuple britannique a voté pour quitter l’Union européenne et sa volonté doit être respectée. Il faut parfois prendre des décisions difficiles, (…) c’est pourquoi nous avons décidé la tenue de ce référendum. Nous devons désormais entamer des négociations avec l’Union européenne. Je voudrais rassurer les marchés, l’économie britannique est forte. »

9h20 : la bourse de Londres chute aussi de 7,5%, les banques s’effondrent 

9h15 : le CAC 40 perd 7,5%

La bourse de Paris s’est ouverte dans le rouge avec une chute de près de 8%. « Il ne faut pas surinterpréter ce qui va se passer dans les heures qui viennent », a déclaré Stéphane Boujnah, le patron d’Euronext.

La livre sterling, de son côté, dévisse complètement et atteint des records de faiblesse.

8h50 : Le patron des Travaillistes annonce « des jours difficiles »

« Il y aura des jours difficiles à venir » a déclaré le Jeremy Corbyn. « Nous devons faire tout ce qui est possible pour protéger les emplois et les conditions de travail. » Il avait fait campagne pour le Remain.

8h45 : les unes des journaux britanniques

 

 

8h35 : l’Ecosse dans l’incertitude

L’Ecosse a largement voté en faveur du Remain. Un nouveau référendum d’indépendance plane donc dans le pays. La première ministre de l’Ecosse, Nicola Sturgeon, a prévenu ce matin que l’Ecosse voyait « son avenir au sein de l’Union européenne » sans apporter plus de précisions.

8h32 : « une route difficile » attend le RU, affirme le président du Parlement européen

« Le Royaume-Uni a décidé de tracer sa route de son côté » a déclaré l’Allemand Martin Schulz. « Je pense que les indicateurs économiques indiquent ce matin que cela va être une route difficile. Je m’attends à ce que les négociations débutent rapidement. »

8h30 : David Cameron à 9h

David Cameron devrait s’exprimer à 9 devant le 10 Downing Street. François Hollande se prononcera à la même heure tandis que le premier ministre irlandais dont le pays est indirectement très impacté prendra la parole plus tard dans la journée.

8h25 : Alain Juppé appelle au changement

8h20 : les résultats en pourcentages

Irlande du Nord : 55,8 % en faveur du maintien
Ecosse : 62 % en faveur du maintien
Pays-de-Galles : 52,5 % en faveur de la sortie
Angleterre : 53,4 % pour la sortie

8h15 : « Je suis effondré affirme le leader du Parti Libéral-Démocrate

« Je suis effondré et en colère » a lancé Tim Farron. « Aujourd’hui, nous nous réveillons dans un pays profondément divisé. La vision de l’Angleterre de Nigel Farage a triomphé, mais ce n’est pas une vision que je partage. Les jeunes ont voté pour rester dans l’UE avec une confortable avance, mais ils ont été battus. Ils ont voté pour leur futur mais il leur a été dérobé ».

8 h : voici les résultats définitifs

Le Royaume-Uni vote pour la sortie de l’Union européenne à 51,9%, selon les résultats définitifs.

Angleterre
Leave : 15,188,406
Remain : 13,266,996

Irlande du Nord
Leave : 349,442
Remain : 440,437

Ecosse 
Leave : 1,018,322
Remain : 1,661,191

Pays de Galles
Leave : 854,572
Remain : 772,347

En jaune, le Remain, en bleu le Leave :

7h55 : pour résumer ?

7h50 : le Brexit ? une « chance » pour Bruno Le Maire

« C’est une chance historique pour la France de reprendre le leadership de la construction européenne » a expliqué le député sur France Info. « Lorsque l’Europe ignore les peuples, les peuples se vengent de l’Europe. »

7h45 : les bourses asiatiques chutent lourdement

Les conséquences du Brexit se font sentir en Asie où toutes les bourses ont lourdement chuté. La bourse de Tokyo est à -8%, celle de Hong Kong à -4%.

image: http://www.atlantico.fr/sites/atlantico.fr/files/u71369/2016/06/capture_decran_2016-06-24_a_07.43.29.png

7h40 : François Hollande à 9h

Le président de la République François Hollande a convoqué une réunion ministérielle à l’Elysée et s’exprimera à 9h, ce matin.

7h30 : Un départ sous deux ans ?

Le patron du Parti populaire européen, le groupe majoritaire, estime que le départ de l’Union européenne devra être négocié dans les deux ans. « Un départ est un départ » affirme Manfred Weber.

7h25 : le Front national se félicite de ce vote et appelle à un vote similaire en France

7h15 : La presse pro-Brexit fête la victoire

La presse britannique soutenait en majorité la sortie du Royaume-Uni, en particulier les tabloïds dont les unes se dévoilent ce matin.

 

 7h10 : les résultats actuels

Alors que tous les bulletins ne sont pas encore dépouillés, le Brexit obtient 52% des voix tandis que la participation atteint un taux de72,09%.

7h02 : La victoire de Nigel Farage

Le Brexit est avant tout une victoire pour le parti Ukip qui réclame la sortie du Royaume-Uni de l’Europe depuis longtemps. « Nous avons récupéré notre pays. Merci à tous » a déclaré son leader Nigel Farage.

7h : les marchés financiers s’alarment

La livre sterling a dévissé ce matin de plus de 10% pour arriver à son niveau le plus faible depuis 1985. L’ouverture de la bourse sera scrutée avec attention.

 http://www.atlantico.fr/pepites/direct-royaume-uni-choisit-quitter-union-europeenne-david-cameron-partira-en-octobre-2743747.html

 135 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Enfin un grand coup de pied au cul de cette finance pourrie qui se nourrit du chômage et du travail des gens honnêtes. Encore un effort afin de refonder un monde plus humain où tous ces tricheurs et voleurs n’auront plus leur place.

  2. Maintenant c’est à TRUMPP et à MLP qui doivent être élus ou ça sera la vrai guerre !
    selon ces deux résultat il faudra agir dans le vrai sens patriotique !!!
    Roland L’Alsacien .

  3. J’avoue que je n’y croyais pas, mais suis absolument ravi du résultat. Pour que les Français aient un référendum, il faut mettre Marine LePen au pouvoir. Et si le parti unique actuellement aux commandes, LRPS, lui barre la route par un tas de combines, il faudra penser à quelque chose de plus énergique.

  4. Je n’y croyais pas ! C’est seulement en ouvrant R.L, vers 10h30 que j’ai vu l’article de P. Le Poulpe ! Aussitôt,j’ai foncé sur la tévé…quand même ! Marine a été excellente ! Pourvu que ce Brexit amorce « les dominos » …! Merci Christine ! Allez ! Un bon coupde rosé bien frais …et vive les rosbeefs !

  5. ils l’ont fait….Malgré tous ces pseudos sondages qui ,jusqu’à la derniére minute (ou presque) voulaient nous faire croire que le maintien l ’emporterait…Bien sur,le chemin sera difficile pour l ‘Angleterre car les milieux financiers et industriels (je ne parle meme pas des politiques) vont tout faire pour que cela se déroule dans les pires conditions possibles pour le peuple..Bravo,enfin un peuple qui a le courage de prendre vraiment son destin en mains..Espérons que la théorie des dominos sera la bonne pour les autres pays d Europe…Comme Marine le demande,oui ,il faut un référendum en France sur ce sujet…Je n ‘oublierai jamais cette impression (un peu triviale) d ‘avoir été fait « cocu » lors de la signature des accords de Lisbonne..

  6. Youpee ! ..fabuleuse énergie, Christine, consacrée à suivre tout cela pour nous .
    Reposez-vous maintenant quelques heures et faites de beaux rêves… mérités.

  7. a t’on des sondages récent auprès des français sur un french-exit ?

  8. Bonjour,
    Excellent suivi , merci !
    I-Télé : trois jeunes anglais pleurent sur le Brexit, un Blanc, une Noire et Mustapha.
    Européisme = médias + financiers + immigrés.

  9. magnifque !!! il fallait qu’un pays qui ose ….. je suis tellement contente !! à nous maintenant !

Les commentaires sont fermés.