Islam : la solution de Gandhi, violence et déportation

Citation de Gandhi :
« Là où il n’y a le choix qu’entre lâcheté et violence, je conseillerai la violence. »
Les baba-cool pour qui Ghandi c’est la non-violence me font marrer..

La solution de Gandhi face au problème musulman dans la province (à l’époque indienne) du Pakistan :

Déportation de tous les musulmans des régions frontalières du Pakistan vers le Pakistan, déportation inverse de tous les non-musulmans du Pakistan vers les régions frontalières puis abandon du Pakistan, qui devient un pays indépendant en 1947 (et en guerre larvée avec l’inde depuis lors, mais au moins uniquement sur sa frontière).

La non-violence, ça marche avec des gens civilisés, ça a marché avec les colons Britanniques mais avec les barbares ça ne marche pas. Avec eux la seule solution civilisée c’est la mise en quarantaine.
Si la solution civilisée n’est pas possible, il ne reste plus alors que la solution pas civilisée du tout, genre la bonne vieille Saint Barthélémy modernisée à la Hutu.

 281 total views,  1 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. D’après mes informations, ce n’est pas Gandhi qui a déporté les musulmans indiens, mais eux qui ont délibérément choisi l’exode vers le Pakistan, l’exode le plus meurtrier de l’histoire.
    J’ai cru comprendre que Gandhi a tout fait pour éviter la partition entre musulmans et non-musulmans indiens. Mais Ali Jinah, le leader des musulmans, ne l’entendait pas de cette oreille.
    Par la suite, les musulmans installés au Pakistan ont demandé à recevoir la moitié du trésor national, et Gandhi était d’accord pour qu’on le leur donne.
    C’est là que des Indiens excédés par sa trop grande bonté envers les musulmans l’ont tué.

    • Bonjour,
      Votre remarque est parfaitement intéressante. Pourriez-vous faire connaître vos sources j’aimerais approfondir cette question?
      Cordialement.
      Baptiste

  2. Allons nous appliqués la Loi du Talion , oeil pour oeil ,dent pour dent , le temps de tendre l’autre joue est terminé devant ces barbares même méthode pas de pitié .Avec des loups nous devons devenir des tigres et pas de quartiers !

  3. Cela nous débarrasserait aussi de la plus grand maternité française, celle de Mamoudzou, où viennent accoucher et acquérir la nationalité française des hordes de Mahoraises venues des autres Comores !

  4. Avec les gens civilisés tendre l’autre joue peut peut-être marcher. Mais avec les non civilisés, il est préférable, avant d’être à nouveau claquer, de donner un coup là où ça fait le plus mal et de fuir chercher du renfort tout en hurlant.
    Le psychopathe ne comprend que la loi du plus fort. Les islamistes avec la takkia et la politique du « je file doux tant que je ne suis pas le plus fort » applique cette méthode sans se poser des questions déontologiques.

  5. Les indiens ont été massacrés par millier par les mahométans ,,Ghandi sait de quoi il parle!!!

  6. Nous pouvons faire pareil : rapatrier en Métropole tous les Français de souche habitant à Mayotte, puis y envoyer tous les indésirables, enfin donner sans discussion son indépendance à l’île.

    • La patrie de Ghandi, l’Inde, qui est un peu comme notre Europe un autre subcontinent bien distinct des autres , à connu l’enfer musulman infligé par les grands moghols et le triste bilan de 80 millions de victimes hindoues.
      Ghandi n’était donc pas complètement idiot(tout comme d’ailleurs le Dalaï Lama dans ses dernières déclarations, parfaitement au courant des décapitation de bonzes bouddhistes dans le Sud de la Thaïlande).
      Quand chaque hindou et autres indien non musulman dit « Bharat » il parle avec dévotion de sa patrie, et si chaque européen disait Europe (en plus de sa patrie) dans un autre sens que celui des eurocrates de l’UE, avec passion, comme d’un monde , d’une civilisation à défendre (patriotisme de civilisation) ça aurait du sens.
      Soyons patriotes comme ceux qui nouis précédèrent, les hindous le sont et la « Bhagavad Gita » commence d’ailleurs sur un champ de bataille (Kurukshetra) comme notre civilisation qui commença vraiment sur les victoires de Marathon , Salamine et Platée, refusons le joug, soyons braves (et f…ons les dehors!)
      « Tu n’auras pas peur de disparaitre sur terre, si ton coeur est brave.»
      « Δεν έχεις φόβο να χαθείς εάν η καρδιά σου είναι γενναία ».

        • Lire les ouvrages d’un grand écrivain indien sur la fameuse « religion de paix  » qu’est l’islam, génocideur d’indiens (des Indes ) comme les anglo-saxons le furent des indiens d’Amérique, V.S Naipaul.

      • La Bhagavad Gita est donnée sur le champ de bataille de Kurukshetra, qui symbolise le champ du dharma, du devoir. La bataille entre les Pandavas (qui suivent le devoir) et les Kauravas, leurs cousins sans foi ni loi, peut parfaitement se transposer à aujourd’hui, où faire son devoir, suivre l’éthique universelle, défendre son pays, est considéré comme réactionnaire, fasciste. Lutter contre le ‘mal’, contre ce qui est contre-nature, est un devoir. C’est aussi dans ce sens que Gandhiji préfère la violence à la lâcheté. Dans la Bhagavad Gita, Krishna raisonne Arjuna qui a d’abord un comportement lâche et lui enseigne que, au contraire et par devoir, il doit avoir recours à la violence mais sans haine, pour endiguer le mal qui s’abattrait sur le pays. Il est à craindre que nous ayons à suivre cette voie, par devoir, vu ce qui arrive à notre pauvre pays gouverné par des Kauravas, tricheurs et malfaisants sans foi ni loi.

    • Oui, sauf que la proximité avec La Réunion demeurerait un problème, car ils pourraient toujours essayer de s’y introduire…

      • @Respectsvaleurs
        La proximité est relative, il y a plus de 1400 kilomètres à vol d’oiseau, un océan indien plutôt agité et toute une variété de squales goinfres pour s’occuper des naufragés. Ajoutons à cela une horde de muzz venus de la Grande Comores sitôt Mayotte indépendante pour dissuader les déserteurs de dar al islam…
        Ça devrait bien se passer.

Les commentaires sont fermés.