Nous sommes forts car nés à Marathon, Salamine et Platée pour rejeter à la mer les armées d’invasion

La résistance à l’islam est multiple, elle est pluraliste, elle ne peut être, justement, et ce fut le cas lors du dernier conflit mondial monocolore.
Cependant, il est très important de relever qu’en Europe elle peut reposer sur plusieurs socles qui en rendent l’assise solide:

Le socle européen païen avec un pied grec et un autre romain, un socle judéo-chrétien et celui des Lumières (antérieur à la seule révolution française mais qui porte avec lui notre droit positif en héritant des trois autres ).

Les athées et les agnostiques ou encore ceux qui se disent « néo-païens » peuvent trouver des références dans notre antiquité gréco-romaine, les chrétiens (ce qui constitue tout de même la grande majorité de notre continent) en trouvent aussi dans la Bible, nos Évangiles mais aussi dans la Reconquista et la Résistance et reconquête héroïque sur les premiers et second djihad (arabes, puis ottomans ) lancé contre le continent, et enfin, ceux qui s’appuient sur des conquêtes plus contemporaines du droit positif en Europe et nos grands résistants faces aux totalitarismes rouges comme brun.

Et, maintenant ce sont ces quatre points d’appui qui doivent renverser la table pour en faire un bouclier et un buteur. Oui, nous devons tous ensemble bouter un ennemi commun, nous sommes nés à Marathon, Salamine et Platée pour rejeter à la mer une immense armée d’invasion, puis ils nous a fallu encore devenus chrétiens (mais de droit héritiers des Grecs et des Romains), nous arquebouter face à l’islam une première fois à Covadonga, Toulouse, Poitiers, puis encore au large de Malte lors du Grand-Siège, puis à Lépante et aux Portes de Vienne.
Puis ce prototype de totalitarisme fut refoulé mais point anéanti, mis en hibernation.
Nous nous pûmes nous défaire de nos propres démons totalitaire en mobilisant toutes les forces de notre droit positif contre de nouvelles tyrannies brunes et rouges qui s’allièrent d’ailleurs avec ce prototype religieux en hibernation mais déjà en phase de réveil au XXème qu’était l’islam.C’est notre troisième guerre avec lui.

Nous n’avons pas de sauveur suprême mais en trois mille ans d’histoire la mémoire d’une longue chaîne de très grands hommes qui s’avèrent notre continent de Thémistocle à Churchill en passant par des Pélage, des Sobieski, des Jean Parisot de la Valette ou des Eugène de Savoie.

Nous ne cèderons pas.

 107 total views,  1 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Oui. Je suis d’accord Celtillos.
    Depuis la disparition de Papa De Gaulle, à mes yeux le seul chef charismatique moderne que la France ait connu, plus préoccupé de l’intérêt supérieur du pays que des siens propres, nous n’avons plus de chef qui puisse nous indiquer un cap à suivre.
    J’attends cet homme( ou cette femme) providentiel depuis plus de quarante ans.
    Quelqu’un de suffisamment légitime et incontestable pour rendre légale une nouvelle révolution visant à purger la France de ses traîtres d’abord et de ses ennemis et autres détracteurs ensuite.
    La liste est extrêmement longue, depuis les politiciens véreux jusqu’aux petits caïd de banlieues, nous la connaissons tous, au point qu’il ne serait pas nécessaire de préciser les noms sur l’ordre de mission!
    J’espère que je le verrais apparaître tant que j’ai assez de force, malgré mes cheveux blancs, pour pouvoir encore botter quelques culs.

  2. souvent un vrais leader se leve quant le pays est en danger, de tout temps la France a eue la chance de voir un homme ou une femme qui se lève et montre la voie a suivre et fédère le peuple pour défendre nos valeurs, cet homme ou cette femme est parmi nous les circonstances seront bientôt réunies je l’éspère pour qu’il ou elle se revèle et lève l’étendard de la résistance…

Les commentaires sont fermés.