Les pays musulmans font exclure les ONG LGBT d’une conférence de l’ONU consacrée au SIDA

Quand les gays-lgtb, se mettront-ils  dans la tête que leur ennemi c’est l’islam, au lieu d’attaquer les sites chrétiens, qui ne défendent qu’une conception du mariage, mais protègent de facto la minorité homosexuelle, qui a toujours existé et existera toujours ?

Les pays musulmans font exclure les ONG LGBT d’une conférence de l’ONU consacrée au SIDA

Onze organisations gay ou LGBT ne pourront pas participer le mois prochain à une réunion des Nations Unies portant sur les questions du VIH et du SIDA. C’est l’Organisation de la coopération islamique (OCI), qui regroupe 51 pays musulmans, qui a demandé leur exclusion. L’OCI n’a pas mentionné de raison particulière pour justifier cette demande.

Ce n’est pas la première fois que des tensions se manifestent aux Nations Unies concernant les droits des LGBT. L’année dernière, la Russie a déposé une requête pour tenter de remettre en cause les avantages accordés en 2014 aux membres du personnel de l’ONU mariés à des personnes du même sexe. Elle avait été soutenue dans cette démarche par la Chine, le Pakistan et l’Arabie Saoudite. Ce dernier pays a appelé ces relations “moralement inacceptables”. La motion n’a pas été adoptée.

Arabie Saoudite
L’année dernière, l’ONU a stupéfié le monde en accordant la présidence du panel sur les droits de l’homme à l’Arabie Saoudite.
Dans une étude réalisée par The Economist Intelligence Unit, l’Arabie Saoudite se classe à la 7e place (sur 167) des pays les plus autoritaires du monde.

Le Forum économique mondial a quant à lui classé le royaume à la 131e place sur 135 pays pour l’égalité des chances entre les hommes et les femmes. Il est le seul pays au monde qui s’oppose encore à la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948.

Les États-Unis, l’UE et le Canada ont écrit au président de l’Assemblée Générale, Mogens Lykketoft, pour contester cette décision.

Selon l’ambassadeur des États-Unis Samantha Power (sur notre photo en pourparlers avec le président Barack Obama) l’exclusion des groupes gay pourrait être très préjudiciable à la lutte contre l’épidémie mondiale de HIV : “Etant donné que les personnes transgenres sont 49 fois plus susceptibles de vivre avec le HIV que le reste de la population, leur exclusion d’une réunion de haut niveau ne fera qu’entraver les progrès mondiaux dans la lutte contre la pandémie de HIV/SIDA”.

ambassadeur-des-Etats-Unis-Samantha-Power--600x355

http://www.europe-israel.org/2016/05/les-pays-musulmans-font-exclure-les-ong-lgbt-dune-conference-de-lonu-consacree-au-sida/

Pour soutenir Résistance républicaine financièrement, cliquez sur  http://resistancerepublicaine.com/don/  et choisissez le montant de votre don.

3 Commentaires

  1. Vous Lesbiennes, Gays, Bi et Tran-sexuels, demandez vous qui vous veu vraiment du mal.
    Pour info, j’ai un de mes meilleurs ami qui est Bi-sexuel et qui a parfaitement compris que les premiers à en vouloir aux homosexuels, c’est bien les muzz. Et c’est pour ça, que mon ami vote le FN.

  2. quand on voit à quel point le lobby LGBT est tourné vers l’hétéro supposé être le grand satan cela me fait bien rire
    je leur rapelle que les anges sont certes aséxuées mais eux ,au moins , ont des ailes ce qui n’est pas le cas de ceux qui ont vérifié les lois de la pesanteur grace aux islamistes

  3. Les pays musulmans font exclure les ONG LGBT d’une conférence de l’ONU consacrée au SIDA ! parce que dans leurs 57 Pays il y a plus de Sida et autres maladies qui ne sont plus en Europe et ils aurez quelques choses à ce reprocher ces sectaires qu’ils veulent cacher aux Occidentaux !!!Roland l’Alsacien .

Les commentaires sont fermés.