PALESTINE : la "culture" de la pédophilie

QUELQUE CHOSE devrait pourtant alerter la « conscience » internationale :

Tout est écrit dans les haddiths, Aïcha étant l’exemple type de cette si je peux dire « culture »Omerta sur la culture pédophile dans les territoires palestiniens

Omerta sur la culture pédophile dans les territoires palestiniens

Les rapports sexuels entre oncle et nièce, père et fille, cousin adulte et cousine enfant alertent les autorités sanitaires des territoires gérés par les Palestiniens.

De nombreuses ONG confirment cet état de fait et bénéficient des fonds européens pour endiguer ce mouvement qui ne donne pas bonne figure à la « Palestine » à venir.

Pendant plus de deux ans, sans pouvoir en parler par crainte de représailles, Mannar 10 ans à l’époque des faits, perd sa virginité sous les assauts de son oncle toujours en liberté. Son calvaire durera pendant deux ans avant qu’elle n’ose en parler au centre « des droits humains ». La famille de Mannar, malgré la connaissance des faits, se désintéresse de son cas. « La vie d’un enfant ne vaut rien chez les Palestiniens » déclare un responsable du centre des droits humains.

Mannar est l’une des centaines de jeunes filles arabes des territoires palestiniens qui ont été victimes d’attouchements sexuels par des parents proches. Rapidement les causes pointées sont la surpopulation, la pauvreté mais jamais la culture arabe ou l’islam et pourtant, ce phénomène ne touche pas les familles chrétiennes ou druzes.

Les statistiques du  » Center for Democracy and Conflict Resolution » dans la bande de Gaza à l’occasion de la Journée de l’enfant palestinien, présentent un rapport comptant 700 enfants harcelés sexuels au cours des deux dernières années en territoire sous autorité palestinienne (Cisjordanie/Judée samarie), Jérusalem-Est et Gaza.
D’après les militants des droits humains et les travailleurs sociaux, si ces chiffres sont relativement bas, cela tient au fait que la société palestinienne est régie par l’omerta. La réalité est bien supérieure.

Une enquête révèle que plus de 87 % des jeunes femmes palestiniennes âgées de moins de 12 ans ont déjà subi des attouchements sexuels. Le viol inter-familial et les crimes d’honneur sont parties intégrantes des us et coutumes palestiniennes car ne sont pas pénalisées par la législation palestinienne.
Entre 2011 et 2016 la situation des mineurs arabes des territoires palestiniens ne semble pas s’améliorer, notamment depuis l’intifada des couteaux où des jeunes sont envoyés se sacrifier et tuer dans leur sillon des civils israéliens avec l’aval de l’Autorité palestinienne.

Axel Rehouv pour europe-israel.org

http://www.europe-israel.org/2016/05/omerta-sur-la-culture-pedophile-dans-les-territoires-palestiniens/

 146 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Français réveillez vous, voilà ce qui attend vos filles et petites filles avec la politique irresponsables de l’ouverture des frontières,des gauchiasses qui nous gouvernent.

  2. Il faudrait donner ce vieux dégueulasse à bouffer aux cochons. J’espère que tous ceux qui racontent à leurs enfants les « jolis contes des mille et une nuits  » songeront aux mille et une nuits que va passer la pitchounette à se faire trousser par cette grosse merde enturbannée, conformément à la déclaration des droits de l’homme du Caire puisque conforme à la charia. Je ne sais pas si les militants de France-Palestine pensent à mettre des préservatifs dans les colis qu’ils envoient là-bas, qu’au moins la petite puisse se protéger des maladies de la chèvre sexuellement transmissibles car je doute que la petite ne suffise à rassasier les besoins de la vieille ordure pédophile dégénérée assise à côté d’elle…

  3. Pauvre petite fille, elle a l’air terrifiée et lui….terrifiant! Je ne veux même pas penser à ce qu’elle va subir….Saloperie, horreur, satanique, sadique… Ce sont les mots qui me viennent pour cette idéologie de mort!!
    Comment des parents dignes de ce nom peuvent livrer leur enfant à des vieillards lubriques ? A vomir !!

  4. « Qui ne donne pas bonne figure »…. C’est le cas de le dire ! Avec autant de crimes de consanguinité on comprend mieux pourquoi il y a tant de dégénérés !

Les commentaires sont fermés.