Coulommiers : 12 policiers pour arrêter un cycliste de 73 ans armé… d'un bâton de marche

Une drôle d’histoire nous a été racontée par l’un de nos correspondants. Si étrange qu’on a du mal à la croire, en ces temps de fichiers S et autres terroristes en puissance. Et une histoire qui fait mal à nos âmes de patriotes admiratifs devant notre police, devant nos policiers qui en bavent, à qui on met de plus en plus de bâtons dans les roues…

Mardi 3 mai, un vieux monsieur de 73 ans, que nous appellerons Eric quittait à vélo Coulommiers vers 22 heures. Il rentrait de son cours  de combat asiatique, avec, dans une housse sur l’épaule, les instruments d’entraînement, un sabre en bois de 80 cm et un bâton en bois également qui lui sert et pour l’entraînement et de bâton de marche.

A un feu, il est arrêté par des policiers qui circulaient en voiture et qui s’enquièrent du contenu de la housse (sans demander à en voir le contenu), demandant s’il y a un fusil dedans… Eric habite à 8 km de là et propose sur le mode de la plaisanterie aux policiers d’assurer sa sécurité en l’accompagnant à cette heure déjà tardive, puis il repart.

A sa grande surprise il découvre que la voiture des policiers le suit… sur plusieurs kilomètres. Il rit dans sa barbe en se disant qu’ils l’ont pris au mot et qu’il va leur offrir un verre à l’arrivée…

Las ! A deux kilomètres de son domicile, deux voitures de police lui coupent la route et l’empêchent d’avancer. Et voici Eric cerné par 12 policiers et 3 voitures avec son bâton de marche et son sabre en bois, bien plus dangereux qu’une kalasch, vous en conviendrez, ami lecteur. Les policiers ont-ils cru que ce monsieur, sur son vélo, avec sa housse qui ressemblait à une housse de fusil, préparait un sale coup ?  Admettons, mais de là à déplacer 12 hommes et 3 voitures pour l’interpeller alors qu’ils auraient pu lui demander ce que contenait son bagage dès le premier échange…

Eric n’a pas le temps de comprendre ce qui lui arrive qu’il est mis hors d’état d’agir, menotté, poussé dans une des voitures et amené au commissariat de Coulommiers où il restera en garde à vue… 24 heures.

24 heures sans boire ni manger, trop choqué pour accepter les aliments que la police lui propose, conduit dans la nuit à l’hôpital pour avoir le traitement quotidien qu’il suit…

Certes, Eric n’est pas du genre à se laisser impressionner, il a derrière lui des états de service militaires et une réputation locale de patriote… Il refuse tout, tout de go, refusant d’être traité comme un malfrat. Dans un premier temps, il refuse l’éthylotest, il refuse de faire une déposition… Et connaissant le bonhomme je gage qu’il n’a peut-être pas été tendre avec ses geôliers, et qu’ils ont dû entendre des horreurs sur le gouvernement qu’ils servent trop bien en s’en prenant à d’authentiques amoureux de la France et de ses valeurs.

Il n’empêche qu’un médecin appelé par les policiers lui aurait fait prendre, le lendemain matin, deux comprimés de Lexomil afin de « faciliter sa déposition ». Naturellement, malgré ses protestations, Eric a dû laisser les policiers  effectuer le prélèvement ADN… Voici notre papi de 73 ans fiché (pas S quand même ? ) pour s’être promené avec son bâton de marche.

Un avocat commis d’office passe à 16 heures,  Eric fait sa déposition, les formalités d’usage et peut rentrer chez lui mercredi soir, avec « ses armes » en bois. Epuisé, en état de choc, déshydraté, il dormira non stop jusqu’au vendredi matin.

L’affaire n’est pas finie, il sera convoqué par le juge, pour rappel à la loi et aura à répondre de deux chefs d’accusation, insulte et rebellion…

Oui, ami lecteur, je vois que tu te frottes les yeux, que tu penses aux policiers et pompiers que l’on caillasse impunément, que tu penses aux irresponsables de Nuit Debout qui ont tranquillement dépavé la place de la République, aux centaines de fichiers S à la RATP ou dans nos aéroports qui continuent d’aller et venir tranquillement sur des sites sensibles pendant que les policiers de Coulommiers font du zèle pour faire taire et enquiquiner une forte gueule de 73 ans  armée d’un bâton de marche.

Il est vrai que cette forte gueule apprend à se défendre et est patriote. Deux tares impardonnables sous Hollande premier.

C’est la fête aux patriotes en ce moment, perquisitions, condamnations,  règlements de compte (on pense à Sébastien Jallamion notamment ), gardes  à vue arbitraires…

On ne nous fera jamais croire qu’il s’agit de hasards…

Avis à la population, la chasse aux patriotes est ouverte.

 

 288 total views,  1 views today

image_pdf

35 Commentaires

  1. Je possède plusieurs bâtons de marche qui servent pour escalader des endroits difficiles d’accès en cas de longues randonnées pédestres. J’en est un qui est orné de croix et que je pourrais mettre dessus une coquille Saint-Jacques. En principe, j’aurais dû faire le pélerinage de Chartres-Paris avec la tradition catholique, malheureusement le kilomètrage est trop important pour moi, alors que je ne fais que 15 à 20 kilomètres en marchant.
    Le vieux monsieur de 73 ans qui a été arrêté parce qu’il avait des bâtons de marche et un sabre de bois devrait porter plainte contre la police de Coulommiers et réclamer des dommages et intérêts pour mauvais traitements, violences, voies de faits et porter l’affaire devant la cour européenne des droits de l’homme.
    Hier en descendant vers le centre ville de Rouen, j’ai été témoin aussi d’une arrestation peu banale : un automobiliste qui conduisait avec son téléphone au volant a été brutalement interpellé et son téléphone confisqué. Je n’ai rien dit quand j’ai vu les policiers agir à son encontre et ait observé la situation en parlant avec une dame, artiste-peintre. L’automobiliste n’arrêtait pas de protester contre l’arrestation arbitraire dont il était victime. Il n’avait rien à se reprocher, seulement, le téléphone était allumé et il était en contact avec son employeur ou un membre de sa famille, ou un client… Si on n’a plus le droit au feu rouge de répondre à un coup de fil quand on conduit, c’est qu’il y a un abus.
    L’automobiliste n’avait pas bu et ils ont contrôlé son alcoolémie. Il ne boit peut-être que de l’eau. Négatif. Les policiers étaient hors contrôle et ils ont appelé une voiture de police banalisée pour venir le chercher…Les policiers lui ont refusé de lui rendre son téléphone (peut-être de travail).; Cet automobiliste travaille peut-être pour une entreprise ou une administration et il risque de perdre son emploi ?
    Les policiers font du zèle…
    Si je me balade avec mon bâton de pélerin, un jour où l’autre, ils me demanderont si c’est une arme catégorie dangereuse ?
    Un bâton de marche ou de pélerinage devient une arme de guerre…

  2. un fichier vichi pour denoncer les patriotes francais et les opinion on comprend mieux la rda sur la frances camer villes autoroutes un mur berlin reunifierilles sen prend aux opinion et non aux actes mai ils et patriotes et surment fichers vous avez comprit que se son pa les terroristes qui sont vises mai les francais et les patriotes surment dans le laboratoires bruxelloix et sa police politik mettre son plants en marches et comme la dit sarko je dit bien presonne et nous empechera personnes de mettres notre nouvel ordre diabolik en place

  3. Incroyable cette aventure !
    Sommes nous toujours en France ?
    4 ans de socialisme Bonjour les dégâts ! Les 11 prochains mois vont devenir un calvaire pour les patriotes Français.
    L’arrestation de cet homme de 73 ans est un scandale quelle lâcheté quelle bassesse de la part des politiques et de la police. Il faut ressortir dès maintenant les guillotines et recruter les bourreaux les plus performants.
    Heureusement pour ce brave patriote, c’est sans doute Me frank Berton, qui sera son avocat commis d’office.

    • … Mais pas si surprenant, car il s’agit là de la signature typique du pouvoir déliquescent qu’on se coltine depuis plus de 10 ans:
      Fort avec les faibles, faible avec les forts.
      L’exemple vient toujours d’en haut (Sarko, puis FH et leurs ministres respectifs) et à la longue il finit par être suivi même à la base. Voila où nous en sommes

  4. Une seule attitude possible  » prudence  » un fonctionnaire qui reçoit des ordres obéit aux ordres et sans état d’âme comme ils disent , et l’objectif associé a cette démarche se faire bien voir de ses supérieurs . A partir de là profile bas même très bas ,répondre aux questions si vous comprenez la question et si vous avez la réponse et surtout pas de bavardage inutile et stérile étranger au sujet , signalez tout vos problèmes de santé et en présence d’un deuxième fonctionnaire .Gardez un moral a toutes épreuves et laissez le chrono de la garde a vue fonctionner il y aura bien un moment où vous serez au bout . Surtout ne passez pas par la case insultes cela ne sert a rien sauf a aggraver envenimer les choses . En tous moments il faut rester maitre de son tempérament et ne pas comprendre les éventuelles provocations déstabilisantes que vous pourriez interpréter comme telles , pour vous ça doit rester du chinois qui ne vous concerne pas .Attendez votre avocat ensuite suivez ses conseils .

    • Alexcendre 62
      Vos recommandations sont ici plus que précieuses , et surtout dans les zones urbaines sensibles ou les nerfs de la police sont à fleur de peau, au point de les amener à interpeller des personnes , dans le but de faire du chiffre et se faire mousser auprés de la hiérarchie !
      C’est précisément dans les zones ou les flics sont confrontés à une délinquance , souvent trés communautarisée , leur posant énormément de problémes insurmontables, qu’ils sont tentés de se rabattre sur des citoyens bien sur inoffensifs, pour continuer à justifier de leur activité et de leur présence .
      Dés lors nous ne pouvons pas nous étonner de voir des flics déployer des moyens surdimensionnés contre des personnes paisibles , au vu de leur impuissance à combattre éfficacement les vraies racailles
      En cette affaire , la liberté des citoyens importe peu, car seul compte le résultat positif d’une procédure , qui sera connue de la hiérarchie, et démontrera le zéle professionnel des agents
      Nous devons donc conseiller fermement à tous les patriotes d’adopter un profil trés bas, et un comportement public d’une banalité remarquable, dans les villes ou le risque d’agression par des racailles est aussi élevé que celui de persécutions policiéres délibérées , pour les raisons que je viens d’invoquer ,avec le maximum de réalisme pratique !
      Il va s’en dire que le risque d’interpellation policiére abusive sera plus limité dans les régions ou zones ou le climat est quand même plus paisible, même si la vigilance est de mise , au vu de l’atmosphère dégueulasse générale régnant actuellement en France, ou seuls les vrais courageux demeurent encore , pendant que les autres , pouvant le faire, feront bientot leurs valises

  5. J’ai écrit pour rien… Mon msg a disparu…
    Par ailleurs, je signale que le post « A quand une série sur France 2… » s’ouvre sur une page avec le chiffre 404 – C’est la 2ème fois cette semaine.

    • Chère Olivia,
      Nous sommes actuellement en période de rodage dans la gestion du site.
      Il est normal que vous constatiez des bugs.
      1)Pourriez-vous reposter votre message ? Merci !
      2)L’article « A quand une série … » est planifié pour les jours prochains.
      Excusez-nous pour ces désagréments !

  6. Je me range à l’avis de Jean-Michel Gaudet et de Pouf. De surcroît, j’ajoute qu’il est de bonne guerre de s’inspirer de ses ennemis. Puisque, en l’occurrence, nous avons en face nous les rois du stratagème, de la victimisation, de la « ruse », il faut savoir les imiter. Le Gaulois est râleur, il se cabre face à l’adversité. Mais, n’oublions pas que le roseau plie mais ne rompt pas !
    Devant les forces de l’ordre, sachons donc user de duplicité… Sachons nous plaindre… Nous faire plaindre, devrais-je dire… En outre, parmi ces policiers, n’oublions pas, ainsi qu’il a été justement souligné, qu’il y a comme dans toutes les corporations, des éléments discutables, sans omettre non plus que la police est « infiltrée »… N’attendez pas de compréhension, ni de compassion dans ce cas, bien au contraire. La ruse, la ruse, la ruse…

  7. CE COMISSARIAT EST CONNU le capitaine Pinchon a eu quelque problemes avec sa hierarchie quand il a denonc » le fichier STICS qui recense les opinions politiques et les condamnations de chaque Francais

  8. Article 35 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du citoyen, et préambule de la Constitution du 24 juin 1793 dit :

    Je connais ce Monsieur, nous nous entrainons ensemble. Il a 73 ans et ne peut même pas s’assoir à genoux. Si il a été transféré à la clinique, c’est parce que les policiers l’ont passé à tabac comme il nous l’a dit sur un message téléphonique et pas par rapport à son traitement!

  9. Ce vieux monsieur devait rouler trop vite à vélo et portait sur lui une arme de destruction massive. Un manche à balais et un bâton de marche.
    On marche sur la tête dans ce pays et c’est le cas de le dire.
    J’espère que ces courageux policiers on confisqué son ordinateur
    et son bâton de marche.
    Bientôt un couteau à beurre sera interdit, pour notre sécurité bien sûr…

  10. Je vais dire à ma petite-fille (12 ans) de faire attention avec son bâton de twirling!!!!!

  11. Je n’ai trouvé nulle part sur le NET le récit de ce fait divers coluchéen, et sans doute serait-il intéressant d’en connaître les sources, pour en fonder l’authenticité. Néanmoins je n’exclus pas l’ hypothèse qu’un zélé responsable (ou plutôt irresponsable) en mal d’avancement et de célébrité, ait pu s’oublier après avoir regardé Starsky et Hutsch à la télé. Par contre, je soumets à la réflexion, ce fait divers dans le même secteur, afin de rendre aussi à la police locale,les mérites qui lui reviennent.
    Le 10 Février 2016 : Le Parisien .
    « Les gens ont vu un policier avec un enfant dans les bras. Ce n’est pas très courant », raconte un de ses collègues. Le policier en question a sauvé la vie d’un nourrisson d’un mois.
    Ce mercredi, six policiers mènent un contrôle routier sur le rond-point des Anciens Combattants, à Coulommiers. Ils voient alors arriver, warnings allumés, une BMW conduite par une femme de 31 ans, originaire d’Amillis, en état de panique. À l’arrière du véhicule, sont assis deux enfants de 4 et 9 ans. Mais dans son siège bébé à l’avant, se trouve une toute petite fille née en janvier dernier. Et elle ne respire plus depuis quelques secondes.
    « Sauvez mon bébé ! Il ne respire plus », crie la dame. Un des six policiers, ancien sapeur-pompier de Paris, prend le bébé dans ses bras et commence des massages cardiaques. Avec ses deux collègues, ils emmènent ensuite le nourrisson dans un véhicule de police et se rendent à la caserne des pompiers, à moins de 300 m.
    Le bébé avait fait « une fausse route »
    Pendant ce temps, les autres policiers s’occupent de la mère et des deux enfants. En état de choc, elle ne peut plus conduire. Une policière prend donc le volant de la BMW avec la maman et les deux enfants à bord, pour les conduire à l’hôpital.
    C’est là que la fonctionnaire apprend par radio que la petite fille a rouvert les yeux, grâce aux massages cardiaques du policier secouriste, dès son arrivée à la caserne des pompiers. « La maman s’est effondrée, tombant à genoux », raconte un policier.

  12. Je partage l’avis de Jean Michel Gaudet : profil bas ! Pas de réaction. Dans la police comme dans toutes les professions, vous avez des gens que l’on peut qualifier de bons ou de mauvais. Or on ne se rend compte du bon qualificatif qu’après expérience…Le mieux est de se tenir sur ses gardes… D’autre part, ne pas oublier que la police…ce n’est pas la Justice donc en restant à l’abri de tout écart, vous ne risquez rien.
    Dans cette histoire, je comprends la surprise de la victime surtout après avoir servi la France au risque de sa vie ( puisque ancien militaire )…
    Je retiens surtout que c’est une ville à éviter ! Elle n’est pas coulante…
    Je relève qu’il a été conduit à l’hôpital…or le médecin aurait très bien pu le maintenir pour examens complémentaires et nos braves policiers auraient pu faire le pied de grue…cela les aurait gênés un peu.
    Patriotes : attendons le réveil des urnes, il ne devrait pas tarder et gardons notre sang froid et notre calme. N’oubliez pas que nous sommes en milieu hostile !

  13. Ce lamentable évènement montre bien dans quelle folie nous sommes actuellement , quelle débauche de moyens ! quel haut fait d’armes pour la police ! tout ça pour un vieux bonhomme qui rentrait chez lui , ceux qui ont participé a cette délicate opération doivent ressentir la satisfaction du devoir accompli ….et pendant ce temps la drogue foisonne …les armes aussi …c’est le bordel dans les prisons ….ça tire de tous les cotés ..les canailles roulent en grosses berlines , et on ne leur demande rien ..a eux …, plusieurs  » politiques  » comparaissent encore au tribunal …le pays est envahi par des sauvages ….et nous sommes colonisés par les musulmans …..il y a quand même plus urgent que d’emmerder un vieux monsieur …mais il est vrai que nous n’avons sûrement pas assez de voitures de police …car s’il en faut 3 garnies de douze policiers pour un monsieur tout seul , j’imagine l’ampleur des moyens nécessaires pour nettoyer tous les territoires perdus devenus des zones de non droit ou règne la violence , le trafic de drogue et autres..

  14. Bonjour Antislam
    5000 ? Quel optimisme !….
    Te signale que l’autre taré fondateur de Baraka-City avait reçu 650.000 « j’aime » sur sa page fessebouc à la suite de ses propos pro-djihadiste à la télé en présence de belkassime ……
    Il est vrai qu’il y eut sans doute doublons et triplons…mais au total je crois que tu peux hélas tabler sur une dizaine de divisions de fervents religieux …

    • Bonjour,
      Je crois qu’il faudrait pouvoir lire une étude fine des différents stades où en sont ces tarés.
      Je vois ça comme une série de cercles concentriques avec un premier cercle, le plus grand, de tarés du Coran, qui certes, compte sans doute plusieurs millions de fanatiques.
      Mais là,je parlais du cercle le plus petit, ceux qui peuvent (vont) passer à l’acte dans un délai très rapproché : là, pour le moment, un estimation a plusieurs milliers, voire 10 000 me semble raisonnable.
      Mais, il est sûr que le nombre de Musulmans racistes, antisémites et impérialistes est énorme.
      Je pense, dans les fanatiques connus de ce type, à une Houria Boutledja : elle n’est pas susceptible de passer à l’attentat dans les mois qui viennent mais c’est une musulmane fanatique, haineuse contre la France, raciste, antisémite (« J’appartiens à l’Algérie,à mon clan, à ma race, à l’islam »).
      Cette femme est encensée par l’extrême-gauche française pourtant si nous parlions comme elle nous serions dénoncés comme fasciste …

  15. Je fais de l’escrime (sabre) et je vais, comme le monsieur en question, en vélo à ma salle d’arme qui ne se trouve qu’à une demi-heure. Le sabre est trop long pour entrer dans mon sac. Pour ne pas attirer l’attention il est d’une part dans un fourreau noir mais aussi d’autre part sanglé précautionneusement (avec des fixations sur mesure) LE LONG de mon vélo (qui est bleu foncé). Même si le fourreau dépasse d’une bonne trentaine de centimètres au delà de mon pneu arrière, le reste, noir sur bleu, est « invisible » principalement parce que passant entre mes jambes. J’ai déjà croisé ou ai été doublé par des voitures de police, tant nationale que municipale, j’ai même, il y a quelques années il est vrai, passé un cordon de CRS qui canalisait une manifestation (contre la venue de Jean-Marie Le Pen).
    La SEULE fois où j’ai eu un « problème » c’est quand un ivrogne assis par terre à philosopher à haute voix s’est mis à hurler comme pris de terreur « il a une épée, il a une épée, il a une épééééééééééée !!!!!! » quand je suis passé à sa hauteur. J’ignore comment il a deviné ça.
    Ses cris de poivrot n’ont bien évidemment absolument pas attiré l’attention sur moi mais seulement sur lui. J’ignore si ensuite il a expliqué quoi que ce soit à qui que ce soit parce que le temps que qui que ce soit se pose, et lui pose, peut-être des questions, j’étais déjà loin.
    Je ne voudrais pas être méchant mais un objet long sanglé dans un fourreau noir porté dans le dos, et qui donc se voit comme le nez au milieu de la figure, c’était peut-être pas vraiment une idée brillante…
    Et le plus simple était de répondre : « non, c’est pas un fusil, c’est mon sabre en bois pour le kendo, je vous le montre si vous voulez. »
    Et là au pire on perd une minute pour enlever le fourreau, l’ouvrir et montrer ce qu’il y a dedans.
    A comparer avec 24h de garde à vue.
    A ce sujet je me rappelle avoir vu brutalement freiner une voiture de police sortie de nulle part dont ont jailli trois molosses en uniforme parce que, avec un acolyte qui portait une « caisse » (à munitions ?) je portais un « long tube » (lance-roquette ?) et qu’il était sur le coup d’une heure du matin pas loin de grandes citernes à essence : la « caisse à munitions » était en plastique avec un couvercle et remplie de… colle, tandis que le « tube lance-roquette » c’était le rouleau d’affiches que l’on collait (en « sauvage ») pour les dernières présidentielles (pour un candidat pas élu, je n’en dirai pas plus). On a fait profil bas, ouvert la caisse et déroulé une affiche pour montrer patte blanche, sans en rajouter. Au vu de l’affiche ils nous ont laissé filer, en nous intimant de « quitter la zone » sans coller. En fait c’était déjà collé… mais derrière eux et ils n’ont rien vu en repartant, ouf !
    La maxime des tontons flingueurs à propos de ceux qui osent tout doit s’appliquer envers les policiers par principe de précaution selon les conseils de bon sens du commentaire « 10 mai 2016 at 22 h 26 min »

  16. Faire de l’humour avec des flics !!! quelle drôle d’idée !
    votre histoire me rapelle celle survenue sous mes yeux dans l’île de ST Martin où se trouve une communauté de ressortissants de la république dominicaine aimant beaucoup le meringue et la bachata a fort décibel
    un Dimanche après midi et non pas la nuit quelques cjharmantes jeunes femmes et aussi leurs enfants faisaient un peu trop de bruit pour les oreilles de leur vosin quia prévenu la police
    quelle ne fut pas notre surprise de voir arriver un camion et descendre une escouade type GIGN armés du « clairon  » casqués prêts à la guerre totale contre un ennemi plutot de type sexy et armé seulement si on peut dire de la petite bouteille de bière Présidente
    et le pire c’est qu’en plus ils sont resté sérieux et on fait écacuer manu militari les lieux poussant femmes et enfants dehors du petit bar sans ménagement car force doit rester à la loi !!!
    Heureusement que ces gens là n’ont pas le sens du ridicule car nous perdions une unité d’élite
    et en plus vous voudriez que nous les aimions ?

  17. Administrativement, la réputation de cet homme est DÉFINITIVEMENT noircie. Il n’y a rien de plus inhumain que l’Administration Française.
    Heureusement pour lui, il n’est plus à l’âge où l’on recherche un emploi ou une demande de crédit… car, c’est BARRÉ définitivement.
    Impeccable pendant 73 ans, le zèle stupide d’un policier, qui en a profité pour faire une faute professionnelle [non contrôle du bagage], a détruit cet homme qui, la veille de sa mort, pensera encore à cet incident déplorable qui l’aura sali jusqu’au cercueil.
    Le pouvoir de faire respecter la Loi, ne doit pas être le pouvoir de nuire.
    Toujours penser que les faits ont des effets. Faire mal le job peut tuer moralement. Ami policier, militaire, juge ou autre représentant de l’État, pensez TOUJOURS à ça : « Garde-à-vous ! Garde-à-soi.

  18. Analysons froidement les faits, afin d’en tirer leçon pour nous mêmes !
    Le regard des flics furent en premier lieu attiré par l’équipement que cet homme portait sur le dos , et ensuite s’enchaînât ce concours de circonstances aboutissant à une épreuve pénible et hélas laissant des traces dans le domaine administratif et judiciaire
    Le premier enseignement que nous pouvons d’emblée tirer de cette situation est la nécéssité de modestie et d’humilité sur la voie publique, en évitant d’attirer le regard d’un observateur potentiellement ennemi , issu de l’administration , que ce dernier soit flic, gendarme ou douanier !
    Nous patriotes , allons nous apprendre à nous fondre dans le paysage , à adopter des comportements d’une extrême modestie et simplicité , dans le but de ne pas attirer l’attention des agents de la force publique , fidéles aux ordres d’un pouvoir abjecte et pervers , nous étant dangereusement hostiles !
    Ce gouvernement a programmé notre éradication en tant que français de souche , et dispose d’une police lui étant entiérement dévouée , et donc tous deux sont hélas nos adversaires , dont nous devons nous défier !
    Malheureusement , plus aucun lien de confiance ne peut plus nous lier avec les pouvoirs de sécurité régaliens , qui encore et encore continueront à obéir aveuglément à un pouvoir exécutif composés de salopards et de traitres , ayant projet d’anéantir les français de souche , pour opérer un remplacement de population abominable !
    Par ailleurs et pour hélas devoir être critique, je ne peux ici qu’exprimer mes réserves quant à l’attitude de ce brave type arrêté qui a commis , à mon sens , l’erreur fatale de perdre son sang froid ,et piquer une énorme colére de révolte , qui de fait aggrava sensiblement sa situation judiciaire !
    Dans ce genre de situation, je recommande , avec la plus grande fermeté , à tous le patriotes, de garder votre calme , répondre dignement et paisiblement aux questions ,sans aucunement céder à des sentiments de révolte ouverte, qui ne feront qu’alourdir les conséquences légales de votre situation !
    Par ailleurs et bien évidemment , nous pouvons tous nous interroger sur la charge de travail de ces « policiers » n’ayant apparemment rien d’autre à faire que de surveiller un homme de 70 ans , pendant que les pires racailles ont les coudées franches , pour mener leur vie criminelles , commes elles le sentent !……Mais là est un autre ……DEBAT !

    • Bonjour,
      Rappel : D’après les criminologues, il faut 30 policiers par jour pour suivre un fou furieux de l’islam susceptible de préparer un attentat en France.
      Il y a plus de 5000 Musulmans de ce type en France, si ce n’est 10 000.
      Soit (hypothèse basse) : 150 000 hommes par jour qui devraient étre mobilisés contre ce que les médias nomment « les radicalisés ».
      C’est sûr : devant une telle sinistre réalité, aller pourchasser et persécuter les islamophobes est une priorité criante.
      N’est-ce pas Hollande-Valls-Cazevide ?

    • Il n’a pas perdu son sang-froid du moins au moment où la flicaille l’a interpellé, c’est par la suite lorsqu’il a été emmené au poste qu’il n’a pas été coopératif !
      La 1re des choses aurait voulu qu’il lui soit demandé ce que contenait la housse qu’il portait sur son dos, mais non, il ont vu un moyen de se faire mousser en s’en prenant à un vieux de 73 ans. (j’ai bientôt cet âge) Avez-vous bien compris combien ils étaient ? 12 policiers et 3 voitures pour l’interpeller ! Mazette, ils étaient presque aussi nombreux que lorsqu’ils interviennent dans les cités, mais là c’était sans risques alors ils y ont été plein pot ! Les mêmes auront-ils autant de courage envers de plus jeunes ? Pas sûr du tout.
      Ira-t-il les embrasser ?

  19. Et pendant ce temps là à Calais, c’est la fête du migrant…..
    Quelle honte! Oser courser un papy de 73 ans pendant on applaudit toute la chianlit qui fout la merde! Mais que fait la police?

    • coco ,  » Mais que fait la police ?  »
      elle fait chier les Français, qui ne veulent pas devenir muzo et puis c’est tellement plus facile d’arrêter un papi de 73 ans que les réfugiés qui , volent , violent , tuent , en toute impunité !!!! sans oublier les terroristes qui se déplacent ou ils veulent et comme ils veulent
      hollande va peut être leurs décerner la légion d’honneur, qui sait ils le mérite bien à 12 flics contre 1 sexagénaire  » très dangereux avec son bâton de marche « 

  20. Et pendant se temps les musuls insultent, caillassent, agressent, volent et violent, brûlent des voitures et ……………….rien du tout car eux étrangers ils ont le droit. Mais si un Français bouge le petit doigt ou se ballade avec un bâton de marche, alors là c’est pas le même tarif, garde à vue et tribunal. C’est à vomir.
    Je le dis maintenant car j’en suis convaincu, le jour ou ont se rebellera ont aura les flics sur le dos.

  21. Hé oui la chasse aux Patriotes est ouverte , vous en doutez ? elle va s’amplifiée dans les semaines et les mois qui suivent , mou du bulbe ,manolo le chimique et cazenaze veulent briser cette résistance dans l’oeuf qui se met en place face à l’ampleur des clandestins muzz qui arrivent chez et chez nos voisins européens .Quand je dis qu’il faut raffûter la lame de la Veuve ,vu la quantité de traîtres et de corrompus qu’il va falloir traiter il y va y avoir du boulot .
    Article 35 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen
    « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs » (Article 35 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen, et préambule de la Constitution du 24 juin 1793).

  22. La flicaille va encore dire qu’elle n’est pas aimée !
    Les radios vont nous passer Renaud chantant – j’ai embrassé un flic –, allez la chanter à cette personne qu’il faut qu’il embrasse un flic ! (avec un pavé)
    Vont-ils être décorés pour un haut fait d’armes ?
    Un ministre va-t-il se déplacer pour les féliciter ?

  23. purée je ne savais pas que c’était autant risqué de sortir un manche à balai….

  24. et pendant ce temps, les gauchiottes pillent le cinéma Gaumont, volent les spectateurs et aucune arrestation. que dalle.

  25. AH! AH! AH! voilà qui est un fait d’armes de la police hors norme… pauvre homme en face de toute cette armée… On en reste sans voix!
    Entre hier un petit garçon de 7 ans!!! pauvre enfant! et aujourd’hui un papy de 73 ans « cerné » par les forces de l’Ordre, quel constat de la maltraitance policière.
    C’est à ne rien comprendre de la motivation de nos dirigeants à rendre le peuple de France malheureux.

  26. est ce que la police va refaire Vichy et on sait ce que cela a donné a l’époque.

Les commentaires sont fermés.