L'Allemagne censure Mozart pour plaire à Erdogan en réécrivant l'opéra !!!

Cela dépasse tout ce que l’on peut imaginer…

On attend avec intérêt les décisions de Hollande de faire réécrire un certain nombre de pièces de théâtre de Molière où il est question de Grand Turc et autres ressortissants d’Erdogan tournés  en dérision.

Que fait le monde de la culture si prompt à manifester contre Marine Le Pen et à lui faire des procès d’intention ?  Ils sont où les Catherine Deneuve, les Bedos, les signataires de la pétition pour les migrants de Calais ? Ils sont où ?

La Turquie serait- elle devenue la nouvelle maîtresse de l’Europe ?
L’air dit « du catalogue » est l’un des plus célèbres du Don Giovanni de Mozart. Rappel de la situation : Donna Elvira, séduite et abandonnée par Don Giovanni, le cherche pour se venger. Don Giovanni s’enfuit, laissant son valet Leporello lui dire la vérité. Pour ce faire, le valet se réfère à une liste des noms des conquêtes de son maître. Il propose à Donna Elvira de la lire avec lui. Donna Elvira découvre qu’elle n’est qu’un élément de la longue liste de femmes séduites et abandonnées. Le texte chanté par Leporello ne contient aucun nom propre, mais des noms collectifs ou des catégories : « En Italie six cent quarante, en Allemagne deux cent trente, une centaine en France, en Turquie quatre-vingt-onze « .

Or, la dernière partie de la phrase vient d’être censurée à Berlin, au Komische Oper qui programme actuellement Don Giovanni. La « Turquie » a été remplacée par la « Perse ». Cette initiative de la direction a été prise pour ne pas offenser la sensibilité des millions de citoyens turcs vivant en Allemagne, mais surtout pour ne pas créer de malentendus diplomatiques avec Erdogan, qui ces derniers mois a exercé de fortes pressions auprès des autorités allemandes et des médias en ce qui concerne l’image de la Turquie dont il convient de ne pas se moquer publiquement.

L’ordre de modifier le texte du livret écrit par Lorenzo da Pont, et donc de censurer le chef d’œuvre de Mozart est venu des responsables du théâtre en question, mais la demande émane directement du gouvernement fédéral. Comme si les négociations en cours avec le gouvernement turc pour la gestion des flux migratoires impliquaient l’obligation de ne pas créer une source de tension avec Erdoğan. Même au prix de la censure. La demande du gouvernement était d’effacer complètement la partie « fautive » l’opéra, le théâtre a négocié un compromis, en remplaçant la Turquie par la Perse.
La priorité du gouvernement allemand est, en ce moment, de satisfaire les demandes de la Turquie et la « diplomatie » de Madame Merkel est prête à tout. Même à censurer notre patrimoine culturel.
Cette initiative est choquante a priori et rappelle des souvenirs nauséabonds. Mais le côté ridicule de l’affaire devrait l’emporter et recadrer les auteurs d’une telle décision dans les limites étroites de leur champ de vision, car si les autres chefs d’état sont aussi médiocres, il faut s’attendre à des conséquences tragiques :
 L’Italie, la France et les mouvements féministes allemands vont demander la suppression du début de la phrase.
 L’Iran va faire valoir que tout le monde sait que la Perse, c’est eux et qu’une fois de plus l’occident a choisi le camp des Sunnites contre les Chiites.
 Les Lettres Persanes de Montesquieu vont remplacer « turqueries » dans le Bourgeois Gentilhomme de Molière.
 Les atlas devront être refondus car La Marche Turque va devenir le Marché Persan.
« Le respect que tu veux obtenir, c’est toi qui en décideras ». Proverbe turc.

Source Agoravox, confirmée Radio Classique

http://www.riposte-catholique.fr/riposte-catholique-blog/breves/breve-mozart-censure-complaire-a-turquie

Allez, pour dire merde à Erdogan, écoutons encore et encore le superbe air du catalogue… Et envoyons cet article aux artistes qui acceptent cette monstruosité.
 

 195 total views,  1 views today

image_pdf

23 Commentaires

  1. Les turcs n’ont pas encore physiquement envahi l’Europe, que déjà, l’Allemagne est à genoux…. J’ai honte pour Merket…

  2. J’oubliais: L’apprentissage de l’arabe était interdit pour tout esclave Chrétien
    dans le royaume barbaresque. Seul restait cette langue, la Lingua Franca
    en usage pour les pauvres esclaves.
    Et dire que l’on doit apprendre l’Arabe à l’école !
    Bonne journée …

  3. Monsieur Jourdain connaissait bien la Lingua Franca
    qui était parlée du Grand Turc d’Istanbul jusqu’au dernier esclave d’Alger,
    ainsi que par les barbaresques.
    langue disparue à la conquête de l’Algérie.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Lingua_franca
    On va en avoir bientôt besoin.

  4. Si un jour les musuls prenaient le pouvoir en Europe, ils commenceraient par brûler nos musées , abattre nos monuments nos châteaux et nos cathédrales, car la culture en général les dérange. Ils sont inculte et abruti par le coran. Je ne comprends pas ce que les dirigeants Européen leur trouvent de bon. A part peut être leur pognon qui vient du pétrole que nous Européen avons sorti de terre car ils sont trop cons et top feignant pour le sortir eux même et qui sert à arroser nos dirigeants prêt à se vendre pour quelques billets en méprisant les peuples de l’Europe.Comme dit Christine nos dirigeants sont bon à fusiller comme en 45.

  5. La créativité et le talent censurés pour complaire au sultan ottoman, ils n’ont honte de rien !

    • plus que cela, Daniel, l’art, tout simplement, bafoué. On ne touche pas à une oeuvre d’art, fût-ce d’une virgule

  6. Nous sommes en Allemagne, voyons ce qu’il se passe dans le pays voisin,

  7. Je suis dans le même questionnement incrédule que « J »… A l’espoir succède toujours le désespoir, exemple avec la Pologne. On dirait que la « gauche extrême » est en train de renaître avec tout ce que cela implique….

  8. Vous savez, je ne sais pas ce qu’il se passe en Allemagne, mais le pays est autant divisé que nous. J’ai un ami allemand qui va venir nous visiter à la fin du mois et il m’a appelée. je lui ai demandé, comme ça, comment ça allait, là où il habite, s’il n’y a pas de problème avec les migrants. Il m’a répondu que non, tout allait bien, que les femmes n’ont pas de raison de ne pas sortir le soir, que même s’il lui arrive de critiquer Merkel, il faut comprendre et accepter de partager quand on est un pays riche.
    Comment voulez-vous que l’Europe remonte ? Beaucoup de gens croient que les migrants sont pauvres et viennent pour trouver du travail, alors que ce qui arrive en ce moment est à des années lumières de l’immigration économique. C’est une invasion idéologique. Ces gens ne fuient pas la guerre : ce sont en grosse majorité des hommes valides aptes à se battre pour leur pays, pas des femmes et des enfants terrorisés qui fuient la guerre.
    Et que dire de la Pologne qui se met à manifester pour rester dans l’Europe? Ce n’est pas possible, il y a quelque chose qui manipule les masses, je n’y comprends plus rien.

    • Bonjour,
      Nous sommes, comme vous, très nombreux, je pense, à ne plus rien comprendre à la folie qui se déchaîne en Europe.

    • On a parlé en effet beaucoup de cette « manifestation » polonaise

      • merci Alain c’est en effet un sujet intéressant et important je publie ce soir

    • Pays riche, tenu de partager ?
      Pourquoi pas, mais pas avec des gens qui viennent pour vous apprendre à vivre selon leur folklore théocratique et pour vous l’imposer alors que c’est justement ce qui est la cause de leur malheur…
      Ils iront jusqu’à vous apprendre–entre autres– comment vous torcher rituellement et faire vos ablutions !!… Mais nos zélites et nos me.dias sont-elles vraiment prêtes à ça ? N’ont-elles pas conscience qu’elles nous mènent à la catastrophe ?
      Elles devraient admettre, d’ores et déjà, que la principale maladie de notre pays résulte tout simplement de son parasitage et décider d’y mettre fin. Mais non, il faudra se prostituer encore plus !
      Et qu’il est cocasse d’entendre nos journalistes-propagandistes, en bonne partie homosexuels, faire des gorges chaudes de l’élection qui s’est jouée au Londonistan….
      Au secours Marine, Poutine, Trump !

  9. Et « l’enlèvement au sérail », toujours de Mozart, ils vont aussi nous le sucrer ? Mais ça devient une maladie chez « nos » gouvernants ! D’accord avec Christine, bons à fusiller !

    • En effet, « l’ enlèvement au sérail » de Mozart est bien pire : enlèvement d’une belle Allemande pour finir dans le palais du pacha turc, nombreuses menaces de tortures effrayantes et de mort de la part d’Osmin le gardien du sérail, ça n’arrête pas !
      Mais à la fin, grand coup de brosse à reluire ( politquement correct déjà ? ) : le grand pacha libère tout le monde, magnanime, et tout le monde chante ses louanges…
      Si « on » change toutes les menaces de tortures horribles, il ne restera pas grand-chose à dire sur scène !!
      Bon courage pour les librettistes modernes esclaves des turcs….

  10. merkel führer est complètement folle, bonne à enfermer.

  11. Remplacer la Turquie par la Perse, alors que ce pays est depuis toujours l’ennemi héréditaire de la Turquie ! Autant jouer l’opéra de Mozart en Russie, le grand turc a tout intèrêt à ne pas trop faire de bruit face au tsar qui saura certainement le faire taire. La Russie a toujours su comment manœuvrer avec la Turquie. De plus en plus pour la sauvegarde de notre culture, je pense que le rapprochement avec la Russie est indispensable.

  12. oui Christine ! je suis tout a fait d’accord avec toi et je suis volontaire à les juger vu qu’avec moi ils ne passeront pas à travers les mailles du filet et je leur garantie un vrai procès selon la loi du peuple .Bises Baronne .Roland l’Alsacien .

  13. Ça montre si on n’en était pas encore convaincu ,que Merckel et sa bande de crapauds pro islam sont prêts à toutes les bassesses pour nous remplacer!!!
    PEUPLES LEVONS NOUS,LES TÉNÈBRES DESCENDENT SUR NOUS NOUS SOMMES VENDUS PAR CEUX QUI NOUS GOUVERNENT, ILS NE SONT PLUS DIGNES DE NOTRE VOTE MAIS D UN TRIBUNAL ILS DOIVENT NOUS RENDRE DES COMPTES ET ÊTRE JUGES !!!!!!!!
    Article 35. – Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

    • fous, criminels, je ne sais en tout cas bons à fusiller si ils subissaient un procès comme en 45

Les commentaires sont fermés.