Du rififi au Lycée Averroes de Lille !

Du rififi dans un lycée musulman du Nord :
http://www.lavoixdunord.fr/region/diffamation-au-lycee-averroes-un-deuxieme-proces-pour-ia19b0n3474793
http://www.nordeclair.fr/info-locale/diffamation-au-lycee-averroes-de-lille-le-professeur-de-jna49b0n1111890
http://www.20minutes.fr/lille/1836523-20160429-lille-ex-professeur-averroes-confiant-apres-jugement-appel:

« Dans des mails adressés à certains collègues », un professeur de philosophie qui y travaillait « qualifiait la direction du lycée musulman Averroès de « nid de vipères hypocrites »… ». Il est alors poursuivi pour diffamation non publique.

Un second procès va se tenir pour diffamation publique, l’enseignant ayant dans une tribune publiée dans Libération, après les attentats de janvier 2015, accusé « les responsables du lycée de diffuser « de manière sournoise et pernicieuse une conception de l’islam qui n’est autre que l’islamisme ».

Le second procès me paraît plus intéressant que le premier, car il donnera l’occasion aux juges de dire quels sont les rapports entre l’islam et l’islamisme : sont-ils vraiment distincts ? Comment les distinguer ?

On voit là toutes les limites des procès qui portent sur la liberté d’expression : les juges vont-ils vraiment se lancer dans des considérations théologiques ?

Déjà, récemment (23 février 2016), le Conseil d’Etat nous a surpris en évoquant, à propos des assignations à résidence, « un islam respectant les valeurs de la République française » qui se distinguerait donc d’un islam qui ne le serait pas.
http://resistancerepublicaine.com/2016/03/25/de-la-vaste-farce-de-lassignation-a-residence-un-cas-decole/

Les juridictions administratives ont également pris le parti de faire la distinction de l’islam et de l’islamisme, ou « islam radical » en examinant les demandes de naturalisation, notamment :
http://resistancerepublicaine.com/2015/12/23/etre-de-gauche-nempeche-pas-de-prononcer-la-decheance-de-nationalite-la-preuve/

A suivre, donc…

 86 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Pour moi parti Nazi et nazisme, parti Fasciste et fascisme, Islam et Islamisme, il y a pas de différence, comme si l’Islam en français soumission, pouvait apporter la liberté!, depuis son existence il y a jamais eu de liberté avec l’Islam, puisque c’est la soumission.

  2. Qu’es ce qu’on attend pour virer tous ces connards. Merde on est chez nous quand même.

  3. Antislam c’est l’inversion des valeurs; se sont les mots des maux actuels qui pervertissent tout ce qui touche à notre civilisation pour la remplacer par la peste verte si chère à nos immigrationnistes débiles de lesrps

  4. L’observation attentive de l’évolution du comportement judicaire des magistrats , tendrait à imposer effectivement l’idée que ces derniérs , sont à présent tentés par revêtir l’habit de spécialistes en théologie , pour determiner ce qui reléve de l’islam républicano compatible et l’islam radical condamnable
    Nous patriotes mais bien d’autres intellectuels spécialisés dans les questions de loi, peuvent donc constater que nos juges , délibérent sur des sujets ou ils n’ont pas normalement vocation à décider et pour lesquels ils n’ont pas du tout reçu de formation initiale spécifique , d’ou l’existence de sidérantes aberrations dans leurs définitions jurisprudencielles
    Rappelons le avec force, les magistrats ont pour mission d’appliquer un code de procédure pénale stricte pour toute affaire de délit ou de crime , et non pas d’eux mêmes légiférer sur la société, en se reconnaissant le droit abusif, de définir des qualifications sociales et cultuelles !
    En se lançant dans des définitions de nature religieuse, nos juges ne sont donc plus des fonctionnaires de la république, mais les équivalents idéologiques des magistrats coraniques de Ryad, ou des commissaires politiques du régne de Staline
    J’estime que tous ces outrepassements de vocation et de fonction, illustrent dramatiquement l’éffrondrement de la démocratie et des libertés individuelles , dont ces juges politiques sont les déplorables fossoyeurs
    Un grand juriste avait décrété avec raison, quand la politique ou la religion rendre dans un prétoire , c’est la vraie justice qui en sort !

    • très justes remarques sur le travail du juge : de plus en plus, il doit se prononcer sur la nature de l’islam et le débat judiciaire est pour le moins court sur ces questions.
      L’état d’urgence de novembre 2015 est le principal déclencheur, mais il y avait déjà des prémices dans le contentieux de la naturalisation notamment, ou dans les litiges de famille pour la répartition de l’autorité parentale sur les enfants en cas de séparation de couples dont l’un ressent des envies de voyage pour la Syrie, tandis que l’autre essaie de sauver ce qui peut l’être…
      On est arrivé à un moment crucial où les juges doivent dire qui est radical et qui ne l’est pas pour savoir si une association doit être dissoute, si une mosquée doit être fermée, si un imam doit être assigné à résidence, ce qu’on n’apprend évidemment pas à l’ENM ! Voilà pourquoi face à la menace djihadiste, il faut arrêter toute propagation de l’islam sur notre territoire par mesure de précaution et ouvrir un grand débat national où les citoyens seraient appelés à vote par référendum notamment, comme ce fut le cas en Suisse avec la votation sur les minarets !

  5. Bonjour,
    La pire abjection à propos de cette taule coranique a été celle du journal « Le Monde ». Je restitue quasiment à l’identique:
    « Quel est le meilleur lycée de France ? Louis-Le-Grand ? Henri IV ? Vous n’y êtes pas du tout ! C’est Averroès de Lille ! » et bla et bla bla bla …
    Avec le flic coranique Lasfar à sa tête !
    Quand je songe à ce qu’était, un, mon Proviseur quand j’étais lycéen : un remarquable agrégé d’Allemand qui en imposait à tous y compris aux dirigeants gauchistes du lycée !
    Voilà dans quelle mare d’abjection se vautrent toutes « nos » « élites » !
    On est chez nous !
    Il faut fermer tous ces machins abjects qui osent prostituer notre beau nom de « lycée » ….
    Si les Musulmans veulent de l’encoranement qu’ils retournent chez eux : ici on vénère Racine, Balzac, Pasteur, Galois pas les tueurs musulmans et leur Coran !

  6. EFFECTIVEMENT procès très intéressant surtout dans les conclusions:<; <ce qui est amusant c''est que les musulmans citent toujour Averroes comme exemple de la sagesse musulmane pour ses traductions de l'hébreux et du latin d'écrits de logique et de métaphysique . Or lors de la conquête des Almohades sur AL ANDALUS , quelques mois avant sa mort, on l'a <isole à Lucene et Cabra (près de Cordoue) et déclaré, par les IMAMS…….MUSULMANS (les plus "honorables" pas forcément intégristes) HERETIQUE !!!!!!!!! Alors quel symbole ce nom que glorifient l'oumma : un hérétique !!!!!!

    • son deuxième héros est René Guenon, qui avait publié des articles dans une revue intitulée « Le voile d’Isis »… tout un programme…

Les commentaires sont fermés.