Insultez Erdogan et gagnez 1300 euros !

Quand on vous dit que les choses bougent… malgré (ou à cause de ?) le rouleau compresseur  du politiquement correct, de la censure, des poursuites judiciaires…
Ils en font trop.
Il reste, malgré tout, quelques esprits libres… Et la plainte d’Erdogan contre l »humoriste allemand n’en finit pas de faire des vagues.
Hier un grand patron soutenait publiquement l’humoriste Böhmermann contre Merkel et Erdogan.
Aujourd’hui  c’est le magazine britannique Spectator qui lance un concours  :

Le magazine britannique Spectator a lancé une compétition littéraire baptisée « Insultez Erdogan », proposant à l’auteur du poème le plus virulent à l’égard du président turc la bagatelle de 1.000 livres sterling (1.266 euros). 

La consigne dit: le poème gagnant devra contenir le plus possible de gros mots. De cette manière, Spectator souhaite protester contre les limitations de la liberté d’expression qui sont devenues un vrai fléau ces derniers temps.

L’histoire ne dit pas si le Premier Ministre anglais fera comme Merkel et acceptera la plainte qu’Erdogan ne manquera pas de déposer contre Spectator.  Mais il est intéressant de suivre l’affaire. Je trouve dommage que la consigne principale concerne le nombre de gros mots. Sans cela nul doute qu’on aurait pu avoir des chefs d’oeuvre d’ironie, de subtilité, d’esprit occidental… pour mettre  ko le tyran turc.

Et je le regrette d’autant plus que je suis persuadée qu’on aurait pu, sans avoir à changer d’autre nom que celui du sujet, utiliser un certain nombre des poèmes pour qualifier la plupart de nos gouvernants…

 190 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Bonjour Christine
    J’ ai laissé un message et un article sur ta boite mail. Quand pensé tu?

    • bonjour Christian suis en déplacement pour conférence et réunions pendant plusieurs jours avec peu d’accès à ordi je fais au mieux pour regarder et te répondre dès que possible mais avec mon téléphone je ne peux mettre articles sur interface

  2. Ils ont créé l’ islam de France uniquement pour un but électoraliste et maintenant ils veulent passer en 2017avec les voix des migrants toujours islamistes. Il y a un seul islacm: celui qui détruit « voir, la Syrie, l’Irak etc.merci

  3. Christine moi aussi je dit non de dieu que Papa Poutine donne la bonne raclée qu’il mérite ce terroriste islamiste Herr Dogan et que Wlad reprend Constantinople et foute l’islam dehors !
    Y a pas a dire ! Poutine c’est le seul qui défend notre culture et la Russie en sortira plus grande que les Etats Unis d’Amérique et le monde de la Chrétienté sera derrière Poutine et certainement pas chez les ricains qui ont soutenu ce salopard de truc Herr do gan ! au fait il a brûler vifs des centaines de Kurdes et les a assassiné pourquoi personne ne porte plainte contre ce salopard qui ce prend pour un Dieu ,ce n’est qu’un dictateur islamiste et rien d’autre.Roland l’Alsacien

    • Bonjour,
      La Turquie a toujours pratiqué une politique criminelle …
      Il y a déjà une bonne vingtaine d’années, avant le règne du sultan présent, la Presse parlait de plusieurs centaines de villages kurdes rasés par l’armée turque.
      Cela n’a jamais empêché la Turquie de rester membre de l’OTAN, donneuse universelle, pourtant, de leçons de morale démocratique.

  4. Notre ami Wladimir a menacé Gogol Erdogan, de reprendre Constantinople pour retrouver sa place en Europe comme ville européenne, ……hors turquie bien sûr Allez Wlad fais nous rêver !

    • Les menaces, ça suffit. Il faut les mettre en exécution. Que la partie Ouest de la Turquie soit débarrassée de l’islamisme et qu’elle retrouve la gloire byzantine d’autrefois.

  5. Dommage surtout qu’il faille écrire en anglais, j’aurais bien tenté ma chance…

    • tu aurais eu des chances de l’emporter en effet, avec ta plume…

Les commentaires sont fermés.