Tout savoir sur la piraterie barbaresque en Méditerranée, pour faire taire les bobos islamophiles


Tout savoir sur la piraterie barbaresque en Méditerranée, pour faire taire les bobos islamophiles

La piraterie barbaresque en Méditerranée, XVI XIX ème siècle, Roland Courtina, Collection Vérités pour l’histoire, Editions  Dualpaha

Les récentes affaires de piraterie en Mer Rouge nous rappellent que cette pratique est aussi ancienne que la navigation, donc probablement le  cinquième  millénaire avant Jésus Christ. Et qu’elle a sévi en Méditerranée jusqu’à ce que le roi  Charles X y mette un terme.  Auparavant Charles Quint, qui avait réussi à débarquer,  mais avait dû repartir immédiatement du fait d’une tempête, et bien d’autres souverains  avaient tenté de libérer l’Europe de ce fardeau sans jamais y parvenir.

On se rappellera que des célébrités européennes comme Cervantès, fait prisonnier au cours  de la bataille de Lépante à laquelle il participe et où il perd un bras et un oeil,  ou encore st Vincent de Paul, à l’occasion d’un voyage  maritime entre Narbonne et Marseille,   y ont été retenus comme esclaves.

Une des choses horribles que l’on apprend  dans ce livre de vérités historiques, est le traitement réservé aux petits garçons, à qui l’on fait subir la circoncision à vif  bien entedu,  «  à  l’insu de leur plein gré », après les avoir amenés à professer, de façon plus ou moins  consentante,  la foi musulmane.

Quant aux femmes, elles n’hésitaient pas, une fois vendues comme esclaves,  à tenter leur chance comme épouse, car cela leur donnait la liberté au prix de la renonciation à  leur  foi catholique.

L’apostasie était d’ailleurs tout à fait considérable,  ce qui peut se comprendre au vu de la différence de conditions de vie entre les deux statuts celui d’esclave ou de dhimi chrétien ou de celui de musulman.

A ce propos,  il est effarant d’observer que, de nos jours, l’apostasie n’est pas moindre en l’absence de toute contrainte : qu’en sera-t-il lorsque les musulmans auront contraint l’Etat  à se plier à leur lois ?

Ce que l’on découvre en   lisant ce livre scientifique et sérieux,  à l’image de son ingénieur de rédacteur, c’est que  toute l’activité économique  de la régence d’Alger ne reposait en fait que sur la piraterie et que tous les pays riverains de la Méditerranée payaient de très lourds tributs pour échapper à la piraterie,  sans aucun résultat positif. Tout parallèle avec le chantage Erdogan serait malvenu.  

Parfois même ils s’installaient carrément sur place : il y a ainsi un « massif des Maures » dans le Var.

Le premier coup dur posé à l’expansion mahométane en Méditerranée fut la victoire de Lépante voulue par  un pape. Une autre sorte de pape que notre François mondial qui lui n’a de cesse d’aller les accueillir.

L’expédition d’Alger de 1830 de Charles X ne sera pas très rentable car le coût de l’opération sera à peine  remboursé par le « trésor » découvert dans les caves du dey.

Le nombre d’esclaves chrétiens détenus dans les geôles est estimé à 25 000 en 1580, 30 000 en 1634 et seulement 1600 en 1830.

Les religieux ne sont pas exempts de tentation puisque en 1630 on demandera au Père Joseph de rappeler les Capucins perdus dans le Levant « de peur qu’ils ne se fassent Turcs ». P 125.

Trois ordres religieux sont fondés pour racheter les malheureux prisonniers : les  Mathurins  et les Trinitaires fondés en 1192 par Jean de Matha et Felix de Valois,  ainsi que les Lazaristes fondés par Monsieur Vincent,  l’aumônier des galères de Louis XIII.

Il y a aussi la question des renégats : sont-ils revenus à la foi pour le Christ ou par opportunisme ?  Il faut avouer que les aléas de la vie peuvent leurs servir d’excuses,  mais l’Inquisition ne l’entend pas toujours de cette oreille…

Ce livre est passionnant et nous montre un monde très complexe avec des destins fabuleux. Je pense en particulier au dénommé « Barberousse » que je vous laisse découvrir.  Un monde où l’on peut passer de capitaine de vaisseau à esclave dans la chiourme de son  ancien esclave,  en quelques heures ;   un monde viril et violent qui n’est pas sans rappeler celui qui vient vers nous.

Ou comment la perte de l’Algérie nous aura fait tout perdre.  Entre autres,  le musèlement de cette barbarie « piratesque » qui peut, tout aussi bien, se manifester autrement.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




14 thoughts on “Tout savoir sur la piraterie barbaresque en Méditerranée, pour faire taire les bobos islamophiles

  1. AvatarJean Michel Gaudet

    Excellent ouvrage bien entendu , car il met en lumiére le role prépondérant de la foi islamique dans le développement du pire des esclavages , à travers les siécles dont furent victimes les européens mais également les populations d’Afrique .

    Ce livre nous met en présence d’une autre vérité évidente , qui est l’apostasie massive des catholiques , pliant sous l’oppression atroce des barbaresques, et ce phénoméne spirituel et moral , déjà impressionnant en l’absence de toute contrainte violente , ne pourra que s’accentuer quand la pression idéologique se traduira par des avalanches d’assassinats collectifs épouvantables !

    Je sais parfaitement que bien des auditeurs de résistance républicaine ne partagent pas la foi chrétienne ( c’est leur droit ! ) , mais nous devons prendre en compte le fait que l’apostasie finale de la plupart des fidéles de la sainte église, fait déjà l’objet d’une prédiction figurant même dans le catéchisme officiel, ou il est spécifié que dans les derniers temps, l’Eglise sera horriblement opprimée, disparaîtra presque de la totalité de la terre, et que les fidéles authentiques , en ces temps d’immense désolation, seront peu nombreux !

    Les vagues migratoires largement islamisées , se livreront au massacre des français autochtones dans le but de piller les richesses, mais également ils détruiront le peu de chrétienté encore existant, selon des méthodes expérimentées efficacement par le DAECH, et donc l’apocalypse sera total !

    1. duranduranddurandurand

      Je suis d’accord avec votre réflexion et votre analyse .
      Je suis catholique et rien n’empêche d’être et de rester libre (au prix du sacrifice ultime , en envoyant le plus possible en Enfer avant ) , et d’exprimer mon désir de liberté et de sécurité et de sauvegarde de ma Patrie , donc d’être Patriote , c’est cela la liberté que l’on soit athé ,catho , boudhiste ou autre , c’est de protégé et défendre sa culture ,sa foi ou pas , notre civilisation , en un mot notre Nation !

  2. AvatarMaxime

    Ce livre semble être une référence, mais il date un peu et donc est pratiquement introuvable.
    Il y est fait référence dans un blog tenu par un spécialiste de droit de la mer : http://blogs.univ-poitiers.fr/jp-pancracio/2012/02/13/fin-de-la-piraterie-barbaresque-en-mediterranee/
    Il discute la question de savoir s’il s’agissait de pirates ou de corsaires (il existe une nuance) et n’hésite pas à employer la qualification de « djihad naval » ou « maritime ».
    Ce texte me semble compléter et confirmer aussi la présentation de Jean-Paul Saint-Marc.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Merci Maxime une fois de plus pour ce travail de fou que vous faites sur et pour Résistance républicaine pour les patriotes

  3. AvatarSandrine

    Très très bon article mais..;oups !!!….
    Saint Raphaël n’EST PAS dans le massif des Maures du tout, c’est dans le massif de l’Estérel. Je le sais bien car j’y suis née !…
    Le massif des Maures commence plus au sud, après Fréjus, et s’étend jusqu »à Toulon.

  4. Avatarludion

    Il y a 60 ans l’on apprenait encore dans les écoles publiques les causes de la prise d’Alger, et l’essentiel de ce qui est traité dans ce livre sur la traite des esclaves et les commerces maures. L’ on y exhume aujourd’hui les vertus d’un archaïsme religieux et tribal vieux de quinze siècles, pour y apprendre la repentance aux descendants de ses victimes, à défaut de pouvoir enseigner le moindre rudiment de morale aux héritiers de l’ antique inculture. Il n’y a pas d’équivalence dans l’absurdité, si ce n’est dans le déclin et la chute de Rome.

  5. Avatarzenoviev

    Sans aucun doute c’est intéressant!!!!! Il faut connaitre l’histoire ! Mais de là à dire que nous allons « faire terre » les bobos-je doute vu leur niveau de dégénération.
    Faire référence à l’histoire c’est nécessaire mais remouiller sans cesse l’histoire et perdre de vu le présent c’est à faire référence à  » Les chiens aboient la caravane passe ».
    Nous évoquons Isabelle de Castille et Sa Sainteté souille ce que nous avons plus chère notre âme chrétien. Et là silence radio.
    Nous évoquons sans cesse notre histoire et Mr. Hollande amène encore des musulmans sans rien dire qu’est ce qu’il va faire avec les quelques millions de clandestins qui sont en France, qui sont nourris logés blanchis soignés à nos fraies et travaillent au noir prenant les places des français. Nous ne parlons pas des millions distribués à la pelle quand la situation de l’économie de la France se dégrade de jour en jour.
    Et la liste est longue

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      La seule chose concrète qu’Hollande ait annoncé jeudi, c’est qu’il allait consacrer 100 millions d’euros (Nous avons 2000 milliards de dettes et Hollande a fait 700 000 chômeurs de plus) à aller chercher des Musulmans au Liban pour les imposer à la France.

      Pendant ce temps les médias font le procès des pays européens qui n’accueillent pas assez de Musulmans alors que tant la quasi-totalité des pays musulmans que les USA, grands responsables de ce bo**el n’en reçoivent AUCUN !

      De tous les côtés,c’est la trahison par « nos » « élites » …

  6. Avatardurendal

    Comme d’habitude et comme à ces époques, les occidentaux ne vont pas jusqu’au bout de leurs actions, on voit bien qu’il fallait à ces époques détruire en totalité cette cote barbaresque et toute sa population dès les premières agressions.
    Les conflits avec ce monde musulman depuis son origine n’ont jamais été réglé une bonne fois pour toute et ils ressurgissent en permanence au cour des siècles.
    La seule solution est sont extinction. Mais l’occident pollué par la religion chrétienne qui en fait un mouton n’ira jamais jusqu’à résolution finale de ce problème, et il s’expose donc à une perpétuelle agression qui se produira éternellement avec l’islam.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Il fut un temps où « la religion chrétienne » (sic) protégeait « efficacement » l’Europe de l’Islam : le pape en tête !

      Travaillons au retour de cette conscience passée …

Comments are closed.