BRAVO LE JAPON ! Pas d'immigration pour ne pas ressembler à la France

 
Visiblement le Japon ne veut pas ressembler à à France, ou plutôt à son immigration. Comme ils ont raison…
 

Les critères d’obtention de visas professionnels demeurent drastiques.
« Le problème d’accepter des étrangers est qu’ils risquent d’acquérir la nationalité japonaise. Nous ne voulons pas nous retrouver dans la situation de la France », déclare crûment Akira Morita, directeur général de l’institut national de la population IPSS avant d’opposer des arguments définitifs à une ouverture du pays  « le Japon n’est de toute façon pas attirant pour les travailleurs immigrés. Ils peuvent aller partout sur la planète, où ils seront mieux payés qu’au Japon. Et leur propre pays leur offrira bientôt le même salaire que le nôtre ».
Seuls les milieux patronaux se prononcent prudemment en faveur d’une politique d’immigration. Car eux connaissent leurs comptes de résultats. « Il n’y a pas d’alternative: le Japon doit utiliser davantage la main-d’œuvre étrangère », martèle Hiromichi Shirakawa, économiste en chef de Crédit Suisse. Pour répondre à la pénurie actuelle de main-d’œuvre le gouvernement doit soit augmenter la taille de la population active, soit encourager la mobilité professionnelle, rappelle-t-il. Mais aucune de ces options n’est satisfaisante: sur les quatre millions de personnes qui pourraient rejoindre la population active, seul 1,2 million (en majorité des femmes de 45 à 64 ans) pourraient travailler. Quant à la mobilité professionnelle, elle demeure bloquée par un régime du licenciement très strict. « Les seules personnes professionnellement mobiles sont celles qui ont pris leur retraite », résume l’économiste. « À ma grande surprise les bureaucrates du ministère du Travail commencent à parler d’une politique d’immigration. Mais ils sont terrorisés à l’idée d’évoquer le sujet ouvertement. Car s’ils le font, les médias leur tomberont dessus à bras raccourcis », explique le grand démographe japonais Naohiro Ogawa.

 40 total views,  1 views today

image_pdf

22 Commentaires

  1. au japon rien ne se passerait comme ça se passe chez nous…et ça n’arrivera jamais car leurs gouvernants ont tres bien compris les dangers que represente cette gangraine mondiale…la troisieme guerre mondiale viendra de tous ces pays pourris. en acceptant aucun immigres, le japon prévient sans rien dire. pas chez nous. Et ils onrt raison Quand on voit se qui se passe partout avec ces migrants, quand on dirige un pays digne de ce nom..On ne peut qu’avoir cette reaction…

  2. quand les japonais parlent d’immigration il s’agit essentiellement d’asiatiques dont les chinois et les coréens
    quant aux musulmans il suffit de lire la position ou pays sur l’islam pour voir qu’il n’est pas près de s’y installer en terrain conquis
    il est possible que dans un siècle il reste hors de la peste verte les pays asiatiques ; la Russie et peut -être l’Australie
    l’Amérique du Sud est actuellement protégée par son éloignement mais pour combien de temps ?

    • Bonjour,
      Puisque vous parlez de la peste verte en Amérique du Sud, je voulais développer un peu ce sujet, étant donné que je me suis intéressé à l’Amérique Latine à une époque (sa démographie en particulier)
      Il faut déjà savoir qu’il y a une grande partie des habitants d’Amérique du Sud qui sont d’ascendance syrienne ou libanaise (chrétiens en majorité, mais avec quelques musulmans) installés sur ce continent depuis le milieu du XIXe siècle.
      Actuellement, c’est l’Argentine qui compte la plus importante communauté musulmane d’Amérique du Sud (2,5 % de la population), dans tout les autres pays du continent, les muzz ne dépasse pas 1% de la population.
      Officiellement, dans ces pays, il n’y a plus d’immigration massive en provenance du Moyen Orient.
      Toute fois, attention. Car le Hezbollah est bien présent dans certaines régions du continent sud-américain. Je pense notamment à la triple frontière entre le Paraguay, le Brésil et l’Argentine ou le nord de la frontière entre le Venezuela et la Colombie.
      l’Argentine, fut même déjà frappé par deux attentats visant sa communauté juive, en 1992 et 1994, et dont le principal suspect est le Hezbollah.
      Voilà tout ce que je sait de la situation de l’Islam dans cette région du Monde.

  3. Pas étonnant pour le Japon, d’abord il existe la notion de nationalité, et la nationalité japonaise c’est d’abord en tout 1er lieu une race, quiconque n’est pas de race japonaise, c’est à dire de race jaune ne peut obtenir la nationalité, de plus le Japon a une politique plus que drastique en ce qui concerne l’immigration, avec 145 000 0000 d’habitants, le Japon atteindra cette année le million d’immigrés ce qui est peu si on compare la situation avec celle de la France, nous sommes en France 66 000 000 d’habitants et sur ces 66 millions d’habitants nous avons au bas mot entre 10 et 15 000 000 de musulmans sans compter les autres communautés, chrétiennes d’orient, asiatiques africains autres que musulmans, voire même d’Amérique du sud, si si nous avons en dehors des communautés arméniennes et kurdes et etc des communautés chilienne, brésilienne, argentine, et autre pays d’Amérique, sur ces 50 a 55 millions d’habitants il faut également retirer le millions de chinois, les quelques centaines de milliers d’autres origines et nationalités étrangères qui habitent en France, alors croyez moi on doit plutôt être de l’ordre nous français de souche 40 a 45 000 000 millions tout au plus, donc bravo pour le Japon qui n’a que très très peu d’immigrés comparé à nous, pas étonnant qu’avec ce qu’ils voient se dérouler en France ils n’ont certainement pas envie eux de se voir submergé par des cultures étrangères à la culture japonaise.

  4. Comme c’est agréable de voir qu’au Japon, dans la rue, il y a des japonais
    alors qu’en France ?!

  5. Le JAPON a toute ma sympathie.
    C’est un pays d’une grande culture peuplé, majoritairement, de gens réfléchis…
    Pour ce qui concerne la France : elle se distingue par des hommes politiques inconséquents et par cette manie de vouloir faire la leçon aux autres pays et de foutre le bordel en s’ingérant dans les politiques locales sans suffisamment en calculer les risques.
    Le regroupement familial est à l’origine de l’asphyxie sociale de la France…
    pays en perdition…pays colonisé par la civilisation de thanatos…laquelle civilisation de haine de toute joie de vivre est soutenue par les bobos-gauchos, poilus, et ivres d’eux-mêmes…

  6. Les musuls ont intérêt à ne pas faire les cons au Japon, car les yakuza ne pardonnent pas eux et les musuls pourraient monter au paradis sans leur tête.

  7. Les Japonais ne veulent pas troquer les ravissantes geishas contre les belphégores qui hantent nos rues chez nous, ils tiennent à leur tasse de saké donc alcool et à leur cérémonial du thé dans leurs jardins si raffinés là où le halal n’a aucune place, ils ne vont pas « voiler » leurs célèbres estampes qui choqueraient les exotiques, c’est vrai le vaillant Japon fait vraiment rêver…

    • ILS ONT BIEN RAISON , A QUAND LA FRANCE ????? , MAIS VU QU ILS SONT TROP PEUREUX , CA VA EMPIRER , MAIS RIEN NE VA S ARRANGER , VOIR PIRE !

  8. Les japonnais ont bien raison, il faut arrêter l’autoflagellation pour les autres et rester maître chez soi, avant que les autres le soient à notre place.

  9. Les Japonais ont quand même accueillis des migrants. Résultat : il se dit que les viols auraient augmenté et que leurs auteurs étaient majoritairement musulmans. Amis Japonais, ne changez rien à votre politique.

  10. Les Japonais ont tant un consensus social qu’une législation appropriée qui leur permettent de conserver leur intégrité(identité nationale,valeurs,usages…).
    En ce qui nous concerne, sans consensus social, nos dirigeants(néanmoins démocratiquement élus …)ont opté pour la prédominance des projets politico -religieux muzzs au détriment de l’intégrité de la France et des Français.
    Ils ont consenti à notre soumission.
    La question se pose de savoir si les citoyens consentiront à l’inféodation ou sauront opportunément redresser la tête et recouvrer ainsi leur citoyenneté et leur honneur.

  11. si il y aurez les même racailles au Japon comme en France ,les Samouraïs les couperez tous en deux ! c’est pour cela que les muzzs ne ce frotte pas au Japonais et il aurez mieux valus des immigrées Japonais en France que toute ces sous merde qu’ont a actuellement .

Les commentaires sont fermés.