Monde à l'envers… lycées fermés pour échapper aux violences policières…

On croit rêver. On a publié ce matin cet article époustouflant…
http://resistancerepublicaine.com/2016/03/30/recit-dune-balade-tres-sauvage-contre-la-police/
Et ce soir on lit et écoute ceci :


Impression de marcher sur la tête…
Et puis, la lumière fuse : allez-y messieurs les policiers, défoulez-vous sur ces petits cons qui pillent les magasins et attaquent les commissariats.
Si seulement les policiers pouvaient taper dur sur les délinquants et les clandestins (autres sortes de délinquants) de telle sorte qu’ils quittent tous la France en courant…

 208 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. La chienlit gauchiste est de retour grace à des syndicats subventionnés qui ne représentent qu’une très petite minorité d’ étudiants et de lycéens: les feignasses !!!!

  2. Encore: ce sont pourtant les jeunes noirs ou d’origine maghrébine qui vont morfler le plus. Ça, je suis d’accord pour le dire.

  3. Je continue: ce proviseur va-t’il avoir le courage de demander aux profs gauchistes de la fermer et de lancer un message d’apaisement en direction des jeunes? Je ne connais pas cette femme, mais je crains qu’elle soit tétanisee elle aussi à l’idée d’élever la voie contre la LCR et les autres sectes d’abrutis, qui bourrent le crâne des jeunes d’origine immigrée avec des histoires d’anti-colonialisme, quand il n’y a pas assez d’islamistes pour les inciter à la révolte. Et les parents honnêtes et besogneux appartenant à des minorités ethniques, ils ne vont pas casser la figure aux profs gauchistes?

  4. Ne serait-il pas plus pertinent de poursuivre les militants anti-fas, LCR et autres, parmi lesquels il y a certainement des enseignants (et des enseignants qui utilisent leur autorité morale pour faire de la propagande en faveur de la révolution DANS leur établissement). Poursuites contre la police, je veux bien. Mais étant a la base de gauche, je sais très bien qu’une certaine forme d’impunité bénéficie aux forces de l’ordre. Cazevide doit se bouffer les couilles à l.idée de se retourner contre ces flics. Alors va-t’il avoir le courage de porter plainte contre les anars, trotskars et autres maos arriérés de la période post 68, qui ont déjà organisé des agressions contre les CRS à Calais? Je crains que la réponse soit « non ». Et les parents d’élève de droite ou de gauche modérée vont-ils avoir eux aussi le courage de poursuivre les abrutis de profs qui appellent les jeunes à la violence? La réponse va être la même.

  5. Il serait plus utile de fermer les commissariats pour éviter les violences lycéennes !!!

Les commentaires sont fermés.