En Espagne, malgré la gauche radicale, les processions pascales soutenues par l'armée se multiplient

Une tradition que suivent les Espagnols avec ferveur ce sont les processions  de la Semaine Sainte. Les différents gouvernements de la gauche radicale voudraient les supprimer, les villes aux mains de la gauche radicale les ont interdites, en vain. D’autant que persiste l’hommage rendu par l’armée à ces processions, notamment la légion avec le « Christ de la bonne mort »porté à bout de bras par les troupes de la légion étrangère. 

 

Au milieu de la ferveur de millions de fidèles

Les principales processions avec une présence militaire

Malgré les tentatives des nouveaux gouvernements de gauche radicale de les supprimer, les processions ont lieu dans tout le pays et parcourent les rues des principales villes au milieu de la ferveur et du respect de millions de fidèles.
Or, malgré la volonté des nouveaux gouvernements de la gauche radicale à vouloir éradiquer la tradition espagnole des processions,, en leur retirant les subventions ou directement en essayant de les interdire, les processions se succèdent dans tout le pays .
En voici la liste avec présence militaire :

Mercredi saint 23 mars
Antequera (Málaga): Señor del Mayor Dolor. Tercio “Gran Capitán” 1º de la Legión.
Cartagena: Magna Procesión del Prendimiento. Piquete del Regimiento de Artillería Antiaérea nº73 del Ejército de Tierra.
Ferrol: Procesión del Cristo de los Navegantes. Entra en el Arsenal y va escoltada por la Armada.
Jaén: Procesión de la Buena Muerte. Tercio “Duque de Alba” 2º de la Legión.
Las Palmas de Gran Canaria: Santo Encuentro de Cristo. Unidad de Música del Grupo del Cuartel General del Mando Aéreo de Canarias del Ejército del Aire.
Lugo: Cristo del Perdón. Guardia Civil.
Melilla: Procesión del Nazareno. Escuadra de gastadores del Tercio “Gran Capitán” 1º de la Legión.
Puerto del Rosario (Fuerteventura): Procesión del Encuentro. Regimiento de Infantería Ligera Soria nº9 del Ejército de Tierra.
La Bripac en Malaga con el cristo de las animas de ciego
Jeudi saint, 24 mars
Alcalá de Henares: Procesión del Santísimo Cristo Universitario de los Doctrinos. Brigada Paracaidista (BRIPAC) del Ejército de Tierra.
Álora (Málaga): Procesión de Nuestro Padre Jesús Nazareno de las Torres. Banda de Guerra de la Brigada Paracaidista (BRIPAC) del Ejército de Tierra.
Almería: Cristo de la Buena Muerte. Tercio “Don Juan de Austria” 3º de la Legión.
Córdoba: Señor de la Caridad. Tercio “Gran Capitán” 1º de la Legión.
Ferrol: Nuestra Señora de las Angustias: Compañía de Música del Tercio Norte de la Infantería de Marina. Cristo de la Misericordia y María Santísima de la Piedad: Banda de Guerra de la Brigada de Infantería Ligera Aerotransportable ‘Galicia’ VII (BRILAT) del Ejército de Tierra.
Javalí Nuevo (Murcia): Procesión de Nuestro Padre Jesús Nazareno. III Bandera “Ortiz de Zárate” (BPAC III) de la Brigada Paracaidista (BRIPAC) del Ejército de Tierra.
Málaga: Cristo de la Buena Muerte de Mena: Tercio “Gran Capitán” 1º de la Legión. En la Procesión de la Zamarrilla siempre participa el Coronel Inspector del Arma de Caballería y una representación de este Arma del Ejército de Tierra.
Ronda (Málaga): Cristo de la Buena Muerte. Tercio “Alejandro Farnesio” 4º de la Legión.
Segovia: Procesión de Nuestra Señora la Soledad al Pie de la Cruz y el Santísimo Cristo en su Última Palabra. Guardia Civil y Academia de Artillería del Ejército de Tierra.
Vendredi saint, 25 mars
Álora (Málaga): Procesión de la Despedida. Brigada Paracaidista (BRIPAC) del Ejército de Tierra.
Astorga (León): Procesión del Santo Entierro. Regimiento de Artilleria Lanzacohetes de Campaña nº62 (RALCA) del Ejército de Tierra.
Cartagena: Santo Entierro. Piquete del Tercio de Levante de la Infantería de Marina.
Córdoba: Vía Crucis de la Caridad. Tercio “Gran Capitán” 1º de la Legión.
El Pardo (Madrid): Procesión del Cristo. Guardia Real.
Las Palmas de Gran Canaria: Procesión magna interparroquial. Unidad de Música del Grupo del Cuartel General del Mando Aéreo de Canarias del Ejército del Aire.
Málaga: Procesión del Santo Sepulcro. Piquete de Infantería de Marina.
Madrid: Procesión del Cristo de los Alabarderos, desde la Puerta del Príncipe del Palacio de Oriente hasta la Catedral Castrense. Guardia Real.
Murcia: Procesión de los Salzillos. Brigada Paracaidista (BRIPAC) del Ejército de Tierra.
Pontevedra: Santo Entierro. Guardia Civil, Banda de Guerra de la Brigada de Infantería Ligera Aerotransportable “Galicia” VII (BRILAT) del Ejército de Tierra y Banda de Música la Escuela Naval Militar de Marín.
San Fernando (Cádiz): Santo Entierro. Unidad de Música del Tercio Sur de la Infantería de Marina.
Sevilla: Hermandad de San Isidoro. Acuartelamiento Aéreo de Tablada del Ejército del Aire.
Valdepeñas (Ciudad Real): Procesión de Jesús Caído. Brigada de Infantería Acorazada “Guadarrama” XII del Ejército de Tierra.
Zamora: Santo Entierro. Banda sinfónica de la Argupación de Infantería de Marina de Madrid (AGRUMAD).
Dimanche de la résurrection, 27 mars
Cartagena: Procesión de Resurrección. Piquete del Regimiento de Artillería Antiaérea nº73 del Ejército de Tierra.
Torrejón de Ardoz (Madrid): Procesión del Encuentro. Brigada Paracaidista (BRIPAC) del Ejército de Tierra.

HTTP://GACETA.ES/NOTICIAS/PRINCIPALES-PROCESIONES-PRESENCIA-MILITAR-23032016-1324

 164 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. A Palafolls la légion a défilé !!!!! les antifas ont manifesté à……1km !!!!! message qui vont faire rire nos chers militaires comme Philippe, Para d’Avant et bien d’autres :

  2. bravo a quan l armé FRANCAISE va intervenir et prendre le pouvoir pour nous debarrassé

  3. le muzz qui aura l’idée de dire pubiquement qu’il se sent « offensé » par une procession en Espagne n’est pas encore né,en tous cas,il aurait intérét a ne pas étre reconnu dans la rue;;;;;:
    La gauche radicale est bonne pour la camisole de force

  4. La gauche caviar de la haine sont les ennemis de tous les peuples européens et même du monde entier, ils sont toujours du côté de l’ennemi, des collabos, même avec les Nazis et les fascistes pendant la seconde guerre mondial.
    Bravos! aux espagnoles, ne lâchez rien amigos, tous unis avec les Espagnoles.
    Viva Espana!

  5. Cette maudite gauche ne sert qu’à détruire les ennemis. Quand on sait que l’adjectif « sinistre » découle du mot « senestre » qui signifie « gauche », on a tout compris. Etymologiquement, « sinistre » signifie « mauvais présage, qui annonce des malheurs ». Encore une fois, ça se vérifie.

  6. oui nous ne pouvons qu’observer une bien forte tradition chrétienne au sein des armées espagnoles ,qui tend à se dissiper chez nos propres forces sous la pression d’une présence communautaire désormais trés installée, et imposant ses principes avec insistance, au sein même des régiments
    En effet des témoignages concordants m’ont appris que des militaires engagés musulmans, en venaient à ouvertement mépriser leurs camarades féminines , ce qui est contraire à l’éthique et au réglement officiel !
    En Espagne la légion étrangère ( mais oui il en existe une version espagnole ) cultive des traditions chrétiennes on ne peut plus affirmées! car ces soldats se considérent comme étant des « fiancés de la mort » et regarde l’éventuel sacrifice ultime au combat , en l’assimilant avec l’immolation du christ sur la croix au vendredi saint !
    Les processions de légionnaires espagnols transportant un christ en croix ne doivent pas nous étonner , car chacun d’entre eux , établit un parallèle entre sa propre mort sur le champ de bataille , avec l’intensité du mystère pascal, perpétuellement célébré !
    Ce commentaire est donc pour moi l’occasion de rendre hommage à la légion étrangère espagnole !

    • Jean Michel, si vous connaissez l’espagnol écoutez les paroles de cet hymne de la Garde Civile en hommage à ses morts au champs d’honneur, à vous denner la chair de poule : https://youtu.be/HIZixnQjLgI

  7. Obliger de mettre l’armée pour les fêtes Chrétienne n’est pas normal. Pour que tout redevienne normal il faut virer tous les musuls.
    Mais pour le moment vu la conjoncture, il faut faire la même chose en France, mais après avoir virer les musuls de l’armée.

  8. Est ce que l’armée est prête à soutenir les résistants chez nous ?j’en doute vu ce qui s’est passé à Calais!

  9. Voici des citoyens responsables qui maintiennent leurs traditions et coutumes, et qui plus est avec le soutien de l’armée. Croyants ou non, ils résistent à la mondialisation et à l’islamisation. C’est un exemple à suivre !

Les commentaires sont fermés.