Michel Onfray, patriote ou traître ? Ange ou démon ?

Je viens de regarder l’extrait de l’interview de Michel Onfray sur Arte.
Il dit bien que le Coran comporte des sourates de haine et d’incitation au meurtre. Il est très clair et capable de s’affirmer sur ce plateau de « bobos ».

En revanche, il est passé à l’émission « la grande librairie » (sur la 5), jeudi dernier, et m’a semblé plus timoré sur les splendeurs de la secte d’amour, de paix et de tolérance…Il est vrai qu’il y avait aussi, sur le plateau, le narcissique Lucchini, l’halluciné égotiste, qui prenait, comme d’habitude, toute la place et déversait sa diarrhéique logorrhée. Lucchini a, cependant, un immense mérite : c’est celui de mettre en valeur la littérature française, cet inestimable trésor.

Je vais certainement acheter « penser l’islam » et j’essaierai d’en faire un résumé.
Je pense que Michel Onfray est un respectable philosophe, travailleur, qui se documente abondamment, et qui mérite le respect.
C’est son droit, et même son devoir de philosophe, de critiquer toutes les religions : ces intersubjectivités qui ne sont que des constructions humaines et qui servent de « doudou » rassurant face à l’absurdité de l’univers.

Reste que ça devient tragique lorsque le « doudou » se transforme en kalachnikov , qui arrose de balles meurtrières de pauvres gens, sur la base d’injonctions idéologiques construites par des esprits pathologiques….

Note de Christine Tasin

Michel Onfray, malgré ses indéniables qualités, est en train de trahir le camp patriote, revenant à ses vieilles lunes mélenchoniennes :

 Il se dit prêt à réformer, carrément,la loi de séparation des Eglises et de l’Etat… qui ne serait pas adapté à l’islam, afin de rendre ce dernier compatible avec la République ! C’est énorme et impardonnable.

De la même façon il voudrait que l’on finançât les mosquées et qu’on assurât leur sécurité… Bref, Onfray nous fait du Cazeneuve et du valls.

Pour moi c’est clair, il est passé dans le camp ennemi, il n’y a plus rien à en attendre !

http://www.lexpress.fr/culture/michel-onfray-chez-bourdin-je-vais-arreter-de-voter_1775232.html#xtor=AL-447

 116 total views,  1 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. L’islamisme est une idéologie fasciste où l’individu ne compte pas et « les femmes encore moins ». Le nier est une provocation pour les défenseurs de la dignité humaine.

  2. L’islamisme est une idéologie fasciste où l’individu ne compte pas et « les femmes encore moins ». Le nier est une provocation pour les défenseurs de la dignité humaine.

  3. C' »est bien dans la mouvance du moment que de vouloir penser l’islam. Très branché.

    • Superbe analyse… et mise à mort, avec une langue superbe. Mercià toi je confisque pour publication demain soir

  4. Oui Christine: La peur n’évite pas le danger !!! Au contraire elle nous bloque et nous fait faire des conneries; fuite en avant, la meilleurs façon pour l’éviter c’est de faire face et affronter l’ennemi. Face à boudin sur bfmtv il m’a conforté dans mon jugement: n’est pas Zemmour qui veut. Enfin il des bouquins à vendre !!!…

  5. Je suis ou j’étais un grand lecteur attentif de M. Onfray jusqu’à ce que …. je regarde la prétentieuse et gueularde émission de notre Bourdin qui se croit national et sauveur du monde, émission matinale intitulée, je crois  » Radio Routiers, Radio Alger ».
    C’était lundi dernier, 21 mars à 8 h 30 . En effet M. Onfray, cette fois encore, a mis de l’eau dans son vin ( quelle honte pour un oenologue ou dégustateur averti de nos meilleurs crus ( dans « Cosmos… »), a viré sa cuti, s’est franchement déballonné, bref est en train de nous trahir, nous les patriotes sérieux et marchant bien droit, sans zigzaguer dans les coteaux.
    Je l’attendais au virage et en effet, il a encore cette fois fait l’apologie du bon islam compatible avec la République, des textes d’amour ( sic ) dans le coran, des mosquées avec imams formés et rémunérés, et vas-y que je t’enfume, on a l’habitude, encore que…
    Encore une déception ! Il est évident qu’il a peur, peur du pire et aussi d’être montré du doigt dans les milieux universitaires, les médias, les relations à haut niveau.
    Bourdin buvait du petit lait, c’en était écoeurant, il était HEUREUX !
    (ex) cher Michel, ton livre « Cosmos… » m’a pas mal plu et bercé mes soirées d’hiver, tes autres livres aussi m’ont intéressé, mais là tu me déçois au point que je ne suis pas sûr de continuer à te lire….

    • oui il est clair qu’il aurait mieux fait de ne pas écrire sur l’islam plutôt que de trahir comme il le fait, une honte. Et le pire est que ça ne change rien. S’il a fait ça pour échapper à une quelconque fatwa il devrait savoir qu’avoir écrit et dit un jour ce qu’il a dit et écrit n’est pas abrogé par les paroles qui suivent, seul le coran a le droit de fonctionner comme ça

  6. Tout le monde peut lire le Coran et ces sourates de haine. On n’a pas attendu Michel Onfray pour ce faire ! A chacun de se déterminer en connaissance de cause. Quel besoin a-t-on de ‘gurus’ à suivre comme s’il étaient détenteurs de la vérité ?

  7. Il sait certainement de quoi il parle mais il redoute les réactions et ne veux pas le même traitement médiatique que Zemmour… Pleutre me paraît plus approprié

  8. je ne peux ici que souscrire au point de vue de Christine Tasin
    Michel Onfray , aprés des tentatives plus ou moins audacieuses de critiques d’ailleurs trés modérées, a fini par prendre la mesure des risques qu’il allait encourir en s’aventurant plus loin sur la pente le menant vers une destination passablement inconnue !
    Et bien soit ! Michel Onfray a finalement découvert la vraie …TROUILLE! en percevant nettement les périls qui allaient fondre sur lui , et qui sont décidément trop lourds pour ses épaules . Et il n’y a aucune honte à cela . Loin de moi de reprocher à cet écrivain d’avoir été pris d’un immense sentiment de panique désemparée ,à l’idée de subir une épouvantable fatwa le condamnant à subir un sort atroce semblable à celui du pauvre Hervé Cornara
    Nous ne sommes pas ,nous résistance républicaine, en droit d’exiger que tous les journalistes ou intellectuels honnêtement islamophobes , se conduisent en ultimes héros suicidaires , capables de marcher vers la décapitation avec l’assurance lucide et calme d’une sorte de martyr idéologique , ayant assumé son destin tragique depuis longtemps !
    Combien de députés de l’assemblée constituante de 1790 , qui pour la plupart étaient auparavant de brillants orateurs sur la tribune, enchaînant les envolées oratoires avec une aisance impressionnante, furent ensuite précipités dans des abîmes de terreur , en montant sur l’échafaud, et sur le point d’engager leur cou dans la lunette, quelques secondes avant la chute du terrifiant couperet ? et c’était bien normal ……
    Remettons les pieds sur terre ! les écrivains et intellectuels français , sont de professionnels de l’écriture et de la réflexion , et n’ont pas systématiquement vocation, quoiqu’on puisse penser , à placer leur vie dans la balance avec l’expression de convictions , qui de toute manière disparaîtront avec leur propre personne, une fois le feu du rasoir leur étant passé en travers de la gorge .
    La crainte intime de la mort est parfaitement compréhensible chez toute personne, même professionnelle de la plume et du papier , d’autant plus que nous constatons chez beaucoup l’absence totale de toute foi religieuse , ouvrant la voie à une espérance transcendant ce trés bas monde !
    Mais également nous devons reconnaître notre indulgence et notre charitable compassion , envers les personnes qui avouent leur crainte fondée envers les rigoureuses décisions jurisprudentielles de magistrats, qui ré instituant le délit de blasphéme, devraient voir leur rémunération en grande partie prise en charge par les finances de l’Arabie ou de Téhéran .
    En revanche nous ne pouvons admettre que la personne éprouvant cette crainte entièrement légitime, ne trouvent pas le courage moral de la reconnaître et de l’avouer , et d’en tirer les conséquences qui s’imposent , pour au contraire continuer lamentablement à donner le change et l’illusion d’une résistance vaillante , en fait devenue inexistante .
    De fait Michel Onfray , dans le but de préserver une illusoire image de marque auprès du public , tente de prendre un chemin de traverse lui évitant de prononcer des attaques vraiment trop directes, pour choisir une voie de conciliation dans la droite ligne gouvernementale actuelle, et donc le ramenant au rang de vulgaire collabo d’un régime , lui même passé maître dans le suçage de babouches pourtant peu ragoutantes !
    Comme le dit Christine , il aurait mieux valu qu’il décide de ne plus traiter de la question de l’islam, en avouant être confronté à des situations dépassant sa capacité de résilience morale .

  9. Nous ne pouvons plus faire preuve de diplomatie avec l’islam. C’est une secte qu’il faut interdire.

    • Les attentats continues et sont loin de s arrêter et le pire et à venir , mais la France continue à aider les musulments et migrants , et les français sont laissés comme des moins que rien , voilà les résultats , ils savent qu ils peuvent compter sur la France ….. ils en profitent , après la Belgique , ils recommenceront en France : LE MONDE ENTIER EST VISE , MAIS CA SE FERA PETIT A PETIT , MAIS LES PAYS NE VOIENT RIEN VENIR , PENDANT CE TEMPS LA CES ASSASSINS PREVOIENT D AUTRES ATTENTATS JUSQU A CE QU ILS AIENT L EUROPE TOUTE ENTIERE , QUE LES PAYS BOUGENT AVANT LES RAS DE MARREE ….. , CAR IL SERA TROP TARD !

  10. Michel Onfray sait jusqu’où il peut aller et il tient à sa peau. Normal. Il faut être très prudent avec ces fous. qui vous font perdre la tête sans état d’âme lorsqu’il s’agit de leur religion. Vivre sous la terreur n’est pas une vie. Les journalistes de Charlie Hebdo sont morts pour de simples dessins.

    • S’il a peur il peut éviter de parler d’islam au liue de jouer les accommodements raisonnables et les traîtres

Les commentaires sont fermés.