Histoire des invasions musulmanes en France

Je n’ai pas pour habitude de transférer ce genre de mail, mais un petit cours d’histoire, je pense qu’en ce moment c’est d’actualité ….

Ignorer l’histoire, c’est s’apprêter à la revivre !

MEME EN PACA IL N’Y A PAS UNE PERSONNE SUR 10 QUI SAIT L’ORIGINE DE L’APPELLATION : « MASSIF DES MAURES » SUR LA ROUTE DE SAINT TROPEZ !!!

VOILA LA VRAIE HISTOIRE DE FRANCE

Ce n’est pas dans les programmes…
Un petit rappel d’histoire très intéressant, car jamais étudié à l’école dans sa continuité et sa totalité.
C’est pourtant notre histoire !

Les musulmans sont entrés pour la première fois en 714 dans ce qui était la France de l’époque.

Ils se sont emparés de Narbonne, qui est devenue leur base pour les 40 années suivantes, et ont pratiqué des razzias méthodiques.

Ils ont ravagé le Languedoc de 714 à 725, détruit Nîmes en 725 et ravagé la rive droite du Rhône jusqu’à Sens.

En 721, une armée musulmane de 100.000 soldats mit le siège devant Toulouse, défendue par Eudes, le duc d’Aquitaine.

Charles Martel envoya des troupes pour aider Eudes.
Après six mois de siège, ce dernier fit une sortie et écrasa l’armée musulmane, qui se replia en désordre sur l’Espagne et perdit 80.000 soldats dans la campagne.

On parle peu de cette bataille de Toulouse parce qu’Eudes était mérovingien.

Les Capétiens étaient en train de devenir rois de France et n’avaient pas envie de reconnaitre une victoire mérovingienne.

Les musulmans ont conclu alors qu’il était dangereux d’attaquer la France en contournant les Pyrénées par l’est, et ils ont mené leurs nouvelles attaques en passant à l’ouest des Pyrénées.

15.000 cavaliers musulmans ont pris et détruit Bordeaux, puis les Pays de la Loire, et mis le siège devant Poitiers, pour être finalement arrêtés par Charles Martel et Eudes à vingt kilomètres au nord de Poitiers, en 732.

Les musulmans survivants se sont dispersés en petites bandes et ont continué à ravager l’Aquitaine.

De nouveaux soldats les rejoignaient de temps en temps pour participer aux pillages. (Ces bandes n’ont finalement été éliminées qu’en 808, par Charlemagne)

Les ravages à l’est ont continué jusqu’à ce qu’en 737 Charles Martel descend, au sud, avec une armée puissante, et reprend successivement Avignon, Nîmes, Maguelone, Agde, Béziers et met le siège devant Narbonne.

Cependant, une attaque des Saxons sur le nord de la France obligea Charles Martel à quitter la région.

En 759 enfin, Pépin le Bref reprit Narbonne et écrasa définitivement les envahisseurs musulmans.
Ces derniers se dispersèrent en petites bandes, comme à l’ouest, et continuèrent à ravager le pays, notamment en déportant les hommes pour en faire des esclaves castrés, et les femmes pour les introduire dans les harems d’Afrique du Nord, où elles étaient utilisées pour engendrer des musulmans.

La place forte des bandes se situait à Fraxinetum, l’actuelle Garde-Freinet (le massif des maures).

Une zone d’environ 10.000 kilomètres-carrés, dans les Maures, fut totalement dépeuplée.

En 972, les bandes musulmanes capturèrent Mayeul, Abbé de Cluny, sur la route du Mont Genèvre.
Le retentissement fut immense.

Guillaume II, comte de Provence, passa 9 ans à faire une sorte de campagne électorale pour motiver tous les Provençaux, puis, à partir de 983, chassa méthodiquement toutes les bandes musulmanes, petites ou grandes.

En 990, les dernières furent détruites. Elles avaient ravagé la France pendant deux siècles……

La pression musulmane ne cessa pas pour autant. Elle s’exerça pendant les 250 années suivantes par des razzias effectuées à partir de la mer.

Les hommes capturés étaient emmenés dans des camps de castration en Corse, puis déportés dans les bagnes du Dar al islam, et les femmes d’âge nubile dans les harems.

Les repaires des pirates musulmans se trouvaient en Corse, Sardaigne, Sicile, sur les côtes d’Espagne et celles de l’Afrique du Nord.

Toulon a été totalement détruite par les musulmans en 1178 et 1197, les populations massacrées ou déportées, la ville laissée déserte.

Finalement, les musulmans ayant été expulsés de Corse, Sicile, Sardaigne, du sud de l’Italie et de la partie nord de l’Espagne, les attaques sur les terres françaises cessèrent mais elles continuèrent sur mer par des actions de pirateries.

Ce n’est qu’en 1830 que la France, exaspérée par ces exactions, se décida à frapper le serpent à la tête, et à aller en Algérie détruire définitivement les dernières bases des pirates musulmans. Ce fut l’origine et la raison de notre présence en Afrique du Nord.
Vous savez ce qu’est devenue ensuite l’Algérie… et l’histoire ne s’est pas figée……

Ce qu’il y a de frappant, c’est qu’entre 714, la première entrée, et 1830, l’écrasement définitif des pirates barbaresques, il s’est écoulé plus d’un millénaire, ce qui montre qu’ils ne renoncent jamais…

Et aujourd’hui, effectivement, ils reviennent en masse, par le biais « pacifique » d’une immigration de peuplement, qui exploite à fond les failles de nos lois, de nos principes démocratiques, et de nos avancées sociales…!

Bientôt ils seront assez nombreux pour prendre démocratiquement le pouvoir dans les villages, les banlieues, les villes, les régions, les pays d’Europe !
Il ne faut pas croire ceux qui les décrivent comme « modérés » !

Car les exemples des « printemps arabes » qui se déroulent sous nos yeux en Tunisie, Libye, Egypte, montrent s’il en était besoin que les « modérés » se font toujours évincer par les enragés ! Qui ne cherchent qu’une chose : appliquer la charia et transformer nos pays d’Europe en un « Dar al Islam », une terre d’islam.
Il suffit de voir les exactions actuelles contre les chrétiens d’Afrique du Nord, d’Egypte, d’Indonésie, du Nigéria, etc. pour imaginer quel serait le sort réservé à nos familles, à nos peuples européens de souche judéo-chrétienne !
La France est le pays européen avec la plus importante population musulmane qui augmente très rapidement avec l’immigration de peuplement et la natalité.
Ignorer l’histoire, c’est s’apprêter à la revivre !

“ Eux “ ils savent ce qu’ils veulent….nous pas…

Complément de Sandrine 

J’en ai assez et plus qu’assez des erreurs de ce mail précis de mauvais amateur qui circule pas mal, mais on ne sait pas d’où il vient donc on ne peut pas le rectifier !
Ce n’est pas de votre faute mais il est plein d’erreurs en ce qui concerne la Provence et je passe mon temps à chaque fois que je le reçois, à répondre ceci à l’expéditeur :

Ce n’est pas 250 ans que durèrent les exactions arabes en Provence sur mer et sur terre comme le dit ce mail mais bien plus !
Au sujet de Toulon par exemple : la ville a été pillée, et brulée, en 1178 et 1197 certes, et toute sa population emmenée en esclavage, mais aussi en 1119, 1148, 1176 etc etc etc
La ville pour se garantir des Sarrazins s’est fortifiée en 1321, en 1366, et à la fin du XVIème siècle : donc bien plus que 250 ans après Fraxinet : six siècles après.
Au XVIII ème ces fortifications furent encore renforcées.
Et le chevalier Paul en 1662 (donc là encore bien plus de 250 ans après Fraxinet) se vit chargé de faire la guerre aux corsaires « de Barbarie » (sic) et d’escorter nos navires. Il détruisit la flotte Barbaresque et écrivit à Louis XIV en disant que la seule solution serait de débarquer à Alger.

Notons qu’en 1543 François I er (honte à lui) s’étant allié avec les Turcs, leur ouvrit les portes de Toulon, ils s’y installèrent pendant six mois, les Toulonnais ayant été obligés de quitter la ville sous peine d’être pendus (!!!) la cathédrale de Toulon ayant été transformée en mosquée, les Turcs rendirent aux toulonnais leur ville complètement pillée et ruinée.

Et pourquoi les villages de Provence étaient fortifiés jusqu’au XVIII ème, pourquoi la côte était quasiment déserte, n’y restaient que les pêcheurs (Saint Raphaël jusque dans les années 1860 était un tout petit hameau de rien du tout, comme sur toute la côte on n’y laissait que les rares personnes dont le métier était la pêche).
Cannes également a été fortifié très tard.

Jusqu’en 1830 il n’y a eu donc que Toulon et Marseille qui ayant des fortifications ont connu une paix toute relative. Tout le reste de la côte vivait dans la hantise des razzias, et cela jusqu’en 1830, effectivement.

Quand j’étais petite et que je jouais en vacances dans le midi, un des jeux favoris était de crier tout à coup : « maure à la côte », on devait courir se cacher à toutes jambes et rester longtemps cachés. Ce jeu était un reste dans l’inconscient collectif, d’années d’entraînement pour les Provençaux de toute condition, pour échapper aux razzias. D’ailleurs il parait qu’au Portugal récemment lors d’une réunion électorale un plaisantin a crié « maures à la côte » en portugais et en une seconde la salle s’est vidée…!

Ne pas ignorer l’histoire certes, mais justement ! Ne pas non plus se contenter d’approximations ni répandre des erreurs. Je crois d’ailleurs avoir écrit sur ce sujet ici même mais je suis incapable de retrouver ce texte.

Il y aurait encore bien des choses à dire sur ce sujet…

 707 total views,  1 views today

image_pdf

35 Commentaires

  1. Je ne suis pas amateur d’histoire et ne prendrais pas la peine de lire les ouvrages que vous citez, cependant, un résumé tel que j’ai pu lire dans ce dossier est extrêmement passionnant et je dois avouer qu’à part Charles Martel, je ne connaissais pas les autres invasions dont vous faites état ici. Merci d’informer le grand public sur ces faits dont, j’en suis certain, peu de gens connaissent. Je serais ravi de pouvoir suivre la suite de vos débats futurs.

  2. @Laurent P
    Je suggère de ne rien remplacer du tout jusqu’à plus ample informé, par exemple sur les chiffres : sur wikipedia ils disent qu’à Poitiers il y avait 15 à 20 000 soldats chez les Francs à Poitiers, venant de toute l’Europe, principalement des fantassins. On est donc loin de vos 7000 hommes.
    en face chez les Arabes 20 à 25 000 hommes, principalement des cavaliers.
    Wikipedia pour une fois semble fiable. Il s’agit du renouveau de l’infanterie depuis les Romains.
    Potiers n’a pas été du tout une toute petite bataille, mais une grande.
    Quant à Reinaud, svp jetez son livre à la poubelle. Comme nouvelle ânerie que je viens de découvrir dans son livre, il dit que ce sont les Sarrazins qui ont découvert qu’on pouvait exploiter le chêne-liège et en faire des bouchons. C’est faux. Les Romains déjà le faisaient pour boucher leurs célèbres amphores.
    Je découvre que Reinaud a été très contesté parmi ses pairs. Mais il est politiquement correct, c’est pour cela qu’on le trouve sur google…Méfiez-vous !

      • Sandrine…
        – 7000 hommes c’est l’armée d’Eudes à la bataille de TOULOUSE en 721 (PAS celle de Charles Martel à Poitiers en 732)
        – La référence pour les chiffres de la bataille de Toulouse c’est le livre de Gilbert Sincyr, blog 9juin721.wordpress.com (PAS le livre de Reinaud) parce que…
        – Le livre de Reinaud ne donne PAS DE CHIFFRES pour la bataille de Toulouse, se contentant de parler « d’un grand nombre ». Ce livre est cité surtout pour son passage décrivant l’invasion de 721, qui correspond point pour point à ce que l’on constate identiquement en 2016.
        – On trouve le livre de Reinaud non pas particulièrement sur Google (qui de toute façon ne classe pas sur des critères politiques) mais sur Gallica.bnf.fr en cherchant les ouvrages sur l’islam (il y en a d’ailleurs des milliers à explorer).

  3. Oui Marseille Toulon Amiens sont des territoires perdus ou l’on n’y parle plus le francais

    • je ne sais pas ce qui se passe sur notre site, suite à votre question je viens de découvrir un nombre effarant de commentaires qui ont été placés par les robots en indésirables ou à la corbeille mais je ne vois aucun commentaire signé de votre nom… je suis perplexe

  4. A la réflexion…
    La dernière phrase prête à confusion (les 3875 tués pouvant être compris comme appartenant à l’armée de Eudes) donc je suggèrerai plutôt :
    « En 721, une armée musulmane de 5000 soldats mit le siège devant Toulouse, défendue par Eudes, le duc d’Aquitaine. Parti demander l’aide de Charles Martel, alors en guerre contre les Saxons, c’est en Neustrie et en Bourgogne qu’Eudes trouva ses renforts. Il revint trois mois après à la tête de 7.000 hommes, écrasa l’armée musulmane qui perdit 3875 soldats dans la campagne et se replia en désordre sur l’Espagne. »

  5. Pour ceux qui ne connaissent pas, voir ci-après le synoptique en version graphique des conquêtes islamiques.
    Pour certains, des images sont plus parlantes. Elles démontent le contre-argument des islamophiles utilisant les croisades pour dédouaner l’islam et ses 270 millions de morts.
    Fatrasies coraniques
    Version PDF.Histoire de l’islam présentée en mode graphique.
    Centre de droit arabe et musulman
    Sami A. Aldeeb Abu-Sahlieh: Chrétien d’origine palestinienne. Citoyen suisse. Docteur en droit. Habilité à diriger des recherches (HDR). Professeur des universités (CNU-France)…..
    http://www.blog.sami-aldeeb.com/2014/01/17/fatrasies-coraniques/

  6. Quelques précisions à la suite de celle de Sandrine 15 mars 2016 at 22 h 39 min, trouvées sur le blog https://9juin721.wordpress.com/ commémoratif de la bataille de Toulouse du 9 juin 721 qui vit le duc Eudes d’Aquitaine écraser les musulmans qui assiégeaient Toulouse. Ce blog se base, essentiellement, sur le dernier livre paru au sujet de cette bataille : La chaussée des martyrs (L’islam face à la Gaule) de Gilbert Sincyr.
    > En 721, une armée musulmane de 100.000 soldats mit le siège devant Toulouse, défendue par Eudes, le duc d’Aquitaine.
    En fait environ 5000 (contre environ 7000 rassemblés par Eudes : https://9juin721.wordpress.com/2012/06/09/bataille-de-toulouse-du-9-juin-721-contre-les-sarrasins/ )
    > Charles Martel envoya des troupes pour aider Eudes.
    NON : Eudes, le duc d’Aquitaine, part demander l’aide du Royaume franc. Les Austrasiens sont engagés avec Charles Martel dans une guerre contre les Saxons, et c’est en Neustrie et en Bourgogne qu’Eudes trouve des renforts pour son armée. ( https://9juin721.wordpress.com/2011/06/04/9-juin-721-eudes-daquitaine-ecrase-les-musulmans-a-toulouse/ )
    > Après six mois de siège, ce dernier fit une sortie
    NON : Trois mois après être parti chercher des renforts, il revient briser le siège de Toulouse, sur le point de se rendre. (ref. idem ci-dessus)
    > et écrasa l’armée musulmane, qui se replia en désordre sur l’Espagne
    OUI
    > et perdit 80.000 soldats dans la campagne.
    NON : 3875 sur 5000 (+ou- 4/5, une défaite considérable) pour 1203 (+ou- 1/7) du côté de Eudes ( https://9juin721.wordpress.com/2012/06/10/epilogue-j1-bataille-de-toulouse-du-9-juin-721-contre-les-sarrasins/ )
    > On parle peu de cette bataille de Toulouse parce qu’Eudes était mérovingien.
    OUI
    Ces faits sont dans l’essentiel confirmés en page 17-18-19-20 du livre précédemment cité « Invasions des Sarrazins en France » http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62027830 dont un passage saisissant, page 18 (qui décrit la situation en 721) décrit en fait EXACTEMENT la situation ACTUELLE EN 2016 si l’on remplace « Espagne », le plus proche pays musulman frontalier de l’époque, par « Turquie » !
    En 721 :
    « C’est à ce moment que les chroniqueurs français commencent à parler des bandes sarrazines et de leur chef, qu’ils appellent Zama. D’après leur récit, les Sarrazins venaient accompagnés de leurs femmes et de leurs enfans, dans l’intention d’occuper le pays. En effet, il arrivait continuellement en Espagne des familles pauvres d’Arabie, de Syrie, d’Égypte et d’Afrique, et les chefs comptaient sur les conquêtes futures pour satisfaire des besoins si nombreux. »
    En 2016 (1300 ans après…) :
    « Les journalistes français commencent à parler des réseaux de l’Etat Islamique et de leur chef, qu’ils appellent Al Baghdadi. D’après leur articles et reportages, les djihadistes viennent parmi les musulmans accompagnés de leurs femmes et de leurs enfants, dans l’intention d’occuper le pays. En effet, il arrive continuellement en Turquie des familles pauvres d’Arabie, de Syrie, d’Égypte et d’Afrique, et les chefs comptent sur les conquêtes futures pour satisfaire des besoins si nombreux. »
    Si vous voulez éventuellement modifier votre article comme fait pour Sandrine 15 mars 2016 at 22 h 39 min, je suggère de remplacer « En 721, une armée musulmane de 100.000 soldats (…) 80.000 soldats dans la campagne. »
    par
    « En 721, une armée musulmane de 5000 soldats mit le siège devant Toulouse, défendue par Eudes, le duc d’Aquitaine. Parti demander l’aide de Charles Martel, alors en guerre contre les Saxons, c’est en Neustrie et en Bourgogne qu’Eudes trouva ses renforts. Il revint trois mois après à la tête de 7.000 hommes, écrasa l’armée musulmane qui se replia en désordre sur l’Espagne et perdit 3875 soldats dans la campagne.

    • Merci Laurent pour ce complément, entre l’article et les commentaires chacun aura de quoi tester ses connaissances

    • Comme je l’ai dit plus haut mais mon comm n’a pas été publié je ne sais pourquoi, j’ai les plus grandes suspicions contre l’auteur du livre « invasions des Sarrazins en France » M. Reinaud qui était prof d’arabe ne parlant pas arabe et orientaliste n’étant jamais allé en Orient, d’après le dictionnaire des orientalistes !………..
      Je pense que les chiffres que vous donnez ne sont pas les bons et qu’Arabes et chrétiens étaient beaucoup plus nombreux, je recherche cela et vous tient au courant, mais pas avant demain.

      • Pardon Sandrine je ne sais ce qui se passe avec le site, les articles sont pour certains directement envoyés à la corbeille ou en indésirables apparaissent en 3 ou 4 exemplaires on ne sait plus si on a déjà validé…

  7. Article capital à conserver pour nos ados et futurs ados.
    « …Notons qu’en 1543 François I er (honte à lui) s’étant allié avec les Turcs,… »
    Merci Sandrine, ça y est, maintenant je suis convaincu…la réincarnation existe.
    ENGELA fut François…mais quelques personnes de culture Hindouiste peut-elle expliquer si cette réincarnation peut se démultiplier car nous avons en plus « François Moi Je » et ses acolytes ?

  8. Orianna Fallaci DANS UN DE CES LIVRES parle de 380 000 soldats (cavalier et fantassins) pour Bordeaux …. Qui croire ?

  9. @Laurent P
    PS à mon comm précédent à vous adressé :
    https://books.google.fr/books?id=UVPhEUNg7CcC&pg=PA858&lpg=PA858&dq=reinaud+orientaliste&source=bl&ots=-n8LfLL8Vt&sig=RBzHurIDUMenLOsJMMSz7Ru27_M&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjlptj18sTLAhUEPBoKHSv5CaYQ6AEIMDAF#v=onepage&q=reinaud%20orientaliste&f=false
    Vous y verrez que Reinaud était un professeur d’arabe qui ne parlait pas arabe, un orientaliste qui n’avait jamais mis les pieds en Orient…
    Sans commentaire !

  10. @Laurent P
    !!!
    Je suppose que vous avez donné ce lien à l’aveuglette sans le regarder du tout !
    Je viens de parcourir le livre dont vous donnez le lien et je suis absolument indignée : l’auteur se montre d’une partialité scandaleuse pro islam surtout dans la 4 ème partie dans laquelle il traite de l’influence sarrazine évidemment idéale sur les arts, les lettres, l’agriculture (en gros ils nous auraient tout apporté et on s’en souviendrait encore) et toute la civilisation, leur douceur envers les esclaves chrétiens comparée à la rudesse avec laquelle les chrétiens traitaient les leurs etc etc, en concluant ainsi : « les premières invasions sarrazines sont empreintes d’un tel caractère de grandeur… » p. 311, (grandeur dans l’art de réduire le peuple en esclavage et de bruler le pays sans doute ?) et quelques pages plus loin « une supériorité morale des Maures » (sic). !!!

    • Merci Sandrine et Laurent pour vos réponses.
      Pour le Que sais-je de Conrad (pas d’anagramme douteux SVP), j’ai été surpris de lire le résumé :
      « Ces neuf siècles d’affrontement quasi permanent ont été nécessaires pour effacer la présence musulmane en Espagne, malgré les contacts fructueux entre les deux civilisations. La Reconquête terminée, l’Espagne est redevenue un pays chrétien européen, on peut le regretter et estimer qu’elle aurait dû rester un pont entre l’Occident et l’Orient ».
      Cela mérite d’être lu rien que pour cela, non ?

  11. Excellent article de panzer, excellente rectification de Sandrine. Tout est bon à prendre et à entendre en ce qui concerne les exactions musulmanes. Et il y a encore des abrutis de collabos qui, sans rire, nous reprochent les Croisades! Puisqu’on n’avait pas le droit, NOUS, d’aller chez eux !

  12. Conclusion :On ne le répètera jamais assez , notre classe politique a et aura une grande responsabilité historique sur ce qu’elle tolère, facilite , et encourage actuellement , j’espère que tous les noms de ces messieurs s’inscrivent systématiquement sur tous les supports des mémoires de notre pays afin que la mémoire collective ne soit pas plongée un jour dans le bain de l’oubli .

  13. Conclusion :On ne le répètera jamais assez , notre classe politique a est aura une grande responsabilité historique sur ce qu’elle tolère, facilite , et encourage actuellement , j’espère que tous les noms de ces messieurs s’inscrivent systématiquement sur tous les supports des mémoires de notre pays afin que la mémoire collective ne soit pas plongée un jour dans le bain de l’oubli .

  14. merci pour cet article
    qui pourrait éclairer quelques lanternes
    il n ‘y
    à pas beaucoup d ‘écrits sur ces temps la ( enfin pour moi je n’ en ai pas lu beaucoup )
    kénavo

  15. ils sont déjà très nombreux sur notre sol Gégé, pour les faire partir de notre pays, ça ne sera pas une mince affaire……..Bientôt, nous serons en minorité, on voit déjà à Paris que des femmes voilées et des hommes avec une barbe jusqu’aux tibias, chez moi à St maur pour ne citer qu’une école l’école des Muriers, on y apprend l’islam et oui à des élèves de CM1, l’acceptation de la population est en route….J’ai fait la remarque à cette maman qu’on apprenait l’islam à sa fille de 10 ans pas de réaction…….

  16. > Maxime – 15 mars 2016 at 21 h 47 min
    > Auriez-vous une source éventuellement à nous indiquer ?
    > Quelqu’un connaît-il un historien pertinent à ce sujet, d’ailleurs ?
    Livre (1836) :
    Invasions des Sarrazins en France
    et
    de France en Savoie, en Piémont et dans la Suisse
    pendant les 8ème, 9ème et 10ème siècles de notre ère
    Par M. REINAUD
    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62027830

  17. @Panzer
    J’en ai assez et plus qu’assez des erreurs de ce mail précis de mauvais amateur qui circule pas mal, mais on ne sait pas d’où il vient donc on ne peut pas le rectifier !
    Ce n’est pas de votre faute mais il est plein d’erreurs en ce qui concerne la Provence et je passe mon temps à chaque fois que je le reçois, à répondre ceci à l’expéditeur :
    Ce n’est pas 250 ans que durèrent les exactions arabes en Provence sur mer et sur terre comme le dit ce mail mais bien plus !
    Au sujet de Toulon par exemple : la ville a été pillée, et brulée, en 1178 et 1197 certes, et toute sa population emmenée en esclavage, mais aussi en 1119, 1148, 1176 etc etc etc
    La ville pour se garantir des Sarrazins s’est fortifiée en 1321, en 1366, et à la fin du XVIème siècle : donc bien plus que 250 ans après Fraxinet : six siècles après.
    Au XVIII ème ces fortifications furent encore renforcées.
    Et le chevalier Paul en 1662 (donc là encore bien plus de 250 ans après Fraxinet) se vit chargé de faire la guerre aux corsaires « de Barbarie » (sic) et d’escorter nos navires. Il détruisit la flotte Barbaresque et écrivit à Louis XIV en disant que la seule solution serait de débarquer à Alger.
    Notons qu’en 1543 François I er (honte à lui) s’étant allié avec les Turcs, leur ouvrit les portes de Toulon, ils s’y installèrent pendant six mois, les Toulonnais ayant été obligés de quitter la ville sous peine d’être pendus (!!!) la cathédrale de Toulon ayant été transformée en mosquée, les Turcs rendirent aux toulonnais leur ville complètement pillée et ruinée.
    Et pourquoi les villages de Provence étaient fortifiés jusqu’au XVIII ème, pourquoi la côte était quasiment déserte, n’y restaient que les pêcheurs (Saint Raphaël jusque dans les années 1860 était un tout petit hameau de rien du tout, comme sur toute la côte on n’y laissait que les rares personnes dont le métier était la pêche).
    Cannes également a été fortifié très tard.
    Jusqu’en 1830 il n’y a eu donc que Toulon et Marseille qui ayant des fortifications ont connu une paix toute relative. Tout le reste de la côte vivait dans la hantise des razzias, et cela jusqu’en 1830, effectivement.
    Quand j’étais petite et que je jouais en vacances dans le midi, un des jeux favoris était de crier tout à coup : « maure à la côte », on devait courir se cacher à toutes jambes et rester longtemps cachés. Ce jeu était un reste dans l’inconscient collectif, d’années d’entraînement pour les Provençaux de toute condition, pour échapper aux razzias. D’ailleurs il parait qu’au Portugal récemment lors d’une réunion électorale un plaisantin a crié « maures à la côte » en portugais et en une seconde la salle s’est vidée…!
    Ne pas ignorer l’histoire certes, mais justement ! Ne pas non plus se contenter d’approximations ni répandre des erreurs. Je crois d’ailleurs avoir écrit sur ce sujet ici même mais je suis incapable de retrouver ce texte.
    Il y aurait encore bien des choses à dire sur ce sujet…

  18. Merci pour cet exposé historique fort intéressant ! Auriez-vous une source éventuellement à nous indiquer ?
    Quelqu’un connaît-il un historien pertinent à ce sujet, d’ailleurs ?
    Il y a bien une « Histoire de la Reconquista » de Philippe Conrad dans la collection « Que sais-je ? », mais j’imagine qu’elle ne concerne que l’Espagne. D’ailleurs, il semblerait qu’elle ne soit disponible qu’en une vieille version (1997) et n’ait pas été rééditée depuis longtemps contrairement à d’autres de la même collection.
    L’auteur est apparemment un historien très fréquentable :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Conrad
    Merci d’avance

  19. Je viens de parcourir de haut en bas la Canebière à 18h30 ce dimanche, à Marseille où je n’étais pas allée depuis un moment. Je n’ai croisé, à une très faible exception près QUE des Arabes et je n’ai pas entendu parler français, QUE de l’arabe, à très forte voix, entre eux, en téléphonant… Cela sonne comme une proclamation de triomphe. Il faut ajouter à ce terrible constat le nombre de femmes voilées poussant un landau.
    Effarant.
    Oui, il y a urgence.

    • oui la France est occupée, avec les félicitations du jury et leur arrogance dit assez qu’ils le savent. Terrifiant…

    • Chère Agathe,
      Ce que les Nord-Africains parlent n’est pas de l’arabe, et les Arabes du Moyen-Orient ne les comprennent pas.
      Si seulement ils avaient la politesse de parler normalement, sans vociférer, ce serait déjà un bon début….
      Mais non, au lieu de cela, aucune délicatesse, aucune vergogne.

  20. Si Panzer ! ils y en a qui savent ce qu’ils veulent et cela veulent les voir dehors et tous sans exception et rapidement !!! qu’ont nous donne la même chose comme votre pseudo et vous verrez comment ils vont vite partir …

  21. C’est maintenant qu’il faut réagir a cette invasion barbare, avant qu’ils (les muzzs ) ne soient trop nombreux. Aux armes patriotes.

    • Exactement , nous avons moins de 5 ans pour agir , il ne faut pas attendre les prochaines présidentielles , minolette 1° et manolo le chimique vont encore accentuer l’arriver de clandestins , et continué le noyautage du moindre hameaux et villages de France déjà bien entamé ,nous les patriotes résistants allons avoir pas mal de pain sur la planche pour libérer notre Patrie de cette merde verte islamique .et ne comptez pas sur les forces de l’ordre tant que l’on sera gouverner par des traîtres et corrompus jusqu’à la moelle à la solde de la haute finance internationale et du gouvernement mondial de l’ombre , les forces de police ne nous aiderons pas !

Les commentaires sont fermés.