France Inter aussi, avec Claude Guibal, s'intéresse aux fondamentaux de l'islam(isme).

http://resistancerepublicaine.com/2016/03/10/boualem-sansal-wall-street-a-rencontre-la-resurrection-de-lislam/

Toujours dans la même émission, Nicolas Demorand, a accueilli, jeudi 10 mars, Claude Guibal, (c’est une dame, ce que son prénom ne dit pas)… Elle est Grand Reporter à France Inter.

C’est un peu comme si les journalistes de France Inter se réveillaient. Il aura fallu les drames que nous connaissons tous pour que ces médias qui ne voulaient rien savoir des excès de l’islam, tendent le micro à ceux qui connaissent très bien cette religion.

Ainsi, après avoir eu pour invités Boualem Sansal et le turc Kadri Gürsel, les auditeurs de France Inter on pu entendre Mme Guibal sur son livre : « ISLAMISTAN ».

Je vous laisse le soin de découvrir ce qu’elle dit, d’après le copié/collé suivant :

« Claude Guibal connaît bien l’Egypte, elle s’y est installée pour ses premiers pas de journaliste en 1997 avant de devenir correspondante en Egypte pour le quotidien Libération et pour Radio France. Elle est aujourd’hui grand reporter au service étranger de France Inter. Ses sujets de prédilection concernent le Proche-Orient et la corne de l’Afrique dont elle livre des témoignages loin des sentiers battus.

C’est son regard sur la montée de l’endoctrinement à travers le monde arabe qu’elle a voulu mettre en avant dans son livre  » Islamistan « . A travers une série de portraits, elle montre « les visages du radicalisme » et souligne la difficulté à définir la notion d’islamisme. L’islamisme est un mot fourre-tout. Aujourd’hui nous qualifions indifféremment d’islamiste un djihadiste du groupe État islamique, un député de l’AKP turc, un salafiste, un Frère musulman, une femme portant le niqab, etc. Des réalités très multiples, parfois rivales et opposées. Or, pour tenter de comprendre les mondes islamistes, cet Islamistan, Claude Guibal a fait le choix de mettre de la chair autour de ce qui n’était qu’un concept : rencontrer les gens, de l’Égypte à l’Iran, de la France à Guantánamo. Ce livre est une succession de portraits, de moments, la mémoire de deux décennies à la rencontre de ces visages du radicalisme.

Pour parler de son dernier livre  » Islamistan : visages du radicalisme  » publié aux éditions Stock, l’invitée de Nicolas Demorand est la journaliste grand reporter, Claude Guibal ».

Islamistan : Visages du radicalisme © Radio France – 2016

Claude Guibal
Grand reporter Grand reporter au service international de France-Inter – fin de citation.

L’émission est « enregistrée » (pour mettre tout le monde d’accord) et peut être écoutée sur France Inter.

 144 total views,  2 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. J’entrevois fort aisément la méthode ici mise en avant dans ce livre , dont le point central est de présenter le radicalisme , sous différents aspects abusivement présentés comme contradictoires , pour en fait dédouaner l’islam lui même de toute responsabilité idéologique dans les drames présents et surtout à venir qui vont s’accumuler contre l’occident et la France .
    J’estime donc que cet ouvrage est véritablement dangereux , car il est conçu dans le but de diriger les lecteurs délibérément vers de fausses pistes d’interprétation , destinées à couper la relation pourtant réelle et essentielles entre la religion pure initiale et les scènes de terreur sanglante dont nous sommes les témoins impuissants!
    Ainsi donc d’après ce bouquin discutable, l’islamisme criminel serait un mouvement non cohérent , largement hétérogène et connaissant de multiples expressions selon les lieux et les personnes, mais toujours constituant une erreur fondamentale par rapport à l’islam officiel , évidemment échappant à toute forme de critique , même la plus modérée bien évidemment ?
    Et bien …NON..NON et toujours NON! ne nous laissons pas nous faire …BAISER ! par un tel discours empoissonné destiné à tous nous tuer lentement , avant même que nos caboches roulent toutes dans le …CANIVEAU!
    L’auteur entend présenter une vision authentique de l’islam ? Et bien qu’elle accorde un interview aux magistrats de la Mecque et de Ryad, qui de l’aveu des dirigeants saoudiens, s’imposent comme étant les meilleurs docteurs en grandes sciences wahhabites , dont la foi musulmane peut être contestée par personne, et qui en vertu de leur fidélité invisible, …..Prononcent en permanence plusieurs centaines de …condamnations à la décapitation chaque année !
    Les meilleurs musulmans du monde , dont leur intelligence des écritures est incontournable , sont aussi ceux qui font couler des …FLOTS DE SANG! sur les places publiques de l’Arabie, et donc piétinent avec plaisir les principes républicains les plus surs de notre France occidentale !

  2. Un document de travail du PS réclame le développement des écoles privées musulmanes
    Crée dans la foulée des attentats, le groupe de travail du PS sur la «cohésion républicaine» a formulé des propositions, dont le développement des écoles privées musulmanes. Cinq semaines plus tard, certains signataires s’en désolidarisent.
    Le document était passé totalement inaperçu. Publié sur le site du Parti socialiste le 1er février et présenté le même jour lors du rassemblement des secrétaires de section à la Maison de la Mutualité, à Paris, «le rapport d’étape» du groupe de travail «Cohésion républicaine» ressurgit cinq semaines plus tard et suscite des réactions, notamment de la part de certains signataires, qui prétendent ne pas avoir eu connaissance de son contenu.
    En cause, cette petite ligne, à la fin des cinq pages du rapport, qui fait polémique: «Il faut développer les établissements scolaires privés sous contrat» pour mieux «organiser la place de l’islam dans la République». Une proposition étonnante alors que la défense de l’école publique fait partie de l’ADN du PS.
    http://www.fdesouche.com/708939-un-document-de-travail-du-ps-reclame-le-developpement-des-ecoles-privees-musulmanes

  3. Désolée alors de faire la pub de son livre. Et moins surprise qu’il soit l’invité de France Inter. Je me disais aussi !…. Tout s’explique !

  4. Décidément, France Inter, la radio « bien pensante » serait-elle en train de faire son mea culpa sur des années de négation de la réalité ?
    En effet, ce dimanche 13 mars à 7 h 21, l’émission : « Le 7/9 du week-end – Parenthèse », animée par Laurence Luret, a donné la parole à Mathieu Guidère, au sujet de la sortie de son livre : « LE RETOUR DU CALIFAT », paru chez Gallimard.
    « Le califat: mort et renaissance d’une idée millénaire ».
    Citation : « Quatre mois après les attentats de Paris du 13 novembre, retour sur la renaissance d’une idée longtemps disparue: le califat. Car lorsque l’Etat islamique proclame le califat le 29 juin 2014 à Mossoul, 90 ans après sa chute, il signifie au monde la renaissance d’une histoire que nous, Occidentaux, connaissons mal mais qui est plus que millénaire ! Signe de l’échec du concept d’Etat-nation porté par le nationalisme arabe, le califat est un projet plus enraciné qu’il n’en a l’air, dont le fanatisme risque de nous menacer durant de longues années… » – Fin de citation.
    L’auteur a en effet reconnu que si Daesh, finira par être « laminé », eu égard aux efforts conjugués des nations, la poursuite de la volonté hégémonique du califat mondial perdurerait.
    Nous savions déjà que nous sommes confrontés à un véritable défi pour faire survivre notre culture européenne, nos peuples, mais il est difficile de prévoir à combien de temps de luttes nous serons confrontés.
    Par conséquent, d’ores et déjà, il est indispensable de préparer, de « re-formater » les nouvelles générations à cette formidable menace car, probablement nous n’en verrons pas la fin. Ce sont les enfants européens d’aujourd’hui qui y serons confrontés. Or, ils sont désarmés par le matraquage scolaire et médiatique impitoyables, façonnés pour devenir les victimes idéales d’une religion-secte, ennemie de toutes libertés. Parents, il vous revient le devoir de prévenir l’asservissement fatal de vos enfants et petits enfant !
    (ré)écouter cette émission
    disponible jusqu’au 07/12/2018 07h21 s’abonner au podcast via iTunes s’abonner au podcast via RSS

Les commentaires sont fermés.