Quand les USA jouent à Frankenstein et créent l'EI…

L’important c’est de comprendre ce qui se passe et le rôle des USA dans la création de l’EI.

De la même façon que Ben Laden a été formé pas la CIA du temps de l’invasion russe en Afghanistan (on sait ensuite ce qu’il va devenir, ce qu’il va initier et que la famille Ben Laden restera en relation avec les Bush) l’EI est aussi une création américaine. Le parallèle s’arrête là bien que dans les deux cas on ait à faire à des organisations extrémistes dans un prétexte de religion.

Dans tous les jeux, si on veut gagner, il faut réfléchir. Le jeu d’échec ne doit pas grand-chose au hasard. Si il y a un jeu où l’improvisation ne pardonne pas, c’est bien celui-là. Maintenant, on perd ou on gagne, rarement on est pat (match nul), mais ça arrive. Celui qui perd, et bien c’est qu’il a moins bien réfléchi que le gagnant.

Et puisque l’on parle de jeu d’échec et d’anticipation, certains pensent que les USA n’avaient pour seul objectif que de mettre Assad dehors, leur but étant alors  d’imposer, comme ils nous l’on déjà vendu, en toute bonté, une démocratie en Syrie, prétexte invoqué, itou, pour l’Irak et la Libye.

En ce qui me concerne, je ne suis pas suffisamment naïf pour avaler une couleuvre de cette taille), mettre donc Assad dehors et point final, en créant un monstre tel que l’EI en pensant que le dit monstre allait s’en tenir là ?

Non seulement ce n’est pas de l’anticipation, c’est carrément de la bêtise. Parce que c’est ignorer les pièces adverses et ne pas anticiper les coups. Ceci étant, ce genre de « coups » maladroits et irresponsables ils nous l’on fait en Irak, en Libye (avec la complicité de notre idiot atlantiste qu’est Sarkozy) et ils le refont avec la Syrie. Et là, c’est pire. Parce que la Syrie a un protecteur qui s’appelle la Russie et que le Moyen Orient est une poudrière bien pire que les Balkans. Donc, question manque de discernement et anticipation de réaction, ils en connaissent un rayon.

Mais accordons leur un peu plus de jugeote sur ce coup là : ils créent l’EI dans le but de générer des « terroristes » fanatiques religieux en sachant pertinemment que les sunnites et les chiites sont à couteaux tirés depuis 1400 ans. En mettant de l’huile sur le feu, ils savent que cela ne peut que dégénérer. Comme ils ont viré d’Irak un dictateur laïque qui n’en n’avait rien à faire de la religion, ils veulent faire la même chose avec Assad laïque et protecteur des chrétiens. Résultat : on hérite de terroristes fabriqués de toute pièce qui bénéficient d’une structure étatique, d’un territoire et de revenus financiers. Bref, c’est le rêve pour tout futur djihadiste pulvérisé en herbe. Et maintenant ils déferlent sur le monde entier pour nous imposer leur « religion » rétrograde. On hérite aussi d’une poudrière, sciemment créée, qui ne demande qu’une chose : exploser. Et c’est ce qui est en train de se passer. Là où le bât blesse, c’est que, la boite de Pandore une fois ouverte, on ne maîtrise plus rien.

Sur le papier, le plan est brillant : on fait d’une pierre (l’EI) plusieurs coups dont, le plus recherché, étant la neutralisation de la région par les factions en lisse qui s’autodétruisent et on ramasse la mise après, via l’ONU, qui pondra de nouvelles frontières et de nouveaux pays sous de nouveaux protectorats, essentiellement étasuniens. Les USA mettent la main sur la région à la grande satisfaction d’Israël, effet collatéral bénéfique pour cet état.

Le facteur oublié, le coup mal anticipé, c’est l’ardeur destructrice des « terroristes » fabriqués. Eux, ces terroristes, entendent mener leur mission de conquête et de destruction de l’Occident comme leur commande le coran.

C’est ça qui a été oublié (quoique ?) depuis le début. L’Arabie Saoudite qui fait le forcing en prosélytisme eût pu s’en frotter les mains. Ce pays n’existe uniquement que pour exporter cette religion, ce salafisme rigoriste de la pire espèce qui soit. Mais ils eussent, de loin, préféré le faire à la sournoise comme ils ont toujours fait, aidés en cela par la rente pétrolière en corrompant allègrement tout le monde dont, bien évidemment, nos fameux joueurs d’échecs. Voilà pourquoi l’Arabie ne veut pas de l’EI et de ces terroristes qui font trop de bruit qui, pourtant, coraniquement parlant, sont tout à fait en phase avec l’Arabie. L’Arabie, n’entendant pas partager ce pouvoir là, la terreur par la religion, va entrer dans la danse en montrant au monde entier, comble de la comédie, « vous voyez, moi aussi je suis contre le terrorisme. L’islam, ce n’est pas ça ». Et bien si, c’est tout à fait ça. Celui qui montre le vrai islam, c’est l’EI justement.

Nos joueurs d’échec n’en n’ont rien à battre qu’une religion aussi rétrograde s’engouffre dans la brèche. Ce n’est pas leur souci. Ce qu’ils veulent, c’est le pétrole et rien d’autre. Mais l’Arabie a un autre calcul, mais peu leur chaut à ces joueurs, ils ne vivent pas dans le même monde que nous, ils sont dans les sphères de l’opulence et ils passent outre tous les interdits qui ne les concernent pas.

Personnellement, si j’avais été le joueur, je l’aurais fait avec la même sournoiserie que l’Arabie, mais dans l’autre sens. Donc, pas de vague, pas de Saddam ni de Kadaffi et ni de Assad à déboulonner.
J’aurais investi dans l’information et l’espionnage en instillant le doute chez ces gens, ceux qui souffrent en silence dans ces pays, à commencer par les femmes. Introduire un coin dans leurs certitudes. Et qu’ils se débarrassent eux-mêmes de leur dictateurs respectifs le moment venu. Ça nous aurait coûté infiniment moins cher en frais de protection et de guerre. Cela aurait été infiniment moins dangereux et moins meurtrier mais cela aurait pris du temps et cela aurait rapporté moins de gloire et moins d’argent puisque passé inaperçu. C’est trop simple probablement, trop plein de bon sens et moins bandant pour l’élite qui s’amuse à nos dépens.

C’est consternant d’en arriver là où nous en sommes. Consternant de bêtise.

 

 77 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Mais bien sur faut pas rever ,idem en tunisie,egypte et lybie avec l’aide des européens et en afrique noire aussitot qu’il y en a un qui essais de rentrer dans le rang et de se développer il y a punch militaire comme par hasard ,étonnant les français sont toujours là les premiers pour leurs donner la main!

    • Nous avons décidé une bonne fois pour toutes que nous ne relaierions aucun article, aucun commentaire et aucun lien évoquant une espèce de complot autour d’Israël. La réalité de l’islam et de ses horreurs est suffisamment claire et les horreurs vécues au quotidien par les Israéliens sans parler de la propagande anti-israélienne sur les medias et à Bruxelles pour qu’on ne tombe pas dans ce piège. L’islam est une monstruosité qui suffit à notre combat

  2. Cet article d’analyse brille par son grand sens de l’intelligence politique et surtout géopolitique
    Il fallait en toute clarté insister sur l’immense situation précaire du gouvernement allemand , qui se retrouve l’otage de la Turquie en raison du nombre élevé de ressortissants sur son propre sol, qui le cas écheant pourraient trés mal supporté que le gouvernement de Berlin, mettre un terme à une alliance avec le tyran actuel d’Ankara .
    S’agissant du cas de l’Amérique , il faut surtout mettre en lumiére que les décisions gouvernementales en matiére de doctrine géostratégique, sont réalisées sous l’impulsion d’une administration purement oligarchique, se soumettant aux injonctions de la grande finance et des grands groupes économiques et non pas du peuple état unien lui même , ce qui démontre que cette nation est une authentique ….FAUSSE DEMOCRATIE !
    Le peuple américain de base , quoique naturellement patriote, se trouve totalement étranger aux entreprises criminelles militaires et géostratégiques , qui ont marqué tragiquement ces 50 derniéres années !
    Les humbles citoyens électeurs de ces « USA » sont systématiquement tenus à l’écart de la grande politique étrangére, qui est uniquement conçue dans des cercles trés fermés de la haute finance et de l’industrie ! ou les régles de morales humaines les plus évidentes…N ONT PLUS COURS !
    il est donc injuste et illusoire de tenir les vrais « américains de base » responsables des horreurs dont je rendent coupables les salopards professionnels , gravitant dans les bureaux de la maison blanche et des services de renseignements !

  3. Concernant les joueurs d’échec américains: ils n’ont pas non plus pensé à d’autres joueurs d’échecs autrement plus forts qu’eux : les russes !!!!

    • @ Alain de Catalogne,
      Si, ils y ont pensé via l’Ukraine. Ils ont essayé d’étouffer la Russie en décrétant un arrêt du commerce avec la Russie. Et devinez qui paye ? L’UE bien sûr, nos producteurs de fromages, nos éleveurs etc.
      Là où ils ont mal anticipé les coups, c’est que la Russie est un pays à l’échelle d’un continent qui regorge de matières premières et elle a de la ressource. Et la Russie a un allié de taille, la Chine. Non seulement la Russie n’a pas été sur le tapis, mais ça la réveillé encore plus. Le grand perdant étant l’UE, empêtrée qu’elle est à se soumettre aux ordres américains. La plus coincée dans l’histoire étant Merkel qui ne sait plus comment se sortir de ce merdier : alliée d’office avec la Turquie pour cause de Turcs présents sur son sol par millions alors que les USA, c’était prévisible parce qu’ils suivent leur plan, abandonnent la Turquie. L’Allemagne se retrouve dans une situation impossible : support de la Turquie, et des monarchies pétrolières contre les USA qui vont compter les points et rafler la mise après, du moins, c’est ce qu’ils ont prévus, mais ce n’est pas du tout gagné que cela se passe comme ça.
      Notre Hollande, lui, a plus de liberté d’action et c’est bien pour ça qu’il fait ami-ami avec Poutine tout en disant qu’il respecte le blocus.
      Bien à vous.

Les commentaires sont fermés.