J'ai fait un cauchemar : l' Amérique avait Donald Trump et nous Piquemal… Au secours !

A l’attention de ceux qui croient encore en Piquemal et s’évertuent à défendre l’indéfendable :

Stop ! Arrêtez ! Ne rêvez plus! Il faut vous réveiller : le PETIT « Père » de la légion n’est qu’un traître et un lâche au mieux un imbécile certainement heureux dans ses étoiles gagnées sans doute ailleurs qu’en France ! Ce clown me dégoûte et doit vous dégoûter aussi. Jamais nous ne pardonnerons cette trahison.

Je rappelle que des vrais PATRIOTES luttent tous les jours aux risques de perdre tout ce qu’ils possèdent. Ils sont matériellement harcelés par des procès indignes d’une démocratie même moribonde comme la nôtre. Les menaces physiques qui pèsent sur Christine et d’autres de Riposte laïque notamment sont aussi bien réelles .
Ce sont eux les vrais « magiciens »(cf article de Christine de ce jour). Bien au dessus de ce minable général qui au feu de Calais a montré ce qu’il était en réalité : un DÉGONFLÉ.

Tous les jours, vous avez des militants qui prennent de vrais risques pour ré-informer la population française lobotomisée par la propagande officielle. Il faut, dans notre malheur, voir venir un JUDAS comme ce général qui vient en quelques heures de nous vendre pour quelques pièces de monnaie MAIS lui ne se pendra pas : trop pleutre !
Tous les jours vous avez des militants lambdas qui, sur le TERRAIN, EUX ! luttent, perdent des amis, se fâchent avec leur famille, affichent, essuient des invectives blessantes, subissent des menaces comme moi récemment à l’occasion d’une recherche sur la filière halal.
Certes nous sommes de petites mains mais nous, nous n’avons pas peur comme ce Débile, « D » majuscule pour marquer le respect qui devrait être dû à un général.

Mais, nous n’avons pas peur car nous sommes portés non seulement par la légitimité de notre combat mais aussi parce que nous sommes « déchaînés » au sens propre du terme. Prisonniers d’une opinion publique manipulée nous émergeons. Nous nous révoltons avec nos moyens. Et, Vous, vous le soi-disant Grand général, en quelques heures, vous venez nous enfoncer, nous insulter, insulter PEGIDA comme vous insultiez les pauvres qui dans l’internationale communiste avaient trouvé un refuge.

Vous crachez sur un peuple déjà humilié par nos politiciens subornés aux puissances financières qui « vassalisent » la France au Qatar et aux dictatures pétrolières arabes. Nous, le Peuple, chair à canon nous mourrons sur les nouveaux champs de bataille créés par le libéralisme fou et la mondialisation effrénée pendant que Vous, vous laissez l’ennemi tirer en premier sur nos enfants ensanglantés du Bataclan pour satisfaire votre vanité prétentieuse. Après tout si l’islam est là, en France, c’est bien parce que vous avez perdu la guerre d’Algérie ! Si certains couchent avec l’islam c’est parce que l’armée n’a pas été capable d’empêcher les musulmans d’entrer. CQFD !

Il paraît qu’à Cologne, vous savez cette ville du pays où PEGIDA prospère, une certaine nuit, il y avait un homme trop content de s’en sortir lui, qui a abandonné sa femme aux violeurs, cet homme c’était Vous.

Dès lors,le Peuple n’a pas de leçon de combat ou de morale à recevoir de vous. Le peuple, je suis le peuple, le Peuple, petit général, cette « chose » que vous haïssez, n’est pas aveugle. Il voit que votre ambition, celle des grands de ce monde, n’est fondée que sur du mensonge, du vent. Zéro !

Vous ne méritez pas le Peuple de France. Ce Peuple vous est supérieur. C’est lui qui fait les Napoléon et les belles victoires; et c’est Vous qui faites les Boulanger, les Nivelle, les défaites honteuses. Austerlitz, c’est le Peuple, Waterloo, le Chemin des Dames c’est vous et vos dégénérés de congénères : Les officiers supérieurs. D’ailleurs, Bonaparte n’a pas été perdu par le peuple mais bien par l’élite vicieuse.

Général vous n’êtes qu’ une grande gueule impuissante : Voilà ce que pense le peuple de vous.
Malgré tout, dans toutes choses sauf dans l’islam il y a quelque chose de bon. Il y a quelques enseignements à tirer .

Ce général étoilé démontre merveilleusement qu’il ne faut pas compter pour notre combat sur nos élites qui sont toutes corrompues.

Elles n’ont aucun talent que de la gueule, de la frime. Par ailleurs, comme je l’ai toujours pensé, il ne faut pas compter sur les corps constitués de la Nation pour sauver notre civilisation. Ni l’Armée du moins dans ses officiers supérieurs ni la Police n’est pour nous. En fait, il s’agit d’un combat de citoyens, d’individus attachés à un modèle culturel.

C’est la Nation qui est en guerre et dans ces moments c’est les petits, les pauvres qui meurent pas les généraux.

Je ne suis pas assez fort en histoire mais il doit falloir remonter fort loin dans le temps pour trouver un moment d’histoire où l’armée ou la Police a soutenu le peuple. En principe ces corps soutiennent toujours la classe dirigeante à qui ils doivent leur statut.
Finalement Merci Petit Général pour nous avoir rappelé ce qu’est réellement l’armée vis à vis de notre cause.

Ce qui me réconforte aussi Mr le GÉNÉRAL AUX 4 ÉTOILES entre guillemets, c’est que les élites dont vous êtes se trompent toujours sur le sentiment réel du peuple. Le peuple sait à quoi s’en tenir sur l’islam, l’islamisation forcée de l’Europe, la subornation des journalistes, des experts, de nos Chefs bref des COMPÉTENTS. Il n’y a que les élites qui s’étonnent de voir un FN à 30 % ! Ils ne comprennent rien au Peuple, à PEGIDA, à Résistance Républicaine parce que notre vertu à nous, le Peuple, PEGIDA, Résistance Républicaine, c’est l’HONNEUR.

Je ne passerai pas une bonne soirée. J’ai fait un cauchemar : l’Amérique avait Donald Trump et nous Piquemal… Au secours !

 208 total views,  1 views today

image_pdf

23 Commentaires

  1. Je suis entièrement d’accord avec vous!Il n’y a rien à attendre de l’armée,elle obéit et obéira au pouvoir sans état d’âme et tirera sur les patriotes si les traitres qui nous gouvernent lui en donnent l’ordre!Ainsi va la vie dans notre douce France! La vérité est cruelle,n’est ce pas?Si les français n’avaient pas fait les autruches depuis 40 ans en trainant dans la boue ceux qui donnaient l’alarme,nous n’en serions pas là! Il faut rendre à César ce qui est à César…

  2. A mon avis, pendant sa garde à vue il a dû être sérieusement brieffé…je pense qu’il a dû subir certaines pressions qui l’ont obligé à modérer encore plus son intervention.

  3. Point suffisamment de mesure dans cet article où pourtant tout n’est pas faux. Et allez que je te fais des « packs complets » en opposant « les officiers » au « peuple ». Il y a des traitres, des faibles et des abrutis dans tous les segments de la société française. Jeanne d’Arc était une fille du peuple, Hélie Denoix de Saint-Marc fut lui, un patriote résistant et un officier fidèle à son serment. Plutôt que de tenter d’opposer des « castes » sociales ce qui est totalement improductif, il serait plus avisé de travailler sans relâche à l’union de tous pour le sauvetage de notre Patrie la France. Ce coup de gueule a peut-être soulagé son auteur, du moins j’ose l’espérer, sinon il serait bien vain car ses regrettables excès rendent son message insignifiant.

    • Le message de cet article n’est pas insignifiant puisqu’il pose deux questions essentielles : la première regarde cette dichotomie entre le peuple et ses « élites », où l’on voit bien que le premier est trahi par les secondes ; la seconde pose le problème du concours ou de l’apport de l’armée dans la situation d’extrême nécessité où nous nous trouvons – apport malheureusement nul jusqu’à présent et carrément contre-productif dans le cas particulier du général Piquemal…

      • Je faisais référence à ce qu’avait écrit Talleyrand dans ses mémoires : « Tout ce qui est excessif est insignifiant ». Par l’excès de son propos un auteur se disqualifie lui-même, de ce fait la portée de son message en est considérablement amoindrie. Par ailleurs, avec un souci d’objectivité j’avais commencé par affirmer ma conviction que dans cet article « tout n’est pas faux ».

    • J’ai été élevé au lait de vache et sevré au bouillon de rage, je laisse le bouillon de culture aux centristes surtout quand il est épais et vénéneux ! Je prends acte que sauf une posture idéologique vous n’apportez aucun argument en défense. Je conclus que le réquisitoire était pertinent et la condamnation fondée.

  4. j’aime pas trop Napoléon, mais bon, ce n’est pas le propos…
    Mais pourquoi citez vous Trump ? Vous n’en parlez pas dans votre article
    Vous savez, déjà, il n’est pas du tout sur qu’il gagne la primaire chez son parti !

  5. Mon Ami, vous êtes dur dans vos propos et sans doute, à juste titre.
    Le Général Piquemal a eu l’atout de réussir au concours d’entrée à Saint-Cyr Coëtquidan et ensuite, de par son classement, d’être mis sur orbite. L’ambition remplaçant le sacerdoce.
    A la sortie d’École, il savait déjà qu’il serait généralisable; c’est une loi interne. Ce n’est pas un héros, certes. Il a fait comme la multitude de mes Collègues : fermer sa gueule. Peut faire mais le faire savoir… Il a bouffé ses couleuvres et s’est servi de ses subordonnées pour faire oindre et cosmétiquer son tube digestif.
    Il a connu le feu… au coin de sa cheminée. Mais il n’est pas pire que toutes ces dizaines de généraux arrivés à ce grade suprême, devenu honorifique, par un simple mécanisme de promotion, grâce à ses aptitudes aux divers concours et sourires commandés, lors de ses passages dans les cérémonies officielles et dans les cabinets ministériels. Il s’est assis tout le temps sur ses convictions, s’il en avait, pour rester politiquement correct. Quand l’armée s’est désagrégée au niveau des effectifs et des crédits, il a su tempérer sans se mouiller. Pour gagner ses galons, il ne faut pas s’insurger, mais bomber le torse, même si la tête est basse, sous le képi, visière haute. Quand il était le patron honorifique de l’U.N.P. (Union Nationale des Parachutistes), il a su magouiller pour prolonger son titre. Tous ces généraux ont appris une chose essentielle dans les Écoles militaires : savoir manœuvrer. Mais leur action guerrière a été, non point, le commandement des troupes mais leur administration personnelle dans l’élévation du grade. J’en ai fréquenté des dizaines comme Piquemal, qui passaient leur temps dans la consultation de l’annuaire des officiers pour vérifier l’avancement de leurs collègues et leur position par rapport à eux. Ces Généraux laissent un goût amer dans la bouche quand on sait que c’est par ces inaptitudes à la véritable fermeté et à la dérive démagogique, que l’armée française est partie en couilles avec, de leur faute politique, la disparition du Service National qui était devenu ingérable. En conclusion, ne critiquons pas ce Général, mais tous ces Généraux d’opérette, en reconnaissant le mérite à ceux qui se reconnaîtront comme différents. Les militaires n’ont pas le droit de faire de la politique, mais, une fois colonels, ils y plongent, car leur promotion est programmée en fonction de leur estime et considération au Conseils des Ministres qui décident de leur avenir… Les dés ont toujours été pipés : c’est voulu et on en a que le résultat mérité.

  6. Entièrement d’accord avec cet article.
    En ce qui concerne l’armée française, l’épilogue a été écrit par le colonel Antoine Argoud (lire ses mémoires, « la décadence, l’imposture et la tragédie », publiés en 1974).
    J’espère que cette affaire Piquemal aura ouvert les yeux à tous ceux qui attendaient quelque chose de l’armée française.

  7. Les soldats meurent au combat, et les officiers sont décorés … Ca a toujours été comme ça dans l’histoire des armées, et ça ne changera jamais. Pour ceux qui comprennent.

  8. si on considère que quelqu’un qui a fait un truc bien, puis un truc con après, ( ou l’inverse ) est un ennemi, on ne s’en sortira jamais !
    ben oui, on est tous des hommes, et on peut déconner, parfois !
    comment s’est construite la Résistance ?
    tout ce qui n’est pas en accord total est un ennemi ?

  9. De plus, on peut avoir du mal à comprendre ce qui vient de se passer, et je suis étonné qu’on puisse lire ici pareille démesure sans avoir le recul qui permettra, je l’espère, d’y voir plus clair dans les motivations des uns et des autres.

  10. Il faudrait penser à se calmer un peu ! L’armée française n’a pas perdu la guerre d’Algérie, elle a été trahie par le pouvoir politique qui a abandonné les Pieds-Noirs et les Harkis. De plus, si l’islam est installé en France, c’est depuis l’invasion organisée par Giscard d’Estaing quand il a autorisé le regroupement familial, ce que les autres ont laissé faire ensuite en en rajoutant : droit du sol, immigration massive pour faire baisser les salaires, etc.

    • J’irai plus avant Daniel Pollett, la première invasion est celle des travailleurs algériens ( et marocains ) venus juste après l’indépendance de l’Algérie et dont on avait dit , je crois, que ce serait provisoire, et que ces travailleurs repartiraient chez eux , leur contrat terminés
      Pour moi c’était un mensonge délibéré, juste pour faciliter leur implantation.
      Il n’y avait plus dés lors qu’a instaurer le regroupement familial, selon le plan de politiques d’alors.
      Je compare cette période avec l’actuelle, en ces années 2015 et 2016 et plus, ou l’on fait venir des centaines de milliers, puis millions d’hommes SEULS, qui bien entendu ne seront pas expulsés.
      Ils bénéficieront ensuite, conformément à la stratégie du plan, du regroupement familial;
      En cas de victoire des mondialiste ( et islamistes ) aux prochaines élections d’ Allemagne et de France en 2017, ça devrait commencer en cette année là
      l’ immigration  » normale  » , la natalité, tout cela n’est plus suffisant pour les mondialistes… ils ont décidés un coup d’accélérateur !
      Si leurs pouvoirs se renforcent à partir de 2017 , nul doute qu’ils vont tirés le starter et enclencher le turbo !

  11. Ce Piquemal était un parfait inconnu.
    Il sort fait son speech et retourne dans sa boite.
    Ce qui me fait penser tout bêtement que le tout, depuis l’ arrivée du « sauveur » jusqu’ à sa sortie de GàV était un scénario bien monté destiné aux médias et de là aux gogols qui se repaissent d’ infos bidonnées.
    Juste un petit roman bien ficelé pour décrédibiliser cette infâme extrême droite composée de racistes, de nazis, d’ imbéciles partisans de sites anti islam, etc…

  12. Les propos du général Piquemal sur pegida vous ont blessé profondément et votre propos n’est pas dénué de justesse, sauf qu’il conviendrait que vous puissiez faire en sorte que votre mouvement n’est nullement nazi, comme la presse et le pouvoir s’appliquent à le faire croire, mais sincèrement patriote, attaché aux valeurs et coutumes de notre pays.
    Par ailleurs, les états de service de ce général n’autorisent pas à dire qu’il n’est pas patriote, c’est-à-dire dévoué à sa patrie, d’autant que son grade chez les légionnaires n’a pas dû tomber du ciel à sa naissance.
    Dans l’intérêt de notre patrie et de nos enfants, ne croyez-vous pas qu’il conviendrait que tous les patriotes s’unissent, au lieu de se diviser et de se haïr, car cela ne peut que favoriser ceux qui veulent, actuellement, dénaturer notre patrie, et nous soumettre …

    • Villeneuve n’appartient pas au mouvement Pegida mais à RR, qui n’a rien de nazi non plus

    • Diviser pour régner!!! et c’est bien triste mais « ça » marche encore, je trouve cela lamentable surtout sur votre site. Vous insultez sans connaître la vérité, c’est comme cela que l’on fait le jeu de l’adversaire!

      • Nous ne comprenons pas ou je me suis mal expliqué, car il n’est aucunement dans mon propos d’insulter.
        Merci de préciser pourquoi vous avez reçu mon propos comme insultant, et pourquoi il inviterait à diviser pour régner, alors que je précise, au contraire, qu’il conviendrait, dans l’intérêt de notre pays, que toutes les mouvances patriotiques s’unissent pour faire front, d’une façon efficace, à la dénaturation du pays que nous aimons.

    • Je comprends bien votre point de vue, mais je ne peux souscrire à l’idée sous-jacente qu’il contient, selon laquelle, en somme, les patriotes devraient donc faire la preuve de leur bonne foi, quand un gouvernement dont les membres sont justifiables d’une comparution en Haute-Cour peut poursuivre ses exactions sans qu’on lui demande rien.
      Dans le contexte actuel qui est gravissime puisque c’est rien moins que la survie de la France qui est en jeu, réjouissez-vous qu’il se trouve quelques patriotes pour tenter de sauver ce qui peut l’être encore, plutôt que de leur demander encore des comptes en excusant par contre la faute grossière d’une personne qui vient de flanquer par terre tous leurs efforts !

      • Je ne demande des comptes à personne. Je pense que dénigrer un général qui a le courage de manifester et de braver l’interdit, mérite considération.
        S’il a eu tord de dénigrer votre mouvement, c’est parce que ce dernier ne montre pas assez qui il est, – ce qui conduit à propager une mauvaise propagande à son encontre, qui, comme toute propagande, insuffisamment dénoncée, peut conduire d’autres patriotes à s’y laisser prendre, – ce qui est contraire à l’intérêt commun.

Les commentaires sont fermés.