600 suicides de paysans tous les ans, dans le silence le plus total

Un peu hors sujet, enfin pas tant que cela.
J’entendais ce matin, sur France Inter pour une fois mettant le doigt sur un problème réel, que chaque année il y avait 600 suicides de paysans dans le silence le plus total !

150 morts violentes et spectaculaires -connues et ne pouvant pas passer pour des faits divers ou actes de déséquilibrés- de la part des chers invités de nos politiques et autres pourris, cela fait du bruit !

600 suicides de paysans par an cela ne fait pas de bruit, cela passe pour des faits divers… Tout juste si la presse locale signale le fait lorsqu’il prend un forme particulière… Enfin, cela paraît comme pertes et profits dans le monde de la compétitivité mondialisée libre et non faussée comme on dit !

En réalité ces deux chiffres, pour autant qu’ils ne soient pas sous estimés, montrent l’immense MÉPRIS des gouvernants et des élites pour le peuple !

 37 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. En effet, ce n’est pas hors-sujet.
    Le secteur agricole français a subi de plein fouet la soi-disant « construction » européenne et la PAC qui va avec, et maintenant, conséquence, elle est en train de crever, comme est en train de crever la France toute entière, d’ailleurs.
    Jusque dans les années 70, on a pu surnommer le secteur agricole français le « pétrole vert de la France ». On devait écouler nos surplus de beurre à Noël et on appelait cela « le beurre de Noël ». Aujourd’hui, on importe du beurre d’Allemagne, cherchez l’erreur.
    L’application du TAFTA va porter le coup de grâce à notre agriculture, quand les Etats-Unis, à qui nous ne vendrons rien mais qui seront libres d’exporter sans contraintes ni limites, enverront des cargos bourrés de céréales et de viande dans le but de casser les prix et de faire s’effondrer notre production.
    Ce n’est pas 600 suicides d’agriculteurs que nous allons avoir par an, mais 1200 ou 1800. Moi, ça me fait peur. Par contre, j’en connais un que ça n’empêche pas de dormir, il s’appelle François Hollande.

  2. De quelles « élites » parlez-vous ? Les paysans ont toujours été respectés…autrefois…Rappelez-vous « labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France ». Sully. Ministre de Henri IV. Aujourd’hui, sous les « règnes » répugnants de petits fonctionnaires parvenus qui estiment que la France leur appartient et qui se prennent pour des rois ( !!!) les deux mamelles de la République sont l’islam et l’islamisme ! C.Q.F.D.
    Soutenons les paysans ! Oui, mais comment ?

  3. Il y a quelque mois, il est passé à la télé sur les paysans, agriculteurs et les petite entreprises familiale, Tous au bout du rouleau, Les charges sont tellement énormes, que ces gens sont endettés aux maximum. Leur lot quotidien c’est beaucoup de travail, zéro bénéfice car les banques engloutissent tout, et des dépressions chez des personnes désormais fragile.
    Mais ont préfère aidé les chances pour la France.

  4. Ce n’est pas hors sujet. La France était une terre de paysans et d’artisans. Ce sont eux qui ont fait la France.
    Les paysans et les artisans sont les grands sacrifiés depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Si leur profession avait été plus respectée et si les aides données aux musulmans avaient été données aux paysans et aux artisans, notre pays serait riche d’une paysannerie et d’un artisanat prospères dans toute la France. Les jeunes pourraient ainsi penser à s’installer et travailler dans les villages et campagnes.
    Se souvenir de la France paysanne.
    http://livre.fnac.com/a1880234/Jean-Michel-Le-Corfec-Se-souvenir-de-la-France-paysanne

  5. 600 suicides de Français de France ,travailleurs de surcroît.
    Pensez vous qu’ils puissent intéresser les fourvoyeurs de la France et d’abord de Paris.
    À mon sens les paysans sont les dindons de la farce d’une donne dont ils ont beneficie et dont ils sont depossédés

Les commentaires sont fermés.